background preloader

Habitat alternatif

Facebook Twitter

Le Poids du Léger - Reportages logements alternatifs. Habitat alternatif : ils veulent démocratiser la « tiny house » en France. Après avoir créé sa propre tiny house, dont nous avions parlé en 2014, Laëtitia s’est mis en tête de propager la bonne parole.

Habitat alternatif : ils veulent démocratiser la « tiny house » en France

Ce qui était initialement le choix d’une personne est devenu un projet professionnel : avec l’aide de deux amis, voilà qu’elle s’est lancée dans la fabrication assistée de ces petites maisons, revendiquant volontiers le principe de simplicité volontaire : « moins de biens, plus de liens » ! Alors que les valeurs de simplicité volontaire et d’auto-modération se développent dans la société française, notamment en réponse à une crise écologique fondée sur un système de consommation / production inique, l’attrait pour les nouveaux modes d’habitation suivent le mouvement. Nécessairement, la tiny-house (à ne pas confondre avec le mobil-home ou la caravane) fait son chemin dans les mentalités, notamment pour éviter l’endettement à vie et répondre à une volonté de liberté tout en respectant au mieux l’environnement.

Tout à fait. Elle crée une tiny-house française et démontre que rien n’est impossible ! Construire une « Tiny-House » en France, impossible vous dites ? Trop compliqué ? Trop risqué ? Le projet de Laëtitia risque de pulvériser vos préjugés en la matière ! En effet, cette jeune française a réalisé sa propre micro-maison et la résultat est bluffant… Baluchon, c’est le surnom mignon de cette petite maison réalisée par Laëtitia, une toute jeune française de 27 ans qui ne s’est pas laissée démotiver par les nombreux sceptiques qui ne croyaient pas en son projet. En respectant scrupuleusement certaines règles d’urbanisme, Laëtitia a érigé une Tiny House de 14m2 au sol et de 6m2 en étage. . « Je pense que cet habitat, de par sa taille, ne peut pas convenir à tout le monde (du moins en maison principale), en revanche, c’est une alternative intéressante pour des personnes souhaitant vivre simplement, plus proches de la nature et à moindre frais. » nous livre-t-elle en privé.

Tout a commencé il y a un an et demi, alors que Laëtitia vivait et travaillait encore à Paris. L’étonnante micro-maison en bois de Chris et Malissa Tack. En 2011, un couple d’américains hyper-connectés, inspiré par le mouvement des tiny house on wheels décide d’accéder à la propriété sans passer par la case crédit/endettement, en construisant de leurs mains leur propre maison en bois, écologique et mobile.

L’étonnante micro-maison en bois de Chris et Malissa Tack

Un concentré de charme et d’ingéniosité à découvrir ! Chris travaille chez Apple, Malissa est designer 3D indépendante, et contrairement à ce que pourraient laisser faire croire leurs statuts, ceux-ci vont faire le choix d’une vie simple, en créant leur maison de leurs propres mains. Aucun des deux n’a pourtant d’expérience en construction. Qu’à cela ne tienne, beaucoup de bonne volonté, les nombreuses ressources disponibles sur Internet, quelques coups de mains de la famille, les conseils avisés d’un professionnel pour la plomberie et l’électricité feront l’affaire pendant que Malissa élabore les plans 3D de leur future maison. Voici Wohnwagon : la micro maison Autrichienne autosuffisante ! Dans l’univers grandissant des Tiny House, il existe de plus en plus d’exemples inspirants à faire valoir.

Voici Wohnwagon : la micro maison Autrichienne autosuffisante !

En voici un de plus aujourd’hui avec le « Wohnwagon », une éco-conception Autrichienne, autosuffisante et mobile ! Le « Wohnwagon » conçu par Theresa Steininger, et son entreprise éponyme, présente quelques arguments séduisants pour les personnes désireuses de drastiquement changer leur mode de vie. Fabriqué en Autriche (donc disponible en Europe) et monté sur roues, il offre le minimum de mobilité afin d’épouser les joies d’une vie semi-nomade. Avec ses 25 mètres carrés, il entre dans la catégorie des « Tiny » tout en disposant d’un espace respectable pour les fans du genre. Construit à partir de bois local, il est armé de panneaux photovoltaïques sur le toit afin d’approvisionner le la battisse en électricité ainsi qu’une batterie sous le plancher qui permet de stocker les éventuels excédents.

Ce couple vit en roulotte retapée en espace de vie rêvé. Florence Weiser et Abdel El Asri vivent dans une roulottes depuis bientôt 7 ans.

Ce couple vit en roulotte retapée en espace de vie rêvé

Et, non, ce n’est ni un sacrifice ni une situation misérable : un simple choix de vie. Tous deux artistes, ils nous partagent les photographies de cet espace unique, réaménagé pour répondre à leurs besoins. Ils nous livrent aujourd’hui certains aspects d’un mode de vie qui n’a pas été sans inspirer leurs œuvres. Florence Weiser et Abdel El Asri ont décidé il y a quelques années d’acheter une roulotte. Abdel, alors comédien dans une troupe de théâtre devait voyager de ville en ville pour travailler. Une roulotte retapée La roulotte pour laquelle ont opté Florence et Abdel est un ancien modèle de marque Belge Buggenhout. Florence nous explique : Nous avons eu de la chance, car lorsque nous avons acheté [la roulotte], elle était en bon état général. La restauration s’est faite de la manière la plus écologique possible.

Toits alternatifs - A la découverte d'autres modes de vies.