background preloader

Option découverte professionnelle 3 heures (DP3)

Option découverte professionnelle 3 heures (DP3)
1. Les objectifs Cette option facultative s'articule avec le Parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel (PIIODMEP, voir la fiche "Dispositifs pédagogiques en collège"). Les compétences et connaissances spécifiques visées par l'option sont structurées autour de trois axes de découverte : les métiers et les activités professionnelles en lien avec le monde économique, les organisations, les lieux et les modalités de formation. 2. Il s'agit de constituer une équipe pédagogique motivée pour alterner la prise en charge des séquences (visites, recherche de partenaires, concertation avec le conseiller d'orientation psychologue, etc.). 3. Cette option est ouverte à tout élève de 3e. 4. Les trois heures hebdomadaires peuvent être groupées. 5. L'évaluation s'appuie sur les activités de synthèse et de restitution des élèves : exposés oraux, panneaux d'exposition, documents numériques, organisation d'un forum des métiers. 6. 7. Related:  Dispositifs collège

Dispositifs pédagogiques concernant les collégiens L'organisation des enseignements au collège fait une place croissante aux dispositifs pédagogiques en vue de personnaliser les parcours et de répondre aux besoins des élèves au plus près des situations.Certains dispositifs sont prévus par les textes, d'autres peuvent être mis en place à l'initiative des équipes éducatives dans le cadre du projet d'établissement. 1. Dispositifs d'aide, d'accompagnement et de prévention du décrochage scolaire Tout au long du parcours de la scolarité obligatoire, les élèves doivent recevoir un accompagnement pédagogique adapté aux besoins de chacun afin de favoriser la réussite de leur scolarité et la validation du socle commun. 1.1 Le dispositif Devoirs faits Mis en œuvre à la rentrée 2017, Devoirs faits s'adresse à l'ensemble des collégiens mais vise en priorité ceux d'entre eux qui ne bénéficient pas à la maison des meilleures conditions pour réaliser leur travail personnel hors la classe. 1.2. 1.3. 1.4. 1.5. 1.6. Les élèves se voient proposer : 1.7. 2.

Scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers La notion de "scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers (EBEP)" est récente. Elle recouvre une population d'élèves très diversifiée : handicaps physiques, sensoriels, mentaux ; grandes difficultés d'apprentissage ou d'adaptation ; troubles des apprentissages ; enfants malades ; enfants en situation familiale ou sociale difficile ; mineurs en milieu carcéral ; élèves nouvellement arrivés en France ; enfants du voyage… L'accueil et la scolarisation des EBEP en établissement scolaire revêtent des formes diverses et évolutives pour mieux s'adapter à la situation. Certains thèmes et structures sont développés dans des fiches spécifiques : 1 – Difficultés scolaires À l'école primaire, lorsque l'accompagnement pédagogique dans le cadre de la classe ordinaire ne permet pas de résoudre les difficultés scolaires, il peut être fait appel au réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED). 2 – Situations médicales 3.

Scolarisation en milieu scolaire ordinaire des élèves en situation de handicap L'article L114 du code de l'action sociale et des familles définit précisément la notion de handicap. La loi° 2005-102 du 11 février 2005 fait obligation d'assurer à l'enfant en situation de handicap une scolarisation en milieu ordinaire au plus près du domicile, de garantir une continuité du parcours scolaire et d'assurer l'égalité des chances aux examens. La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013 indique que "le service public de l'éducation veille à l'inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction" ; elle est déclinée dans le code de l'éducation qui précise que "l'État met en place les moyens financiers et humains nécessaires à la scolarisation en milieu ordinaire des enfants, adolescents ou adultes handicapés". 1. 2. Le PPS est un élément du plan de compensation prévu au code de l'action sociale et des familles (se reporter à la rubrique "textes officiels en vigueur"). 4.

SEGPA - Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté Les SEGPA font partie intégrante des collèges, en termes de gestion administrative et pédagogique, et s'adressent aux élèves relevant de l'enseignement général et professionnel adapté (EGPA) définis par la circulaire n° 2015-176 du 28 octobre 2015 (pdf 214 Ko), comme "présentant des difficultés scolaires graves et persistantes auxquelles n'ont pu remédier les actions de prévention, d'aide et de soutien". Toutefois la présence d'un directeur et de professeurs des écoles spécialisés en font une entité particulière. 1. C'est la commission départementale d'orientation vers les enseignements adaptés du second degré (CDOEASD), sous la responsabilité de l'inspecteur d'académie, directeur académique des services de l'éducation nationale (IA-DASEN), qui oriente et affecte en EGPA après constitution d'un dossier (à l'initiative de l'établissement ou des parents), et accord de la famille. L'admission dans les enseignements adaptés peut être demandée à partir de l'école élémentaire ou du collège.

ULIS (unités localisées pour l'inclusion scolaire) : dispositifs collectifs au sein d'un établissement du second degré Les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) sont des dispositifs au service de la construction du parcours des élèves en situation de handicap. Elles leur proposent, en milieu ordinaire, des modalités d'apprentissage et des enseignements adaptés.Dotées d'un projet intégré au projet d'établissement, les ULIS concernent et impliquent l'ensemble des personnels de l'établissement dont elles sont partie intégrante. 1. Public accueilli Les élèves en situation de handicap ou porteurs de maladies invalidantes, ne leur permettant pas d'envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire, peuvent faire l'objet d'une scolarisation en ULIS.En priorité, la scolarisation se déroule en milieu ordinaire dans l'établissement scolaire du secteur du domicile. Chaque élève est suivi par un enseignant référent de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dont la mission consiste à s'assurer de la bonne mise en œuvre du PPS. 2. 3. a) L'ULIS en collège 5.

Collège : Progressistes contre conservateurs ? La réforme du collège est-elle de gauche ? Pour N Vallaud-Belkacem la réponse est affirmative. Et les opposants à la réforme sont forcément de droite. Face à une intersyndicale réunissant des syndicats aux conceptions politiques opposées, la ministre met le doigt sur la faille. C'est ce qu'elle explique dans un entretien donné au Point. " Tout le monde est d'accord pour déplorer les faibles résultats et les inégalités qui se creusent au collège. Mais lorsqu'il s'agit d'offrir à tous les collégiens les mêmes perspectives de réussite et donc de tirer tout le monde vers le haut et pas seulement quelques-uns, on nous parle systématiquement de "nivellement par le bas". La ministre prend en exemple le latin. " Non, la réforme n'enterre pas le latin. La posture prise par la ministre peut à première vue sembler maladroite. Il y a pourtant une détermination réelle de la ministre sur ce terrain. François Jarraud Dans Le Point

Related: