background preloader

Plus de droits pour vos données !

Plus de droits pour vos données !

https://www.cnil.fr/fr/plus-de-droits-pour-vos-donnees

Related:  Veille juridique sur la protection des logicielsIDENTITE NUMERIQUEIdentité numérique : Qui suis-je sur Internet ?Surfer sans risqueSurveillance des outils numériques

Règlement européen sur la protection des données : ce qui change pour les professionnels Le texte adopté est un règlement européen, ce qui signifie que, contrairement à une directive, il est directement applicable dans l’ensemble de l’Union sans nécessiter de transposition dans les différents États membres. Le même texte s’appliquera donc dans toute l’Union. Un champ d’application étendu Le critère du ciblage Le règlement s’applique dès lors que le responsable de traitement ou le sous-traitant est établi sur le territoire de l’Union européenne ou que le responsable de traitement ou le sous-traitant met en œuvre des traitements visant à fournir des biens et des services aux résidents européens ou à les « cibler » (en anglais monitor). En pratique, le droit européen s’appliquera donc chaque fois qu’un résident européen sera directement visé par un traitement de données, y compris par Internet.

Qu'est-ce que l'identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Tout savoir sur le déréférencement Être bien référencé sur les moteurs de recherche, c’est formidable. C’est même ce que désire ceux, particuliers ou entreprises, qui veulent se faire connaître. Mais avoir la possibilité de se faire oublier, ou déréférencer, c’est tout aussi important. À l’heure où Google s’oppose au droit à l’oubli généralisé, voici une vue d’ensemble des notions qui entourent le déréférencement… Une loi en faveur du droit à l’oubli En mai 2014, la Cour de Justice de l’Union européenne (CJUE) a promulgué un arrêt qui offre la possibilité à tous les internautes de demander un droit à l’oubli numérique.

Enquête sur l’algo le plus flippant de Facebook La section « Vous connaissez peut-être » (« People you may know ») de Facebook est une source inépuisable de spéculations. Cette fonction, en apparence sympathique puisqu’elle nous propose d’ajouter de nouveaux amis, semble détenir des informations très personnelles sur chacun d’entre nous. Une journaliste de la rédaction s’est ainsi vu proposer un flirt dont elle n’avait pas noté le téléphone dans son portable ; un autre collègue s’est vu proposer un pote qu’il n’a pas revu depuis 10 ans et qui venait de lui envoyer un mail ; une autre enfin, sa femme de ménage, dont elle a le numéro de téléphone dans son portable, mais avec laquelle elle n’a jamais eu aucune interaction en ligne. Beaucoup ont aussi vu apparaître des gens rencontrés sur des applis de rencontre comme Tinder ou Grindr.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference !

BYOD et freewares : quid des licences ? Dès que l’on souhaite accueillir les terminaux personnels des collaborateurs dans l'entreprise, il faut absolument se pencher sur la question des licences logicielles pour éviter de cuisantes déconvenues. Dès qu’un logiciel est présent, les risques liés aux licences sont forcément tapis dans l’ombre. Si l’on souhaite accueillir les terminaux personnels des collaborateurs avec un projet BYOD (Bring Your Own Device), il faut donc se pencher sur la question pour éviter de cuisantes déconvenues. Il en va de même avec les petits logiciels gratuits que les employés peuvent installer sur les équipements fournis par l’entreprise, qu’ils en soient ou non administrateurs.

Identité numérique- CLEMI • Définition Mon identité numérique est à multiple facettes : ce que je mets de moi en ligne, ce que d’autres peuvent mettre sur moi, les activités de recherche, d’achat, de communication pour lesquelles j’utilise Internet définissent mon identité numérique. Elle n’est donc pas facile à circonscrire, ni à maîtriser complétement. Droit à l'image et protection de la vie privée Toute personne, célèbre ou anonyme, a un droit de regard sur l'utilisation de son image. Personne majeure Avant toute diffusion de votre image dans un cadre privé, le diffuseur doit obtenir votre accord écrit en précisant quand et où il l'a obtenue. Cet accord est donné pour un usage précis (par exemple, publication dans un journal) et ne doit pas être généralisé.

Enquête sur l’algo le plus flippant de Facebook La section « Vous connaissez peut-être » (« People you may know ») de Facebook est une source inépuisable de spéculations. Cette fonction, en apparence sympathique puisqu’elle nous propose d’ajouter de nouveaux amis, semble détenir des informations très personnelles sur chacun d’entre nous. Une journaliste de la rédaction s’est ainsi vu proposer un flirt dont elle n’avait pas noté le téléphone dans son portable ; un autre collègue s’est vu proposer un pote qu’il n’a pas revu depuis 10 ans et qui venait de lui envoyer un mail ; une autre enfin, sa femme de ménage, dont elle a le numéro de téléphone dans son portable, mais avec laquelle elle n’a jamais eu aucune interaction en ligne. Beaucoup ont aussi vu apparaître des gens rencontrés sur des applis de rencontre comme Tinder ou Grindr. Plutôt embarrassant, non ? Folles rumeurs

YouTube : un espace d’aide personnalisée Qui ne connait pas le phénomène des YouTubeurs ? Ces jeunes adultes au dynamisme démultiplié par le tempo endiablé de courtes vidéos en ligne ont surclassé au panthéon des cours de récréation les stars du ballon rond et autres chevaliers aux sabres lasers. Leur force à eux : la réalisation impeccable de vidéos faites maison, une proximité affichée avec leur audience cible, un propos décontracté qui contraste avec la technicité, l’expertise et parfois l’ésotérisme du contenu (la reproduction des jardins de Babylone sous MineCraft ou les douze astuces pour un maquillage express réussi le matin). Ces capsules savamment postproduites, bardées d’effets façon Snapchat, sont, en somme, un véritable condensé des codes langagiers et sémiotiques de leur jeune audience. L’attrait des élèves pour ce média n’aura pas échappé au pédagogue à la recherche de sa prochaine séquence d’enseignement.

API Java : Oracle réclame 9,3 milliards de dollars à Google Bataille juridique entre deux géants. Accusant Google d’avoir utilisé des API Java dans son OS Android, Oracle lui réclame 9,3 milliards de dollars. Entre Google et Oracle, la tension est au plus fort, le second réclamant au premier un total de 9,3 milliards de dollars – vous avez bien lu – dans le cadre d’une bataille juridique sur des copyrights logiciels. La somme comprend 475 millions de dommages en plus des 8,8 milliards de dollars relatifs aux « bénéfices attribués à des droits d’auteur Java enfreints » (« profits apportioned to infringed Java copyrights ») dans Android. Les deux entreprises sont en désaccord depuis longtemps quant à savoir si Google a « incorrectement » utilisé les API liés au langage de programmation Java pour créer son OS Android.

Trois lycéennes expulsées pour un tweet: crise d'autorité ou aveu d’impuissance? L'exclusion définitive d'élèves sans histoire pour un message malencontreux à trois mois du bac est une sanction totalement disproportionnée, s'inquiètent la responsable associative Justine Atlan, l'experte en réseaux sociaux Anne-Sophie Bordry, le magistrat Laurent Bayon et l'avocat Antoine Casubolo Ferro. D'autant qu'une « autre solution était possible : la mesure de responsabilisation » instituée par la réforme de 2011. En mai 2010, une enquête interne du ministère de l’Education nationale révélait qu’au cours de l’année 2009-2010, les conseils de discipline d’établissements avaient prononcé 20 929 exclusions définitives sur les 25 719 décisions prononcées, soit une augmentation de plus de 28,6% depuis l’année 2005-2006. En raison de cette dérive et pour inverser cette lourde tendance, une réforme des procédures et sanctions disciplinaires au sein des établissements scolaires est entrée en application à la rentrée 2011.

Protéger Son Compte Facebook Contre Le Piratage à 100% - WikiClic Les comptes Facebook sont les cibles préférées des pirates, des arnaqueurs et escrocs en tout genre. Et pour cause, avec son un Milliards d’abonnées Facebook offre des opportunités illimitées afin d’extorquer, ravager ou voler. Il est très facile de devenir une cible et se transformer en victime.

Une avocate a réécrit les conditions d'utilisation d'Instagram comme si elles étaient expliquées à un enfant de 8 ans - Business Insider France Capture d'écran de "Black-ish" S02E12. ABC. Aucun mineur qui utilise Instagram n'a lu en entier les conditions d'utilisation du réseau social. C'est ce qu'affirme un rapport des services du délégué britannique aux droits des enfants, intitulé "grandir à l'ère du numérique", publié le 5 janvier 2017 et repéré par le site d'information Quartz. Pour montrer l'opacité des conditions d'utilisation des réseaux sociaux, le rapport a demandé à une avocate du cabinet privé Shillings de "traduire" ces règles dans un langage "simplifié". Selon une étude Ofcom, 43% des enfants britanniques entre huit et onze ans ont un compte sur Instagram (56% pour les 12-15 ans).

Related: