background preloader

Union Européenne

Facebook Twitter

Bienvenue en dictature !

U-E : démocratie ou totalitarisme ? La belle Union Européenne... Bronson - F*ck Ue. Les fonctionnaires de l'UE gratifiés avec une augmentation de 3,3 % - Express [FR] Bruxelles a mis 18 millions d’euros de côté pour accorder une augmentation de 3,3 % avec effet rétroactif sur les salaires des mois de juillet de cette année à ses 47 000 fonctionnaires.

Les fonctionnaires de l'UE gratifiés avec une augmentation de 3,3 % - Express [FR]

Jean-Claude Juncker, le président de la commission européenne, recevra une augmentation de 15 543 € sur l’année prochaine, dont 5 200 € de salaire rétroactif. Ainsi, son salaire annuel sera porté à 324 377 €, auxquels il faut ajouter une indemnité d’expatriation de 48 656 €. Juncker : "A l'égard du Royaume-Uni, il ne faut pas s'installer dans un esprit de revanche" Quel serait le coup fatal pour l’Europe ?

Juncker : "A l'égard du Royaume-Uni, il ne faut pas s'installer dans un esprit de revanche"

Brexit, populismes, crise des migrants, situation économique difficile : l’Union européenne est aujourd’hui dans l’une des phases les plus critiques depuis sa création. Les échéances électorales à venir en Autriche, en Italie, en France et en Allemagne sont autant de risques qui menacent l’existence même de l’Union. Qui de mieux que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, pour parler de ces enjeux ? *Isabelle Kumar, euronews : Vous avez dit il y a deux ans, au début de votre mandat : “ma Commission sera celle de la dernière chance”.Aujourd’hui comment évaluez-vous la survie de l’Union européenne ? * Enfin, l’Union européenne n’est pas confrontée à une question d’existence. Vraiment ? Les cons ça ose tout, en notre nom ! La résolution du Parlement européen contre les médias russes est la marque de son hypocrisie Le 24 novembre 2016 – Source sputniknews Le directeur général de l’agence de presse SANA, Ahmed Dawa, a appelé la résolution du Parlement européen visant à contrer les médias russes «un signe de l’hypocrisie occidentale dans les débats sur la liberté d’expression dans les médias».

Les cons ça ose tout, en notre nom !

L’adoption par le Parlement européen d’une résolution visant à contrer les médias russes reflète l’hypocrisie occidentale, dans le domaine de la liberté d’expression et l’influence des médias russes sur l’opinion publique en Europe, a déclaré jeudi à Sputnik le directeur général de l’agence de presse SANA, Ahmed Dawa. Mercredi, le Parlement européen a voté en faveur d’une résolution sur la lutte contre les médias russes, comme l’agence de presse Sputnik et le radiodiffuseur Russia Today. Pas moins de 304 parlementaires ont voté en faveur du document, 179 ont voté contre et 208 se sont abstenus. Perturbateurs endocriniens : des scientifiques dénoncent la position de l'Europe. Jusqu'à quand la dangerosité des perturbateurs endocriniens sera-t-elle minimisée par les instances politiques ?

Perturbateurs endocriniens : des scientifiques dénoncent la position de l'Europe

Jusqu'à quand les industriels parviendront-ils à imposer leur calendriers et leurs choix en matière de réglementation européenne sur des substances pourtant décriées depuis des années par la communauté scientifique ? C'est en matière ce que dénonce une tribune, publiée mardi dans Le Monde, en français et en anglais, et signée par près de 100 scientifiques internationaux renommés, spécialistes des troubles hormonaux ou des évolutions climatiques. Selon eux, le lobbying des industriels (qui fabriquent et vendent les substances considérées comme des perturbateurs endocriniens) est tel que depuis des années, l'Europe reste incapable de légiférer pour encadrer correctement l'utilisation de ces produits, pourtant jugés dangereux pour la santé humaine. Gilad Atzmon s'exprime à propos du Brexit et des élections américaines. Crayonbix - CETA et paysan francais. András Schiffer : l'intégration de l'Europe centrale dans l'UE fut une acquisition commerciale.

Hongrie – Entretien avec András Schiffer : « l’intégration de l’Europe centrale dans l’UE fut une acquisition commerciale de l’Europe de l’Ouest », par Ferenc Almássy.

András Schiffer : l'intégration de l'Europe centrale dans l'UE fut une acquisition commerciale

Ferenc Almássy s’est entretenu pour le Visegrád Post avec András Schiffer, avocat et homme politique hongrois, ancien député et président du parti écologiste de gauche LMP (La politique peut être différente). Ferenc Almássy : Je vous remercie d’avoir accepté notre invitation pour cette entrevue ! Vous avez dirigé le parti écologiste hongrois LMP pendant des années, pourtant il y a environ six mois vous avez déclaré au site Mandiner* que vous n’êtes pas un libéral. Si vous n’êtes pas un libéral, alors vous êtes un « illibéral » ? András Schiffer : Balivernes ! FA : Pourtant aujourd’hui, les partis et mouvement se réclamant du libéralisme semblent gagner en importance à l’Ouest. András Schiffer : Il n’en est pas ainsi.

András Schiffer : Je suis désolé, je ne sais pas ce que signifie « libéralisme social ». Nigel Farage : il y a 17 ans vous vous moquiez de moi, aujourd'hui vous ne riez plus. Quand le charismatique Nigel Farage se paye la tête de Junker en plein parlement européen. Gladio-Luxembourg : Juncker contraint de démissionner. Inamovible Premier ministre du Luxembourg depuis 18 ans, Jean-Claude Juncker a présenté sa démission au Grand duc à l’issue de 7 heures de débats à la Chambre des députés.

Gladio-Luxembourg : Juncker contraint de démissionner

Des élections législatives anticipées devraient être convoquées. M. Juncker, démocrate-chrétien, a été lâché par ses alliés socialistes. La Chambre examinait, le 10 juillet 2013, le rôle du Premier ministre dans la gestion des services secrets, suite à la publication, le 5 juillet, du rapport de la Commission d’enquête sur le SREL. Leçon du professeur Gollnisch au donneur de leçons Juncker... Partialité du JT de France 2 : la réplique de Bruno Gollnisch. "Crétin fini", Bruno Gollnisch répond à Daniel Cohn-Bendit. Prix Charlemagne 2015 ou l'Europe qui rit... TAFTA. TAFTA or TTIP : dites Non ! Avant qu'il ne soit trop tard...

Brexit : nouveau déni de démocratie ! Ce jeudi 3 novembre 2016, « la Haute Cour de Londres a jugé dans un arrêt rendu public aujourd’hui que le gouvernement britannique devait obtenir l’accord du Parlement pour déclencher la procédure de l’article 50 du Traité européen fixant les modalités d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.La Haute Cour a autorisé le gouvernement à faire appel de sa décision devant la Cour suprême, plus haute juridiction de Grande-Bretagne.Un avocat du gouvernement a précisé que la Cour suprême examinerait ce recours entre le 5 et le 8 décembre. » Le Figaro La voix du peuple ne vaut vraiment plus grand chose!

Brexit : nouveau déni de démocratie !

B. Gollnisch : élection aux USA, fichier TSE, Bouteflika, salles de shoot, RSI… Hommage aux pères fondateurs !