background preloader

Ces monnaies locales qui voulaient se faire plus grosses que l'euro

Ces monnaies locales qui voulaient se faire plus grosses que l'euro
Le "sol violette" à Toulouse, la "pêche" à Montreuil, la "bogue" à Aubenas, la "muse" à Angers, l'"occitan" à Pézenas, l'"abeille" à Villeneuve-sur-Lot, la "sardine" à Concarneau, la "cassole" à Castelnaudary,... 17 monnaies locales circulent actuellement en France, et presque autant sur le point de voir le jour. Un phénomène qui prend une ampleur telle que des Rencontres nationales des monnaies locales étaient même organisées ce week-end à Montreuil. Depuis une vingtaine d'années, qu'ils soient immatériels (sous forme d'échange de services, par exemple) ou de plus en plus sous forme de véritables coupures en papier, toujours indexés sur l'euro, ces modes de paiement alternatifs séduisent les municipalités qui veulent relancer l'économie locale, en y ajoutant même parfois une dose de volonté éthique ou environnementale. Une fidélité récompensée Contexte de crise Cette démarche n'est pas l'apanage des petites villes.

http://www.lepoint.fr/societe/ces-monnaies-locales-qui-voulaient-se-faire-plus-grosses-que-l-euro-03-12-2012-1538141_23.php

Related:  Expliquer l'intérêts aux territoiresCompilations d'expériences localesalternatif

Des monnaies véritablement citoyennes Les monnaies complémentaires sont de plus en plus prisées par les collectivités locales pour redynamiser leur territoire et mettre en place un système monétaire non spéculatif. Dans ce monde, la monnaie est le nerf de la guerre. Sans argent, on se retrouve inexorablement exclu. Ainsi, depuis des milliers d’années, la monnaie est essentielle dans les échanges et la vie de nos sociétés. Du temps de l’Antiquité, le philosophe grec Aristote de l’Antiquité lui donnait trois fonctions : unité de compte, réserve de valeurs et intermédiaire des échanges. En effet, ces trois fonctions n’ont guerre changé mais le système économique à quant à lui bien évolué.

Vers la consommation inclusive : une alternative pour l'argent ? Bernard Lietaer, antérieurement au sommet dans la Banque Nationale de Belgique et reconnu sur le plan international comme expert en politique monétaire, est un des principaux défendeurs de l'introduction de système monétaires complémentaires. L'objectif principal de cette opération étant de... "relier des besoins non satisfaits à des ressources insuffisamment utilisées". Tour du monde en 80 monnaies : Altern-Actif Quels outils utilisez-vous pour définir vos valeurs ? Comment valorisez-vous votre prospérité ? Quelles sont vos richesses ? Lorsque une crise surgit, il faut la recevoir comme une opportunité pour décider à long terme, repenser notre société, redéfinir nos richesses, nos valeurs, notre prospérité, transformer nos systèmes d’orientation économique et monétaire.

Développement des monnaies locales : quelles opportunités pour les Banques en France ? Ces monnaies, qui se veulent être complémentaires à l’euro, sont indépendantes de la Banque centrale et mises en place par des acteurs locaux (associations, communes…). Elles ne sont destinées à n’être échangées que sur une zone géographique restreinte, au niveau d’une ville par exemple et peuvent prendre des formes matérielles (billets ou pièces), mais aussi électroniques (carte à puce par exemple).Régulièrement relayées dans la presse, ces initiatives peuvent susciter l’étonnement. Quelle est l’ampleur de ce phénomène ? Ont-elles vocation à concurrencer à terme à l’euro ?

Social : L'Héol, la Muse, l'Eusko...les monnaies locales fleurissent INFOGRAPHIE.- Les projets de monnaies locales complémentaires se multiplient en France. Où circulent-elles ? Combien de Français les utilisent ? Mutum : et si la consommation collaborative avait sa monnaie ? Prêt pour une expérience intéressante ? Alors installez-vous au milieu de votre salon et faites le compte des objets que vous n'utilisez (presque) plus. Colonisés par la poussière, ils ne réclament qu'un peu d'attention et pourraient vous rendre encore quelques services : appareil photo, table de mixage, raquette de tennis, béquille... Plutôt que de les laisser dépérir, pourquoi ne pas leur offrir une seconde jeunesse ?

Ces monnaies vertes qui donnent un prix aux gestes pour la planète Ces monnaies vertes qui donnent un prix aux gestes pour la planète PARIS - Comment encourager des habitants à verdir leur quartier, consommer des produits locaux ou entretenir un lac fragile? Insolites sans être saugrenus, des projets donnent un prix aux gestes environnementaux en utilisant une monnaie locale spécifique, distincte des euros ou des dollars. Abeilles dans le sud de la France, torekes en Belgique ou biwa au Japon: les monnaies locales complémentaires se compteraient par milliers, au service de projets locaux d'économie solidaire ou d'environnement.

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation

Quel système monétaire et financier dans une économie circulaire Si la mondialisation et l’unification des monnaies avaient pour but performance et simplification, force est de reconnaître que la mécanique s’est enrayée, victime d’un gigantesque surrégime. Admettons - Que finalement nous acceptions de renoncer à cette course effrénée du profit à court terme - Que nous cessions de polluer autant la planète et que nous renoncions en toute conscience à nos repères et réflexes d’aujourd’hui.

Related: