background preloader

Gagnant sur tous les plans avec un sol vivant

Gagnant sur tous les plans avec un sol vivant

http://www.youtube.com/watch?v=l8UNjeZJRU8

10 trucs pour cohabiter (presque) pacifiquement avec les limaces - Quoi de neuf au potager ? Cohabiter avec les limaces et les escargots : une utopie ? Et si, au lieu de chercher à exterminer les limaces, on tentait de vivre ensemble au potager ? Un jardin transformé en écosystème harmonieux et équilibré, c'est notamment ce que propose la permaculture. Nos 10 trucs les plus efficaces pour limiter les ravages des limaces. Protéger les plantes 1.

En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar Array. Array. En Inde, le doux rêve des OGM vire au cauchemar - LMOUS Début mars, Monsanto a pour la première fois reconnu que son coton Bt génétiquement modifié n'était pas efficace, les insectes ayant développé des résistances. Lutte contre les limaces. Au jardins certaines espèces de limaces sont indésirables ! Voici quelques procédés de lutte simples et non dangereux. Il n'est pas question de tout détruire : Il y a des espèces inoffensives. Certains dégâts sont tolérables. Certaines cultures n'ont rien à craindre. Alors ne sortons pas le lance flamme à la moindre bave de limace !

Planter et cultiver ses fraisiers Quand planter vos fraisiers? La meilleure période se situe entre la mi-août et la mi-octobre. Les plants ont ainsi le temps de s'enraciner avant l'arrivée de l'hiver et du froid. OGM indiens et suicides : mythe ou réalité ? (1) Nous allons ici parler d’une étude de l’IFPRI (International Food Policy Research Institute) publiée en Octobre dernier (1). Les auteurs tentent d’y faire le point sur les affirmations mille fois matraquées selon lesquels l’introduction du coton BT en inde en 2002 avait poussé les paysans à la ruine, et provoqué une épidémie de suicides. Cette étude, vous n’en entendrez pas ou très peu parler dans les médias. Devinez pourquoi ?

Formation permaculture La Goursaline : 1ère promo des permacools! Je ne décrirai pas en détail l’accueil de cette première formation en permaculture à La Goursaline. Je pense que vous faire partager l’ensemble des citations, réunies et notés par cette première promo autoproclamée « permacools », seront suffisamment parlantes pour décrire ce premier cours de design en permaculture de 72h, organisé sur notre nouveau lieu. Allez c’est parti : T’inquiètes on fume, on est là…Billal Ode au permacool! Dan Actions du purin de prèle - purin d'ortie et cie - Pour élaborer un extrait fermenté efficace, on utilisera, de préférence, la prêle des champs (Equisetum arvense L.). Si on n'en récolte pas suffisament, on peut la mélanger avec de la prêle des marais, plus facile à trouver, en gardant un minimum de 50% de prêle des champs. - L'intérêt du purin de prêle réside dans sa grande richesse en substances minérales diverses, dont particulièrement la silice. Les cendres de la prêle récoltée en été sont constituées de 50 à 70% de silice. Ce minéral est l'un des éléments essentiels de la matière vivante.

Planification du plan de votre potager La première règle de base pour la planification d'un potager est la "Rotation des cultures". La définition de la "Rotation des cultures" est la suivante: La rotation est une technique qui consiste à faire se succéder sur une surface donnée des plantes aux exigentes et aux caractéristiques différentes et ce, sur le plus grand nombre d'année possible. La deuxième règle de base pour la planification d'un potager est la "Compagnonnage". La définition de la "Compagnonnage" est la suivante: L'objectif premier du compagnonnage est d'organiser la diversité dans son potager en associant entres elles les plantes amies et en éloignant les plantes ennemies, qui favoriseront une utilisation maximale de l'espace.

Augmenter la production alimentaire mondiale grâce à l’agroécologie Dans un récent rapport de l’ONU paru le 8 mars dernier, le Rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation, Olivier De Schutter, a estimé que les petits fermiers pourraient doubler leur production alimentaire sur les 10 prochaines années en recourant à des pratiques agroécologiques. Justifiant ce constat, le rapport explique que l’agroécologie (1) permet une meilleure conservation des sols et, par voie de conséquence, de produire plus sur le long terme. En 2007, un précédent rapport de la FAO (2) avait déjà souligné les sérieux atouts de l’agriculture biologique face à la pression d’une demande alimentaire croissante. Outre une meilleure qualité des sols, la réduction, voire l’absence, de l’utilisation de pesticides se traduit par de substantielles économies pour les agriculteurs. C’est notamment le cas de projets conduits en Indonésie, au Viet Nam et au Bangladesh, où la réduction de l’utilisation d’insecticides a généré d’importantes économies pour les paysans.

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité.

Désherber de façon écologique ! Adieu les mauvaises herbes Pour de nombreuses personnes, le jardinage est une passion, un moment de détente et de contact avec la nature. Cependant, dans cette activité, le désherbage peut vite devenir une tâche fastidieuse et difficile. Saviez-vous que chaque année nous utilisons pas moins de 5 000 tonnes de produits (pesticides notamment) pour venir à bout de nos mauvaises herbes !

Related: