background preloader

Didactique

Didactique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Origine du concept[modifier | modifier le code] Les racines de la didactique remontent à l'antiquité et au moins aux philosophes grecs et aux civilisations orientales (chinoise notamment) pour ce qui est des traces écrites. C'est l'adjectif didactique qui apparait le premier au Moyen Âge: en 1554, rapporte le Grand Larousse encyclopédique. Du XVIIIe au XXe siècle les théories se multiplient, avec de nouvelles perspectives ouvertes par les psychologies de l' éducation, la motivation, ainsi que l'emploi des outils informatiques et de l'internet (e-formation, intelligence artificielle au service de l'apprentissage, wikiversité, etc.) et de l'apprentissage tout au long de la vie. Distinction entre didactique et pédagogie[modifier | modifier le code] À l'origine, la didactique n'est pas nettement différenciée de la science qui s'occupe des problèmes d'enseignement : la pédagogie[1]. De la recherche à la formation[modifier | modifier le code]

recherche-action didactique Propre à l'enseignement : Termes didactiques. Dont le but est d'instruire, d'informer, d'enseigner : Ouvrage didactique. Se dit de ce qui vise à l'explicitation méthodique d'un art, d'une science, de quelqu'un qui poursuit ce but dans ses propos, son attitude : Il est très didactique dans sa manière d'exposer une question. Qui correspond à la pratique de l'enseignement, au désir d'explication : Un ton didactique. Le Petit Larousse 2017 sur iPhone Plus de 63 000 mots et 28 000 noms propres 2 000 photos, dessins, cartes Les célèbres pages roses Une aide aux jeux de lettres Le jeu du dictionnaire pour s’amuser à retrouver la bonne définition d’un mot. 9 000 citations d’auteurs français et étrangers 6 000 articles pratiques pour déjouer les pièges de la langue Télécharger sur l'AppStore pour 9,99 € Cette application est universelle, une fois achetée, vous pouvez l'installer sur votre iPhone, iPod Touch ou iPad sans frais supplémentaires pour une interface adaptée à chaque appareil.

Éthique de la sollicitude L'éducation des enfants, ici par une servante fille d'esclave en 1900, fait partie du champ du travail du care. Photographie conservée au Royal Museums Greenwich. L'éthique de la sollicitude, plus souvent appelée éthique du care (de l'anglais ethics of care[1]), est une réflexion morale de la fin du XXe siècle, issue dans les pays anglophones, d'approches et de recherches féministes dans ce domaine[pas clair]. « Sollicitude » y est employé selon une acception particulière, qui regroupe un ensemble de sens alliant attention, soin, responsabilité, prévenance, entraide et plus. Pour simplifier, la sollicitude valorise l'idée et le fait de vivre les uns avec les autres plutôt que les uns contre les autres. Cette éthique place aussi au cœur de sa réflexion l'effet concret de nos choix et actions, par opposition à des théories abstraites de la justice, élaborées à partir de principes. Origine[modifier | modifier le code] Définitions[modifier | modifier le code]

culturel, culturelle Un contenu exceptionnel avec un dictionnaire de langue illustré, des explications d’ordre encyclopédiques, un thésaurus, un atlas de 200 cartes, une chronologie, des proverbes, une galerie d’images et des jeux. L’excellence Larousse, pour répondre à vos questions, apprendre, réviser, vérifier, se cultiver et jouer. Un dictionnaire de langue : 90 000 mots, 135 000 définitions et plus de 140 000 synonymes Un dictionnaire encyclopédique 8 500 noms propres et plus de 2 000 photos, dessins et carte Un thésaurus Près de 800 notions classées par ordre alphabétique portant sur 190 000 mots Un atlas des pays du monde Une Chronologie de 1 200 évènements Trois jeux pour apprendre de nouveaux mots en s’amusant Plus de 500 biographies de grands personnages Télécharger sur Windows 8 Store pour 8,99 € Cette application s’installe complètement et ne nécessite aucune connexion Internet.

La charge cognitive et l'apprentissage multimédia par Béatrice Coutelet * et Mônica Macedo-Rouet * La charge cognitive est l'effort mental déployé par une personne pour apprendre. Quand cet effort est trop fort (surcharge) ou trop faible ("sous-charge"), les performances d'apprentissage des élèves diminuent. Mais il existe des manières de maîtriser la charge cognitive et trouver le juste milieu qui permet aux élèves d'apprendre de façon efficace. Tel est du moins l'objectif visé par les chercheurs qui travaillent sur la théorie de la charge cognitive. La théorie de la charge cognitive C’est une théorie psychologique qui : rend compte de phénomènes de surcoût (trop d’effort) cognitif dans les activités d’apprentissage complexes prend en compte la manière de présenter l'information sur les supports d’apprentissage Elle s’appuie sur des théories sur la mémoire de travail et la mémoire à long terme, et distingue trois formes de charge cognitive : Mieux présenter les informations : moins de charge Pensons à un cours de géométrie analytique.

Pédagogie La pédagogie (du grec παιδαγωγία, direction ou éducation des enfants[1]) est l'art d'enseigner. Le terme rassemble les méthodes et pratiques d'enseignement requises pour transmettre un savoir (connaissances), un savoir-faire (compétences) et un savoir-être (attitudes). Plus généralement, l'expression « faire preuve de pédagogie » signifie l'aptitude à enseigner et à transmettre à un individu ou un groupe d'individus — de tous âges et de toutes conditions — un savoir ou une expérience par l'usage des méthodes les plus adaptées à l'audience concernée. Définitions[modifier | modifier le code] Le mot « pédagogie » dérive du grec παιδαγωγία, de παιδός (/'paɪdɔr/), « l'enfant », et ἄγω (/'a.gɔ/), « conduire, mener, accompagner, élever ». Ferdinand Buisson, qui fut inspecteur général de l'instruction publique, donne cette définition : « science de l'éducation, tant physique qu'intellectuelle et morale » (Dictionnaire de pédagogie, 1887, col. 2 238 a). Distinctions[modifier | modifier le code]

Le care dans la formation initiale des professionnels paramédicaux (...) Alors que nous avons abordé la deuxième phase de l’universitarisation de la formation infirmière, il semble pertinent de s’interroger sur la place du care dans la formation initiale des professionnels paramédicaux. Nous nous sommes questionnés, dans un premier article, sur la posture du formateur dans l’accompagnement pédagogique des étudiants. Nous abordons aujourd’hui le concept de care, que nous délimiterons pour ne concerner que la dimension relationnelle et tenterons d’établir des liens entre celui-ci et les postures que doivent adopter les formateurs dans ce contexte. Concept difficile à traduire et complexe à définir tant il revêt de dimensions différentes, le care est, selon Joan Tronto, « une activité générique qui comprend tout ce que nous faisons pour maintenir, perpétuer et réparer notre monde, de sorte que nous puissions y vivre aussi bien que possible. [1] » Le care comme antidote à l’individualisme une force relationnelle de l’ordre de la bienveillance

Information Etant à la fois message (facteur d'organisation) et messager (véhicule), l'information pourrait être définie comme « ce qui lie notre expérience du monde avec le monde lui-même »[réf. nécessaire]. Historique[modifier | modifier le code] Le projet de fonder une « science de l'information et de la documentation » spécifique s'est affirmé sous l'impulsion d'acteurs comme Pierre Larousse (1817-1875), Melvil Dewey (1851-1931), Paul Otlet (1868-1944), Jean Meyriat (1921- 2010). On doit aux spécialistes de cette science d'avoir posé que l'information ne circule pas (elle n'est pas un objet), mais qu'elle se redéfinit sans cesse (elle est une relation et une action). Définition[modifier | modifier le code] Sens commun[modifier | modifier le code] Le mot information est parfois utilisé pour théoriser des choses pratiques relevant en réalité de la perception : un individu a faim parce que son estomac l'a informé de son besoin. Sens pratique[modifier | modifier le code] (en) James Gleick.

Engineering - Mastères spécialisés - Vous souhaitez devenir acteur de l'innovation, de l'information stratégique, du e-busines, de la micro électronique, comprendre leurs enjeux, en maîtriser la technique, voir votre carrière décoller, alors suivez un mastère spécialisé ESIEE Paris ! Une formation complémentaire et originale pour dynamiser votre carrière professionnelle et élargir vos perspectives d'évolution : > Innovation technologique et management de projet> Sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC) pour la santé, en partenariat avec Siemens - NOUVEAU A PARTIR DE SEPTEMBRE 2014> Architecture des Systèmes d'Information Géographique (ASIG) Objectifs : Les mastères spécialisés (MS) sont des formations de 3ème cycle (formation initiale ou continue) dispensées par de grandes écoles d'ingénieurs et de commerce. > Consultez la brochure (pdf)

Curriculum Definition Curriculum refers to the means and materials with which students will interact for the purpose of achieving identified educational outcomes. Arising in medieval Europe was the trivium, an educational curriculum based upon the study of grammar, rhetoric, and logic. The later quadrivium (referring to four subjects rather than three as represented by the trivium) emphasized the study of arithmetic, geometry, music, and astronomy. These seven liberal arts should sound a lot like what you experienced during your formal education. The emphasis on single subjects persists even today. Very likely you moved from classroom to classroom, particularly throughout your secondary education, studying a different subject with each teacher. Some educators would say that the curriculum consists of all the planned experiences that the school offers as part of its educational responsibility. Which brings us to the notion of emphasizing outcomes versus experiences. The Purpose of Curriculum

Le Care dans la formation initiale des professionnels paramédicaux (PART. (...) S’interroger sur la place du care dans la formation initiale des professionnels paramédicaux revient à questionner la posture du formateur dans l’accompagnement pédagogique. Ceci nous semble d’autant plus pertinent qu’il en va de la crédibilité et de l’avenir de cette fonction, en cette 2ème phase de l’universitarisation de la formation infirmière. Aussi, nous verrons dans un premier temps le concept d’accompagnement dans un contexte pédagogique. Dans un second article, le concept de care sera défini et délimité pour ne concerner que la dimension relationnelle et enfin nous tenterons d’établir les liens entre ces deux éléments. Les situations relationnelles pédagogiques aujourd’hui Dans ce contexte, certains formateurs ont maintenu un type de relation transmissif, vertical, du « sachant » vers « l’apprenant ». L’accompagnement pédagogique du formateur Dans le cadre du suivi pédagogique, chaque formateur est amené à accompagner un groupe d’étudiants de la 1ère à la 3ème année.

INFORMATION : Définition de INFORMATION INFORMATION, subst. fém. I. − [Correspond à informer I A] PHILOS. Action de donner ou de recevoir une forme. 1. 2.Action de s'informer, de recueillir des renseignements sur quelqu'un, sur quelque chose.Ma dernière démarche, après deux jours de courses et d'informations infructueuses, avait été de prévenir la police (Jouy, Hermite, t. 5, 1814, p. 88).Les moyens d'information qui sont à ma portée deviennent de plus en plus insuffisants. 1. 3.Ensemble des activités qui ont pour objet la collecte, le traitement et la diffusion des nouvelles auprès du public.Une information honnête, libre, manipulée, objective; filtrer l'information; les grands moyens d'information; le marché mondial de l'information; le Ministère de l'Information. 2. ♦ Agence* d'information. ♦ Journal, presse d'information (par oppos. à journal, presse d'opinion, de parti). 3. − RADIO-TÉLÉV. 4. B. 5. − Au sing. 6. − Au sing. coll. − P. ext. C. ♦ Théorie de l'information. 7. III. Rem. Prononc. et Orth. : [ε ̃fɔ ʀmasjɔ ̃].

Related: