background preloader

Les populations d'origine indienne hors de l'Inde : fabrique et enjeux d'une « diaspora »

Les populations d'origine indienne hors de l'Inde : fabrique et enjeux d'une « diaspora »
Bibliographie | citer cet article L’année 2015 marque le centenaire du retour du Mahatma Gandhi sur le sol indien après plus de vingt ans passés en Afrique du Sud. L’événement fut célébré en grande pompe au mois de janvier à Gandhinagar, la « ville de Gandhi » et capitale de l’État du Gujarat, dans le cadre des journées consacrées chaque année aux Indiens expatriés (Pravasi Bharatya Divas [1]). En effet depuis 2003, le gouvernement indien rend régulièrement hommage à ce qu’il nomme « la diaspora indienne ». Cependant New Delhi n’utilise cette expression que depuis le tournant des années 2000, alors que les émigrations depuis le sous-continent sont pluriséculaires, voire millénaires. Auparavant ces personnes étaient désignées comme des « Indiens d’outre-mer » (Overseas Indians), bien que toutes n’aient pas émigré par voie maritime. 1. 1.1. Les premières mobilités des Indiens hors du sous-continent concernaient davantage des mouvements de petits groupes que de grandes migrations. 1.2. 2. Related:  ArticlesInde

Le tourisme de croisières en Méditerranée 1. Le deuxième bassin de croisières mondial 2. 3. Première région touristique du monde [2], le bassin méditerranéen est, depuis peu, enrichi d'une nouvelle composante particulièrement dynamique du secteur touristique : les croisières (voir l'entrée "croisières et croisiéristes" du glossaire). Depuis le milieu des années 1990 l'heure est au gigantisme des paquebots qui, avec plus de 3 000 lits et des mensurations en conséquence, ne pouvant plus accoster dans des ports aux infrastructures devenues trop étriquées, sont à l'origine d'investissements colossaux en des points précis du bassin de navigation. Le deuxième bassin de croisières mondial Du voilier au méga-paquebot : les navires de croisières en Méditerranée En 2008, 159 navires sillonnaient les eaux méditerranéennes, offrant une capacité totale de 166 742 lits, soit une capacité moyenne de 1 049 lits [3]. Caractéristiques de navires de croisière opérant en Méditerranée Grands groupes américains et compagnies européennes indépendantes

La diffusion spatiale de l’informatique en Inde 1Ces dernières années, plusieurs dizaines de références ont été consacrées à l’émergence de l’Inde sur la scène internationale et au décryptage des forces et faiblesses de cette nouvelle puissance. Une place récurrente est donnée à l’activité informatique, appelée aussi Technologies de l’Information et de la Communication (TIC). C’est notamment, à travers ce secteur que l’Inde est apparue aux yeux du monde comme un nouveau géant économique. 2L’informatique est devenue en un demi-siècle le socle essentiel d’une économie basée sur la connaissance. Cette technologie est présente dans l’ensemble des secteurs d’activité, de l’agriculture aux industries manufacturières en passant bien évidemment par le vaste secteur des services. Elle est indispensable au fonctionnement de nos sociétés modernes, et comme toute activité au temps de la mondialisation, elle se restructure très rapidement. 1 La remontée de filière signifie une montée en gamme dans la chaîne de valeur technologique.

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition Bibliographie | citer cet article Tenter de décrire la position sociale des femmes dans un pays aussi vaste et composite que l'Inde, où les évolutions sont toujours complexes, relève du défi. Une telle tentative soulève aussi de nombreux paradoxes. Comment expliquer l'infériorité sociale persistante des femmes dans un pays qui a connu plusieurs dirigeantes féminines ? Pourquoi la modernité n'a-t-elle pas réduit les discriminations à la naissance et les a même amplifiées ? Et dans une Inde où l'éducation progresse, pourquoi la présence des femmes sur le marché du travail reste-t-elle relativement faible ? Pour rendre le propos aussi lisible que possible, nous nous limiterons à quelques grands axes. 1. 1.1. La fierté d’avoir un fils est ancienne et très ancrée en Asie. Complément 1. Signe de la force des traditions en Inde, la dot demeure un élément inamovible du mariage. Bénédicte MANIER 1.2. Variations du sex-ratio dans le temps et l'espace 1.3. 2. 2.1. 2.2. Complément 2. 2.3. Notes

La course à l’appropriation des plateaux continentaux arctiques, un mythe à déconstruire Bibliographie | citer cet article La fonte accélérée de la banquise arctique en été laisse entrevoir la possibilité de sa disparition durant cette saison d’ici quinze à soixante ans. Les glaces se séparant de plus en plus tôt et se reformant de plus en plus tard, la saison navigable (c'est-à-dire sans banquise compacte, mais avec de la glace dérivante), qui fut longtemps de deux mois et demi, dure désormais trois mois, et peut s’étendre certaines années jusqu’à cinq mois (voir encadré 2). Ce phénomène relance les espoirs d’ouverture des mythiques Passages du Nord-Est et du Nord-Ouest entre l’Asie et l’Europe. Les routes maritimes qui passent respectivement par le Nord de la Sibérie et par l’archipel arctique canadien ne sont-elles pas en effet plus courtes de plus de 7 000 km que celles qui passent par Panama ou par Suez ? 1. Figure 1. La ZEE est définie de manière géométrique : sa limite externe est située à 200 miles nautiques (320 km) de la ligne de base des côtes. Figure 2. 2. 3.

Métropoles en débat : (dé)constructions de la ville compétitive - Bangalore, la Silicon Valley indienne : mythes technopolitains et réalités sociales d’une métropole du Sud - Presses universitaires de Paris Nanterre 1 Cité par Faure Michel, « Big Bang à Bangalore », in L’Express, 20 décembre 2004. L’Inde a ceci d’extraordinaire qu’elle est l’un des rares pays du monde où des gens vivent ensemble en relative harmonie alors que plusieurs siècles les séparent. G. Metha1 1En 2011, sous l’effet conjoint de la mondialisation de l’économie, de la métropolisation, de la nouvelle division internationale du travail, la compétition entre les métropoles n’a jamais été aussi forte. L’économie de la connaissance en général, et les activités de haute technologie en particulier, sont des enjeux majeurs de localisation et de développement pour les gouvernements métropolitains. 2Il est intéressant de noter dans ce cadre-là que depuis vingt-cinq ans la très grande majorité des territoires dédiés aux activités en lien avec l’innovation a été créée dans les pays du Sud, en particulier en Chine et en Inde, avec à sa base l’importation d’un modèle urbain et organisationnel : celui de la Silicon Valley. Carte 1. Carte 2.

Les minorités tribales dans les territoires de l'Union indienne L'Union indienne reconnaît administrativement et politiquement tout un ensemble de communautés désignées comme "tribales" ou "Adivasi" ou "aborigènes" ou encore "autochtones", mais leurs contours sociologiques restent très difficiles à définir. Contrairement à d'autres minorités importantes de l'Inde, dont la reconnaissance repose sur des critères explicites d'appartenance religieuse (par exemple, les musulmans, les chrétiens) ou sociale (les ex-intouchables), il n'existe pas un seul critère spécifique pour définir les tribaux. Si certaines communautés tribales peuvent revendiquer, avec raison, leur caractère aborigène, d'autres ont migré plus récemment à travers l'Inde ou en provenance de régions voisines. 1. Loin d'être figée, la définition, y compris administrative, de la catégorie tribale a été l'objet d'interprétations variées. Tableau 1 - L'évolution de la population tribale dans le recensement (1931-2011) Source : Census of India (cliquer ici pour une meilleure résolution) 2. 3.

Océan Arctique : des frontières maritimes à l'épreuve d'une nouvelle donne climatique Cinq pays sont riverains de l'océan Arctique : les États-Unis (via l'Alaska), le Canada (dont le territoire inuit du Nunavut), le Danemark (via le Groenland [1]), la Norvège, dont l'archipel du Svalbard (ou Spitzberg) et la Russie. Compte tenu des conditions climatiques et océanologiques générales, l'espace arctique n'a longtemps intéressé qu'à travers les expéditions à caractère sportif et/ou scientifique dont il était le théâtre, ou par ses enjeux géostratégiques, principalement dans le contexte de la guerre froide. Mais, les effets des changements climatiques sur ces espaces extrêmement sensibles d'une part, les ressources naturelles, potentielles ou prouvées, qu'ils pourraient receler d'autre part, ont changé la donne au début du XXIe siècle. Évolutions récentes des températures et de la banquise de l'océan Arctique Courants dominants, routes maritimes et ressources en hydrocarbures Aux postes-avancés des nouvelles frontières de l'Arctique : le port de Churchill, Canada Notes

Mumbai, « Maximum city » ! - podcast Géographie à la carte On vient de toute l'Inde pour s'installer à Bombay, la ville la plus peuplée du pays, qui connaît une très forte croissance urbaine : les Nations Unies projettent une augmentation de 7 millions d’habitants d’ici 2035… Son poids économique est considérable à l’échelle nationale : elle représente 5% de son PIB, 40% du commerce maritime (c’est le premier port du pays) et 70% des transactions de capitaux. Les centres commerciaux modernes s’y sont multipliés ces dernières années, tout comme les immeubles résidentiels destinés aux classes les plus riches. Bombay, c’est aussi la « ville des rêves », en raison de sa puissante industrie cinématographique connue sous le nom de Bollywood. On y récence 60 000 millionnaires, alors même que la moitié de la population vit dans un bidonville. Et à ces défis démographiques se conjuguent les défis environnementaux multiples d'une ville bordée par la mer d’Arabie qui la menace de submersion... Retrouvez la carte du territoire dès le mardi sur @Mgarrigou

Acteurs, pratiques et territoires du sport en Inde, entre traditions sportives et adaptation aux pratiques mondialisées Malgré le renom de ses équipes nationales de cricket et de hockey sur gazon, l’Inde est la seule grande puissance mondiale à ne pas être une puissance sportive. En effet, l’Inde ne brille pas par les performances de ses champions lors des grandes compétitions internationales : elle figure au 55ème rang des nations aux derniers Jeux Olympiques de Londres en 2012, avec 6 médailles dont aucune en or, quand la Chine en totalise 88 dont 38 en or. Alors que les autres pays émergents (Chine, Brésil, Afrique du Sud) considèrent les sportifs et les événements sportifs comme des éléments de leur rayonnement mondial et misent des sommes importantes sur les progrès de leur palmarès et sur la réussite d’événements mondiaux dont ils sont les pays-hôtes, comme les Jeux olympiques ou la Coupe du monde de football, l’Inde se situe en marge de la mondialisation sportive. Pourquoi cette modeste place sportive de la deuxième population du monde ? 1. 1.1. Un déficit d'équipements sportifs 1.2. 1.3. 2. 2.1.

Jérusalem, une guerre pour l’éternité. Conflits territoriaux autour des cimetières musulmans et juif de Bab ar-Rahma, Yosefiya et Har HaZeitim Bibliographie | citer cet article Jérusalem est une capitale politique, effective pour l’État d’Israël depuis 1950 bien qu’elle soit contestée et non reconnue par l’ONU, théorique pour la Palestine depuis la revendication de 1950 par l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Jérusalem est aussi une capitale religieuse, assise de l’unique sanctuaire du judaïsme, les vestiges du Temple sont situés au coeur de la vieille ville de Jérusalem, lieu le plus saint d’une terre sainte, mais aussi troisième ville sainte de l’islam après la Mecque et Médine (Encel, 2008). À la discorde engendrée par l’intrication de ces deux statuts s’ajoutent le statut de ville sainte chrétienne et la présence fort ancienne des autorités orthodoxes, arméniennes et catholiques. La ville de Jérusalem est l’objet d’innombrables travaux qui relèvent de deux logiques principales, l'une religieuse (Halbwachs, 1941, Passia Team, 2014), l'autre géopolitique et historique (Dieckhoff, 1989, Parizot, 2013). 1. 1.1.

Les chrétiens d’Inde, une minorité dans le viseur des ultranationalistes C’est ce dimanche que Mère Teresa sera canonisée à Rome, dix-neuf ans après sa mort, en 1997. La fondatrice des Missionnaires de la Charité (qui comptent aujourd’hui 4500 religieuses), Prix Nobel de la paix en 1979, reste associée à l’Inde et à la ville de Calcutta où elle s’installe en 1929. L’Inde lui accordera d’ailleurs en 1980 la plus haute distinction civile indienne, la Bharat Ratna, que seules 45 personnes ont reçu à ce jour. Elle demeure aussi un personnage controversé, que ce soit durant son existence (au travers de ses paroles contre l’avortement ou des pratiques de sa congrégation) ou même après sa mort (avec des doutes sur un des miracles attribués pour sa canonisation). Mais au-delà de ces débats, reste un point beaucoup plus intéressant que révèle cet événement : les relations que l’Inde entretient avec la communauté chrétienne. La théorie de la « conspiration » Que doit-on comprendre de ces allégations dans l’Inde actuelle ? Le christianisme, un objet de ressentiment

Le littoral basque de Saint-Jean-de-Luz à la frontière, entre mer e Légende de l’image satellite Retour au sommaire Cette image a été prise par un satellite Pléiades le 31/08/2014. Vous pouvez télécharger l'image générale en cliquant ici.Contient des informations PLEIADES © CNES 2014, Distribution Airbus DS, tous droits réservés. Présentation de l’image globale Les dynamiques d’un littoral frontalier Une occupation différenciée d’un littoral soumis a une forte érosion La côte est globalement peu hospitalière du fait de la présence d’un relief accidenté (falaises), voire montagneux dont les parties hautes (Mont du Jaizkibel culminant à 540 m.) sont soulignées sur l’image par la couverture arbustive. Aujourd’hui, ces espaces sont considérés comme « à protéger », d’autant plus que l’érosion côtière est importante, dont les « les deux jumeaux » célèbres rochers de la pointe Sainte-Anne, sont les témoins. Les activités touristiques, en particulier balnéaires, ont accentué l’attractivité de ce littoral et ont induit l’essor de certains quartiers. Zooms d’étude

A Bangalore, en Inde, la crise de l’eau dégénère en émeute urbaine C’est une crise de l’eau qui dégénère en conflit meurtrier dans le sud de l’Inde. A l’origine des émeutes qui ont déjà fait deux morts et qui paralysent Bangalore, la capitale du Karnataka, la rivalité entre les deux Etats voisins Karnataka et du Tamil Nadu pour accéder au fleuve Cauvery irriguant leur territoire. Des dizaines de bus ont été incendiés, des commerces ont été attaqués et près de 400 émeutiers ont été arrêtés. Le couvre-feu décrété par la police de Bangalore a été levé mercredi 14 septembre au matin, mais les rassemblements de plus de cinq personnes y restent interdits. Lire aussi : En Inde, Paysans et tradeurs guettent la mousson Le fleuve Cauvery, long de 800 kilomètres, prend sa source au Karnataka et traverse trois autres Etats, dont celui du Tamil Nadu, l’un de ses grands bénéficiaires. Besoins en irrigation Paradoxalement, les millions de paysans sont en train de tarir une ressource qui les fait vivre. A qui appartiennent les eaux du fleuve Cauvery ?

Les migrations environnementales : un nouvel objet d’enseignement Bibliographie | citer cet article Le rôle des facteurs environnementaux dans les migrations est de plus en plus médiatisé mais le thème est encore peu abordé dans les cours de géographie qui traitent pourtant des mobilités humaines comme dans les programmes français de quatrième et seconde. Pourquoi ce faible intérêt : la question est-elle trop récente pour être intégrée dans les programmes scolaires ? Est-ce à cause du manque de statistiques fiables ou d’un corpus documentaire non encore disponible ? Comme nous allons le voir, la question est en fait étudiée dans le monde scientifique depuis près de trente ans (point 1.2.), mais par contre, les données statistiques posent problème (point 2.1.) comme d’ailleurs le peu de ressources directement disponibles pour la classe. D’où cet article qui propose une réflexion sur le sujet en cherchant également à apporter une réponse aux grandes idées reçues qui circulent à ce propos (voir encadré). La réflexion sera menée en trois étapes. 1. 1.1. 2.

Related: