background preloader

Accompagnement Personnalisé

Accompagnement Personnalisé
Au collège, les élèves ont des heures de cours et des heures où ils sont accompagnés dans leur acquisition de nouvelles méthodes de travail.Actuellement, ces temps sont prévus dans leur emploi du temps, en plus des heures de cours. Ces heures concernent tous les élèves de 6e et les élèves volontaires des autres niveaux, qui travaillent en petits groupes (dans le cadre de l'accompagnement éducatif).À la rentrée 2016, il est prévu d'augmenter le nombre d'heures d'accompagnement et de les rendre obligatoires pour tous les élèves. La seule façon de conserver des petits groupes sera d'y consacrer une partie du budget horaire du collège. Par ailleurs, ces temps d'accompagnement seront pris sur les heures de cours, et non en plus. Il reviendra donc à chaque collège de définir quelles heures de quelles matières seront transformées en temps d'accompagnement. Le contenu de ces heures n'est pas précisé exactement par les textes (voir plus loin). Comment aide-t-on les élèves actuellement ? Source

http://www.reformeducollege.fr/cours-et-options/ap

Related:  BOULOTAP - Accompagnement PersonnaliséAutonomie dans le travailClgAccompagnement personnalisé

Mettre le paquet sur l’accompagnement personnalisé dans un collège La mise en œuvre de l’accompagnement personnalisé dans un petit collège participant à l’expérimentation de la réforme dans l’académie de Toulouse, évoquée par son principal. Comment avez-vous mis en place l’AP dans votre collège ? Le projet d’établissement prévoit, depuis trois ans, le développement de l’accompagnement personnalisé de la 6e à la 3e avec un nombre important d’heures en 6e (douze heures et demie pour quatre classes) permettant la mise en place de groupes de compétences. Pour les autres niveaux, l’accompagnement personnalisé est financé sur la base de deux heures par classe.

Enseignements Pratiques Interdisciplinaires La maquette de la réforme du collège 2016 voit l'apparition, en 5e, 4e et 3e, des Enseignements Pratiques Interdisciplinaires (EPI). Une façon différente de travailler : les EPI doivent permettre de construire et d’approfondir des connaissances et des compétences par une démarche de projet conduisant à une réalisation concrète, individuelle ou collective ;2 à 3 heures hebdomadaires leur sont consacrées : elles sont prélevées sur les cours traditionnels qui y sont travaillés (toutes les disciplines contribuent aux EPI au cours du cycle) ;A chaque établissement de définir, pour chaque niveau, quels thèmes sont travaillés, quelles matières sont impliquées, etc. EPI : principes généraux et objectifs.

Ça ne coûte RIEN d’encourager un talent… Ça ne coûte RIEN d’encourager un talent… Petite cause, grandes conséquences… Si vous croyez en l’effet papillon, vous savez déjà à quel point les encouragements peuvent influencer nos choix, en particulier chez les plus jeunes qui développent leurs premiers talents. Un dessinateur va mettre magnifiquement en scène cette réalité pressentie. Gavin Aung Than est un dessinateur du net de plus en plus connu. Après plusieurs années dans l’industrie du graphisme, l’artiste va tout quitter pour lancer son blog indépendant et dessiner librement sur internet.

L’accompagnement personnalisé (AP) : ressources produites par le groupe thématique de l’académie de Versailles - Réforme du collège Diaporama "l’accompagnement personnalisé - mise à jour du 12 mai 2016 Diaporama "l’accompagnement personnalisé" L’AP dans la réforme du collège : présentation L’accompagnement personnalisé dans le cadre de la réforme du collège relève de caractéristiques spécifiques, il doit bénéficier à tous les élèves, engage tous les enseignants, qu’ils soient ou non porteurs de projets d’AP. L’horaire commun à tous les élèves d’un même niveau, varie du cycle 3 au cycle 4. C’est l’une de trois modalités de l’enseignement avec l’enseignement commun et les EPI.

EPI : quels enjeux ? A partir d’une expérimentation vécue de 2005 à 2012, cet ouvrage dresse un panorama des différentes étapesliées à la construction des enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) dans un établissement scolaire. Il met en perspective les enjeux pédagogiques, institutionnels et organisationnels : resituer dans le contexte local d’un établissement les visées et les objectifs des EPI inscrits dans la réforme ;apporter des pistes de réflexion pédagogiques pour aller plus loin ;donner une vision de la trajectoire de projet à la fois pragmatique et stratégique ; relier les questions, non dissociables, d’organisation et d’évolution des pratiques pédagogiques. Evelyne Barratier Professeur de lettres, elle a enseigné en collège et a écrit des articles pour les Cahiers pédagogiques.Gilles Grosson Formateur (secteurs public et privé) et artiste peintre, il est aussi doctorant en sociologie (CMW Lyon II) et ex-responsable de projet d’expérimentation pédagogique.

Activité : mon bocal à colère J’ai découvert cette super activité il y a peu de temps et mon fils s’étant levé du pied gauche ce matin, c’était l’occasion idéale pour la tester. Ni une ni deux je suis partie acheter mon matériel. Vous verrez il suffit de très peu de choses et vous obtiendrez un bon moyen de canaliser la colère de votre enfant, le tout pour moins de 5€ ! Je vous explique un peu le principe du bocal à colère. Quand l’enfant est submergé par une émotion notamment la colère, laissez passer sa crise ensuite proposez-lui « le bocal à colère ». Le but est que l’enfant secoue le bocal et observe les paillettes tomber au fond. 26 heures de cours par semaine par élève : ni plus ni moins ? Les enseignements obligatoires, ce qui suppose l’existence d’enseignements facultatifs.Les enseignements communs : ce sont les enseignements disciplinaires pour lesquels les professeurs ont la liberté de choisir la pédagogie qu’ils jugent la plus adaptée.Les enseignements complémentaires : ce sont aussi des enseignements disciplinaires, mais pour lesquels la modalité d'enseignement est imposée, à savoir en projet : EPI et de l'aide aux élèves : l’AP.Les enseignements de complément : anciennement appelés les options, ils sont facultatifs, laissés au choix des élèves et des familles. Les seuls exemples d'enseignements de complément donnés sont ceux portant sur l’enseignement du latin et du grec (LCA : Langue et Culture de l'Antiquité) ou des langues régionales (LCR : Langue et Culture Régionale). La loi ne mentionne pas les horaires des élèves. Elle induit toutefois la coexistence de deux types d’enseignements, et donc peut-être de deux volumes horaires distincts : En clair :

L'Education «positive» n'est pas aussi positive qu'on croit L'éducation «positive» –qui consisterait à repenser les relations parent-enfant dans une perspective gagnant-gagnant– est partout: elle inonde la presse parentale, des blogs entiers et des milliers de pages de forums lui sont consacrée, les livres qui y font référence se vendent par poussettes entières –J'ai tout essayé, de la psychothérapeute Isabelle Filliozat s'est vendu par exemple à plus de 62.000 exemplaires–les conférenciers qui s'y réfèrent déplacent des foules. Encore confidentielle il y a 10 ans, elle est devenue aujourd'hui à ce point incontournable que le Conseil de l'Europe la considère comme l'approche éducative la plus à même de respecter les Droits de l'Enfant et a entrepris de diffuser une plaquette pour la populariser... Du statut d'alternative éducative, elle semble s'être érigée au rang de norme voire, comme le titrait récemment Libération, de «dogme». Un concept flou Influences idéologiques L'éducation positive est-elle dogmatique?

Related: