background preloader

Conduites-addictives-ados-Constats-Recommandations-04-02-14.pdf

Conduites-addictives-ados-Constats-Recommandations-04-02-14.pdf

Comment devient-on accro au numérique ? Atlantico : Portables, tablettes, ordinateurs, les nouvelles technologies nous entourent. Elles sont partout : au bureau, à la maison, dans les magasins… Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ? Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Pour lire les autres épisodes de notre série de la semaine sur les Nouvelles addictions, consultez notre dossier : ici. Il faut faire le distinguo entre les moments excessifs et l’addiction. Dan Véléa : La e-dépendance et le concept de cyberdépendance sont apparus vers le milieu des années 1990. L’évolution des outils informatiques s’accompagne par la suite d’une véritable explosion de demande consultation. Lire ou relire plus tard

Neuroscience of need - Understanding the addicted mind - 2012 SPRING In this MRI of a brain (side view), the green, yellow and red areas indicate bundles of neurons involved in addiction. Red represents reward pathways; green and yellow signify habitual responses. In the past 10 or 15 years, there’s been a shift in thinking about addiction, to a new appreciation that it is, at its root, a maladaptive form of learning. And like learning to ride a bike, addiction is not quickly unlearned. If you think quitting is a simple matter of willpower, you’re in good company. More than a third of the general public agrees, according to a 2008 survey by the federal Substance Abuse and Mental Health Services Administration. “It’s kind of like putting on a lot of weight,” says Keith Humphreys, PhD, a Stanford professor of psychiatry and behavioral sciences who has served as a senior White House drug-policy advisor. Unforgettable There are things you don’t forget, and there are things you can’t. And much of that memory is false. Serendipity strikes Who’s susceptible?

Rapport de l'INSERM publié en Février 2014 sur Cyberdépendance et autres croquemitaines C'est un entretien entre le psychologue C'est un rapport effectué par Pascal Minotte

Related: