background preloader

Les 4 clés d'une gestion du temps efficace

Les 4 clés d'une gestion du temps efficace
Le temps est une des plus importantes ressources que nous avons. Malheureusement nous ne nous en rendons pas toujours compte. Comme c’est une ressource limitée, nous avons tendance à le considérer en ennemi plutôt qu’en fidèle allié. Voici 4 clés relevées dans plusieurs des meilleurs livres de management personnel qui vous permettront de mieux gérer votre temps. La loi de Pareto Cette loi inventée par l’économiste du nom de Pareto est aussi appelée loi des 80/20 et pour cause. Apprendre à déléguer On ne peut pas toujours laisser tomber ces tâches non importantes, me direz-vous ! Prenons un exemple. Effectuez les tâches les plus rentables et déléguez les autres ! Savoir dire non Combien de fois s’engage-t-on à quelque chose sans réellement y penser et le moment venu toute motivation a disparu ? La loi de Parkinson Cette loi est du pain bénit pour tous les fainéants ambitieux La loi de Parkinson explique qu’on est plus performant lorsque l’on dispose d’une ressource en temps moins importante. Related:  zebalafreGESTION DES RISQUES

Travail : dix conseils pour bien gérer son temps Vous avez l’impression de courir sans cesse, de ne jamais en faire assez et d’être continuellement débordée ? Si le manque de temps est aujourd’hui l’un des plus grands facteurs de stress, il existe pourtant des règles simples pour arrêter de se laisser submerger. Dans « Bien gérer son temps pour vivre mieux »*, Christine Mirabel-Sarron et Nayla Chidiac nous apprennent à redevenir maîtres de notre emploi du temps. Psychologue à l’hôpital Sainte-Anne et experte en stress et trauma, Nayla Chidiac nous a livré dix conseils très pratiques. * Ed. Je m’organise bien « Comme nous évoluons dans une société basée sur l’excellence, on a l’impression de ne jamais assez en faire. J’ose dire non Difficile parfois de dire non à un collègue qui essaye de nous refiler un dossier, voire à son boss. Je fais des rétroplanning Vous oubliez à chaque fois de noter vos rendez-vous, vous emmêlez dans les dates ? J’identifie les pertes de temps Je planifie à court, moyen et long terme J’apprends à déléguer

Gestion du risque : anticiper et s'adapeter Crédits photo : Shutterstock.com « Prendre en compte les risques permet aussi d’identifier les opportunités. Malheureusement, il y a aujourd’hui en France trop souvent une attitude de déni face au risque. C’est culturel, historique et économique : notre système économique et social actuel laisse peu de place à la prise de risque, qui est pourtant l’une de ses composantes essentielles. Nous sommes ainsi déconnectés de la réalité du marché. Le droit à l'erreur, nécessaire Dan Vogel, Président Directeur Général et co-fondateur d'Enablon, un éditeur de logiciels et de solutions Internet français créé en 2000, spécialisé dans la gestion des risques et la performance durable.

La prévention des risques, levier de performance des entreprises artisanales | Marchés & innovations - Horizon 2020 Concentrant près de 9% des salariés en France, le secteur du BTP représente à lui seul 18% des accidents de travail et près de 30% des décès, ce qui le place comme un des secteurs d’activité les plus accidentogènes. Les travailleurs du BTP sont exposés quotidiennement à des risques induits par la nature de leur tâche, la spécificité de chaque chantier, leur mobilité et l’influence de leur environnement, source de nombreux aléas. Représentant 98 % des entreprises françaises du BTP, l’artisanat constitue une population particulièrement vulnérable. En effet, les enjeux de prévention sont immenses car le coût humain, social et économique des accidents du travail et maladies professionnelles est particulièrement élevé pour ces petites structures. Perçue trop souvent à tort comme une contrainte, il est temps de balayer les idées reçues et de considérer la prévention comme un levier de compétitivité pour les entreprises artisanales. La préservation d’un capital humain précieux

Trois astuces pour mieux gérer son temps Organiser son agenda Votre agenda est votre plus grand allié. Pour arrêter de courir après le temps, veillez cependant à ne pas le surcharger et essayez de vous ménager des plages vides pour avoir toujours un créneau de libre pour gérer les urgences et les imprévus. Vous tenez deux agendas: l'un privé, l'autre professionnel? Réunissez- les, vous perdrez moins de temps à naviguer de l'un à l'autre et éviterez ainsi de programmer une réunion importante le soir d'une date anniversaire importante pour votre famille par exemple. Lutter contre la procrastination Vous avez tendance à remettre au lendemain des tâches que vous auriez pourtant le temps de faire? Ranger son bureau Rien de pire qu'un bureau désordonné pour vous donner l'impression d'être débordé! > Lire la suite du dossier : Les outils pour gagner en efficacité Sur le même sujet: Contrôlez le temps passé en réunion Optimiser le travail en équipe Prendre des notes rapides Traquez vos voleurs de temps Dix recettes pour ne plus être dérangé

14 règles pour organiser son temps - Méthode NERAC Dans la multitude de méthodes pour bien gérer son temps, l’une d’elles se nomme NERAC. Simple et efficace, elle se distingue des autres méthodes par le fait qu’elle nous invite à prévoir l’imprévu. Pour savoir faire face aux imprévus, il est nécessaire de réserver une marge temporelle avant et/ou après une activité et la noter dans son agenda. Bien que peu utilisées dans le cadre de nos activités quotidiennes, nous appliquons régulièrement, sans le savoir, les préceptes de cette méthode lors de voyages. En effet, avec l’augmentation du trafic, il est devenu normal d’anticiper les ralentissements lors d’un trajet en voiture. Pour vos activités principales, pensez aussi à la méthode NERAC et ajoutez, avant ou après, 1/3 du temps initialement planifié pour une tâche. Notez les activités à réaliser Chaque jour, se fixer un objectif précis avec des résultats à atteindre. Estimez la durée pour chaque activité Avoir une estimation des temps moyens nécessaires pour des activités principales.

La prise de décision au sein de l'entreprise La prise de décision est l’acte le plus important qu’un individu puisse prendre, dans le temps et dans l’espace, quelle que soit la position sociale ou hiérarchique qu’il occupe dans la société. Qu’il soit homme de politique, homme d’affaires, magistrat, médecin ou un commun des mortels, la décision prise par lui, a inéluctablement une répercussion positive ou bien négative sur sa vie privée et/ ou professionnelle, comme elle a aussi un impact direct ou indirect sur son environnement. De nos jours, le nombre de décisions que nous devons prendre ne peut aller qu’en augmentant eu égard à la complexité croissante et la rapidité des changements dus à la mondialisation socio-économique et culturelle et à son impact certain sur notre vie quotidienne.

Et si l’activité de l’entreprise était la genèse de la gestion des temps ? Publi-reportage publié le 28/02/2013 Quelle solution informatique pour réduire l’attente en caisse ? Partir d’une problématique terrain et non pas RH, tel est le postulat de Holy-Dis pour élaborer ses solutions de planning prévisionnel. Cet éditeur français de logiciels de planification optimisée d’une soixantaine de personnes, dont l’activité a été créée en 1988 autour de la problématique de son client historique, Carrefour, a vu sa première solution déployée dans le monde entier et adoptée par plusieurs autres grandes enseignes françaises de la grande distribution. Partir des données métiers Équilibrer les trois pôles autour desquels s’articule l’entreprise Pour qu’une entreprise fonctionne bien, elle doit trouver un équilibre entre les trois pôles autour desquels elle s’articule : les objectifs de l’entreprise, ses salariés, ses clients. « Quand certains secteurs sont orientés rentabilité à tout prix, d’autres sont orientés qualité de service ou encore paix sociale. Maîtrise des coûts

Créer une chek-list et un rétro-planning (diagramme de Gantt) 1. Préparez les informations clés Qui veut/doit organiser Quoi ? Pour qui ou Avec qui ? Pourquoi (objectifs) ? Quand et Où ? Avec quels moyens : quel budget, pour ou avec Combien de personnes, Comment ? 2. Dans un premier temps, répertoriez sans trop vous préoccuper de leur ordre, les Tâches à accomplir. Une tâche principale (ex. : concevoir le livre d'accueil) pourrait être scindée en plusieurs tâches ? En effet, il est souvent difficile de suivre les tâches secondaires sur un planning. 3. Observez chaque tâche et repérez celles qui sont interdépendantes (ex. : concevoir le courrier d'invitation (D) précède obligatoirement la fixation du jour (A) et du lieu (B). Ensuite, classez les tâches par ordre logique de mise en œuvre. 4. Au regard de chaque tâche, précisez le temps nécessaire (en jour). Ensuite, et à partir de la Date « J », fixez les dates d'action en vous appuyant sur le nombre de jours de réalisation prévu. 5.

untitled Le diagramme de Gantt en bref Si vous n’avez que quinze secondes à consacrer à cet article, voyez cette image : il s’agit d’un diagramme de Gantt. Rudimentaire certes, mais il a tous les attributs du Gantt : La colonne de gauche contient une liste de travaux. En haut et de la gauche vers la droite figure l’échelle de temps. L’histoire du diagramme de Gantt. Si, depuis le début de cet article, j’ai systématiquement mis une majuscule au mot Gantt, ce n’est ni par erreur ni par fantaisie mais simplement en hommage à Henry Laurence Gantt, créateur du diagramme qui porte désormais son nom. Le diagramme de Gantt aujourd’hui. Voici ci-dessus un diagramme de Gantt tel que chacun d’entre nous peut en réaliser à l’aide d’un logiciel de planification (ici Microsoft Project). Les variantes du Gantt. Classiquement, c’est la liste des tâches qui figure dans la colonne de gauche du diagramme. Quelques logiciels de planification.

L'interaction entre le risque et le temps Christian GollierProfesseur à l'université de Toulouse La théorie de la finance développée récemment permet d'offrir des recommandations de gestion dynamique des risques en accord avec les objectifs du preneur de risque et les représentations de son environnement. Son application la plus évidente concerne la gestion de portefeuille. Faut-il réduire la détention d'actions quand l'horizon temporel de l'investisseur se réduit ? Comment adapter le portefeuille aux signaux qui permettent de mieux prévoir les rendements des actions ? Octobre. Mark Twain, Pudd'nhead Wilson Le temps est consubstantiel au risque. Âge et gestion de portefeuille Commençons par une question : comment prendre en compte l'horizon temporel du décideur dans les choix stratégiques de portefeuille ? À ma connaissance, Paul Samuelson, en 1963, fut le premier économiste à s'intéresser à cette question. Un autre argument repose sur la loi des grands nombres. Diversification temporelle et réserves de stabilisation Note 1.

adapter la gestion des risques aux décideurs De mon expérience personnelle, l’une des grandes difficultés rencontrées par les DSI et les RSSI dans la gestion des risques n’est pas d’identifier les risques ou de les évaluer, mais bel et bien d’obtenir des budgets pour réduire les risques à un niveau acceptable, en particulier en période de pression budgétaire accrue. Mais que faire lorsque les dirigeants ne comprennent pas les risques ? Je vous livre ma méthode. la réaction type du dirigeant face à un risque IT élevé Quelle serait la réaction naturelle et prévisible d’un directeur si je l’informe qu’il a un score de risque de 92 sur un maximum de 100 pour un serveur ou une application et que les conséquences peuvent lui coûter très cher, des millions peut-être ? Externaliser les activités liées. mais que faire pour qu’ils comprennent ? Il est important de comprendre les motivations et les critères de décisions des dirigeants pour les convaincre. ma méthode Mon but est donc de lier les risques "IT" à des processus métiers. en conclusion

Important / Urgent : Comment vous recentrer sur vos priorités (1/2) | Vie Productive Comment ne plus subir les urgences et vous concentrer sur ce qui est essentiel ? Il est possible de classer nos tâches à faire en 4 catégories, selon leur importance et leur urgence. Votre réussite repose en grande partie sur le temps que vous passez sur chacune de ces catégories. Ce qui est important est rarement urgent, et ce qui est urgent est rarement important.Eisenhower L’idée de la matrice Important/Urgent est attribuée au président américain Eisenhower. C’est la raison pour laquelle vous la trouverez souvent mentionnée sous le nom de matrice d’Eisenhower. (titre original : First Things First). Qu’est-ce qui est important ? Important : tout ce qui contribue à l’atteinte de VOS objectifsUrgent : tout ce qui demande une attention immédiate, sous peine de conséquences négatives Quadrant 1 : Urgent et important C’est le domaine des “crises”, des travaux de dernière minute, et de toutes les activités critiques en général. Quadrant 2 : Important mais pas urgent Loading ... Lire la suite

Related: