background preloader

Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie

Comment l’obsession sécuritaire fait muter la démocratie
La formule « pour raisons de sécurité » (« for security reasons », « per ragioni di sicurezza ») fonctionne comme un argument d’autorité qui, coupant court à toute discussion, permet d’imposer des perspectives et des mesures que l’on n’accepterait pas sans cela. Il faut lui opposer l’analyse d’un concept d’apparence anodine, mais qui semble avoir supplanté toute autre notion politique : la sécurité. On pourrait penser que le but des politiques de sécurité est simplement de prévenir des dangers, des troubles, voire des catastrophes. Une certaine généalogie fait en effet remonter l’origine du concept au dicton romain Salus publica suprema lex (« Le salut du peuple est la loi suprême »), et l’inscrit ainsi dans le paradigme de l’état d’exception. Quoique correcte, cette généalogie ne permet pas de comprendre les dispositifs de sécurité contemporains. Prévenir les troubles ou les canaliser ? Prenons deux exemples pour illustrer cette apparente contradiction.

http://www.monde-diplomatique.fr/2014/01/AGAMBEN/49997

Related:  Cours citoyennetéInternet et Vie privéeProjets de Sociétéle monde diplomatiquesurveillance

Guide Médias et information : On apprend. Edition 2015-2016 Le CLEMI (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information, Education nationale) a publié en octobre 2015 la brochure Médias et information : on apprend. Edition 2015-2016 en téléchargement gratuit (53 pages, fichier en pdf, éditions Canopé) avec une orientation affichée sur le droit de s’exprimer, la créativité numérique des jeunes et la responsabilité des médias. Guide d’activités et grilles de lecture Ce guide est conçu à destination des enseignants dans le cadre de leur formation afin de leur présenter des trames d’activités pédagogiques à développer dans le premier cycle et second cycle en se fondant sur les instructions officielles des programmes de l’Education nationale. « Pour vivre en citoyens libres et responsables dans la société de l’information et de la communication, les jeunes doivent à la fois développer un esprit critique et distancié et être capables de collaborer avec les autres.

Loi anti-terrorisme : concours du pire à l'Assemblée Nationale Ce lundi après-midi, les députés examinent à l'Assemblée Nationale en procédure d'urgence le projet de loi anti-terrrorisme de Bernard Cazeneuve. Un de plus, assuré de succès par l'actualité de l'Etat Islamique et de ses vidéos qui secouent légitimement les émotions, au détriment parfois de la raison. En témoigne le concours d'amendements plus redoutables les uns que les autres, dont Marc Rees nous résume parfaitement l'intérêt stratégique sur Next Inpact : "Tous ces amendements, parfois mal ficelés, n'ont aucune garantie d'être adoptés en séance.

Catharsis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définition[modifier | modifier le code] « L’adjectif Katharos associe la propreté matérielle, celle du corps et la pureté de l’âme morale ou religieuse. La Katharsis est l’action correspondant à « nettoyer, purifier, purger ». Qu’est-ce que le terrorisme ?, par Jacques Derrida (Le Monde diplomatique, février 2004) Giovanna Borradori. – Que le 11 septembre soit ou non un événement d’importance majeure, quel rôle assignez-vous à la philosophie ? Est-ce que la philosophie peut nous aider à comprendre ce qui s’est passé ? J. D. – Sans doute un tel « événement » requiert-il une réponse philosophique. Mieux, une réponse qui remette en question, dans leur plus grande radicalité, les présuppositions conceptuelles les mieux ancrées dans le discours philosophique. Les concepts dans lesquels on a le plus souvent décrit, nommé, catégorisé cet « événement » relèvent d’un « sommeil dogmatique » dont ne peut nous réveiller qu’une nouvelle réflexion philosophique, une réflexion sur la philosophie, notamment sur la philosophie politique et sur son héritage.

Une société de la requête (3/4) : Subvertir Google Par Hubert Guillaud le 16/12/09 | 6 commentaires | 1,523 lectures | Impression “Pourquoi sommes-nous si passifs à faire respecter nos droits ?” “Dans une société de la requête, il est intéressant de se demander ce qu’il advient de toutes ces requêtes : quelles normes juridiques s’appliquent aux enregistrements, aux traitements et à l’accès de ces requêtes et si ces normes sauvegardent avec succès les intérêts les plus fondamentaux des utilisateurs des moteurs de recherche”, explique Joris van Hoboken, de l’Institut pour le droit de l’information d’Amsterdam, qui a publié une thèse sur les moteurs de recherche et la liberté d’expression.

Au BO spécial du 26 novembre 2015 : programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège Le Bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 est consacré aux programmes d'enseignement de l'école élémentaire et du collège. Ces nouveaux programmes entrent en vigueur à la rentrée 2016. Retrouvez les programmes d'enseignement du cycle : Fournisseurs d'Accès à Internet associatifs La fédération FDN regroupe des Fournisseurs d'Accès à Internet associatifs se reconnaissant dans des valeurs communes : bénévolat, solidarité, fonctionnement démocratique et à but non lucratif; défense et promotion de la neutralité du Net. À ce titre, la fédération FDN se donne comme mission de porter la voix de ses membres dans les débats concernant la liberté d'expression et la neutralité du Net. Elle fournit à ses membres les outils pour se développer et répondre aux problématiques qui concernent l'activité de fournisseur d'accès à Internet. Histoire

Symptômes du 11-Septembre, par Giovanna Borradori (Le Monde diplomatique, février 2004) Si Jürgen Habermas pense que la raison, qui permet une communication transparente et sans manipulation, est susceptible de guérir les maux de la modernisation – parmi lesquels l’intégrisme et le terrorisme –, Jacques Derrida estime que ces tensions destructrices peuvent être détectées et nommées, mais non entièrement contrôlées ni vaincues. Habermas met en cause la vitesse à laquelle la modernisation s’est imposée, et la réaction de défense qu’elle a provoquée au sein des modes de vie traditionnels, quand cette réaction de défense est, aux yeux de Derrida, le produit même de la modernité. Le terrorisme constitue, pour lui, le symptôme d’une maladie auto-immune qui menace la vie de la démocratie participative, le système législatif qui la garantit, ainsi qu’une véritable séparation des domaines religieux et laïque. L’auto-immunisation provoque la mort spontanée des mécanismes de défense qui sont censés protéger l’organisme d’une agression extérieure.

Géopolitique de l’espionnage, par Dan Schiller (Le Monde diplomatique, novembre 2014) Les révélations sur les programmes d’espionnage menés par l’Agence nationale pour la sécurité (National Security Agency, NSA) ont entraîné « des changements fondamentaux et irréversibles dans beaucoup de pays et quantité de domaines (1) », souligne Glenn Greenwald, le journaliste du Guardian qui a rendu publiques les informations confidentielles que lui a fournies M. Edward Snowden. A l’automne 2013, la chancelière allemande Angela Merkel et la présidente du Brésil Dilma Rousseff se sont opposées à M. Barack Obama en condamnant les atteintes à la vie privée dont les Etats-Unis s’étaient rendus coupables — et dont elles avaient personnellement été victimes. L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) a adopté à l’unanimité une résolution reconnaissant comme un droit humain la protection des données privées sur Internet. Tout d’abord, l’espionnage — l’une des fonctions de la NSA — fait partie intégrante du pouvoir militaire américain.

Kits pédagogiques Les kits pédagogiques proposent des ressources destinées aux enfants ainsi qu’à leurs profs pour mieux aborder de nombreux thèmes en classe. Ces kits pédagogiques ont été conçus par des profs et pour des profs grâce au travail collaboratif entre l’équipe du WebPédagogique et ses partenaires, sur des sujets précis répondant aux attentes des programmes scolaires. Les kits pédagogiques sont gratuits et accessibles de la maternelle au lycée. En partenariat avec des organisations publiques, associatives ou privées, nous vous proposons des kits pédagogiques complets à télécharger ! Composés de diaporamas, de cahiers d’activités numériques et de fiches, ces kits pédagogiques vous permettront d’enrichir vos cours dans la plupart des matières. Découvrez ce que des univers professionnels variés peuvent vous apporter pour ancrer votre pratique pédagogique dans le réel et contribuer à rendre vos élèves mieux informés !

NSA, il est temps de faire le (premier) point Les programmes de surveillance ne sont pas une nouveauté… En 1988, le journaliste Duncan Campbel révélait l’existence d’un programme de renseignement, Echelon, dans un article pour The New Statesman qui s’intitulait « Somebody’s listening« . En 1996, c’était le journaliste néo-zélandais Nicky Hager qui publiait « Secret power » sur l’implication de son pays dans le programme. En 1999, suite à une demande du Parlement Européen, Duncan Campbell rend un rapport intitulé « Interception capabilities 2000 » pour le STOA (Science and Technology Options Assessment du Parlement Européen — traduction française disponible sous le titre « surveillance éléctronique planétaire » aux éditions Allia). Le projet Echelon désignait un système mondial d’interception SIGINT via les satellites, et regroupant les États-Unis (NSA), le Royaume-Uni (GCHQ), le Canada (CSTC), l’Australie (DSD) et la Nouvelle-Zélande (GCSB) dans le cadre du traité UKUSA. premier tour d’horizon La collecte de données

Related: