background preloader

L'enfant et les écrans - Académie des Sciences

http://www.academie-sciences.fr/activite/rapport/avis0113.pdf

Related:  cerveau et cognitionLes enfants (0-6 ans) et les écransProcessus d’apprentissage à l'ère numériqueTFE : l'influence de la nutrition sur l'évolution du cerveauTextes institutionnels

Stratégies pédagogiques et développement des stratégies d’apprentissage des étudiants Cet atelier est conçu pour former les enseignants de niveau universitaire. Les buts de cet atelier sont: Sensibiliser et informer sur les stratégies d’apprentissage. Provoquer une réflexion sur sa pratique d’enseignement en regard des stratégies d’apprentissage au niveau universitaire. Proposer et discuter des pistes d’action pour bonifier sa pratique. "Il faut donner à l'enfant un temps global d'écran par jour" Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par François Béguin et Martine Laronche (chat modéré) Dans un chat sur Le Monde.fr, le psychiatre Serge Tisseron estime que l'usage des écrans par les enfants doit être accompagné et l'autorégulation encouragée. Visiteur : Je suis orthophoniste. Ne pensez-vous pas qu'une prise de conscience est absolument nécessaire chez tous les parents de jeunes enfants pour limiter l'utilisation d'écrans (tablette, télévision, ordinateur, etc... )? Serge Tisseron : Oui, cette prise de conscience est d'autant plus importante que les enfants jeunes sont très sensibles à l'avis de leurs parents.

Impacts du numérique sur l'apprentissage «L'être et l'écran» «Le philosophe Dominique Lecourt analyse les bouleversements apportés par la révolution du numérique dans notre rapport à l’apprentissage et dans nos relations aux autres. » La Croix, le 24/09/2013 Apprend-on mieux sur un support papier ou sur un écran ? « Différentes études seraient plutôt en faveur du papier, mais la différence est faible [...]

L’introduction des féculents dans l'alimentation de bébé - La lettre à table ! A partir de 5 mois révolus (soit au début du 6ème mois), l’alimentation de bébé va, petit à petit, être diversifiée car le lait maternel ou le lait infantile ne suffit plus à couvrir tous ses besoins nutritionnels. La diversification alimentaire est aujourd’hui préconisée à partir de 5 mois révolus, mais elle est toujours possible à partir de 4 mois révolus (soit au début du 5ème mois), selon les nouvelles recommandations. Auparavant, bébé n’a pas acquis les capacités digestives qui lui permettent de digérer ces aliments. Les féculents, bons pourvoyeurs d’énergie, vont donc être introduits progressivement : Dès 5 mois révolus, les pommes de terre peuvent être ajoutées en petites quantités et moulinées afin d’épaissir les préparations mais également d’en adoucir le goût.

Biais cognitifs insolites : L'effet Google et la mémoire homme-machine Décrit et mis en évidence par Betsy Sparrow (Columbia), Jenny Liu (Wisconsin) et Daniel M. Wegner (Harvard) en Juillet 2011, l'effet Google est la tendance à oublier l'information facilement accessible si on la cherche sur Internet à partir des moteurs de recherche (tel que Google, Yahoo, etc...), plutôt que de la retenir en mémoire (par rapport à l'information peu accessible). Google-brain Notre mémoire se transformerait-elle en moteur de recherche?

Guide de réflexion sur les stratégies d'apprentissage à l'université Une tête bien faite vaut mieux qu'une tête bien pleine. (Montaigne, Essais [1580]) « Le guide de réflexion sur les stratégies d’apprentissage à l’université » est un outil pratique et efficace qui vous permet de vous évaluer rapidement par rapport à des attitudes, des habiletés et des habitudes d’étude, toutes associées, selon les recherches dans le domaine, à la réussite des études universitaires.

Enfants et écrans : psychologie et cognition L’Académie des sciences vient de publier un rapport (.pdf) sur la relation des enfants aux écrans (disponible également sous la forme de livre aux éditions Le Pommier), un rapport qui tord le cou à nombre d’idées reçues sur le sujet et fait le point sur les connaissances scientifiques, éducatives et neurobiologiques. Comme le précisait Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences lors de la présentation publique du rapport, l’Académie a souhaité éclaircir les bases scientifiques de nos usages excessifs des écrans (voir les vidéos des présentations). Un rapport qui a voulu insister pas seulement sur les effets délétères des écrans – des effets qui existent, qui influent par exemple sur le temps de sommeil, l’attention, mais de manière plus rare qu’on a tendance à le penser – mais surtout sur les effets positifs de notre exposition aux écrans et notamment de l’exposition des plus jeunes aux écrans. A l’inverse, chaque culture apporte également son lot d’avantages.

Écran, papier : vous lisez sur quoi ? Depuis 5 000 ans, l’homme a considérablement reformaté son cerveau (certains diraient « hacké »…) afin de s’adonner à une activité loin d’être naturelle : la lecture. En utilisant la partie de notre cerveau dédiée à la reconnaissance des visages et des objets, nous avons pu nous entraîner à reconnaître les mots au prix de grands efforts de concentration. Mais cette pratique a beaucoup évolué au cours des siècles. Elle fut tout d’abord réservée à une élite qui lisait à voix haute afin de déchiffrer des écritures ne comportant aucun espace entre les mots.

Ce document (avis) a été produit par l’académie des sciences en 2013 à partir d’auditions d’experts. Il entreprend d’analyser la relation entre les bouleversements culturels engendrés par les « nouveaux objets numériques » et les enjeux de développement émotionnel et affectif, relationnel et social, physique et psychique de l’enfant. Ce document met en avant les risques mais aussi les atouts de ces nouvelles expériences sensibles qu’offre l’accès au numérique. Une plongée dans le cœur du sujet qui nous intéresse. by fanny_groupe3_psy Apr 9

Rapport d'un regroupement de spécialistes à propos de l'enfant et les écrans validé par l'académie des sciences. by essirine_groupe3_psy Apr 9

Cet avis de l'académie des sciences propose un certain nombre de recommandations et notamment dans le cadre pédagogique pour adapter l'utilisation des écrans à l'âge des enfants. by annehelenetual Jan 13

Related:  Personnels - éducation responsableTablettesLes comportements addictifs liés à l'usage du numériqueLes jeunes