background preloader

Organisation apprenante

Organisation apprenante
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une organisation apprenante est une organisation humaine (entreprise, administration, etc.) qui met en œuvre un ensemble de pratiques et de dispositions pour rester en phase avec son écosystème. Chaque entreprise peut être considérée comme un système vivant opérant au sein d'un écosystème. À l'intérieur de l'entreprise, comme dans un organisme multicellulaire, chaque membre est lui-même attentif à cet écosystème. Dans l'entreprise apprenante, chaque membre apprend les uns des autres. Cette communication transversale permet l'émergence du vivant qu'il soit innovation, intelligence collective ou adaptation permanente à l'environnement. Historique et origines[modifier | modifier le code] Ces recherches ont été reprises par Arie de Geus[4], homme d'entreprise, responsable du Group planning de Royal Dutch Shell, dans son livre The Living Company. Transposition pratique en termes de management[modifier | modifier le code] Elle s’appuie sur :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_apprenante

Les médias sociaux La mutation vers l’économie créative a des conséquences majeures sur la nature de ce que nous appelons les biens. Pendant l’ère industrielle, les biens étaient des ressources, usines et équipements matériels. La plupart de ces ressources étaient échangées sur des marchés et pouvaient par conséquent être évaluées. S’occuper de la valeur d’une organisation pouvait s’apparenter à gérer des ressources et biens matériels. Aujourd’hui le savoir et les personnes sont considérés comme les biens les plus importants. Mais vu qu’aucun d’eux n’est échangé sur des marchés, leur valeur est difficile à mesurer.

Lean Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'école de gestion lean trouve ses sources au Japon dans le Toyota Production System (TPS)[6]. Adaptable à tous les secteurs économiques, le lean est actuellement principalement implanté dans l'industrie (et surtout l'industrie automobile). Lean et le système de production de Toyota[modifier | modifier le code] Lean est un qualificatif donné par une équipe de chercheurs du MIT au système de production Toyota. À l'origine le TPS a été créé par Sakichi Toyoda, puis par son fils Kiichiro Toyoda, et enfin par son neveu Eiji Toyoda, assistés par un ingénieur, Taiichi Ōno.

Lancement du mouvement Bleu Blanc Zèbre ! Le 16 novembre, en pleine nuit à 5h18, dans le cadre de notre évènement 24 heures non stop – Le Progrès, c’est nous !, l’écrivain Alexandre Jardin annonçait le lancement du collectif citoyen Bleu Blanc Zèbre destiné à mettre en réseau les initiatives issues de la société civile et œuvrant par l’entraide à la croissance, la culture et la solidarité. À partir du 20 mars 2014, le site www.bleublanczebre.fr assurera la mise en relation de tous les acteurs volontaires (entreprises, mutuelles, associations, particuliers) désireux d’offrir des réponses concrètes aux problèmes d’éducation, d’insertion professionnelle, de santé, d’emploi et même de pouvoir d’achat.

Créativité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Marina Bay Sands à Singapour. Sur les autres projets Wikimedia : créativité, sur le Wiktionnaire créatif, sur le Wiktionnaire originalité, sur le Wiktionnaire KM : des enjeux historiques Apparue dans les années 80 et ayant pris son envol dans les années 90, la notion de KM (Knowledge Management) a atteint aujourd'hui un degré de maturité dans les entreprises. Rares sont en effet les entreprises à se désintéresser totalement des moyens à mettre en œuvre pour gérer, partager et capitaliser les connaissances mais également des savoirs-faire. Si l'essor de formations académiques a pu accompagner la création de nouveaux postes dédiés à cette problématique (lire notre enquête : Knowledge Manager, un stratège au service de la connaissance), la montée en puissance du KM est surtout à mettre au crédit d'une prise de conscience généralisée de la part des différents acteurs de l'entreprise. "Le Web social est devenu un véritable phénomène qui pourrait modifier la relation Homme-Entreprise) (Jean-Yves Prax - Polia Consulting) "L'évolution majeure de ces trois dernières années est, sans nul doute, l'explosion des réseaux sociaux , le Web social.

Devenir entrepreneur-salarié-associé Devenir co-entrepreneur-salarié-associé, une alternative pertinente à la création d’entreprise Quels sont les chiffres clés de la création d’entreprise en France ? Avantages et inconvénients de chaque statut ? La France compte 550 000 créations d’entreprises par an. La répartition par statut est la suivante : 150 000 créations en société à capital (Sarl, SA, SAS…), 100 000 professions libérales, 300 000 auto-entrepreneurs. Ces chiffres pourraient sembler positifs s’ils ne cachaient une autre réalité : le risque, la précarité économique, l’isolement, la fiscalité fortement discriminatoire.

Gestion des connaissances Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La gestion des connaissances (en anglais knowledge management) est une démarche managériale pluridisciplinaire qui regroupe l'ensemble des initiatives, des méthodes et des techniques permettant de percevoir, identifier, analyser, organiser, mémoriser, partager les connaissances des membres d'une organisation – les savoirs créés par l'entreprise elle-même (marketing, recherche et développement) ou acquis de l'extérieur (intelligence économique) – en vue d'atteindre un objectif fixé. Définition[modifier | modifier le code] Actuellement, nous sommes submergés d'informations. Les entreprises, les scientifiques ou même les particuliers sont maintenant obligés d'appliquer une stratégie dans le traitement et la transmission de l'information dans les activités de tous les jours : voter, travailler, chercher un emploi, gagner des marchés, etc. D'après des praticiens et des académiciens tels que R.

Réseaux sociaux d'entreprise : les solutions KM ont-elles encore un avenir ? Les RSE se dotent de fonctions en gestion de connaissances alors que les solutions KM tentent de se socialiser. L'un va-t-il cannibaliser l'autre ? Qu'elles s'appellent blueKiwi, IBM Connections ou encore Yoolink, les solutions de réseaux sociaux d'entreprise (RSE) ou de "collaboratif social" sont de plus en plus nombreuses à mettre en avant leurs capacités en matière de gestion des connaissances. C'est sans doute tout sauf le fruit du hasard. Car dans de nombreux pays en effet - et tout particulièrement en France - les problématiques de Knowledge Management, ou KM, sont prises à bras-le-corps par les entreprises depuis de longues années.

Efficacité personnelle : toutes les fiches conseils 20 actions simples pour gagner une heure par jour Se défaire de quelques réflexes chronophages peut suffire à rendre sa journée de travail bien plus efficace. La marche à suivre. Susciter la prise d'initiative dans son équipe Des collaborateurs pro-actifs et innovants : un doux rêve pour le manager ? Pas s'il parvient à instaurer un climat de confiance. Poser les bonnes questions... pour obtenir des réponses Pour récolter des informations, il suffit souvent de poser les bonnes questions.

CrowdFunding Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La production communautaire, ou « production participative », est une méthode de production de contenu par un très grand nombre de personnes[1]. La mise en commun des apports individuels est facilitée par le développement des réseaux sociaux et des communautés sur internet. L’internaute contributeur peut en échange trouver une contrepartie ou un service ou d’une forme particulière d'investissement, le projet fonctionnant alors comme le ferait une coopérative ou une société de coproduction, qui reverse une participation aux bénéfices futurs. Le financement de la production communautaire peut être assuré par un financement collaboratif. Le principe de la production communautaire[modifier | modifier le code]

De l’entreprise apprenante à l’entreprise enseignante Écrit par Jérôme Coignard Dans un article récent publié sur le blog d'Harvard, Bill Taylor mettait en avant l'émergence de l'entreprise enseignante, évolution du modèle classique de l'entreprise apprenante. Selon ses observations, les entreprises les plus innovantes ne se contentent plus d'apprendre en permanence : elles partagent et restituent leurs idées avec leurs concurrents, leurs clients et leurs partenaires. Même si la philanthropie est fréquemment présente dans le monde anglo-saxon des affaires, il s'agit ici d'une démarche pragmatique et réfléchie qui offre quatre bénéfices selon Bill Taylor :

Indicateur clé de performance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un indicateur clé de performance (ICP) ou indicateur de rendement clé (au Canada[1]), en anglais key performance indicator (KPI), est un indicateur mesurable d'aide décisionnelle. Terminologie[modifier | modifier le code]

Mentions Légales L’Observatoire des réseaux sociaux d’entreprise, fondé par Orange en juillet 2010, réunit de grands groupes confrontés à la mise en œuvre et à l’animation de réseaux sociaux numériques à destination de leurs collaborateurs internes. L’adhésion à ce réseau se fait exclusivement par cooptation. Cet observatoire a pour ambition principale de promouvoir le partage de bonnes pratiques avec de nombreuses questions d’ordre stratégique, éthique, juridique et ce, dans un contexte non commercial et non technique.Nous espérons que cet Observatoire 2.0 nous donnera envie d’apprendre ensemble de nos expériences et de nos succès pour mener au mieux les projets de réseaux sociaux d’entreprise qui nous sont confiés. Cette aventure humaine est passionnante car si l’union fait la force, le partage fait l’intelligence.Ziryeb MAROUF

Quels documents de gestion de projets regarder pour vous aider à bâtir votre plan et exécuter vos activités de gestion du changement? Je reviens d’une semaine de conférences de l’Association des professionnels en gestion du changement (ACMP) à Las Vegas. J’ai maintenant une tonne de sujets en tête pour rédiger de nouveaux articles sur notre blogue! J’ai, entre autres, assisté à quelques conférences où les présentateurs ont mis en lumière comment la gestion du changement s’intègre à la gestion de projets. Tous s’entendent pour dire qu’une bonne gestion du changement est complémentaire à une bonne gestion de projets!

Related: