background preloader

Théorie de l'apprentissage social

Théorie de l'apprentissage social
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Son principal représentant actuel est Albert Bandura[3]. Présentation[modifier | modifier le code] La théorie de l’apprentissage social de Bandura désigne trois procédures d’acquisition qui ont leur source dans l’entourage de l’individu : l’apprentissage dit vicariant est celui qui résulte de l’imitation par l’observation d’un pair qui exécute le comportement à acquérir (formateur ou membre – leader – du groupe),la facilitation sociale désigne l’amélioration de la performance de l’individu sous l’effet de la présence d’un ou de plusieurs observateurs ce qui conduit à privilégier dans de nombreux cas les formations en groupe,l’anticipation cognitive est l’intégration d’une réponse par raisonnement à partir de situations similaires – ce qui conduira aux méthodes de l’éducabilité cognitive – essentiellement mise en place à l’intention des adultes. Planning[modifier | modifier le code] Criminologie[modifier | modifier le code] Psychologie sociale Related:  Divers types de pédagogie, débats et innovations pédagogiquesEtsup Inspiration master

L'apprentissage social Bruner propose d'utiliser le terme "étayage" (scaffolding) pour caractériser les interactions pédagogiques qui prennent place au sein d'une communauté d'apprenants. Celles-ci consistent, pour le partenaire plus avancé, à prendre en charge les parties de la tâche qui dépassent initialement les capacités du partenaire moins avancé en lui permettant de se concentrer sur les parties de la tâche qui lui sont accessibles. Le terme étayage s'est imposé, parmi les chercheurs néo-cognitivistes, pour désigner les interactions de soutien mises en œuvre par un adulte ou par un pair afin d'épauler un sujet dans la résolution d'un problème qu'il ne pourrait résoudre seul. Considérée de cette manière, la notion d'étayage convient aussi parfaitement pour caractériser le type d'intervention pédagogique mise en œuvre au sein de la zone proximale de développement afin d'aider le sujet à se rapprocher de son niveau de développement potentiel. Bruner associe six fonctions principales à l'étayage:

Série Lev Vygotski et l'éducation Nathalie Bulle et Julien Gautier vous proposent ici une série d'articles et d'extraits présentant la pensée du psychologue et pédagogue russe Lev Vygotski (1896-1934), dont les travaux nous semblent essentiels pour aborder les questions de l'enseignement scolaire. Vous trouverez en bas de cette page plusieurs liens vers des extraits de son œuvre majeure, Pensée et langage, ainsi que des éléments d'analyse de sa pensée. Lev Semionovitch Vygotski est né le 5 novembre 1896 dans la ville d’Orcha, en Biélorussie. Vygotski acheva son premier grand projet de recherche en 1925, La psychologie de l’art, thèse qu’il soutint à l’Institut de Psychologie de Moscou. L’importance cruciale pour la formation de l’homme des outils de pensée socialement constitués représente, dans le contexte révolutionnaire russe, une forme d’extension de la pensée marxiste à la psychologie. Nathalie Bulle

La pédagogie Montessori aujourd'hui Marc Prensky à Clair2010 Voici un résumé de la conférence de Marc Prensky qu’il a prononcée à Clair2010 fin janvier dernier. Ce texte a d’abord été rédigé pour l’Infobourg, à la demande de Martine Rioux, par David Martel et moi. Suivra une réflexion de ma part, que j’ajoute ici au texte original. Bonne lecture C’est dans le cadre de la non-conférence (ou BarCamp) Clair 2010 : Pour voir l’éducation autrement – qui se déroulait les 28, 29 et 30 janvier 2010 – que près de 200 intervenants du monde de l’éducation ont pu entendre Marc Prensky, l’homme qui a inventé et popularisé les termes digital native (natif du numérique) et digital immigrant (immigrant du numérique). Présenté par Mario Asselin, c’est avec une conférence ayant intitulée Engagez Moi ou Enragez Moi (Plus ça change plus c’est différent) que Prensky a énoncé ses idées pendant plus d’une heure trente à une foule plus qu’attentive. M. De leur côté, les jeunes suivent, mais les enseignants peinent à se tenir à jour. En fait, il en a toujours été ainsi. !

La pédagogie active : Freinet, Montessori, Steiner... Colloque Génération C – ma (longue !) synthèse MISES À JOUR (placées en début de billet, puisque la fin est trop loin ;-)) : 2009-10-23 : le lien vers le fichier PDF colligeant tous les gazouillis du colloque est fonctionnel. 2009-10-24–08:48 : Le lien a été mis vers la conférence de Danah Boyd de l’été dernier. 2009-10-27 : La vidéo réalisée par Ckétokoi.tv, présentée au colloque est ici. (Et à la fin de ce billet) 2009-10-27 : Ajout d’un lien vers une liste des gazouilleurs (Twitteurs) les plus “intenses” 2009-11-17 : Voici un autre fichier PDF qui regroupe la PLUPART (certains sont malheureusement disparus dans le cyberespace, dû à mon irrégularité pour colliger ces précieuses données, j’en suis désolé…) des gazouillis publiés après le colloque, soit entre le 23 octobre et aujourd’hui, 17 novembre. 2009-11-17 : Finalement (ce devrait être ma dernière mise à jour ici ;-)), Félix et moi avons gagné chacun une veste Zap-Québec, remise le 11 novembre dernier aux 2 gazouilleurs qui ont été les plus prolifiques lors de ce colloque ! Merci !

Les gestes professionnels des enseignants ont-ils un effet sur les apprentissages des élèves ? C'est la dernière intervention de la journée. Dominique Bucheton réussit à emporter l'adhésion du public. Ses propos bousculent un peu les enseignants en général mais confortent les militants qui l'écoutent dans quelques « résistances ». Elle se demande comment faire pour que l'engagement des enseignants produise des effets et celui des élèves aussi, parce que les deux sont investis dans l'affaire. Elle dit qu'il faut « penser le renouvellement de la professionnalité enseignante, parler des dilemmes de la profession. Elle propose trois postulats pour penser l'aide : - la question du sujet : l'élève est une personne avec des affects, des émotions. - Penser séparément les questions didactiques et pédagogiques est contre-productif : il faut des ajustements spécifiques selon les disciplines - maitres et élèves : l'influence de la posture de l'un sur les autres Les gestes professionnels de l'enseignant, c'est « faire plein de choses à la fois ! Ce sera le mot de la fin. Isabelle Lardon

Carnet Psy Problématique Depuis une quinzaine d'années, on observe dans nos sociétés un phénomène original : les parents travaillent de plus en plus et les enfants, dès leur plus jeune âge, sont confiés au bon soin des programmes de télévision. Tôt le matin, pendant que les parents s'activent pour préparer la maisonnée, ou après l'école, au moment où les enfants rentrent seuls — les parents étant encore, pour la plupart, occupés à leurs activités professionnelles —, la réalité virtuelle de certaines images télévisuelles trône dans le salon domestique, comme une baby-sitter moderne. L'écran s'impose : les enfants reçoivent passivement l'image et le son. Le temps est celui des séries télévisées, c'est lui qui rythme la vie familiale. Nous ne ferons pas l'analyse de ces messages qui peuvent en cacher bien d'autres, mais cette évocation suffit à planter le décor de notre modernité, ambiance de sonneries, dans la rue, le métro, le TGV, le théâtre, les cours en amphi. Alain, au coeur de la toile Notes

Related: