background preloader

Charte d’utilisation des réseaux sociaux Facebook et Twitter de l’INSA de Toulouse : bonne pratique

Charte d’utilisation des réseaux sociaux Facebook et Twitter de l’INSA de Toulouse : bonne pratique
Related:  Médias sociaux`test 1017

L’illusion de la pédagogie numérique | Le blog de Christine Vaufrey Je lis avec quelques semaines de retard le texte de J.M. Fourgous publié dans Le Monde, intitulé « Oser la pédagogie numérique !« . Pour résumer, M. Fourgous y défend l’idée que le cours magistral n’est plus le mode idéal de transmission des savoirs, et qu’il faut passer à la pédagogie numérique pour intéresser à nouveau les élèves à l’apprentissage. Ce raccourci me semble dangereux et trompeur. D’une part, parce que je me demande bien ce qu’est « la pédagogie numérique ». D’autre part, M. Ce n’est évidemment pas « le numérique » (les tablettes, les téléphones intelligents…) qui rend possible la construction des connaissances. Et là, on sait déjà ce qui marche : le travail de groupe, l’approche par résolution de problème, l’autonomie des apprenants dans leur organisation.

Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignants En complément du dossier Comprendre les réseaux sociaux numériques : un enjeu pour l’enseignement évoqué sur NetPublic en octobre 2011, le service Service Ecoles-Médias (SEM) de la République et Canton de Genève (Suisse) a publié en décembre 2011, un document synthétique sous licence Creative Commons intitulé : Réseaux sociaux : 13 conseils pour les enseignant-e-s (pdf). Ce document synthétique présenté sous la forme d’une mini-affiche rappelle des conseils de bon sens pour guider les adultes dans leur relationnel avec les élèves, collègues et la communauté éducative sur les médias sociaux. Cette ressource propose un vademecum plus généralement applicable en situation professionnelle ainsi que pour les animateurs multimédia en EPN (espace public numérique). Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe Tags: affiche, conseil, donnee personnelle, éducation au multimédia, enseignant, internet responsable, reseau social, vie privée

Chroniques parisiennes en innovation et en formation André de Peretti nous a quitté le 6 septembre 2017, et je souhaite ici restituer tout ce que je lui dois, des choses que je lui ai dites, et des choses que je n’ai pas eu le temps de lui dire encore. 25 ans de compagnonnage ne peuvent se résumer en des mots. André de Peretti a inscrit dans sa longue histoire éditoriale un livre précurseur en France ; il a permis d’introduire l’approche centrée sur la personne, développée en Amérique par Carl Rogers. « Présence de Carl Rogers », éd. ERES, en 1997 ; nouvelle édition actualisée de l’ouvrage paru aux éditions Privat en 1974, Pensée et vérité de Carl Rogers. Cet ouvrage constitue une présentation très complète et sans équivalent de la recherche et de la pratique rogériennes[1]. Prémices au collège, en formation avec Isabelle Je « naissais » professeur en même temps que la grande Institution faisait siennes les politiques de « projet d’établissement », de « formation continue », de projets pédagogiques et des « enseignements transversaux ».

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. Tu permets qu’on se tutoie, Marc ? Tu ne me connais pas, c’est vrai. Mais moi, je te connais très bien. J’ai eu un peu peur, au début, d’avoir un problème de source. Alors, Marc. Revenons à toi. On n’a pas parlé de musique. J’ai triché, une fois : pour avoir accès à ton profil Facebook (ce qui m’a bien aidé pour la suite), j’ai créé un faux profil et je t’ai proposé de devenir mon « ami ». Je pense à l’année 1998, il y a dix ans, quand tout le monde fantasmait déjà sur la puissance d’Internet. À la demande de l’intéressé, ce texte a été entièrement anonymisé et modifié (villes, prénoms, lieux, etc.) à la différence de la version parue dans Le Tigre en papier, dont seuls les noms propres des personnes citées étaient anonymisés.

De l’art de bien configurer Facebook : Edition 2011 | Audrey Oeillet Sur Clubic, j’ai eu l’occasion d’évoquer les enjeux des nouveautés introduites par la nouvelle version d’Open Graph, le « Plan » du Cylon Mark Zuckerberg pour dominer le monde – Et si Facebook était le vrai Skynet ? Bref, pour l’utilisateur lambda du réseau social, ces modifications se traduisent de différentes manières et s’accompagnent de nouveaux paramètres de confidentialité ajoutés récemment. J’en ai beaucoup parlé sur Clubic ces dernières semaines, mais il est peut-être temps de quitter la théorie pour céder aux sirènes de la pratique. Ce billet n’a pas pour but d’être exhaustif : il ne traite que des nouveaux paramètres de confidentialité de Facebook et pas de ceux historiquement en place. Pour les bases, Google est votre ami La validation a priori des identifications Le côté vicieux de la chose, c’est qu’à la base, tout est en off : il faut donc activer les fonctions de votre choix manuellement, au cas par cas, dans les paramètres de confidentialité : Commencez par cliquer ici

Carnets québécois de pédagogie critique Twelve Ideas for Teaching with QR Codes Updated 01/2014 As mobile learning becomes more and more prevalent, we must find effective ways to leverage mobile tools in the classroom. As always, the tool must fit the need. Mobile learning can create both the tool and the need. A Quick Tutorial QR stands for Quick Response. 1. Have students use QR to create resumes that link to other content such as their professional website or portfolio. 2. You can create QR for linking students to examples of quality work, whether it's PowerPoint or slideshare for a class presentation, or people speaking a foreign language specific to your current lesson. 3. Integrate QR with a PBL or Service Learning project where students can create the codes that will link to the content they create. 4. Save a few trees! 5. Award prizes by having students scan a code leading to an animation or badge. 6. Put codes in different areas of the room that will take students to different online activities, videos or content. 7. 8. 9. 10. 11. 12.

Tout ce qu'il faut savoir du piratage des images Snapchat Depuis jeudi, près de 13 gigaoctets d'images présentées comme volées sur Snapchat circulent sur la Toile, alors que le succès de l'application s'est construit sur la garantie d'échanges « éphémères ». Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski Depuis le 9 octobre, environ 90 000 photos et 9 000 vidéos issues d'échanges entre utilisateurs de Snapchat sont accessibles sur des sites de partages de fichiers et depuis divers forums où s'échangent des images volées. Qu'est-ce que Snapchat ? Snapchat est une application pour iOS et Android dont la popularité s'est construite sur la garantie d'échanges « éphémères » : les messages photos et vidéos échangés disparaissent quelques secondes après avoir été joués sur l'écran du destinataire, sans qu'il soit possible, en théorie, de les revoir. Dans les faits, Snapchat, qui est assez ludique – il permet, par exemple, de dessiner sur les photos qu'on envoie –, est surtout populaire chez les adolescents et les « vingtenaires ».

Classe média : frise chronologique collaborative des médias Il s’agit de réaliser collaborativement une frise chronologique dynamique sur les médias, afin que les élèves sachent situer dans le temps les principales inventions médiatiques (presse, radio, télévision, web) et la législation sur le sujet. Voir la frise dynamique des élèves : Cliquer sur l’image pour visionner la frise dynamique. Et le tableau complété par les élèves (et corrigé par moi-même avant publication). Modalités: discipline : classe média (voir progression 2014-2015)niveau : 5edurée : 1hmatériel : un vidéoprojecteur, ordinateurs, liaison internet, compte gmaillieu : CDI (ou salle informatique) En amont: Créer avec Google Drive une « feuille de calcul » selon le modèle fournit par l’application Timeline JS. Partager le tableau en autorisant les modifications « avec tous les utilisateurs possédant le lien ». Ensuite, paramétrer la feuille de calcul de la façon suivante : Fichier > Publier sur le web. Déroulement de la séance: Laisser les élèves compléter le tableau. Bilan J'aime :

Related: