background preloader

20 choses que vous ne saviez pas sur le Pop Art « Space & Art

20 choses que vous ne saviez pas sur le Pop Art « Space & Art
L’avènement du mouvement Pop Art dans les années 50 n’a pas seulement impressionné les riches, il a métamorphosé la culture. Tellement profondes ont été les inspirations et les significations de ce mouvement que le Pop Art est encore aujourd’hui tant étudié et produit par des artistes de part le monde. Dans cet article, Adriana Marinica nous partage l’histoire du Pop Art et certains détails relatifs à son éclosion. Par ailleurs elle attire notre attention sur certaines des pièces les plus intéressantes que ce mouvement artistique populaire a produit au fil des ans. Si vous n’avez jamais été exposé au pop art, soyez avertis, le Pop Art a une telle puissance qu’il pourrait se glisser dans vos prochaines réalisations… 1. Artiste : Andy Warhol – Affiche Pop Art de Marilyn Monroe 2. La naissance du mouvement Pop Art 3. 4. 1964 – Viki par Roy Lichtenstein 5. Pop Art anglais contre Pop Art américain 6. 1964 – Jackie, affiche Pop Art par Andy Warhol 7. 8. 9. Caractéristiques du Pop Art 10. 11. 12.

Le pop'art américain - HISTOIRE DES ARTS - Collège Andy Warhol a peint 100 boîtes contenant de la soupe de la marque “Campbelle”. Elles sont alignées sur l’entière surface de la toile, donnant ainsi l’impression de la multitude. Il évoque la profusion des marchandises dans les supermarchés et dénonce la société de Robert RAUSCENBERG : Monogramme, 1955-59 Cette oeuvre qui combine peinture et objetsest appelée “Combine-painting”. Claes OLDENBURG : Cuvette de WC molle, 1962 Claes Oldenburg représente des objets du quotidien en les transformant: il s’amuse à fabriquer des objets mous : interrupteur, télaphone, batterie, et ici, cuvette de WC! Ainsi les objets familiers deviennent étranges Tom WESSELMANN : Collage à la baignoire n°2, 1963 Tom Wesselmann intègre les objets à sa peinture de manière à créer une peinture en trompe l’oeil. Jasper JOHNS : Bronze peint, 1960 Cette sculpture représente deux canettes de bières de la marque “Ballantine”.

Dubaï, les îles artificielles Les îles artificielles de Dubaï Dubaï, un des sept membres de la fédération des Émirats arabes unis (EAU), cherche à diversifier ses sources de revenus et à pallier l’épuisement de ses réserves pétrolières. À cet effet, l’émirat a misé sur les industries de transformation des métaux ou des produits minéraux non métalliques, les nouvelles technologies — création de la Dubai Silicon Oasis —, le commerce et le tourisme. Dubaï, avec ses 3 840 km2, n’a qu’une courte façade littorale. Aussi, le petit émirat s’est-il lancé à partir de 2001 dans de pharaoniques projets touristiques, complétant les audacieux hôtels qui se sont multipliés ces dernières années (le Burj al-Arab, qui vient d’être mis en service, culmine à 321 m et dispose d’un vertigineux atrium de 180 m de haut !) Le nom de ces quatre réalisations est à mettre en relation avec leur forme. Au total, The World fera 9 km sur 6 km et sera situé à 4 km du littoral. Palm Jumeirah et Palm Jebel Ali sont constituées d’un tronc et de 17 palmes, ceinturés par une jetée.

Comment aborder le jazz ? Comment aborder le jazz ? Pour apprendre le jazz, il faut évidemment aimer cette musique et donc s'imprégner de culture jazz, c'est évident. Mais que faut-il écouter en premier lorsque l'on vient du classique ou du monde du rock ? Proposons quelques pistes... Trouver des passerelles Si vous êtes totalement étranger au monde du jazz, il vaut mieux éviter de commencer par écouter certains styles comme le free jazz ou la musique européenne expérimentale. Essayez donc d'aborder un jazz qui se rapproche des musiques que vous écoutez habituellement. Par exemple, si vous aimez le rock, cherchez du coté de musiciens rock qui ont joué des standards de jazz comme Jeff Beck par exemple avec le magnifique "Goodbye Pork Pie Hat" de Charlie Mingus. Vous entendrez une grille de jazz mais avec une approche plus rock et donc plus abordable à priori pour vous. Dans ce cas, cela vous permettra de mieux suivre la trame harmonique (la grille d'accords) qui vous est déjà familière. Raisonner par style Conclusion

Tout savoir sur le jazz - Jazz Music Productions - Wiki Le Jazz, plus qu’une musique ! En préambule, il paraît nécessaire de souligner que le jazz, comme toute expression artistique est avant tout un état d’esprit et une « way of life ». C’est un éclairage sur le monde, une façon de voir et de sentir la vie. Faire du jazz, c’est ne pas avoir peur d’ouvrir une porte sans savoir ce qu’il y a derrière. C’est un état d’esprit par lequel on s’oblige à avancer sans cesse, à se remettre perpétuellement en question. Ce fut, en son temps, une révolution à la fois musicale et humaine qui a permis à un peuple d’accéder à la reconnaissance. Le jazz est né de la rencontre entre la musique occidentale classique et les chants des esclaves noirs du sud des Etats Unis (Gospel, Blues, chants de travail). L’origine du mot « Jazz » est loin de faire l’unanimité. On peut classer le jazz en cinq grandes périodes : 1. Essai d’une définition actuelle du jazz Qu’est- ce que le swing ? Le jazz pour quoi et pour qui ?

Antoni Gaudi, architecte de Barcelone Ce courant artistique du tournant du siècle vise à marier les nouveaux matériaux issus du progrès industriel (acier, verre, céramique) avec les éléments traditionnels (pierre, bois), dans une recherche ornementale et esthétique inspirée de la nature qui s'inscrit en réaction contre la banalité de l'industrialisation. C'est ainsi que les pâtes de verres multicouches, les rampes d'escalier à entrelacs de ferronneries, les meubles aux ondulations de bois ont permis de mettre l'art à disposition de tous pour un coût abordable tout en gardant une volonté d'innovation formelle, inspirée de la nature. Les motifs habituellement représentés sont des fleurs, des plantes, des arbres, des insectes ou des animaux, ce qui permet non seulement de faire entrer le beau dans les habitations mais aussi de faire prendre conscience de l'esthétique dans la nature.

Œuvres d’Antoni Gaudí Works of Antoni Gaudí Seven properties built by the architect Antoni Gaudí (1852–1926) in or near Barcelona testify to Gaudí’s exceptional creative contribution to the development of architecture and building technology in the late 19th and early 20th centuries. These monuments represent an eclectic, as well as a very personal, style which was given free reign in the design of gardens, sculpture and all decorative arts, as well as architecture. The seven buildings are: Parque Güell; Palacio Güell; Casa Mila; Casa Vicens; Gaudí’s work on the Nativity façade and Crypt of La Sagrada Familia; Casa Batlló; Crypt in Colonia Güell. Œuvres d’Antoni Gaudí Sept biens construits par l’architecte Antoni Gaudí (1852-1926), à Barcelone ou à proximité, inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en 1984 témoignent de la contribution créative exceptionnelle de Gaudí au développement de l’architecture et des techniques de construction à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. أعمال أنطوني غاودي Intégrité

Le « Salon des refusés » [L’art en France entre 1850 et 1900->Peinture] 1863 marque le début de la libération de la peinture avec l'ouverture du « Salon des refusés », que l'empereur, sur conseil de Viollet-le-Duc, accorde aux artistes rejetés du Salon officiel, et avec le décret faisant de l'Ecole des beaux-arts un enseignement d'Etat indépendant de l'Institut. L'exposition de 1867, où Gustave Courbet et Manet exposent, renouvelant le scandale du Salon des refusés, témoigne de l'importance de cette peinture nouvelle, inacceptable pour la foule habituée au mauvais goût douceâtre des académiques. Coupée du grand public, la peinture moderne oeuvre désormais en marge, dans l'audace soutenue par la foi commune des artistes, par quelques amateurs sensibles et généreux, par des marchands dont le rôle sera considérable.

Le salon des refusés Un catalogue des artistes refusés ayant accepté de présenter leurs oeuvres fut composé par le comité des artistes refusés qui s'était constitué entre temps. Seulement, nombreux furent ceux qui retirèrent leurs oeuvres et n'exposèrent pas cette première année. On recense tout de même 871 participantsLa préface du catalogue manifestait la détermination des non-admis et leur regret du désistement de nombreux refusés : Néanmoins, nombreux furent ceux qui retirèrent leurs œuvres et n’exposèrent pas cette année là. On dénombre cependant 871 participants. Sous le second empire Napoléon III permet l'ouverture d'un « salon des refusés » où exposent Courbet et les futurs impressionnistes.Le Salon des Refusés se tient à Paris en 1863.Ce Salon est l'une des illustrations de l'émergence, dans la seconde moitié du XIXe siècle, d'une modernité en peinture, en opposition avec le goût officiel.

emile Zola critique d 'art ; Le Salon des Refusés page en construction L'extraordinaire sévérité du jury du salon de 1863 ayant suscité la colère des artistes refusés, Napoléon III dut leur concéder une exposition dans une salle voisine de l'exposition officielle, qui se tenait alors au Palais de L'Industrie. Cette manifestation - à laquelle on donna le nom de Salon des Refusés -, est restée célèbre : Manet y exposa, entre autres, Le Déjeuner sur l'Herbe qui déclencha l'une des polémiques les plus violentes de l'histoire de l'art du XIX° siècle. "Le Salon des Refusés" avait été organisé par ceux-là mêmes qui avaient exclu à tour de bras les novateurs et le jury, entièrement contrôlé par l'Ecole des Beaux-Arts, n'était pas disposé à laisser contester son jugement sans réagir. Pour contourner la "mesure libérale de l'empereur", les jurés choisirent donc habilement la disposition des oeuvres présentées, essayant de "tuer" par l'accrochage les toiles qu'ils avaient arbitrairement condamnées.

Histoire des gratte-ciel - La résistance des Gratte-ciel aux phénomènes physiques et géologiques Depuis tout temps, les hommes veulent construire des monuments toujours plus hauts. En effet, dans l’antiquité les Egyptiens avaient réussi à construire des pyramides en forme de demi-octaèdre, puis au Moyen-âge, les châteaux forts. Mais leur problème était toujours le même, les édifices étaient limités par leur poids : les pierres sont trop lourdes pour supporter de grandes hauteurs. Dans la 2ème moitié du XIXème siècle, grâce à la révolution industrielle, de nouvelles techniques dans le travail des métaux arrivèrent : l’acier. Cet alliage de métaux a permis de construire des structures en métal et non qu’avec des murs porteurs qui réduisait considérablement leur hauteur. Il est difficile de dire à l’heure actuelle quel a été le premier gratte-ciel de l'histoire. Home Insurance Building à Chicago (1884) Ce fut le premier gratte-ciel à posséder une structure métallique : l’acier. Equitable Building Empire State Building Chrysler Building Petronas Twin Towers World Trade Center

Que poussent les gratte-ciel à Paris ! Des silhouettes déhanchées, des façades colorées et vibrantes, des jardins en terrasses, 175 mètres de hauteur pour l'une et 115 mètres pour la seconde : la paire de gratte-ciel conçus par l'architecte Jean Nouvel et qui devraient être érigés dans le quartier Masséna, à Paris, d'ici à 2018, va, à n'en pas douter, susciter la polémique. Dévoilé en début de semaine par la Mairie de Paris, ce projet signe, en effet, le retour des constructions de très grande hauteur dans la capitale. Depuis l'inauguration de la tour Montparnasse, en 1976, les gratte-ciel ont en effet été bannis du paysage parisien, ratiboisés par des règlements draconiens qui limitaient sans pitié la hauteur maximale autorisée des constructions. Depuis que Bertrand Delanoë a rouvert le débat, il y a une huitaine d'années, cette sempiternelle bataille des Anciens et des Modernes n'a pas cessé. Rien n'y fait, pourtant. Les gratte-ciel ne sont pas la seule expression d'une intelligence architecturale.

Related: