background preloader

La bibliothèque 3ème lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires fra…

La bibliothèque 3ème lieu, bouée de sauvetage des bibliothécaires fra…

http://fr.slideshare.net/unpetitcabanon/la-bibliothque-3me-lieu

Related:  Learning Centers et Biblioth.qs -3eme Lieux, fablabs, ...Veille Lieu 33e lieuServices préfigurationsLa bibliothèque comme lieu

Jeux vidéo, café-restau et ambiance cosy : la bibliothèque deviendra un "troisième lieu" jeux vidéos. A l’occasion du Congrès mondial des bibliothèques qui se tient à Lyon, Rue89Lyon continue son exploration de la bibliothèque du futur. La bibliothèque d’Amsterdam est un exemple en matière de bibliothèque « tiers-lieu ». Capture d’écran sur le site de l’ENSSIB. Couleurs flashy, sièges moelleux, aire destinée aux jeux vidéo, studios pour la musique, ordinateurs omniprésents… Bienvenue dans l’OBA (Openbare Bibliotheek van Amsterdam). Ici, le cadre souvent austère et silencieux des établissements traditionnels a disparu, place à un nouveau concept, la bibliothèque « tiers-lieu » qui se veut la pointe de la modernité.

Bibliothèque troisième lieu La bibliothèque troisième lieu est un concept issu de la notion sociologique du "troisième lieu" ("third place") développée par Ray Oldenburg, au début des années 80. Ray Oldenburg pointe du doigt la désocialisation de la société américaine due à l’individualisation de la société, à l’usage des transports individuels (la voiture) et aux moyens de communication dématérialisés. "Il n’y a rien de mieux que d’être ensemble face à face" conclut-il dans un entretien réalisé par les bibliothèques de l’Université de l’Ouest de la Floride.Selon lui, la société manque de troisièmes lieux, c’est-à-dire de lieux où se rencontrer en dehors de la maison et du travail.

La bibliothèque publique aujourd'hui : nouveaux services, nouvelles (...) - ACIM Portail des bibliothècaires musicaux Accueil > Formation - Emploi > La bibliothèque publique aujourd’hui : nouveaux services, nouvelles (...) Compte rendu rédigé par Jean Palomba Objectifs : appréhender les évolutions récentes les plus marquantes du contexte dans lequel s’exerce le métier de bibliothécaire. Mesurer la nécessité de définir et de mettre en œuvre de nouvelles pratiques professionnelles. Enrichir sa réflexion au regard d’expériences significatives menées en France et à l’étranger. Programme : LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE AUJOURD’HUI : UN NOUVEL ENVIRONNEMENT (politique et administratif, sociétal, social et culturel, technologique) / LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE AUJOURD’HUI : UN NOUVEAU MODÈLE ?

La sidération du troisième lieu Vous n’êtes pas parfois excédés par la référence (révérence ?) réitérée à la bibliothèque comme troisième lieu ? Ce troisième lieu (il ne s’agit pas ici du bar lesbien des nuits parisiennes ) revient en boucle comme une incantation. La bibliothèque cinquième lieu, sixième lieu, etc. De façon bizarre et réitérée, les questions que je posais sur la bibliothèque troisième lieu me reviennent à travers de multiples échanges, lectures, contacts. Tout aussi étrangement, elles se conjuguent avec des observations passionnées sur mon post-scriptum, qui promettait ma critique de la vogue du ‘learning center‘. Je l’avoue, ces questions me taraudent particulièrement, peut-être parce que me suis beaucoup consacré aux collections et aux politiques documentaires, et que ‘troisième lieu’ comme learning center posent des objectifs qui négligent justement parfois ces collections et parfois ces politiques documentaires. Un déclic : la bibliothèque quatrième lieu Je suis tombé sur un rapport de Victoria Péres-Labourdette (Agence Gutenberg 2.0), invoquant "La bibliothèque quatrième lieu", dans la bibliothèque numérique de l’enssib.

Mathilde Servet et l’avenir de nos bibliothèques Mathilde Servet, conservateur à la Bpi (Bibliothèque Publique d’Information) et spécialiste de la bibliothèque troisième lieu, a gentiment accepté de répondre à nos questions à ce sujet. Comment définiriez-vous la bibliothèque troisième lieu ? Pensez-vous que la bibliothèque troisième lieu puisse être à l’origine d’une nouvelle cohésion sociale ? La bibliothèque "troisième lieu" permet de tisser du lien social « La bibliothèque devient un tiers-lieu au coeur de la ville et du territoire », affirme la sénatrice Sylvie Robert, dans son rapport sur l’adaptation et l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques publiques. L’élue fait ainsi référence à la notion de « bibliothèque troisième lieu », sur laquelle repose un nombre grandissant d’équipements de lecture publique. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Réponse avec Amandine Jacquet, qui a dirigé l’ouvrage collectif « les bibliothèques troisième lieu », publié en 2015 par l’Association des bibliothécaires de France. On parle beaucoup de la bibliothèque troisième lieu, mais sans vraiment la définir.

Bibliothèques : s'éloigner des livres pour devenir "troisième lieu" Si les bibliothèques n'ont plus l'apanage de l'accès à la culture, elles font toujours figure de « troisième lieu », un endroit autre que celui du travail ou de la vie privée, favorisant les rencontres et le lien social. Les recherches architecturales tendent désormais à penser ces espaces de manière différente, par rapport à la seule nécessité de stocker et de présenter des documents. Le plan retenu pour la Washington DC Library, par Mecanoo Architecten et Martinez+Johnson Architecture Le principe du troisième lieu est particulièrement apprécié par les citoyens : gratuit et ouvert à tous, il permet de fréquenter ses semblables dans une relative sérénité. Pour lire, travailler, écouter de la musique ou regarder un film : autant d'activités qui font de l'ombre à la première, à la base de la bibliothèque. À présent, les établissements mettent l'accent sur d'autres fonctionnalités, en privilégiant des espaces ouverts, à l'extérieur ou entre les murs.

Les bibliothèques du troisième lieu ? Enquête en Angleterre – 5 Long Eaton Library Les bibliothèques anglaises sont aussi des centres d’information. Toute personne peut appeler la bibliothèque pour lui demander n’importe quelle information, et ces questions ne se limitent pas au monde du livre. D’ailleurs, elles sont souvent peu de rapport avec lui, étant surtout des demandes utiles pour la vie de tous les jours. 5 villes, 5 projets phares de bibliothèques Les projets de nouvelles bibliothèques se multiplient un peu partout à travers le monde, malgré certaines prédictions pessimistes voulant que les bibliothèques disparaissent avec l’arrivée du livre numérique et la dématérialisation des supports et de l’information. Ces projets sont de plus en plus ambitieux, parfois intégrés dans de vastes projets « mutualisés » de centres culturels ou de loisirs. Ils sont orientés vers le futur, non seulement en termes de technologies, de services et d’aménagement des espaces mais aussi en termes de méthodes et d’approches adoptées : ils font appel au design participatif, au design intégré et respectent les principes du développement durable. Ils sont souvent menés par des pionniers de l’architecture et des cabinets de renom : Rem Koolhaas (OMA), Norman Foster, Zaha Hadid, Santiago Calatrava, Schmidt hammer lassen,… et font l’objet de concours internationaux d’architecture.

Faut-il fermer les bibliothèques ? Les réflexions sur la « nouvelle bibliothèque » conduisent à la définition du troisième lieu, modèle phare aux Etats-Unis. Elle semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord. Le Fil rouge, bibliothèque de Hjoerring au Danemark Le troisième lieu, notion forgée au début des années 1980 par Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine, se distingue du premier lieu, sphère du foyer, et du deuxième lieu, domaine du travail. Il se veut un espace neutre, propice à un échange, à la conversation et au partage de moments agréables avec les autres.

Faut-il fermer les bibliothèques ? Les réflexions sur la « nouvelle bibliothèque » conduisent à la définition du troisième lieu, modèle phare aux Etats-Unis. Elle semble se matérialiser également dans plusieurs établissements européens, notamment au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Europe du Nord. Le Fil rouge, bibliothèque de Hjoerring au Danemark Le troisième lieu, notion forgée au début des années 1980 par Ray Oldenburg, professeur émérite de sociologie urbaine, se distingue du premier lieu, sphère du foyer, et du deuxième lieu, domaine du travail.

Bertrand Calenge : carnet de notes Vous n’êtes pas parfois excédés par la référence (révérence ?) réitérée à la bibliothèque comme troisième lieu ? Ce troisième lieu (il ne s’agit pas ici du bar lesbien des nuits parisiennes Service Marketing et Service client : si vous saviez tout ce que vous avez à vous dire… - Marketing Professionnel - Marketing professionnel – Le marketing pour les professionnels Deux services sont au contact des clients et des prospects dans l’entreprise : les services marketing et clients. Ils ont chacun un rôle bien distinct en amont et en aval de l’acte d’achat, disposent de bases de données propres et n’échangent que très rarement. Pourtant, depuis l’avènement du web 2.0, leurs rôles peuvent s’avérer plus que jamais complémentaires. De nouveaux outils, comme les moteurs d’analyse de sentiments, aident à faire le pont entre ces deux services. Zoom sur les nouvelles opportunités d’échange offertes par cette technologie. Le service client de l’entreprise a bien souvent l’image d’un « bureau des plaintes ».

Related: