background preloader

Mélange Instable

Mélange Instable
Donc il y a ce type, 28 ans, ne suit presque que des adolescentes sur son compte Twitter. Près de 300. Et depuis hier, il y a ces jeunes filles qui ont osé briser le silence, raconter, et signaler. Près d'une dizaine. J'ai fait un petit tour sur le profil Twitter du gars, et ça a été pour le moins...instructif. Un mélange de phrases philosophico-cryptiques, de photos d' âââârt, quelques complaintes sur la folie du monde...

http://melange-instable.blogspot.com/

Related:  Travail sexuel - ProstitutionBlogs de justice socialeSites de référence

Hors_de_controle.pdf Les questions sont aussi douloureuses que des coups de poignard, elles nous rendent honteux. Nous pouvons seulement répondre : « Nous sommes tristes aussi qu’une telle chose existe en Allemagne… » Mais ce n’est pas une réponse…. A travers des conversations avec des membres de la police, la police criminelle, ou avec les représentants d’organisations non

De le "Mettez du rouge", le retour de la vengeance de la campagne qui tombe à plat Le blabla avant le sujet qui fait "ohohoho mysterious girl I want to get close to you": Alors oui, je dois confesser : En 2014, je n'étais pas franchement productive sur ce blog. Ni pour rien d'autre, d'ailleurs. Rhéa Jean, philosophe Pour vous, c’est bien parce que les abolitionnistes sont attachés à la liberté sexuelle, dont se revendiquent les réglementaristes, qu’ils s’opposent à la professionnalisation de la prostitution ? Les réglementaristes reprochent aux abolitionnistes de privilégier une vision « essentialiste » de la sexualité, en clair une idée de ce qui serait « bien » ou « pas bien », plutôt que les choix des individus. Or, pour moi, l’abolitionnisme est loin d’être en contradiction avec les valeurs de droit à l’autonomie, de liberté individuelle et de droit à la vie privée que prétendent défendre les libéraux.

Prostitution : ces campagnes abolitionnistes qui sont à coté de la plaque et n'ont rien à envier à la Manif Pour tous... IMPORTANT : Dans cet article, toutes les mentions des termes "prostitué(e)s" sont à démarquer de l'esclavage sexuel. Merci. Bon, on va dire que décidément en ce moment, je m'acharne sur l'abolitionnisme, mais franchement c'est pas ma faute, c'est lui qui me cherche! En effet, ces deux dernières semaines, j'ai eu vent de deux magnifiques campagnes que je pourrais résumer sous le terme de : connerie. Connerie, connerie, connerie. Oui, désolée, j'ai pas trouvé autre chose.

STRASS – Syndicat du Travail Sexuel Il y a quelques jours a été publié le rapport de l’évaluation par le gouvernement norvégien de la loi de pénalisation des clients en Norvège après 5 ans d’application. Puisque les prohibitionnistes se réjouissent déjà de ce qu’ils considèrent comme une preuve de succès, il nous semble nécessaire de faire le point sur ce que ceux-ci nomment un succès. Si le rapport est en norvégien, un sommaire en anglais (à partir de la page 11) y est cependant inclus, à partir duquel il nous est déjà possible de remettre en cause les succès affirmés. L’évaluation semble en effet se vanter de la diminution de la prostitution et de la traite à des fins de prostitution. Pourtant, elle reconnait dans le même temps qu’elle ne dispose d’aucune donnée fiable pour comparer les chiffres avant et 5 ans après le passage de la loi.

Le côté biaisé de la Force ! TW : hôpital, violence, humiliation, angoisse, suicide Il est un cliché répandu que les hôpitaux psychiatriques sont des endroits où on soigne et aide les malades mentaux. Je le vois autrement. Pour moi, l’HP est un endroit où des familles enferment leurs proches qui les dérangent et où l’État range des marginaux dont il ne sait que faire. Avec l’aide d’un complice de votre famille et d’un médecin qui veut bien donner sa signature, vous pouvez faire enfermer une personne de votre famille qui montre des signes de maladie mentale ou de neuroatypisme. J'ai avorté, et je vais bien. Je m'appelle Léah, j'ai bientôt 24 ans, et j'ai découvert que j'étais enceinte en juin 2011, après avoir fait un test de grossesse acheté en pharmacie. Je venais d'entamer une relation avec mon petit ami de l'époque depuis quelques mois, j'étais à la fac, sans revenus stables et sans aucune envie d'avoir un enfant. La question ne s'est donc pas posée une seule seconde. Grâce à une amie de ma mère, j'ai pu procéder à une IVG dans une clinique Parisienne. Tout s'est organisé très vite, en quelques jours. Après avoir fait la prise de sang préscrite par mon généraliste, il s'est avéré que j'étais enceinte de cinq semaines, il n'était donc plus question d'opération dite médicamenteuse mais d'intervention au bloc, par curetage (on gratte la muqueuse utérine, pour la retirer, ainsi que l'embryon).

La libération sexuelle: une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes Un extrait des Femmes de droite d’Andrea Dworkin (Montréal, Les Editions du remue-ménage, 2012, pp. 93-104) Source : La révolution sexuelle, le droit à l’avortement, la gauche et les femmes – Andrea Dworkin « Norman Mailer a noté, durant les années soixante, que le problème de la révolution sexuelle était d’être tombée entre les mauvaises mains. Il avait raison. Elle était entre les mains des hommes. Prostitution : des prostituées libres ou victimes de la traite ? Par Alain Borgrave. La traite des êtres humains serait endémique parmi les prostitué(e)s. 90% d’entre elles seraient contraintes de vendre leurs charmes suite à de graves abus ou à des menaces. C’est en tout cas ce qu’essaient de nous faire croire les abolitionnistes dont le but est de faire disparaître la prostitution. Leur mesure phare étant la pénalisation des clients, considérés comme de mauvais citoyens encourageant par leurs actes l’esclavage et la souffrance d’autrui.

Harcèlement, menaces, intimidations : ma vie ordinaire d'ancienne actrice porno "Le porno n'est pas un crime" (m4tik/FlickR/CC) Sexe rémunéré, homoparentalité, Joe Dassin. Notre quotidien compte un grand nombre de sujets qui poussent chacun à exprimer le fond de sa pensée avec les tripes. Le statut social des travailleurs du sexe en fait partie. J'en ai la preuve depuis que j’ai expérimenté le gagne-pain d’actrice X pendant mes études. Job étudiant : actrice porno

Le racisme comme système - Une heure de peine... Lorsque l'on tape "racisme" sous google, la première proposition qui apparaît est "racisme anti-blanc". Et sur les liens proposés, il faut attendre le quatrième pour avoir une critique de cette notion. Les sociologues affirment souvent que le "racisme anti-blanc" n'existe pas : une idée mal comprise, parce que souvent appréhendée avec ce qu'il faut de mauvaise foi pour se lancer dans la fausse indignation contre la "bien-pensance". Derrière cette idée, ce qu'il y a en jeu, c'est la compréhension de ce qu'est le racisme.

Lesbeton Depuis ce fameux vendredi 13, je ne sais plus quelle attitude adopter. Est-ce que je publie comme d’habitude un témoignage pour dénoncer le harcèlement lesbophobe ou est-ce que je prends le temps de parler des attentats deux minutes ? J’espère que vous avez deux minutes. En tant que féministe, lesbienne et personne racisée, j’ai ressenti un grand malaise à la lecture des textes partagés en masse sur les réseaux sociaux. Dans ces textes, on pouvait lire parfois qu’en France les femmes étaient libres de leur sexualité, de parler, de s’amuser, d’agir et de penser.

La pilule du féminisme – Entrez dans la matrice J’ai avalé la pilule du féminisme. Cette expression, on l’entend souvent de la part des féministes, ou – si vous préférez – dans la bouche de celles et ceux qui se sont rendus compte. Une métaphore bien trouvée et dans laquelle on peut lire une référence à la pilule contraceptive, cette pastille journalière pour laquelle les féministes se sont battu·e·s et ont vaincu. Mais pas seulement. Entrez dans la matrice. Pourquoi la pénalisation du client de prostituées est une mauvaise idée La députée Maud Olivier vient de présenter un rapport où elle préconise la pénalisation du client de prostituées. Je n'entends pas ici qu'on débatte pour la 1250eme fois de l'abolitionnisme ou du non abolitionnisme mais juste de cette proposition de loi. Je vais néanmoins essayer pour celles et ceux qui ne connaissent pas le débat féministe d'expliquer ce que sont les deux positions majoritairement entendues chez les féministe françaises : - La position abolitionniste considère que la prostitution est forcément liée au sexisme, au racisme, à la lutte des classes de manière générale ; elle pose donc un problème en tant que telle et n'est pas qu'une conséquence ou un symptôme. Elle doit donc être abolie.

Related:  FEMINISME.Féminisme