background preloader

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions

GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions
Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales». Au cours de ces dernières années sont apparues des offres de prévention et de traitement, et des spécialistes ont développé des compétences solides sur la question. C’est notamment le cas en Suisse romande, où se trouvent plusieurs centres spécialisés. Par le positionnement représenté dans ce document, les professionnels des addictions entendent participer à ce débat. Terminologie et définition Le GREA recommande d’utiliser les termes suivants: Hyperconnectivité pour aborder la problématique dans son ensemble. Compréhension de la problématique Le domaine des médias électroniques est en évolution constante.

http://www.grea.ch/publications/position-du-grea-sur-lhyperconnectivite

Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? Rapport d'information n° 46 (2008-2009) de M. David ASSOULINE, fait au nom de la commission des affaires culturelles, déposé le 22 octobre 2008 Synthèse du rapport (97 Koctets) Disponible au format Acrobat (728 Koctets) au nom de la commission des Affaires culturelles (1) sur l'impact des nouveauxmédias sur la jeunesse, Par M.

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La Gazette de Danièle : Des idées et des Arts... Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation. Comment stopper sa dépendance à Internet: 15 étapes 4 parties:Soigner le problème psychologique sous-jacentRationaliser votre usage d’InternetRationner votre usage d’InternetVivre sa vie en dehors d’Internet Bien que la dépendance à Internet ne soit pas encore officiellement reconnue comme un trouble dans le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM), il s’agit d’un problème de plus en plus prévalent qui affecte beaucoup de monde. Les effets sur les santés mentale et émotionnelle des personnes dépendantes peuvent être importants, elles peuvent alors se sentir seules, anxieuses et dépressives.

Dépendance aux jeux vidéo : les signes à surveiller Problèmes scolaires, abandon du sport et de la vie familiale sont autant de symptômes caractéristiques d'un joueur pathologique. Enfermé dans sa chambre, votre enfant est accroché à son ordinateur, les yeux rivés sur son écran, hermétique à toutes remarques ou demandes tant son attention est retenue par son jeu vidéo et par les autres jeunes qui «en ligne» évoluent dans le même monde virtuel que lui… Est-ce grave docteur? Les nouvelles addictions : tel était le thème de la séance hebdomadaire de l'Académie de médecine qui s'est tenue mardi avec, notamment, la question de l'addiction des jeunes aux jeux vidéo.

L'hyperconnexion : le mal d'une époque (la preuve en images et en vidéo) - septembre 2014 En France, le téléphone portable a commencé à devenir populaire à partir de 1997 - 1998. La Tatoo, le Tam-tam, bipers français qui utilisaient les ondes analogiques (donc sans problème de santé) ont dû céder le pas à ce nouvel outil technologique. Nombreux furent les gens restés de prime abord distants de cette technologie, qu'ils avaient jugé à raison, parfois intrusive et souvent inopportune. Dépendance aux téléphones intelligents, solitude et timidité – Cyberdependance.ca Par Dre Marie-Anne Sergerie, Ph.D., psychologue spécialisée en cyberdépendance et nouvelles technologies En février 2015, une étude chinoise menée auprès de 414 étudiants universitaires sur l’utilisation des téléphones intelligents (smartphones) a été publiée. L’étude a exploré les caractéristiques psychologiques comme la timidité et la solitude en lien avec l’utilisation des téléphones intelligents. Les résultats de la recherche ont permis d’identifier cinq symptômes de la dépendance aux téléphones intelligents : la négligence des conséquences négatives (ex. retards dans les échéanciers, absentéisme, fatigue)les inquiétudes ou préoccupations à propos de son utilisationl’incapacité à contrôler son utilisation (craving)la réduction de la productivitél’anxiété (ex., peur d’avoir manqué des appels, anxiété de ne pas pouvoir vérifier ses messages).

Peut-on parler d’addiction aux nouvelles technologies L’initiative de la « journée sans Facebook » est un indice, parmi d’autres, d’une préoccupation grandissante autour des effets de l’usage abondant de certains services ou outils numériques. Le succès actuel de la notion de « binge watching » qui indexe la visualisation de séries télévisées sur la consommation excessive et répétée d’alcool en est un autre signe. La terminologie psychopathologique de l’addiction est aujourd'hui dans toutes les bouches : dans une enquête récente, nos interviewés se disent volontiers « addict » (à leur téléphone, à Facebook, à Twitter, aux séries TV…), de nombreux articles de presse fleurissent sur le sujet, des robinsonnades qui vantent les mérites de quelques mois « sans » ( internet, mobile, …) paraissent dans plusieurs pays (dont « J’ai débranché, Comment revivre sans Internet après une overdose », de Thierry Crouzet), et des études quantitatives mesurent désormais combien de français se déclarent « dépendants ». Agir contre soi

Dépendance au jeu vidéo Certaines informations figurant dans cet article ou cette section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans les sections « Bibliographie », « Sources » ou « Liens externes »(février 2013). Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes. La dépendance au jeu vidéo désigne un éventuel trouble psychologique caractérisant un besoin irrésistible et obsessionnel de jouer à un jeu vidéo. Elle est reconnue depuis le 18 juin 2018 comme maladie par l'OMS.

L'addiction à internet, un mal moderne La dépendance à internet touche de plus en plus de monde. C'est ce que révèle une étude allemande. Mais cette dépendance est-elle, comme certains l'entendent, une maladie mentale ? Et se traite-t-elle comme n'importe quelle addiction? Une étude commandée par le ministère de la Santé allemand, parue le 26 septembre, révèle que plus d'un demi-million d'Allemands seraient dépendants à internet. Un mal qui se traduit, selon les chercheurs, par une consommation moyenne de quatre heures du média internet chaque jour. Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet. Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Aujourd’hui, l’ancien addict est devenu un internaute modéré.

L'isolement ? - cyber dépendance et isolement, la grande inquiètude Tout d’abord, donner une définition du mot isolement me semble un point de départ important, c’est donc un temps durant laquelle la personne est seule avec sa conscience. A notre époque, cela arrive assez souvent, les gens se replie sur eux-mêmes, pourquoi ? Par plaisir ? Accro au jeu vidéo ? Le jeu vidéo est aujourd’hui un loisir qui concerne toutes les tranches de la population. Une enquête montre que 53 % des Français1 jouent régulièrement et 68 % occasionnellement. Qui joue le plus ?

Bonjour, Ce site regroupe des informations très intéressante dans le domaine de l'addiction au numérique et des dangers que cela peut engendrer. De plus, ce site propose d'échanger de se former afin d'être le plus "connecté" possible avec cette thématique. Bien cordialement, David by volet_grouped_psy Feb 22

Ce site institutionnel suisse propose des documentations fournies sur différents types d’addiction et font donc un focus sur l’usage excessif du numérique en abordant la problématique de manière exhaustive, depuis la prise de parole des usages jusqu’à la responsabilité du politique. Une source étrangère qui peut devenir une inspiration pour nos gouvernements français. by duepos Mar 1

Groupement Romand d’Étude des Addictions des spécialiste des addictions proposant de l’information, des formations et des échanges sur la cyberdépendance. Sur cette un page un PDF traitant l’hyperconnectivité est téléchargable. Il présente la vision que le GREA a sur l’hyperconnectivité. by almeida_dos_santos_groupee_psy Feb 28

Ce site est très intéressant dans la mesure ou il s'appuie sur les résultats de la recherche dans le domaine de l'addiction numérique. Il met en évidence le danger de l’hyperconnectitivé. by rhiati_groupe4_psy Apr 10

Merci pour ce partage d'articles intéressants. by rhiati_groupe4_psy Apr 7

Related: