background preloader

European Union / Union européenne

Facebook Twitter

Déficits : vers des sanctions symboliques de l’UE pour l’Espagne et le Portugal. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sandrine Morel (Madrid, correspondance) et Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) La Commission européenne a constaté très officiellement, jeudi 7 juillet, que l’Espagne et le Portugal n’avaient pas respecté leurs engagements dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance pour leurs budgets 2015, comme l’annonçait Le Monde mercredi.

Déficits : vers des sanctions symboliques de l’UE pour l’Espagne et le Portugal

Cette décision est inédite depuis que les règles européennes ont été renforcées, juste après la crise financière de 2007-2008. Elle ouvre logiquement la voie à une procédure de sanctions, dans des contextes politiques délicats pour les deux pays visés. L’Espagne n’a toujours pas de gouvernement stable à l’issue des élections législatives du 26 juin. Au Portugal, une coalition de gauche installée depuis le début de 2016, refuse de « payer » pour les erreurs de la droite précédemment au pouvoir. Une mansuétude critiquée Des « sanctions égales à zéro » ? Le président Erdogan envisage un référendum sur l'adhésion de la Turquie à l'UE - Europe. En Turquie, Recep Tayyip Erdogan a mis en garde l'Union européenne lundi 14 novembre : le président turc menace d'organiser un référendum en 2017 sur la poursuite ou non des négociations concernant l'adhésion du pays à l'UE, qui ont officiellement commencé il y a douze ans.

Le président Erdogan envisage un référendum sur l'adhésion de la Turquie à l'UE - Europe

Les relations sont déjà au plus mal entre Ankara et Bruxelles, notamment en raison du refus de l'Europe de lever les visas pour les Turcs en échange de l'application de l'accord négocié sur les réfugiés en Turquie. Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette Après le Brexit, peut-être le « Turkexit ». Bien sûr, la Turquie n'est pas dans l'Union européenne, mais le président Erdogan a évoqué à deux reprises ces derniers jours l'hypothèse d'un référendum pour que les Turcs se prononcent.

Pour le président turc, c'est une façon de mettre la pression sur Bruxelles, voire de mettre définitivement fin au processus en invoquant la volonté populaire. La tentation du référendum Chronologie et chiffres clés. Europe on brink of US-style leap into unknown, top EU official warns. European electorates, driven by a revolt against elites and globalisation, may be on the brink of following the US and making another leap into the unknown by destroying the EU, one of the bloc’s most senior and respected commissioners has said.

Europe on brink of US-style leap into unknown, top EU official warns

Pierre Moscovici, the commissioner for economic affairs, said there was a crisis of the establishment in Europe, just as there has been in America, and asked: “How can Europeans have concluded that because Europe is not working, it might be better to destroy it?” He suggested the EU could only be saved by focusing on its “beating heart”, the 19 countries inside the eurozone. In the first speech made by a senior EU politician in the US since Donald Trump’s election, Muscovici said no one should underestimate the significance of the populists’ victory or the warning it represents for the EU. With the loss of a trustworthy and reassuring establishment, he said, “we risk seeing more damaging protest votes, leading to more leaps into the unknown”. Quel avenir pour l'Union européenne ? Quel avenir de l'UE ? L'Union européenne face à ses crises, par Hans Stark, in RAMSES 2017, Ifri, septembre 2016.

Europe’s Ugly Future. Some foreign policy decisions hang like albatrosses around the necks of the states that made them.

Europe’s Ugly Future

Avenir de l'UE : "Il faut redonner au peuple le contrôle de sa destinée européenne" Trois mois après le référendum sur le Brexit, le débat sur l'avenir politique de l'Union européenne continue de soulever de nombreuses questions.

Avenir de l'UE : "Il faut redonner au peuple le contrôle de sa destinée européenne"

Comment relancer le projet européen ? Quelles propositions et nouvelles visions pourraient être envisagées ? Le Brexit sera-t-il l’occasion d’un bouleversement de l’équilibre du continent européen ? Haut fonctionnaire chargé d'affaires européennes, et professeur à l'Université Paris-Dauphine, Jean-Luc Sauron publie un ouvrage dans lequel il propose plusieurs solutions ou pistes de réflexion "pour répondre aux légitimes critiques des Européens qui ont le sentiment d’être dépossédés de leur droit à participer à la direction de leur vie". Touteleurope.eu : Votre ouvrage est publié trois mois après le référendum sur le Brexit. Jean-Luc Sauron : Le résultat du référendum sur le Brexit est l'occasion de réfléchir et de lancer des réformes. Jean-Luc Sauron, est conseiller d’État, délégué au droit européen du Conseil d’État. L'Europe à plusieurs, ou plusieurs Europe(s) ?

Immigration

Euroscepticism / Euroscepticisme. Bratislava summit Sept. 2016 / Sommet de Bratislava sept. 2016. CETA.