background preloader

L'hebdo Lettres : Quand des collégiens font des selfies pédagogiques

L'hebdo Lettres : Quand des collégiens font des selfies pédagogiques

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/10/19102015Article635808410228758041.aspx

Related:  Activités pédagogiques EMIRéseaux sociaux, droit à l'image, identité numériqueEducation aux émotions, empathie ...*

Projet:Wikiconcours lycéen 2015-2016 Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Description du projet[modifier | modifier le code] Calendrier[modifier | modifier le code] À la conquête des réseaux sociaux ! ATTENTION: cette page est désactivée et n'est pas visible par les internautes. Toutefois, vous pouvez la voir car vous êtes connecté à l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. ATTENTION: cette page n'est normalement plus visible du tout. Scenes de guerre en zone de paix Par Aris MESSINIS Des enfants se blottissent sous des couvertures de survie après leur arrivée à Lesbos en octobre. (AFP/Aris Messinis) LESBOS (Grèce), 10 novembre 2015 - Ce qui me choque le plus dans cette couverture, c'est de me dire qu'on n'est pas en zone de guerre. Qu'on travaille en zone de paix.

Enseigner la littérature par l'oral : Faire sonner les mots de Flaubert Comment éveiller le plaisir de la lecture chez des lycéens de seconde a priori peu motivés par Gustave Flaubert ? Aurélie Palud, professeure de lettres au lycée Gabriel Touchard au Mans, a choisi de les mettre en activité pour réaliser une production originale : créer avec Audacity la bande-son d’un passage de Madame Bovary, pour faire entendre les bruits et les silences, faire vivre les voix et les dissonances, faire comprendre ce qui dès lors se joue d’essentiel et d’ambigu entre les personnages. L’activité montre combien le numérique permet de pratiquer une amusante et formatrice pédagogie de la littérature par immersion : capable de stimuler tout à la fois l’imaginaire des élèves (qui bovarysent ?)

Une cartographie sensible des territoires du quotidien, au lycée Jacques-Prévert de Boulogne-Billancourt - Histoire, Géographie, EMC Au mois de mars 2015, un colloque intitulé « Mise en Seine des enjeux climatiques » a été organisé à Boulogne-Billancourt par l’ONG Ile-de-France Environnement. Les élèves du lycée J. Prévert y ont été associés et ont réalisé une exposition autour de la Seine en plusieurs volets ; la construction d’une carte subjective articulée autour du fleuve est l’un d’entre eux. Trois classes de seconde, soit une centaine d’élèves, ont donc été invitées à représenter leur espace vécu autour de la Seine, le principe de l’exercice étant d’obtenir une cartographie de l’affectif projeté sur le territoire, ici plus ou moins bien connu. Ainsi, les sensations auditives, olfactives ou visuelles, les sentiments d’attachement ou de rejet, les habitudes et les incertitudes ont été transformés en figurés cartographiques.

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les usages vidéo des jeunes : quels intérêts pédagogiques ? Quand on souhaite examiner la place que peut prendre la vidéo comme support d’apprentissage ou activité de communication et d’expression, la première des préoccupations doit d’abord être de penser à la dimension éducative de cette relation. En effet, l’enfant, le jeune est en permanence pris dans une relation forte aux écrans et cette relation porte en elle des dangers qu’il ne faut pas négliger (Académie des sciences, 2013). Il s’agit donc de former le jeune à un usage raisonné des écrans et de montrer que les autres supports d’écriture, d’images, de sons ont leur utilité. La règle des 3-6-9-12 (pas d’écran avant 3 ans, une heure par jour entre 3 et 6 ans, 2 heures entre 6 et 9 ans et 3 heures au-delà) proposée par l’Académie des sciences est en ce sens utile à rappeler aux jeunes et aux parents. 10 % de ce qu’ils lisent ;20 % de ce qu’ils entendent ;30 % de ce qu’ils voient ;50 % de ce qu’ils voient et entendent.

Après-attentats : « les profs doivent apprendre comment éduquer leurs élèves aux émotions » (Edith Tartar Goddet, psychosociologue) Pour Edith Tartar Goddet, psychosociologue, l'Ecole doit développer une "éducation aux émotions", en apprenant aussi aux enseignants à "trouver les mots". Au lendemain du 13/11, elle insiste sur l'importance "d'apprendre aux jeunes à vivre avec l'insécurité". Edith Tartar Goddet est psychologue clinicienne et psychosociologue. Edith Tartar Goddet est psychologue clinicienne et psychosociologue.

Cartographie littéraire : La géolittératie poétique de Céline Souleille Céline Souleille enseigne à l’école Pierre et Marie Curie dans un quartier en rénovation de Floirac près de Bordeaux. En liaison avec des enseignants du collège Nelson Mandela, elle a mené un travail original de géolittératie pédagogique et poétique : les élèves partagent des photos via le réseau Babytwit et s’en inspirent pour écrire des haïkus, ils enregistrent des mises en voix de leurs créations avant de les épingler avec Umap sur la carte OpenStreetMap du quartier par eux actualisée. Le projet s’avère particulièrement formateur et stimulant : les élèves deviennent acteurs de leur territoire et de leur langue, les écoliers et les collégiens collaborent pour découvrir la culture du partage et du bien commun propre à internet.

Lettres : Voltaire encore ? La pédagogie toujours ? Contre l’obscurantisme, l’intolérance et le fanatisme, relire l’auteur de Candide ? Face à l’horreur, cultiver pédagogiquement son jardin littéraire ? Devant les usages stupides ou indécents d’internet, enseigner à penser avant de publier ? De façon originale, c’est via Twitter que les lycéens de Caroline Duret et Corinne Jacomme, professeures à l’Institut International de Lancy, ont sillonné le célèbre conte de Voltaire. Wikipédia:Projets pédagogiques/Professeurs Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sauter à la navigationSauter à la recherche Créer un projet pédagogique Mener un projet pédagogique sur Wikipédia nécessite au préalable de connaître ses cinq principes fondateurs et ses principales règles, lesquels ne sont pas nécessairement faciles à assimiler. La plupart des wikipédiens aideront volontiers les nouveaux participants au fil de leurs contributions ; cependant, il vous est fortement recommandé de prendre le temps de vous familiariser préalablement avec le fonctionnement de Wikipédia pour pouvoir enseigner les bons gestes à vos étudiants et les accompagner au mieux. Vous trouverez ci-dessous un tutoriel pour préparer et lancer votre projet sur Wikipédia en classe.

8ème FEI : Instagram en Segpa Le célèbre réseau social Instagram permet de partager ses photographies et vidéos avec son réseau d'amis. Quel rapport avec l’Ecole ? A Bonneuil-sur-Marne, en SEGPA, Camille Martin et ses collègues en ont inventé un passionnant usage pédagogique. Sur un compte Instagram, chaque enseignant, en concertation avec la classe, peut poster photo ou vidéo d’une production de cours avec commentaire rédigé par les élèves : schéma, expérience scientifique, création artistique, carte, production langagière …« Que voulons-nous montrer de notre travail ? » est la principale question posée aux élèves : Instagram les amène à transformer l'information en connaissance, les hashtags contribuant même au travail de mémorisation et de catégorisation. Le projet, édifiant, participe d'une éducation positive aux médias sociaux, améliore le climat de classe, favorise l’estime de soi et les échanges entre les disciplines.

Dans la tête des «nouveaux ninjas de l’islam» Au cours des années 70, plusieurs psychologues sociaux, dont Henri Tajfel, mettent en lumière les effets pervers d’un mécanisme psychologique en apparence anodin : la «catégorisation sociale». Ce mécanisme, qui peut être gravement altéré chez certains individus (schizophrènes, autistes et patients Alzheimer à un stade avancé), consiste à découper l’environnement social en catégories de personnes (hommes-femmes, jeunes-âgés, Noirs-Blancs, etc.) jugées relativement distinctes les unes des autres. Quoi de plus ordinaire ? Sans ce découpage, il nous serait, en effet, bien difficile de comprendre et d’agir sur notre environnement social.

Related: