background preloader

INSERM recommandations 2014.pdf

INSERM recommandations 2014.pdf

Téléphone mobile et expression identitaire : réflexions sur l'exposition technologique de soi parmi les jeunes Au-delà de la signification renversée de la possession de l'objet, nous pouvons distinguer deux catégories symboliques : la première pour laquelle exposer le mobile n'est plus un signe de richesse dans une société où toute personne est susceptible d'en avoir au minimum un. La deuxième pour laquelle, le mobile, surtout tactile, devient un objet à forte connotation sémiotique : par exemple, la dernière vague des tactiles a plusieurs caractéristiques techniques (3G, logiciels d'exploitation, mémoire très large, jeux interactifs, visioconférence, etc.). On se retrouve là face à des mobiles avec des propriétés techniques et valeurs polysémiques toujours augmentées. Cette distinction relative à une technologie de soi très populaire à l'heure actuelle, fait partie de tout un répertoire de comportements. Avec leur mobile, bien loin des performances esthétiques et fonctionnelles, les jeunes instaurent un rapport purement affectif.

Territoire et trajectoire de la déportation (Tetrade) Ce récent rapport de février de 2014 de l'Inserm Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Pour lire les autres épisodes de notre série de la semaine sur les Nouvelles addictions, consultez notre dossier : ici. Je m'abonne

Neuroscience of need - Understanding the addicted mind - 2012 SPRING In this MRI of a brain (side view), the green, yellow and red areas indicate bundles of neurons involved in addiction. Red represents reward pathways; green and yellow signify habitual responses. In the past 10 or 15 years, there’s been a shift in thinking about addiction, to a new appreciation that it is, at its root, a maladaptive form of learning. And like learning to ride a bike, addiction is not quickly unlearned. If you think quitting is a simple matter of willpower, you’re in good company. “It’s kind of like putting on a lot of weight,” says Keith Humphreys, PhD, a Stanford professor of psychiatry and behavioral sciences who has served as a senior White House drug-policy advisor. Some of the key biological insights were made by Stanford neuroscientist Rob Malenka, MD, PhD, who continues his studies using animal models to extrapolate to humans. Unforgettable There are things you don’t forget, and there are things you can’t. And much of that memory is false. Serendipity strikes

Position du GREA sur l’hyperconnectivité | GREA - Groupement Romand d'Etudes des Addictions Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales». Par le positionnement représenté dans ce document, les professionnels des addictions entendent participer à ce débat. Terminologie et définition Le GREA recommande d’utiliser les termes suivants: Hyperconnectivité pour aborder la problématique dans son ensemble. Le GREA recommande de ne pas utiliser le terme de cyberaddiction pour les mineurs, auquel on préfèrera «usage problématique» ou «usage excessif», en raison du risque de stigmatisation et de la capacité observée chez la grande majorité des jeunes de changer facilement de comportement lors du passage à la vie adulte. Compréhension de la problématique

Apprendre dans un monde en réseau Par Frédérique Yvetot Actuellement, quelles solutions a-t-on si l'on veut acquérir de nouvelles connaissances ? Auparavant nous pouvions demander à quelqu'un, lire et se débrouiller tout seul ou retourner à l'école, aujourd'hui, nous avons une autre option : le Mooc ! Un MOOC, c'est quoi ? Le Mooc (« massive open online course ») est un cours en ligne ouvert et massif, accessible en tout lieu par un grand nombre de participants. C'est un cours avec des animateurs, des participants réunis autour d'un même sujet, des supports de cours, des ressources mises à disposition et des travaux effectués lors des cours. Mais ce n'est pas un simple cours en ligne et ce ne sont pas uniquement une mise à disposition de cours (vidéo, audio, texte...), une sélection de ressources utiles ou encore une série d'exercices en ligne. Au centre de cette formation à distance : l'apprenant. Sur ActionsFLE, présentation du Mooc sous forme de carte heuristique Sur Thot Cursus, Le Mooc, mode d'emploi

Rapport officiel de l'Assemblée Nationale (2008) Rapport de l'INSERM publié en Février 2014 sur Sur la toile Par Christiane Rebattet Sites de référence L’Institut national de la santé et de la recherche médicale www.inserm.fr Placé sous la tutelle du ministère de la Santé et de la Recherche, l’Inserm, seul organisme public dédié à la santé humaine doté de plusieurs unités régionales, coordonne la recherche biomédicale depuis 2008. L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies www.ofdt.fr Cet organisme public, créé en 1993, « chargé du recueil, de l’analyse et de la synthèse des données relatives aux drogues illicites, à l’alcool, au tabac et aux jeux de hasard et d’argent en France » met en ligne sur sa page d’accueil le rapport 2014 de l’EMCDDA (Observatoire européen des drogues et des toxicomanies) sur les drogues et un bilan sur la consommation du tabac en France de 2004 à 2014. Cerveau et addiction Le Cerveau à tous les niveaux ! La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives www.drogues.gouv.fr www.inpes.sante.fr ec.europa.eu/health/index_fr.htm

Découvrez le magnifique jardin Nabana no Sato illuminé de millions de LEDs Noël approche et tout le monde y va de bon coeur pour embellir sa maison, sa rue ou encore sa ville. Cette année le Japon nous fait rêver en illuminant le jardin Nabana no Sato de millions de LEDs et nous plonge directement dans un décors magnifique tout droit sorti d’un rêve. Tous les hivers, le jardin botanique Nabana no Sato, sur l’île de Nagashima au Japon, dévoile ses Winter Illuminations. Envie d’aller faire un tour au jardin botanique Nabana no Sato ?

Related: