background preloader

Spoutnik-Ogik: Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances !

Spoutnik-Ogik: Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances !
Je viens d'assister à une conférence organisée pour des collèges de l'agglomération elbeuvienne (du pôle de proximité elbeuvien de la CREA, techniquement parlant pour un prof d'HG...). Je craignais un discours lénifiant sur le socle commun, sa mise en oeuvre, sa validation, mais je n'ai pas été du tout déçu du voyage (qui a consisté à traverser la Seine). Le développement de Dominique Raulin a éclairé, structuré et conforté ma "pensée" et mes (débuts de) pratiques concernant le travail par compétences. Bonne lecture ! Pour ceux qui veulent en savoir plus, cette conférence fait pour ma part aussi écho à celle des rencontres d'automne du CRAP autour de l'accompagnement éducatif. Conférence de Dominique Raulin, agrégé de mathématiques, didacticien des mathématiques, ancien chargé de programmes au ministère, directeur actuel du CRDP d'Orléans St-Pierre-lès-Elbeuf, le 9 novembre 2010 Le changement actuel est plus profond qu'un simple changement de programmes. 1. les évolutions en cours Related:  Approche par compétencespédagogie-education

Spoutnik-Ogik: A quoi cela sert d'étudier une pièce de Molière aujourd'hui ? De la mise en oeuvre du socle commun Vendredi après-midi, le collège a fait une pause "structurante" avec la venue de Dominique Raulin, didacticien des Mathématiques, qui a contribué à la mise en oeuvre de nombreux programmes scolaires, et qui dirige actuellement le CRDP d'Orléans. Au programme, la mise en oeuvre du socle commun et les changements pédagogiques qu'il introduit. Cette intervention fait suite à une première conférence de Dominique Raulin dont j'avais rendu compte dans un billet long et commenté sur ce même espace : "Enseignants, vous ne tiendrez pas longtemps dans une optique de transmission de connaissances". J'ai de nouveau choisi de reprendre une phrase en aparté de l'auteur pour titre de ce billet, non pas tant qu'elle résumerait sa pensée - car c'est une question que lui a posée un élève - mais pour sa part de provocation qui nous interpelle sur le sens des apprentissages scolaires. Le socle commun Rappel de la définition "officielle" de la compétence, combinant connaissances, capacités et attitudes.

GEASE (groupe d’entrainement à l’analyse de situations éducatives) Le CRAP Cahiers pédagogiques organise un atelier pour réfléchir à ses pratiques, en s’appuyant sur le protocole du GEASE (Groupe d’entrainement de situations éducatives). Le groupe d’une dizaine de participants, s’est déjà réuni trois fois mais peut s’ouvrir à d’autres volontaires. Le samedi 13 mai 2017 de 10h à 12h30 Dans les locaux du CRAP, 10 rue Chevreul, Paris 11e Il s’agira de prendre le temps d’analyser collectivement une des situations apportées par les participants, en s’appuyant sur une grille multi référentielle (pour démêler les différents aspects de la situation, d’un point de vue pédagogique, psychologique, sociologique et institutionnel). L’atelier sera animé par Hélène Eveleigh et Caroline Elissagaray qui seront garantes du cadre : bienveillance, écoute, confidentialité. Inscription obligatoire Atelier d’écriture Agnès Berthe animera un atelier d’écriture de 14h à 17h.

Recherches & éducations TICE « SUBREPTICE Après avoir auditionné des représentants de l’industrie pharmaceutique, consulté des blogs de médecins et d’associations de praticiens le Haut Conseil National de la Santé Publique vient de formuler des avis afin de guider l’action du gouvernement pour la politique de santé de la France… Non, je blague, on ne fonde pas une politique de santé publique sur la seule foi d’opinions de personnalités, fussent-elles parties prenantes, ou d’avis exprimés sur des blogs. Je blague à moitié quand même parce que c’est bien la méthodologie qui semble avoir prévalu pour la rédaction du rapport « Permettre l’utilisation du numérique à l’école ». Mais c’est vrai que ce n’est pas de santé publique dont il est question ici. Il s’agit d’éducation. On pourrait naïvement penser que pour rédiger un rapport on consulte évidemment, mais surtout, on s’adresse à des chercheurs du domaine. Bien sûr, ces fichus chercheurs parfois se trompent et les conséquences peuvent être désastreuses. [1] Fourgous, J.

L'accompagnement, nouveau paradigme scolaire ? Le CRAP-cahiers-pédagogiques organisait les 25- et 26 octobre à Paris (mairie du XXe) un colloque portant sur "l'accompagnement, dans et hors l'école". Avant la publication des actes du colloque sur le site du CRAP, je prends le clavier pour vous faire partager quelques notes et réflexions autour de ces questions. Deux interventions nous retiendront particulièrement ici, celles de Jean Houssaye et de Françoise Clerc, qui ont respectivement ouvert et clos le colloque. Cette prise de notes se veut la plus rigoureuse possible, mais je vous conseille bien entendu de lire ultérieurement les actes du colloque ou de consulter les vidéos. Ces deux interventions éclairent sur les politiques actuelles et les enjeux pédagogiques et de société qui y sont liés. Le soutien contre la pédagogie différenciée ? Jean Houssaye a lui-même qualifié son intervention de "pessimiste", mais avec un vrai sens de l'humour prompt à faire réagir son auditoire.

Les livrets avec Bulleval - Un petit bout de la classe de Lerak Cette année, je voulais que la "corvée" des livrets n'en soit plus une et j'ai trouvé un outil idéal pour cela! Mieux que les autres ? Je ne saurais vous dire car je n'ai pas comparé mais il me convient très bien! Mon fonctionnement Je remets les livrets trois fois dans l'année : janvier - mi avril - fin juin/début juillet Pour le livret n°1, je reçois les parents, cela nous permet de faire connaissance et de leur présenter le fonctionnement du livret. Je les reçois également pour les résultats aux évaluations nationales (que j'utilise ensuite dans la foulée pour le livret n°3). Bulleval (ici) C'est une plateforme en ligne qui vous permet de créer vos livrets personnalisés (prénoms des élèves, agencement, choix des compétences, choix de l'évaluation etc) Personnellement, j'ai opté pour quelque chose de classique avec les compétences officielles (parfois décilnées pour de plus amples précisions). k Avantages: - gratuit - utilisation intuitive - on le complète au fur et à mesure Inconvénient :

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail. Le problème de notre mémoire de travail, c’est qu’elle dispose d’une capacité très limitée : elle ne peut conserver simultanément que 7 éléments (+/- 2 en fonction des individus) pendant une période de 30 secondes. De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. J.

J'enseigne moins, ils apprennent mieux ... I teach less, they learn better Des lecteurs de ce Blog m’ont demandé de présenter un dispositif concret où je mets en action les cinq facettes de mon modèle d’apprentissage ou encore l’intégration des compétences dans l’enseignement … Voici une présentation de l’un de mes cours, un dispositif hybride dans lequel je mets en pratique ces idées (une version antérieure de cette présentation a été publiée dans notre journal « Résonances » de janvier 2011). Je l’ai écrite sous la forme d’une interview … que je me fais à moi-même … une opération de réflexivité ! La rédaction : Marcel Lebrun, on vous connaît comme conseiller « technopédagogique » à l’IPM, moins comme enseignant. Même si on peut le deviner, qu’enseignez-vous au juste ? Marcel Lebrun : Et bien oui, outre mon travail à l’IPM, je donne des cours de technologies pour la formation, l’enseignement et l’apprentissage, des cours finalement assez éloignés de la préoccupation instrumentaliste. R : Et vos publics ? Objectifs et méthodes ML : Non et oui ! Informations

1 blogs, enseignement, applications , éducation, FLE, carnets web, weblogs Le blog comme journal personnel constitue une manifestation élémentaire et très répandue sur Internet. C'est le blog auteur, un espace d'opinion, recherche ou création qui rassemble des textes, des ressources, des outils ou des images. Le carnet web se présente ainsi comme un site web conventionnel qui élabore et transmet de l'information, si bien il est ouvert au dialogue grâce à la fonction "Commentaires". Nous trouvons plusieurs variantes des blogs éducatifs situés dans cette perspective. Un auteur (enseignant, informaticien, journaliste, artiste, etc.) présente des ressources, créations ou réflexions et le blog devient alors un site pédagogique. Les réseaux sociaux (Ning, Grou.ps, etc.) ou le microblogging (Twitter) intègrent les fonctions et potentiels éducatifs des weblogs et développent la communication collaborative qui favorise l'expansion de l'intelligence collective.

Logiciels éducatifs > Accueil > Chroniques-documents Présentation de différents lieux d’écriture du Web 2.0 et quelques applications pédagogiques Vous désirez amener vos élèves à créer et à produire en collaboration afin de les motiver et de les rendre actifs dans leurs apprentissages! Les ressources du Web 2.0 telles que les éditeurs de texte en ligne, les blogues, les microblogues, la twittérature, les répertoires littéraires, les sites Web, les portfolios, les outils de présentation, les lignes du temps, les bandes dessinées, les idéateurs, les livres numériques, les questionnaires, les gestionnaires de projets, les tableaux blancs et les mots croisés peuvent grandement vous impressionner. Cette chronique vous présentera, de façon globale, certains outils du Web 2.0 à utiliser en classe avec vos élèves et, bien sûr, à l’extérieur de l’école. Afin de partager, de coconstruire et de collaborer, vous serez invité à nous écrire vos pistes pédagogiques et vos besoins dans l’utilisation des outils du Web 2.0. flickr.com Web 2.0, c’est quoi? N.

Le défi de l'évaluation par compétences Questions pédagogiques | Actus pédagogiques et éducatives vues par une prof d'allemand Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble Introduction : répondre ou débattre Ce billet portera sur la contribution de deux collègues, Alain Beitone et Margaux Osenda, qui ont publié « La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque » (des extraits de cet article seront proposés en bleu ci-dessous) Il ne s’agit pas pour moi de « répondre » à leurs arguments ou de les démonter en tentant de démontrer combien le propos serait incorrect, inapproprié, fallacieux … Je l’ai souvent dit : en matière d’innovation (gardons ce concept pour le moment), il me paraît important de considérer tous les points de vue même ceux envers lesquels, personnellement et subjectivement, on ne peut d’emblée marquer son accord. En effet, les propos des thuriféraires et autres évangélistes doivent être considérés avec circonspection voire méfiance, ceux des « grognons » (comme je les appelle chaleureusement) avec attention en ce qui concerne les alarmes qu’ils nous envoient. La classe inversée n’a rien d’innovant ! Introduction I.1. I.2. I.3.

Related:  pédagogie