background preloader

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile).

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile).
Si l’on s’en réfère aux dernières tendances du secteur avec des chiffres en progression forte et constante, il est de plus en plus réducteur aujourd’hui de parler d’e-tourisme tant le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger vers un tourisme numérique et connecté. Les comportements des voyageurs ne trompent pas avec comme conséquence directe des résultats plus que significatifs pour l’industrie touristique, premier secteur de l’e-commerce. On compte désormais pas moins de 6 européens sur 10 qui réservent leur voyage en ligne en 2011. En France, les ventes en ligne progressent de 12% au 1er trimestre 2011 et les sites de tourisme gagnent +17.2% de trafic en moyenne sur l’année 2010. Merci à Lucile Prouteau (pour sa réactivité) et Emmanuel Jacquel (chapeau l’artiste !) Ainsi, je partage les propos de Ludovic Dublanchet aux rencontres e-tourisme d’Anglet pour dire que l’e-tourisme est mort au bénéfice du tourisme numérique. SO pour SOcial ! Related:  olivia_g

Pratiques de plus en plus digitalisées The Evolution of Marketing Analysis Software » Software solutions have evolved in such a manner that they have kept pace with the changing marketing world and requirements. While there were options that helped document storage and management in the 1990’s, software options that helped customers track changes and share them across users were more popular in the early 2000’s. Predictive data analysis software options started to become popular in around 2005 and the evolution has brought us to a time where we can get real time data that can be aggregated in seconds. The future holds much more! At the beginning of the century, marketing software allowed people to track some data and share it with their colleagues and clients. Towards the middle of the first decade of the 21st century, software options that allowed marketers to create marketing plans, annual budgets, tax returns, product costing and more started to surface.

Facebook est-il toujours intéressant pour les pros du tourisme ? L’actualité n’est pas toujours tendre avec Facebook le plus connu et fréquenté des sites de réseaux sociaux. La portée naturelle des publications est en baisse. La concurrence s’intensifie avec de nouvelles applications mobiles en phase avec les nouveaux usages sur les réseaux sociaux parmi lesquelles Snapchat, Instagram, Viber et même Google+. Facebook est-il toujours un vecteur intéressant pour les entreprises du tourisme ? Pour y répondre, j’ai le plaisir d’accueillir Mathieu Vadot, consultant e-tourisme. Cette question mérite d’être posée, car vous avez sans doute entendu ici et là que Facebook était en déclin, voir bientôt mort !? Tous ces points sont plus ou moins fondés. S’il y a un point sur lequel tout le monde est d’accord : Facebook est aujourd’hui le réseau social « Main Stream », celui ou tout le monde est présent et « actif ». 98 % des français présents sur les réseaux sociaux sont sur Facebook ! Facebook n’est pas en en déclin, mais plutôt à maturité ! Peut-être.

Technologie mobile et communication : que nous réserve le futur? Avez-vous un téléphone intelligent? Avez-vous remarqué un changement dans vos habitudes depuis que vous le possédez? Deux études lancées cette semaine identifient plusieurs tendances dans le secteur de la technologie mobile, tendances qui auront sans aucun doute une influence sur le travail des communicateurs. Une étude de Cisco (client) estime que le trafic Internet au Canada sera multiplié par 3 entre 2011 et 2016, une augmentation largement due à la prolifération des différents moyens de se connecter au réseau. Tablettes numériques, téléviseurs dotés d’une connexion Internet et surtout téléphones intelligents seront donc de plus en plus nombreux à faire leur entrée chez nous dans les prochaines années. Les téléphones intelligents, en particulier, subissent une hausse spectaculaire. Une autre étude de la firme torontoise Solutions Research Group démontre quant à elle que les Canadiens sont de plus en plus nombreux à se servir de leur téléphone intelligent en magasinant.

Fiche 62 – La communication en tourisme durable | OT du Futur Ce qu’il faut savoir Porteuse de valeurs et de sens, la communication en tourisme durable doit cependant respecter certaines règles si elle ne veut pas être contre-productive face à un public à la fois intéressé et méfiant sur le thème du développement durable Des actions de communication de valeurs, d’avantages personnels et de rassurance doivent composer cette politique. Elle devra également s’appuyer sur des messages, des canaux et des supports adaptés à chaque cible. Suivez les règles Les grandes règles Règle 1 : Développer un engagement personnel réel sans lequel rien n’est possible L’action en développement durable est porteuse de sens pour le public. Règle 2 : Penser à toucher le client sur des avantages personnels et sur une expérience à vivre Souvent, communiquer en tourisme durable se résume à montrer au client des avantages collectifs (c’est bon pour la planète, l’environnement, les populations locales). Règle 3 : Communiquer à bon escient sur vos valeurs et vos actions A lire

Salon du 2 roues de Lyon : succès confirmé - Moto Magazine Déployé sur près de 40 000 m² et réunissant 150 exposants, le 23ème salon de Lyon (Rhône) a mis les bouchées doubles pour combler les passionnés. Les amateurs de motos et scooters sont venus admirer les nombreuses nouveautés des constructeurs mais aussi découvrir l’espace deux-roues électrique et le village des créateurs. Animations Les animations, particulièrement marquantes cette année, contribuent à la notoriété grandissante de l’évènement. AnniversaireA noter également, une rétrospective dédiée à la légendaire Yamaha TY qui fête cette année ses 40 ans. Pilote de légendeLors du salon, nous avons également rencontré un pilote de légende : le célèbre trialiste lyonnais Charles Coutard au palmarès impressionnant : 10 fois champion de France, 3 fois vainqueur d’épreuves mondiales et, plus insolite, le premier à s’être installé au guidon d’une moto trial pour… monter sur la Tour Eiffel. Pour les organisateurs le bilan de ce salon est très positif. Photos : Alain Salomonovitch

Sortir | Salon du 2 roues : entre électrique et vintage, retour vers le futur Cette année, le Salon du 2 roues de Lyon prend ses aises. Durant trois jours, il occupera exactement la moitié d’Eurexpo, avec deux halls supplémentaires par rapport aux éditions précédentes. Les nouveautés seront légion, réparties sur toute la continuité de l’histoire de la moto. Depuis ses ancêtres vintage, jusqu’aux prototypes les plus futuristes, et notamment les véhicules électriques (moto, mais aussi gyropodes, trottinettes, solowheels et autres road-boards). De la BMW C Evolution, 100 % électrique à la marque E- raw et sa célèbre moto électrique en bois, tout un panel d’engins branchés pourront être admirés, puis essayés sur une piste avec un développé de plus de 450 mètres. Il y aura même une rampe pour s’essayer au trial électrique, avec la présence du champion du genre, Julien Dupont qui fera virevolter sa KTM électrique lors d’un grand show.

Salon du 2-roues de Lyon 2016 : dates et programme Lyon accueillera son 23è salon du deux-roues du 4 au 6 mars 2016 à Eurexpo. Une date intéressante en début de saison pour les constructeurs comme pour les amateurs de motos et scooters, puisque de nombreuses nouveautés présentées à la fin de l'année passée seront déjà disponibles en concession. Le bon moment donc pour aller choisir sa nouvelle monture, mais aussi pour se faire plaisir avec plein d'animations et d'expositions. Le salon de Lyon propose chaque année un programme complet et varié. Pour 2016, l'accent est mis sur les pistes indoor et sur les expos, notamment de la scène custom qui a le vent en poupe. - Une exposition commerciale avec les marques représentant leurs nouveautés 2016. - Une diversité des exposants : concessionnaires, accessoiristes, équipementiers, clubs motos, voyagistes,... - Un espace de 2 roues électriques : scooter, vélo, gyropodes, disponibles à l'essai... Tarifs Licenciés, CE : 10€ en pré-vente uniquement. Horaires

45 000 visiteurs au salon du deux roues de Lyon Du 4 au 6 mars 2016 se tenait le salon du deux roues à Lyon. 150 exposants étaient réunis sur une surface de 40 000 m² pour présenter aux visiteurs leurs nouveautés. Ce salon qui se tient depuis 23 ans rencontre toujours un grand succès, 2016 n’a pas fait exception avec ses 45 000 visiteurs. Et pour cause, les organisateurs de ce salon mettent tout en œuvre pour attirer un public venu participer à un événement où l’ambiance est à l’honneur. Ils ont ainsi pu assister à des courses sur une piste indoor de 6 000 m² sur laquelle se sont affrontés 150 pilotes d’enduro. Des spécialistes européens du stunt étaient également présents tandis qu’un espace Custom permettait d’admirer de très belles réalisations. Année des hommages, 2016 a été l’occasion de célébrer les 40 ans de Yamaha via une rétrospective et de mettre en avant le Paris-Dakar avec une exposition de motos qui ont marqué l’historie de cette course.

sans titre Le Salon du 2 Roues de Lyon ouvre ses portes les 4, 5 et 6 mars à Eurexpo Lyon pour sa 23ème édition. Au menu de ce salon régional : les principaux constructeurs présents pour présenter leurs nouveautés 2016, de nombreux exposants divers et variés (concessionnaires, accessoiristes, équipementiers, clubs motos, voyagistes,…), Un espace de 2 roues électriques (scooter, vélo, gyropodes…), de multiples expositions originales et diversifiées (exposition photo motos, exposition de casques personnalisés par des artistes en partenariata vec DMD…etc. ), un hommage au Yamaha TY, un village des créateurs avec une exposition d’oeuvres liées à la moto : peintres, dessinateurs, photographes, sculpteurs, casques customisés... Toutes les familles seront représentées : Café Racer, Custom, Anciennes, Piste, Enduro, Trial, électrique... Exposition Customs : Cette année, de nombreux préparateurs français et étrangers présenteront quelques-unes de leurs plus belles réalisations.

Dernière ligne droite pour le salon du deux roues Pour sa 23ème édition, le salon de la moto fait toujours sensation. Près de 55 000 visiteurs s'y sont d'ores et déjà rendus en deux jours. Sportives, routières, cross ou même en partie électrique, les deux roues sont à l'honneur au parc Eurexpo depuis vendredi. Pour sa 23ème édition, le salon garde sa formule mais s'agrandit encore un peu. Sur 50 000 mètres carré, plus de 150 exposants présenteront leurs nouveaux et anciens modèles, mais aussi des équipements et des accessoires. De plus en plus populaire, la pratique du deux roues continue de séduire autant les passionnés de longue date que les novices. Une fréquentation qui augmente Pour le dernier jour du salon, l'organisation est encore au pas de course : "tout se passe très bien pour le moment, on a même un peu plus de monde que l'année dernière". Des motos qui datent de l'an 40 Depuis l'année dernière, des collectionneurs viennent exposer des motos anciennes.

Sortir Haute-Loire | Une leçon d’histoire de la moto au Salon du deux-roues Ce week-end, vous pourrez réviser l’histoire de la motocyclette ! Pour cela, direction Eurexpo, à Lyon, où le Salon du deux-roues fait la part belle au vintage, depuis les débuts de la moto jusqu’aux derniers bolides, en passant par les stars des années 1970, comme la légendaire Yamaha TY qui a fait rêver des légions de lycéens. De Malaguti à Royal Enfield Mais la leçon est aussi géographique. Avec les 90 ans de Ducati, le rassemblement revisite la moto italienne et ses légendes. Les scooters Vespa ou Lambretta mais aussi toutes ces 50 cm3 qui faisaient la joie des ados des seventies : Malaguti, Garelli, Testi, Guazzoni… Plus loin, on monte en cylindrées avec les Moto Guzzi ou les MV Augusta. Des marques régionales Le reste de l’Europe n’est pas oublié. L’histoire de la moto peut même se rapprocher de la région Rhône-Alpes. Dans ce périple historique, on peut aussi trouver des renaissances, comme les Royal Enfield, une marque anglaise disparue dont la production a été reprise en Inde.

Related: