background preloader

Uvestérol : un complément empoisonné pour vos enfants 

Uvestérol : un complément empoisonné pour vos enfants 
125 Commentaires et 0 tweets Un lecteur m’écrit :« Comme de nombreux parents soucieux de leur progéniture, je donnais joyeusement la vitamine D quotidienne (l’UVESTEROL, prescrit par notre pédiatre) Quand vint le jour ou une question me tarauda l’esprit… que contient-elle exactement? Quels en sont les excipients? Propyle gallate (E310),Sodium hydroxyde (E524),Citron, Sodium édétate (E385),Citrique acide (E330),Sodium hydrogénophosphate,Sorbique acide (E200),Saccharine sodique (E954),Huile de ricin polyoxyéthylénée,Propylèneglycol (E1520),Glycérol (E422),Eau purifiée Et voici le résultat de mes recherches… J’ai étudié chacun de ces excipients grâce au livre « DANGER ADDITIFS ALIMENTAIRES » de Corinne Gouget et voici le terrifiant résultat de mes recherches.- Propyle gallate (E310) : A ÉVITER ! Cerise sur le gâteau TOUTES les boites de lait infantile indiquent maintenant un ajout de vitamine D. Que penser des médecins prescripteurs d’Uvéstérol ? Les vitamines de synthèse, des chimères Related:  Poisons d'usage courant (!)santé - utile

II- La digestion du bonbon - Les bonbons & la santé La digestion est un long processus pendant lequels les aliments ingérés sont transformés en nutriments. Tentons de comprendre qu'est ce qui agit dans la digestion d'un bonbon. A) De l'amidon dans le bonbon Expérience n°1: Montrer la présence d'amidon dans le bonbon. Hypothèse n°1 : le bonbon étant très sucré, contient de l'amidon. Matériel : - eau iodée - tube à essai - bonbon Dans le tube à essai n°1, nous avons introduit un bonbon et 5 gouttes d’eau iodée. Observations : on observe dans le tube à essai n°1, une couleur orangée. • Donc, le bonbon contient de l'amidon. De plus, nous pouvons confirmer ceci grâce à l'emballage du paquet de bonbon. → Qu'est ce que l'amidon ? L'amidon est un glucide complexe, un polyoside. Schéma simplifié de l'amidon Schéma simplifié des composés de l'amidon B) Une transformation mécanique et chimique Expérience n°2 : Montrer l'action de l'amylase salivaire sur le bonbon. Hypothèse : l'amylase salivaire agit sur le bonbon et facilite sa digestion Matériel : - eau distilée

Beauty Products May Be Slowly Killing You Scientists from four institutions (Harvard School of Public Health, Brigham and Women’s Hospital, University of Rochester School of Medicine and Dentistry, and University of Michigan School of Public Health) have come to the same conclusion as the Swedish researchers I reported on in Lipstick or Diabetes? The personal care products sold to us as body- and beauty-enhancing aids are contributing to the sharp increase in diabetes. The new study analyzed urine samples from 2,350 women, aged 20 to 80. Participants were part of the National Health and Nutrition Examination Survey between 2001 and 2008. Even after controlling for sociodemographic, behavioral and dietary factors, the researchers found that women with more phthalates in their urine were more likely to have reported diabetes. Those with the highest level of two phthalates (mono-benzyl and mono-isobutyl) in their urine had twice the risk of diabetes of those with the lowest levels. Related Care2 Stories Lipstick or Diabetes?

Personne ne peut vous obliger à vacciner votre enfant! PERSONNE NE PEUT VOUS OBLIGER A VACCINER VOTRE ENFANTJe suis Français et citoyen respectant les lois françaises. Mais je suis aussi naturopathe Holistique et bien sûr il n’est pas question de faire vacciner mon enfant avec des vaccins qui ne sont pas obligatoires.D’abord je le redis tout de suite pour celles qui se trouvent devant un responsable du corps médical très insistant:PERSONNE NE PEUT VOUS OBLIGER A VACCINER VOTRE ENFANT !La difficulté, mais que l’on peut résoudre, vient de cette vaccination toujours OBLIGATOIRE ! Big Pharma : Un médecin au service des labos vide son sac Après vingt ans de collaboration, le Dr Dalbergue publie un livre accusateur contre l’industrie pharmaceutique. C’est un témoignage coup de poing qui va faire mal à l’industrie pharmaceutique, à peine remise des scandales du Mediator ou des pilules contraceptives. Dans un livre qui paraît mercredi, le Dr Bernard Dalbergue, 55 ans, dénonce les «pratiques douteuses» d’une industrie où il a passé deux décennies, dans plusieurs firmes différentes. C’est la première fois en France qu’un ancien cadre dissèque de l’intérieur, documents et histoires vécues à l’appui, la manière dont les labos manipulent les médecins, voire les autorités. Bernard Dalbergue a longtemps été un bon soldat. «Dorloter». A chaque fois, les médecins mis en cause assurent que l’argent n’altère pas leur indépendance. Il raconte dans son livre comment il a convaincu un grand professeur de censurer son discours à un congrès, en y retirant un passage sur les effets secondaires d’une molécule. Couvrir. Source : Libération.fr

...::: DECHAINEES.com :::... - Accueil Principalement pour amener l'Internaute à une réflexion sur la façon dont la société dans son ensemble et le corps médical en particulier s'emploient à exercer leur contrôle sur le corps et les comportements des femmes. En matière de procréation, la société prend des mesures auxquelles nous ne prêtons pas forcément attention. Nous sommes convaincues que grâce à la contraception et à l'IVG, nous sommes totalement libres de gérer notre vie sexuelle et reproductive. Or cette liberté n'est qu'apparente et c'est quand on opte pour des choix hors norme qu'on en mesure la relativité... Dans le cadre d'une politique nataliste, encourager la mise au monde de futurs acteurs économiques (consommateurs, travailleurs, cotisants pour les retraites, contribuables, futures gestatrices et forces guerrières) se traduit par des mesures concrètes. En France, pour celles qui font le choix d'enfanter, le chemin est tout tracé. Mais attention aux représailles si on sort des clous ! Nous sommes en 2012.

La Relève et La Peste « 60 millions de consommateurs » a publié ce mardi 24 janvier une étude alarmante sur les couches de nos bambins. Indignante par ces faits, l’étude démontre que ces couches auraient des traces de produits toxiques. Le magazine demande l’interdiction de ces susbstances dans la fabrication des couches. Jusqu’où vont aller nos industriels ? Certains faits restent incompris par le plus grand nombre. Une face cachée dévoilée… Monsanto je te haie Certaines de ces substances ne sont même pas spécifiées sur les emballages ! Les écolos vont être énervés 60 millions de consommateurs va même encore plus loin puisque même les marques dites écologiques et respectueuses de l’environnement sont dans la tourmente… De faibles quantités sous forme de résidus ont été retrouvées et peuvent provenir directement du processus de fabrication ou, pour les pesticides, issus des végétaux transformés. Commandez votre nouveau Livre-Journal en cliquant sur l’image !

Oops: Illegal carcinogen found in nearly 100 shampoos You’d think that something you buy at the grocery store and slather on your head would be tested to make sure it won’t kill you. Or at least that it wouldn’t include a suspected carcinogen banned in at least one state. Unfortunately, you’d be wrong. Amanda Just of Ecorazzi writes: The Center for Environmental Health, based in Oakland, California, did some independent laboratory tests on 98 shampoos and soaps to determine if they contained cocamide diethanolamine, also known as cocamide DEA, a chemical that is outlawed in the state of California because it is possibly carcinogenic to humans. The Center for Environmental Health is holding the companies accountable, suing Walgreens, Lake Consumer Products, Vogue International, and the manufacturer of Prell. Makes you wanna join the no-’poo movement, doesn’t it?

Lait, encore des maux | Le Modèle chimpanzé Si vous êtes d’origine européenne, ou si vos ancêtres l’étaient, vous consommez probablement du lait. J’entends ici bien sûr du lait de vache, bien qu’il ne faille pas, à mon avis, sauter trop vite aux conclusions: tous les mammifères produisent du lait, mais ce lait n’est pas nécessairement utilisé pour l’alimentation humaine (1)! C’est que je vais jeter un pavé dans la mare (et un gros! attention aux éclaboussures!). Ce qui est considéré comme « normal » (= consommer du lait de vache) en Occident suppose avant tout une capacité gastrique déterminée génétiquement (la production d’une enzyme nommée lactase pour décomposer le lactose, sucre présent dans le lait). La production de lactase découle de plusieurs mutations chez l’humain (cf. Bon, relisez tranquillement une deuxième fois la dernière phrase: adulte… lait d’un autre mammifère… exception no 1. Bon, d’accord, plus de lait. « Mais pourquoi elle nous parle de son obsession anti-lait?

Argent colloïdal : ce que le cartel pharmaceutique nous cache » Zone-7.Net Il était une fois… une histoire qui ne répondait pas au vieil adage, pourtant éprouvé, qu’est « Si ça semble trop beau pour être vrai, c’est que ça l’est ». Cette histoire, c’est celle de l’argent colloïdal. Bactéricide hors pair, germicide par excellence, antibiotique naturel, l’argent colloïdal est source de plusieurs guérisons « miraculeuses » que les sceptiques ne sont pas prêts d’accepter. Et pourtant, les faits parlent d’eux-mêmes. Se guérir d’une hépatite, d’un cancer, d’une vilaine grippe ou d’une affection de la peau? La réponse se trouve sous le couvercle d’une petite bouteille opaque dont la solution aqueuse renferme des ions d’argent et d’infimes particules d’argent dites colloïdales, c’est-à-dire en suspension. Je vous avais averti. Et ce n’est pas tout. La préparation de cette substance ne requiert ni laboratoire, ni connaissances poussées en chimie ou en pharmacologie. Bref historique La magie de l’argent colloïdal L’argent colloïdal a plus d’un tour dans son sac. P.

Présentation / Objectifs Pourquoi réclamer la liberté des vaccinations ? Parce qu’ils sont de plus en plus nombreux ceux qui estiment que les vaccins ne sont pas l’unique moyen de prévention des maladies et que les chemins qui mènent à la santé sont multiples. Des menaces de plus en plus graves pèsent sur notre santé et sur l’avenir de l’être humain : vache folle, sang contaminé, amiante, hormone de croissance, pollutions diverses, Organismes Génétiquement Modifiés (OGM)… autant de titres qui font la une de la presse et qui ont fait naître une prise de conscience dans l’opinion. Mais les vaccinations sont encore considérées comme le moyen privilégié de prévenir les risques dus aux maladies infectieuses. Or il n’en est rien, de nombreux travaux scientifiques le prouvent, et d’éminents spécialistes contestent cette croyance. Il est indispensable d’informer le public des graves dangers que font courir les vaccinations en provoquant, notamment, un affaiblissement général de l’immunité naturelle. Article 1 Article 2

La Relève et La Peste Dans sa tribune « Faites passer la santé de nos enfants d’abord » publiée par Le Monde en novembre 2017, Baskut Tuncak, scientifique et rapporteur spécial des Nations unies sur les produits et déchets dangereux, tirait la sonnette d’alarme. Un test permettant de détecter 1 800 polluants organiques et 40 métaux lourds à partir d’une analyse de cheveux apporte à présent une preuve à ses propos. ToxSeek vient d’être mis à la disposition du public, et parmi les personnes déjà examinées, le constat est sans appel. L’inquiétude est particulièrement grande en ce qui concerne les enfants : entre 40 et 62 molécules chimiques ont été détectées chez chacun d’eux. « Ce n’est pas la dose qui fait le poison, mais la fréquence d’exposition à des polluants toxiques. » explique Matthieu Davoli, cofondateur de ToxSeek. « Nous réagissons tous différemment face aux polluants et, pendant la croissance, pour nos enfants, les risques sont beaucoup plus importants. » Mais il n’y a pas que les pesticides.

Attention !!! poisons d'usages courants. Produits dangereux pour la santé et présents dans les cosmétiques et/ou dans l'alimentation L'homme, comme tous les êtres vivants, est constamment exposé à une très grande variété de composés chimiques xénobiotiques1. Ces composés essentiellement produits par l'activité humaine sont dans l'air que nous respirons : émissions industrielles, émissions dues aux moteurs thermiques des modes de transports et de la production d'énergie thermique, fumées de tabac et dans la nourriture que nous mangeons : additifs divers, produits de pyrolyse lors de la cuisson, médicaments, etc. Il a pu être montré que beaucoup de cancers (plus de 70 %) sont attribuables à ces facteurs environnementaux xénobiotiques qui après pénétration dans l'organisme sont généralement activés en composés très réactifs qui se fixent par liaison covalente à des sites nucléophiles présents dans l'ADN, l'ARN ou les protéines où se forment alors des adduits2. Aluminium Où? Colorants : et légumes confits et cristallisés Paraben Où?

Related: