background preloader

Didactique professionnelle : vademecum pour débutants

Didactique professionnelle : vademecum pour débutants
La didactique professionnelle a pour but d’analyser le travail en vue de la formation des compétences professionnelles. Elle est née en France dans les années 1990, au confluent d’un champ de pratiques, la formation des adultes, et de trois courants théoriques : la psychologie du développement, l’ergonomie et la didactique. S’intéressant d’abord au travail en milieu industriel, elle s’étend aujourd’hui aux activités de service et d’enseignement.Trois piliers fondateursPour la didactique, c’est Bachelard, Brousseau ou Chevallard qui forment le cadre initial. Les disciplines sont mises à contribution, avec le concept de « situation didactique », c’est à dire les conditions à remplir pour confronter celui qui apprend avec ce qu’il y a à apprendre. La « transposition », c’est le passage du savoir savant en savoir à enseigner, et plus généralement les transformations à réaliser pour permettre les situations d’enseignement.

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2010/DDP_Vademecum.aspx

Related:  Pédagogie formationCAFFADIDACTIQUE PROFESSIONNELLERess proVoir ailleurs, voire plus loin

Travailler en îlots Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi. Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Et le document à charge contre ce mode de travail, d’un groupe de chercheurs, Christian Puren, Maria-Alice Médioni, Eddy Sebahi.

Méthode SMART pour fixer des objectifs Comment fixer des objectifs ? Il existe des principes de base pour construire des indicateurs motivants et impliquants : clarté des seuils à atteindre, objectivité de la mesure, etc. Pour plus de facilité certaines méthodes mnémotechniques soulignent les points essentiels à ne pas oublier. C'est le cas de la méthode en question : un objectif doit être SMART ! C'est-à-dire :

Savoirs CDI: CDI et déclaration d'achat de livres à la SOFIA : mise en oeuvre La déclaration à la Sofia (Société Française des Intérêts des Auteurs de l’écrit) découle de la loi relative à la rémunération au titre du prêt en bibliothèque et renforçant la protection sociale des auteurs (loi n°2003-517 du 18 juin 2003), qui a été publiée au Journal officiel du 19 juin 2003.Voir l'analyse de ce texte Il s’agit d’une obligation légale, qui n’a aucune conséquence financière pour l’établissement. Avant de répondre, les CDI de collège et de lycée doivent vérifier s’ils appartiennent à la définition de la bibliothèque de prêt accueillant le public donnée par le décret n° 2004-920 du 31 août, JO du 2 septembre 2004. Savoir, connaissance, compétence Le savoir est une donnée, un concept, une procédure ou une méthode qui existe à un temps donné hors de tout sujet connaissant et qui est généralement codifié dans des ouvrages de référence. Le savoir ne peut pas se confondre avec un ensemble de connaissances. L’acquisition d’un savoir suppose un processus continu d’assimilation et d’organisation de connaissances par le sujet concerné. Ce qui s’oppose à une simple accumulation et rétention. On parle aussi de savoirs formalisés : connaissances et procédures

Des capsules de base en didactique de la Formation professionnelle 10 février 2015 Henri Boudreault Didactique professionnelle Je vous propose huit petites capsules en didactique qui présentent des concepts de base à considérer par un formateur lorsqu’il planifie une formation. Je vous reviens un peu plus tard avec la suite des capsules sur le savoir-être avec l’engagement. Éléments Pratiques collaboratives Paris Innovation Review – Nos systèmes éducatifs sont-ils toujours adaptés à un monde qui change à une vitesse sans cesse plus grande, qui est de moins en moins vertical et hiérarchique et de plus en plus horizontal et collaboratif ? François Taddei – Nos systèmes éducatifs sont fondés sur la résolution de problèmes classiques. Typiquement, pour entrer dans une grande école, il faut passer des concours qui consistent pour l’essentiel à résoudre des problèmes ordinaires. Or il y a d’autres formes d’intelligence, comme la résolution de nouveaux problèmes. Par exemple, dans les start-up, les hackerspace ou encore les communautés d’informaticiens, les participants sont jugés sur leur capacité à faire quelque chose que les autres n’avaient pas fait jusque-là, ce qui est très différent de faire la même chose que d’autres ont déjà fait mais plus vite.

Quelle place pour le groupe dans le triangle pédagogique Faerber a présenté un tétraèdre pédagogique en ajoutant un nouveau pôle au triangle didactique : le groupe. Ce modèle très riche a nourri ma réflexion. Je propose ici quelques ajustements et une lecture de ses différentes faces. Je cherchais à confronter la vision pédagogique présentée dans ce blog au triangle pédagogique de Houssaye et je suis tombé sur un article pertinent de Richard FAERBER présentant l’outil ACOLAD – Apprentissage COLlaboratif A Distance (on n’est pas très loin des PROjets péDAgogiques GEOdistribués qui ont initiés ce blog…) Faerber y présente un tétraèdre pédagogique représenté ci-dessous intégrant un nouveau sommet : le groupe !

Petit lexique de 50 concepts info-documentaires Quels sont ces concepts que nous devons enseigner à nos élèves ? Que faut-il en retenir d’essentiel pour qu’ils leur soient, non seulement utiles, mais encore compréhensibles ? Le petit lexique proposé ici n’a pour seule ambition que de présenter 50 concepts à enseigner à partir de courtes définitions de base. Si elles s’adressent uniquement à l’enseignant et en aucun cas à l’élève, elles sont toutefois orientées vers l’apprentissage, privilégiant ainsi le versant scolaire au versant théorique.

Related:  Textes + conférencesPédagogie et didactique