background preloader

Label de qualité e-learning (awt.be)

Label de qualité e-learning (awt.be)
Le label de qualité e-learning est une des initiatives mises en place par la Coupole e-learning de l'AWT pour promouvoir et développer un e-learning de qualité en Wallonie et Communauté française au bénéfice de tous les citoyens Enjeux et objectifs L'objectif de la Coupole e-learning de l'AWT est de créer les conditions pour le développement d'un e-learning de qualité. Parmi d'autres initiatives, la mise en place d'un label de qualité e-learning s'est imposée comme une évidence. L'objectif du label est de: Une approche "produit" orientée utilisateur Le label s'intéresse davantage au produit final (le dispositif e-learning dans son ensemble) qu'au processus de mise en ligne de cours. Les cours labellisés peuvent ainsi économiser une partie du dossier d'agrément chèques-formation, au même titre que les normes ISO 19796-1-2005 et Q*For (à l'exception cependant des dispositifs d'autoformation). Philosophie du label Procédure de labellisation Important: Pour en savoir plus Related:  qualité

Charte : principes & bonnes pratiques e-learning La charte du label de qualité e-learning propose cinq principes largement partagés par les spécialistes qui contribuent à établir un socle de confiance entre les utilisateurs finaux et les opérateurs de formation Principe 1: faciliter l'utilisation Fournir aux apprenants les éléments nécessaires à une compréhension et une utilisation optimales du parcours d'apprentissage. Exemples de bonnes pratiques:Informations d'ordre pédagogique : les objectifs du cours (généraux, spécifiques, opérationnels, etc.) sont-ils clairs et accessibles ? En d'autres termes, il faut fournir à l'apprenant toutes les informations dont il a besoin pour mener à bien son parcours d'apprentissage! Principe 2: varier les apprentissages Varier les apprentissages en utilisant des méthodes et stratégies adaptées aux objectifs et moyens définis pour la formation. Principe 3: promouvoir les échanges Principe 4: garantir la cohérence Principe 5: penser multimédia Exploiter les technologies web, TIC et multimédias.

Enquête sur un outil d’auto-évaluation de la qualité des dispositifs de formation utilisant les TIC Accueil> Erreur 404 Erreur 404 : la page demandée n'est pas disponible La page que vous avez demandé n'existe plus ... Nous pouvons vous proposer de : Vous êtes Publicité Régie publicitaire Droits de reproduction et de diffusion réservés © Centre Inffo 2017 Usage strictement personnel. Close ✛ Preference for all services ✓ Allow ✗ Deny By allowing these third party services, you accept theirs cookies and the use of tracking technologies necessary for their proper functioning. ✛ APIs APIs are used to load scripts: geolocation, search engines, translations, ... Google Maps This service does not use cookie. Google Tag Manager This service can install 22 cookies. ✛ Advertising network Ad networks can generate revenue by selling advertising space on the site. ✛ Audience measurement The audience measurement services used to generate useful statistics attendance to improve the site. Google Analytics (universal) This service can install 7 cookies. ✛ Comments ✛ Social networks ✛ Support ✛ Videos

Evaluation of blended learning: analysis of qualitative data | Harding | Proceedings of The Australian Conference on Science and Mathematics Education (formerly UniServe Science Conference) Abstract When we implement changes in learning, such as blended learning, we wish to judge the impact of the reform. Evaluation is a process by which we make judgments about the worth of an educational development. The difference in learning is subtle and deep and may be unexpected by those implementing the changes. Ways to explore these deep processes in learning include interviews, observations and open-ended questionnaires targeting all concerned in the process such as students, teaching, administration and technical staff. This paper will discuss the process of evaluation; give an example of evaluation and show how to analyse qualitative data.

2012 Les nouveaux usages des dispositifs médiatiques Les étudiants délaissent de plus en plus fréquemment les environnements technologiques mis à leur disposition par les universités au profit de leurs environnements numériques personnels. Pour quelle raisons ? D’où vient cet engouement pour ces nouveaux dispositifs ? Institutional learning management systems (LMS) are more and more often abandoned by university students in favor of their own personal learning environments. Quelques observations sur l’usage des nouveaux dispositifs médiatiques auprès de futurs ingénieurs multimédia Cette contribution (synthèse de l’article de 2012 [1] dont il reprend de très larges extraits) rapporte quelques-uns des résultats d’une recherche que nous menons depuis deux ans auprès d’étudiants de l’Unité de formation et de recherche (UFR) Ingémédia à l’Université de Toulon. L’émergence de nouveaux dispositifs Les raisons d’abandon et d’adoption des dispositifs Bibliographie [1] BONFILS, P. et PERAYA, D. (2011).

La qualité est si peu traitée dans le débat sur l'essor de l'e-learning Avec le développement des MOOCs, le débat sur l'essor de l'e-learning est plus intense que jamais. Désormais les spéculations sur l'explosion du marché de la formation à distance vont bon train depuis de nombreuses années. Pourtant, la notion de qualité de formation semble pratiquement absente de ce débat. En voici les raisons principales. Les média font état depuis des années de l'apparition de nouveaux modes de formation s'appuyant sur les technologies de l'information et de la communication. En réalité, les personnes en charge de la formation dans les entreprises françaises ont tendance à croire qu'une part essentielle de la qualité d'un enseignement relève de l'interaction entre le formateur et l'apprenant.

Construire des parcours personnalisés de FOAD Les dispositifs de formation à distance intègrent de plus en plus souvent une flexibilité qui est censée prendre en considération les exigences de la vie socio-professionnelles des apprenants ainsi que leur propre projet de formation. Mais entre ce souci somme toute plutôt généraliste, et une véritable individualisation des apprentissages, il faut faire la place à une réflexion et une expérimentation pédagogiques approfondies qui permettent aux apprenants de maîtriser leur apprentissage en tenant compte de leurs spécificités, exigence qui peut ne pas aller a de la nécessaire industrialisation des formations à distance en contexte de formation d'adultes. Frédéric Haeuw, Docteur en sciences de l'éducation et consultant formateur, aborde l’individualisation des parcours de Formation Ouverte et A Distance dans un billet de blog intitulé : Construire un dispositif de gestion de parcours certifiants individualisés.

(5) Qualité : l’indicateur n°13 transforme les pratiques pédagogiques des CFA On pourrait penser, en regardant l’épisode DATADOCK que la nouvelle certification qualité obligatoire pour tous les CFA serait une simple formalité. C’est une grave erreur de sous-estimer le travail à faire pour respecter les 32 indicateurs. D’autant plus que l’individualisation par rapport aux besoins à court terme des jeunes et des entreprises devient une norme avec l’indicateur n°13. Parlons-en ! La certification qualité validée par France Compétence, surement entérinée mi-avril par le Conseil d’Etat, vient piocher dans plusieurs référentiels “qualité” existants. D’abord, il reprend les fondamentaux de Datadock avec les procédures autour de l’information des publics, la mobilisation des outils et des compétences ainsi que le respect de la législation de la formation professionnelle. La nouveauté est sur les indicateurs pédagogiques “opérationnels” dont la mise en place du n°13 charpente les n° 6, 8, 10, 11 et 12. En détail : Indicateur 6 : Indicateur 8 : Indicateur 10 : Indicateur 11 :

Freins & motivations dans l'apprentissage Pourquoi mesurer les freins et la motivation des apprenants ? Les compétences " dynamiques " ou de motivation Les compétences " dynamiques " ou de motivation Dieudonné LECLERCQ (1998) dans sa " pyramide des compétences " montre à quel point la motivation est à la base de tout autre apprentissage. La distinction que B. Nous avons dès lors tenté d'axer nos réflexions sur l'importance de rendre l'apprenant acteur de sa propre formation. Les stades de la motivation et les conséquences pour un environnement de développement encourageant D'après Bill BUCKLER, (A learning process model to achieve continuous improvement and innovation) on peut observer dans quelle mesure la satisfaction ou non de différents critères de motivation est un moteur, un accélérateur ou un frein pour la personne engagée dans un processus de formation continue.

Related: