background preloader

EMI : Le trolling des articles scientifiques

EMI : Le trolling des articles scientifiques
Comment évaluer la pertinence scientifique d’un commentaire ? Qu’est-ce que le trolling des articles scientifiques ? Laurent Économidès, ancien professeur de SVT du lycée Suger de Saint Denis (93) et Pierre Cuturello, professeur documentaliste proposent aux lycéens de terminale d’enquêter sur les trolls des articles scientifiques. L’objectif est d’apprendre à distinguer arguments, opinions et théories. Au programme : analyse des commentaires d’internautes postés sur des sujets polémiques et synthèse sous forme de spider-diagram. Comment s’organisent les séances ? Pourquoi cette enquête menée avec vos terminales sur les trolls présents dans les discussions autour d'articles scientifiques ? P. L. Quels articles scientifiques avez-vous choisi pour ce travail ? P. L. - Requins, loups, ours : sont-ils vraiment des mangeurs d’hommes ? - Les chemtrails, un hoax climato¬complotiste persistant - Les cratères géants de Sibérie sont-ils dus au réchauffement climatique ? L. L. L. P. L. Kuhn, T.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2016/12/13122016Article636172101966471723.aspx

Related:  sequences pedagogiquesDésinformationActivités pédagogiques EMIIdées de projets pédagogiques pouvant impliquer le prof-docProf doc et EMI

FEI16 : Rose-Marie Farinella : Info ou intox ? Comment apprendre aux élèves, dès le primaire, à distinguer le vrai du faux sur internet ? Professeure des écoles dans l’académie de Grenoble, Rose-Marie Farinella a tenté de relever le défi avec ses CM2 de l’école Primaire de Taninges. Au programme de cette séquence : des recherches en ligne, des comparaisons, des décryptages, des débats, des créations … Et, au final, la conviction de s’être confrontée à un problème majeur : « D’avoir suscité tant de questionnements et d’analyses pertinentes de leur part me semble déjà un bon point de départ pour qu’ils deviennent plus tard des cyber-citoyens responsables. » Rose-Marie Farinella a reçu le prix du public Education aux Médias et à l’Information au Forum des Enseignants innovants 2016. Qu’est-ce qui vous a motivée à bâtir une telle séquence d’EMI pour des écoliers ? Pourquoi ne pas attendre le collège pour mettre en place ce type d’enseignement? Ensuite, nous avons abordé le décryptage des images.

Nordactu, Breizh Info, Info-Bordeaux... Les vrais faux sites d’infos locales des militants identitaires Ils s’intitulent Infos Bordeaux, Rhône-Alpes Info ou Breizh Info. Déguisés en sites d’information « classiques », ce sont en réalité des relais de la propagande d’extrême droite. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent « Trois nouveaux radars installés sur la rocade de Bordeaux » Le titre qui s’affiche à la « une » du site infos-bordeaux.fr, ne pose que peu question. Mais les autres articles mis en avant sur ce qui a tout l’air d’un site consacré à l’actualité bordelaise sont plus étranges : « Le local du Front national de nouveau vandalisé » ; « Des soldats d’Odin [milices d’extrême droite scandinaves] patrouillent dans les rues de Bordeaux » ; « Tentative d’incendie du futur centre de migrants » ; annonce d’une conférence d’Eric Zemmour…

Application iMovie : simuler un journal télévisé – Français et numérique Pour conclure la séquence sur le fait divers, les élèves de la classe de Charlotte Antoine (niveau B1) ont créé et mis en scène un fait divers à la manière du journal télévisé. Objectifs : réinvestir le lexique du fait divers utiliser les temps du passé travailler la prononciation Afin de faire les montages vidéos et d’ajouter du texte sur leurs productions, les élèves ont utilisé l’application Imovie.

Enquête Z - un club d'éveil de l'esprit critique Marion Margerit et Marie – Hélène Hilaire – Enseignante de mathématiques et documentaliste (Carcassonne, France) Depuis la rentrée 2014, Marion Margerit, professeure de mathématiques, et Marie-Hélène Hilaire, professeure documentaliste, ont lancé le club Enquêtes Z au sein du collège Le Bastion, à Carcassonne. Une quinzaine d’élèves, essentiellement de 6ème et 5ème, apprennent à douter, expérimentent, formulent des hypothèses et s’approprient les outils zététiques. Et leur mission ne s’arrête pas là : les enseignantes tenaient également à faire réaliser à ces zététiciens et zététiciennes en herbe le montage des vidéos qui résument le travail de chaque séance. Voici en détail la description de leurs séances avec, en prime pour les enseignants qui voudraient se lancer, un retour en images des séquences pédagogiques.

Le statut des travaux d'élèves Une question : Les travaux d'élèves sont-ils considérés comme des œuvres pour lesquelles un droit d'auteur s'appliquerait ? Une réponse : L’élève peut tout à fait être créateur dès lors que l’œuvre qu’il produit en dehors de directives très précises (exercices définis par l’enseignant n’impliquant pas la mise en œuvre par l’élève d’un investissement personnel conséquent pour produire l’œuvre) a requis de sa part une production originale. Ce sera le cas d’une rédaction même sur un sujet imposé, ou d’une œuvre picturale, cinématographique, photographique, sculpturale, littéraire créée dans le cadre des travaux pédagogiques.

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email*

Scénarios pédagogiques en partenariat avec la documentation Descriptif du scénario A l’ ère du numérique et des réseaux sociaux, rumeurs et fausses informations en tout genre touchent de plus en plus de monde et constitue un véritable défi pour la société. L’esprit critique est une compétence fondamentale qui s’apprend. Cette séquence s’inscrit dans cet optique de formation à une citoyenneté numérique, ne condition de survie dans la société des réseaux sociaux Hoax, rumeur et désinformation – DocTICE A l’heure ou les élèves utilisent quotidiennement les mails, les réseaux sociaux, il nous a semblé indispensable de les faire réfléchir sur ce qu’est la rumeur, la manière de la détecter, avec un esprit critique. Dans le cadre du Mooc Médias, nous avons décliné cette idée en l’adaptant à deux situations différentes avec une trame commune mais des étapes et des outils adaptés : une classe média impliquant le professeurs de lettres et le professeur documentaliste d’une part, et une séquence anglais / documentation d’autre part. Nom des enseignants : Margaret Tisserand, Delphine Poirier, Sarah Staunton, Cécile Diet E-mail : margaret.tisserand@ac-besancon.fr

#tweeteTsvt : une utilisation de Twitter en TP de SVT Pourquoi faire publier les élèves en ligne ? Depuis plusieurs années, nos élèves utilisent quotidiennement les médias sociaux [1] comme outil et souvent aussi comme source (unique) d’information. L’Éducation aux Médias et à l’Information (intégrée au B2i lycée depuis 2013 [2]) a pour objectif de donner aux élèves les outils pour devenir “des acteurs éclairés du monde numérique” [3]. Ainsi, les attitudes qui sont travaillées lors d’activités où les élèves publient sur un réseau social sont : Avoir des interactions publiques dans un espace public.

Education aux médias et à l’information : quels objectifs à l’école élémentaire ? La publication le 15 décembre 2016 par le Conseil supérieur des programmes (CSP) d’Orientations pour l’éducation aux médias et à l’information (EMI) aux cycles 2 et 3[1] (du CP à la 6e) est venue compléter le programme d’enseignement du cycle des approfondissements ( cycle 4- de la 5e à la 3e) publié avec l’arrêté du 9 novembre 2015[2]. Le lecteur perspicace percevra une forme de cohérence et de continuité implicite entre les programmes des trois cycles, que peut masquer l’hétérogénéité des entrées choisies entre cycle 2 et 3 d’une part et cycle 4 de l’autre. Ce même lecteur perspicace pourra en revanche s’interroger sur la compatibilité entre certains objectifs affichés pour les cycles 2 et 3 et la maturité des élèves concernés (du CP au CE2 pour le cycle 2, CM-1 et 2- et 6e pour le cycle 3). De la même manière, « prendre l’habitude de citer ses sources » « connaître ses droits et responsabilités dans l’usage des médias » est-il à la portée de tout enfant de 6 à 8 ans ?

Related: