background preloader

Green future is possible! The eco house of Simon Dale WWW.GOODNEWS.WS

Green future is possible! The eco house of Simon Dale WWW.GOODNEWS.WS

http://www.youtube.com/watch?v=z9H1qn84V_I

Related:  Habitat écologique

La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation.

Environnement - Une playlist sur Dailymotion Dailymotion Sign in Environnement Playlist created by Mediapart | 19 videos Six questions pour le climat (Mediapart ,UCJS) III juillet 2011 Voici un reportage paru sur le site de Marie Claire Maison, sur les ker-terre. «Construire en rond : la kerterre, un modèle de simplicité. N’exigeant pratiquement aucun outil, utilisant exclusivement les ressources locales et quelques matériaux de récupération, ces «igloos de terre» offrent plus qu’un simple habitat; il s’agit d’une vraie expérience de vie au plus près de la nature. Le Village Vertical, une alternative écologique et solidaire face à la crise du logement Et si l’on reprenait en main son habitat ? C’est le pari lancé par le Village Vertical, une coopérative d’habitants située à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise. Dépassant les conceptions classiques de propriétaire et de locataire, la coopérative invite les habitants à mutualiser leurs ressources pour concevoir, construire et gérer collectivement leurs futurs logements. Un reportage en partenariat avec DIY Manifesto, webdocumentaire présentant des initiatives en France et dans le monde pour répondre à la crise économique.

Pratique - Habitat d'urgence autoconstruit à moins de 100 euro - Habitat d'urgence.6pdfs.05.2012.zip / 35,9 Mo (#) : (#D) Tu peux partager tes documents, liens et infos dans les commentaires ! Texte extrait de l'edito : Les moeurs guerrières de tous les « dirigeants » provoquent le génocide des peuples et sont une honte pour l’Humanité. Devant cette situation, nous appelons à la fin de toute représentation et de toute délégation car toutes les populations civiles aspirent à vivre en paix. Habitat d'urgence autonome 500 euro 2 500 F)Parce que son mode de production supprime les intermédiaires, les matériaux sont pris, au maximum,sur place (bois, terre, humus, pierres, paille, plantes, fleurs etc.)Les rapports humains sont basés sur l'entre-aide ludique et solidaire.Il faut avoir :- Du temps pour faire soi-même le maximum;- Des astuces techniques;- Des plans de récupération (bouteilles, bidons, vitres, etc.);- Un peu de tunes, mais pas de crédit.Tous ces éléments sont bien différents du système de marché qui, lui, est basé sur une abondanceprivative (faire payer plusieurs fois le m déjà construit avec les loyers, et engraisser les financiers avecles crédits pendant 20 ans ...)Quant à nous (12 000 000 personnes précarisées en France, à divers titres, dont 500 000 S.D.F.,alors qu'il y a 2 000 000 logements vides), puisque le système de marché nous exclut, excluons-le denotre vie. Ce système est absurde, il n'a plus de sens. TERRITOIRES NUTRITIFS et AFFECTIFS, D'ESPACESOUVERTS.

7 Construire en terre crue Coup de chapeau à l'association ASSAMBA, qui dans son dernier commentaire nous expose sa promotion de la BTC au Caméroun. Je suivrai sur ce blog avec intérêt leur travail. La construction terre crue en Afrique est un vrai enjeu pour le confort de vie des Africains, moins pour le portefeuille de ses dirigeants...Elle permet de privilégier, la participation directe de la population pauvre, par rapport aux importations de produits manufacturés. Mais dans la représentation collective le « local » contrairement à « l’importé » souffre d'une image négative. Pourtant dans une économie africaine, très informelle où « Tout est permis aussi longtemps que ça tient », la qualité des parpaings est souvent très inférieure a de la BTC bien faite ( source lire bas de page). La même constatation s'impose pour la brique cuite, M.Mesbah de l'ENTPE, a montré en Afrique de l'ouest, que la BTC est bien plus résistante que la brique cuite locale mal faite et source de déforestations intensives.

Cette ville de bambous pourrait voir le jour en 2023 Pour contrer le problème de la congestion des grandes villes, la firme d’architecture Penda a dévoilé les plans d’un tout nouveau genre de ville, entièrement faite de bambous. (Photo : Penda) Chercher à renouveler les sensations urbaines, et construire une ville durable : c’est le défi que Penda, une firme pékinoise et viennoise, cherche à relever, avec des structures en tiges de bambou, fermement entrelacées, et des bacs de béton pour accueillir des plantes. Les co-fondateurs Dayong Sun et Chris Precht utilisent le bambou depuis leur premier projet, un portail pour un parc en Chine, qui les a incités à penser en grand. Maison en sacs de terre de 50m2 pour 8700 € construite à 3 en 8 jours Dans les pays occidentaux, le secteur du bâtiment est énergétivore et fortement émetteur de gaz à effet de serre. De plus, construire une maison engloutie les budgets des ménages. > Le concept de maison en sacs de terre permet d'utiliser des produits locaux (terre trouvée sur place) et à un coût dérisoire. Les sacs peuvent être remplis de terre, de sable (ou autre matériau), en fonction des ressources disponibles localement. Un sac de terre ou de sable, cela ne bouge pas du tout (il existe plusieurs systèmes pour que l'adhérence des sacs entre eux soit totale : fil de fez barbelé, effet velcro etc.), la maison est très stable.

Une école 100 % écologique qui apprend aux enfants le développement durable Alors que les équipements scolaires viennent cruellement à manquer en Uruguay et que les déchets s’accumulent, l’association TAGMA a pris en charge la construction d’une école 100% durable. Construite essentiellement à base de déchets et autosuffisante en énergie, elle apprendra aux enfants à mieux recycler et consommer. Depuis janvier, la petite ville de Jaureguiberry s’affaire. Dans ce village uruguayen de 400 habitants, plus de 200 bénévoles venus du monde entier œuvrent à la construction du tout nouvel équipement public : l’ « Escuela Sustentable ».

Green future is possible! The eco house of Simon Dale WWW.GOODNEWS.WS Vidéo mise en ligne par TVGOODNEWSTV sur YOUTUBE le 22 sept. 2011 by epc Mar 18

Related:  video