background preloader

Figaro ou Gorafi ?

Figaro ou Gorafi ?
Related:  MEDIAS

Livret interactif le vrai du faux Cinq chroniques de France Info "Le Vrai du Faux" accompagnées de QCM auto-correctifs pour travailler sur le thème de la rumeur et de la désinformation. Mise à jour 2013 : ,deux pages de bilan, suppression de la chronique " Fin du monde à Bugarrach" , trois chroniques et de nouvelles pistes pour prolonger l’activité . Thèmes : facebook, serpents, premier pas sur la Lune, football, nutella, chaînes de courrier électronique, mythomanes... Disponible en CD-Rom, contre frais de port . © France-Info, autorisation réservée à un usage pédagogique. Mode d’emploi : Le Vrai du Faux-2013 Téléchargez le dossier Zip en cliquant sur le petit carton à droite ( il faut du temps, c’est un gros dossier de 38Mo) Décompressez-le : (clic droit, extraire) vous obtenez un dossier nommé vdf Copiez le dossier entier sur un répertoire réseau accessible depuis tous les postes de travail des élèves. Testez-le : dans le dossier, double clic sur "lecteur.exe" ( autorisez l’exécution du programme si besoin )

« Il est de notre devoir de consulter diverses sources d’information » Ann Mettler est la directrice du Centre européen de stratégie politique, le think tank interne de la Commission européenne. Nous l’avons rencontrée à l’occasion du Web Summit 2016, où elle était invitée à s’exprimer sur « La bulle de filtres vs. la démocratie ». Selon le Reuters Institute Digital News Report 2016, deux tiers des utilisateurs de Facebook utilisent ce réseau pour s’informer. C’est un phénomène de masse, qui s’intensifie. Quel est votre avis sur le rôle joué par les réseaux sociaux tels que Facebook dans l’information et la mobilisation des citoyens ? Ann Mettler : Si nous ne découvrons plus un large éventail d’opinions à travers les informations, nous avons peut-être un problème avec la démocratie Tout d’abord, je ne peux pas m’exprimer officiellement au nom de la Commission européenne. Ceci étant dit, je pense qu’il s’agit là d’une tendance à laquelle il faut prêter attention. Avez-vous une idée ou une proposition que vous voudriez partager ?

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter. Le commissaire Nicolai Yezhov et Staline dans les années 1930. Ce qui a toutefois changé, c’est que la fabrication et la diffusion de ces intox sont aujourd’hui à la portée de tous. Images censées prouver que la voiture des frères Kouachi n’est pas celle retrouvée dans le XIXe arrondissement de Paris. Pour tromper les réseaux, rien de mieux qu’une photo ou encore mieux, une vidéo.

877.n°877 - Contre l’emprise des théories du complot, l’école construit sa réponse Quoi de plus déstabilisant que les théories du complot auxquelles adhère une frange de la jeunesse scolarisée ? Contrer ce phénomène demande beaucoup de réflexion et de savoir-faire. L’école commence enfin à se donner les moyens de répliquer à ce défi. Contre les théories du complot, l’école est en train de s’armer intellectuellement et pédagogiquement. Pendant des années, la prise de conscience a cheminé lentement du fait qu’il y avait « un problème » avec l’adhésion d’une frange de jeunes aux absurdités toxiques véhiculées sur Internet et que ce problème, s’il dépassait de très loin l’univers scolaire, venait quand même le percuter directement. Méthodologie — Enseigner avec le numérique Une prise de notes s'avère très utile > ne pas naviguer au hasard > clarifier les concepts > trouver les termes les plus pertinents > définir sa stratégie, éventuellement la modifier De "bons" mots-clés Des mots suffisamment précis sur les moteurs - éviter les termes trop généraux qui risquent de générer trop de "bruit" dans les réponses, - choisir de préférence des termes spécifiques quitte à élargir par la suite votre requête. Des mots suffisamment larges sur les annuaires - pour trouver facilement les catégories et pour identifier les sites fédérateurs traitant du sujet, - quitte à préciser ensuite avec des termes plus précis. La langue - éviter les mots d'une langue autre que celle du moteur. Le type de mots - choisir de préférence des noms, - utiliser les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets. L'ordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : - quels mots-clés sont prioritaires ? Une saisie correcte

TF1-France 2, à chacun son JT #4 : comment couvrir l'attentat déjoué tout en se démarquant ? Cazeneuve contre paroles d'experts. Après l'annonce des autorités du projet terroriste contre les églises à Villejuif, TF1 invite le ministre de l’Intérieur tandis que France 2 insiste sur les éclairages. Comment les JT de TF1 et de France 2 réagissent-ils face à une actualité qui s'emballe ? Le cas s'est présenté ce mercredi 22 avril, alors que les autorités ont révélé qu'un attentat contre des églises aurait été évité dimanche dernier à Villejuif. France 2 a consacré une « page spéciale » à l'information, qui a duré 22 minutes (soit la moitié du journal). Là où France 2 se distingue, c'est dans les éclairages apportés et dans une volonté plus affirmée de mettre en perspective. Si elle dispose de moins d'angles d'attaque différents, la Une a réussi à inviter le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, pour une interview en plateau de 6 minutes. JT de TF1 JT de France 2

Décodex : qu’est-ce qu’une information ? La multiplication des affirmations en tout genre, provenant de sources variées, pose une question simple dont la réponse est moins évidente qu’il n’y paraît. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Les médias et les journalistes ne sont plus les seuls à disposer de moyens efficaces pour relayer des messages – il suffit de penser à tous ceux postés en permanence sur des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Snapchat. 1. Une histoire de la vie courante comme « j’ai promené mon chien ce matin » ou « regardez la réaction de cette petite fille face à son cadeau de Noël » peut être intéressante ou attendrissante, mais elle relève de l’anecdote. 2. Une information n’est pas un avis. 3. Une rumeur se fonde sur des « on dit que… », sans que l’on puisse savoir ce qu’il en est vraiment ou en connaître la source. Lire : Qu’est-ce qu’une source d’information ?

11 septembre | Tags | Conspiracy Watch / Observatoire du conspirationnisme Conspiracy Watch Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot Recherche Contact conspiracywatch@gmail.com Pour bien commencer... Pour les novices, quelques conseils de choses à lire, à voir, à écouter autour du conspirationnisme. Foire aux questions Qu’est-ce que le conspirationnisme ? 11 septembre alain soral alex jones al-qaïda antisémitisme ben laden bush charlie hebdo cia complot juif complot maçonnique complot sioniste conspirationnisme dieudonné etats-unis extreme droite extrême droite extrême gauche franc-maçonnerie front national grande-bretagne hezbollah hitler hugo chavez illuminati internet iran islamisme israël jfk kennedy loose change lyndon larouche meyssan mossad nazi négationnisme nouvel ordre mondial obama palestine pentagone protocoles des sages de sion racisme radio reopen911 réseau voltaire robert faurisson rumeurs russie syrie taguieff terrorisme Dernières notes Pologne : entre théorie du complot et nécrophilie politique Les théories du complot au scalpel Liens

5072875 6 8734 2017 02 01 cb95fbe 29487 kqff7p 3yg50qw7b9 7ee9f7106c88e4e5243140a35313c7c3 Les théories du complot sur le virus Zika nuisent gravement à la santé Sur les réseaux sociaux, partager des théories du complot et/ou des «faits» pseudoscientifiques sur le virus Zika pourrait gravement nuire à la lutte contre la maladie. C’est la conclusion qui redonne pas trop trop foi en l’humanité d’une étude en passe d’être publiée dans la revue Vaccine et disponible en ligne depuis le 20 mai. Menée par Mark Dredze, David A. Broniatowski et Karen M. Hilyard, chercheurs respectivement en analyse sémantique à l’Université Johns-Hopkins, en ingénierie des systèmes à l’Université George-Washington et en santé publique à l’Université de Géorgie, elle se fonde sur l’examen de 140.000 tweets échangés entre le 1er janvier et le 29 avril 2016. Communautés vulnérables «Même si la science est relativement claire, explique David Broniatowski, nous avons trouvé beaucoup de théories du complot susceptibles de nuire aux décisions de santé des gens concernés, notamment en matière de vaccination.

5072874 6 e455 2017 02 01 e74cdf6 15292 q200cm a0p9nc23xr 3f821855c63a3d8723805f10e443df01 Réfugiés en "vacances"? De l'art de changer un mot pour changer le sens. Le groupe des Debunkers a toujours pensé que démonter les hoaxes de l'extrême droite devait s'accompagner d'une sérieuse analyse des techniques de rhétorique de celle ci, et au final de toutes les techniques de manipulation/propagande systématisées de celle ci.Ces articles en sont des exemples: Les Debunkers se confrontent régulièrement aux fafs sur leurs pages. Et au fur et à mesure du temps, ils en ont conclut que les auteurs fafs obéissent à des règles rhétoriques pour contrer leurs adversaires. Nous avons tenté de retranscrire ces règles rhétoriques. Elles ne sont nullement exhaustives et si vous lecteurs en constatez d’autres vous pouvez nous contacter afin de les ajouter à cet article. Il nous arrive de faire des articles un peu différents. Sur une affaire assez simple de hoax, nous allons vous montrer comment, la fachosphère peut, en changeant un mot ou deux, ajouter des signes de ponctuation, etc...changer radicalement le sens d'une information. Et oui... Les "guillemets"

6 outils pour éviter les hoax Les hoax, ces fausses informations, photos ou vidéos virales, on pense à chaque fois s’en être débarrassés, les avoir évités et pourtant il y en a toujours un qui réapparait et qui nous fait tomber dans le panneau ! Gizmodo vous présente 6 outils à utiliser dès que vous avez le moindre doute sur une information trouvée sur le net. La recherche inversée d’image La plus simple et une des plus efficaces, on n’y pense pourtant pas assez souvent ! Google mais aussi TinEye permettent de trouver des pages web contenant l’image ou son adresse URL que vous aurez renseignée. Cela vous permettra d’éviter de vous faire piéger comme avec la photo d’un réfugié attaquant la police avec un drapeau d’Isis : Youtube DataViewer Si vous regardez la dernière vidéo virale, faites attention à ce qu’elle ne soit pas une « scrape » : une vielle vidéo réuploadée par une personne clamant être le témoin d’origine ou affirmant que la vidéo montre un nouvel événement. Jeffrey’s Exif Viewer FotoForensics WolframAlpha

"Informer Désinformer" Trouble viewing this page? Go to our diagnostics page to see what's wrong.

Related: