background preloader

TEDxParis 2011 - Catherine Vidal - Le cerveau a-t-il un sexe ?

TEDxParis 2011 - Catherine Vidal - Le cerveau a-t-il un sexe ?

http://www.youtube.com/watch?v=OgM4um9Vvb8

Related:  Féminin ou masculin ?Cerveau | Hémisphère gauche / droit [brouillon]Débat Egalité Filles/ garconsMythesSexuality Sexualité (1)

Le sexe du cerveau : pourquoi Catherine Vidal a tort Où l’on découvre que le message inlassablement répété par Catherine Vidal n'est pas conforme à l'état de la science. Ce billet est une version légèrement réduite d’un article écrit avec Franck Ramus, qui paraîtra dans la revue Science… et pseudosciences début juillet, au sein d’un dossier sur les différences entre femmes et hommes. La neurobiologiste Catherine Vidal est connue du grand public pour s’exprimer régulièrement sur la question des dissemblances entre hommes et femmes. Son point de vue est qu’il n’existe aucune différence cérébrale ou cognitive notable entre hommes et femmes qui ne puisse s’expliquer par des effets purement culturels. L’argumentaire de Vidal a été déployé au fil des années dans un nombre considérable de livres (voir par exemple ici, ici, là ou là), articles (dans Le Monde, L'express, Libération, Rue89, La Recherche, etc.), films documentaires (voir ici ou là), conférences et interviews. L'intelligence et la taille du cerveau

Le cerveau a-t-il un sexe ? En savoir plus Pas trop déçus ? Vous ne pourrez plus dire "je ne suis qu'une femme" devant un plan ou "je ne suis qu'un homme" devant une femme en attente de paroles. Oh oui nous sommes différents, mais notre cerveau n'en témoigne pas. Notre cerveau a-t-il un sexe ? - 24 novembre 2013 Lise Eliot, neurobiologiste, diplômée de Harvard et professeur à l'université de Chicago, a planché durant huit ans pour écrire "Cerveau rose, cerveau bleu. Les neurones ont-ils un sexe ?", une somme de plus de 500 pages dont l'édition de poche vient de paraître chez Marabout. Son livre a connu un grand succès aux Etats-Unis. Elle a passé au crible les innombrables études scientifiques consacrées aux différences intellectuelles ou comportementales entre hommes et femmes, filles et garçons. Résultat : elle fait exploser stéréotypes et idées reçues sur les différences cognitives hommes-femmes.

Top 10 des idées reçues en neurosciences Parce que les neurosciences sont mal comprises des gens et surtout que les idées reçues leur mènent la vie dure. Voici 10 idées reçues fausses et expliquées sur le cerveau. On utilise 10% de notre cerveau. Quels sont les styles d'attachement dans les relations amoureuses? La "théorie de l'attachement" dans les relations amoureuses tire ses origines des travaux portant sur la psychologie de l'attachement chez l'enfant. Selon le modèle pionnier de John Bowlby (1907-1990), l'enfant, en réaction aux interaction avec ses parents, développe des représentations cognitives (mentales) d’expériences d’attachement concernant le soi et les autres. Les représentations de soi concernent le jugement de l'enfant quant à son mérite de recevoir de l’aide et du réconfort. Les représentations des autres concernent la perception de la disponibilité des autres, dont ses parents, de fournir protection et réconfort en cas de besoin. Si les parents répondent de manière consistante aux besoins de l'enfant, ce dernier développe un style d'attachement sécure. Les modèles mentaux ainsi développés dans l'enfance auraient tendance à persister tout au cours de la vie et guideraient les attentes, les perceptions et les comportements dans les relations ultérieures.

En finir avec la fabrique des garçons Quelque chose ne tourne pas rond chez les garçons. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : au collège, ils représentent 80% des élèves sanctionnés tous motifs confondus, 92% des élèves sanctionnés pour des actes relevant d’atteinte aux biens et aux personnes, ou encore 86% des élèves des dispositifs Relais qui accueillent les jeunes entrés dans un processus de rejet de l’institution scolaire. Tous ces garçons ont-ils des problèmes, des troubles du comportement et/ou de l’apprentissage ? Eh bien non, loin s’en faut. Des travaux récents (1) montrent que leurs transgressions et leurs difficultés scolaires sont, le plus souvent et quel que soit leur milieu social d’origine, des conduites liées à la construction même de leur identité masculine. Tous les premiers vendredis du mois, Libération publie en partenariat avec le magazine en ligne de l’organisme ( une analyse scientifique originale.

Hémisphère gauche - Hémisphère droit Chacun de nous utilise une partie de son cerveau plus que l’autre. Rien de grave, sinon qu’en ignorant notre « préférence », nous nous privons d’informations cruciales sur nous-même. Test et conseils pour tout savoir sur notre hémisphère dominant. Anne-Laure Gannac 10 Femmes scientifiques qui vont compter en 2015 (2ème partie) Cette semaine, DiscovHER publie la seconde partie d’une liste de femmes scientifiques remarquables qui font avancer la science : 5 femmes hors normes, tous âges et domaines confondus, qui démontrent tous les jours que les femmes peuvent faire la différence dans n’importe quel domaine scientifique. Mildred S. Dresselhaus

Sept idées reçues sur le cerveau qui limitent votre efficacité Le cerveau se modifie à chaque seconde, en fonction de ce qu'on pense, de ce qu'on ressent, de ce qu'on dit et de ce qu'on fait. Il est malléable car il se reconfigure en fonction de l'environnement. C'est l'une des grandes découvertes des neurosciences depuis ces vingt dernières années. Grâce aux nouvelles technologies, dont l'IRM fonctionnelle, les chercheurs ont percé quelques mystères de sa performance.

Related:  Educationaudieb