background preloader

Esclavagemoderne

Esclavagemoderne
Deux esclaves dans l'Essonne Prison ferme pour l'employeur reconnu coupable de traite des êtres humains par le tribunal correctionnel d'Evry (91) GB ministre anti esclavage Une première mondiale : la Grande Bretagne se dote d'une nouvelle secrétaire d'Etat chargée de la lutte contre ... 29,8 millions d'esclaves ... L'ONG Walk Free publie une carte du monde en fonction du nombre de personnes réduites en esclavage.

http://www.esclavagemoderne.org/

Related:  Enseigner l'histoire des colonisations et de l'esclavageESCLAVAGE-RD 4èmeEsclavageEsclavage moderne

Berlin 1885 : la ruée sur l'Afrique On estime que 70 % des frontières africaines telles qu’on les connaît aujourd’hui furent définies sans concertation avec les populations concernées, entre la conférence de Berlin et la fin de la première décennie du XXe siècle. Si ce découpage colonial n’explique pas tous les problèmes actuels de l’Afrique, il n’en reste pas moins vrai que les États africains ont hérité de frontières marquées du sceau des rivalités et des intérêts des anciennes puissances coloniales. Dès les tout premiers contacts au XVe siècle, les armateurs européens installèrent surtout des comptoirs commerciaux sur les côtes africaines. Ces comptoirs, qu’on appelait aussi factoreries, étaient quasi exclusivement dédiés au commerce.

L’esclavage moderne Sous des formes diverses : travail forcé, exploitation sexuelle, mariage servile, mendicité contrainte, servitude pour dettes… Comme le rappelle Julien Bisson dans l’hebdomadaire Le un, ces nouveaux esclaves seraient près de 129 000 en France selon l’Organisation internationale du travail. Un chiffre qui ne devrait pas baisser si l’on en juge par la crise migratoire de ces dernières années, laquelle « n’a fait que précariser davantage ces populations, placées sous le joug d’organisations mafieuses qui ont bien compris les profits à tirer de la traite humaine ». Cette année, le Groupe d’experts du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA), qui est à l’origine de cette journée européenne, l’a placée sous le signe de l’enfance, car 1 victime sur 4 est un enfant.

Racisme ordinaire en Guadeloupe « Sale nègre ! Fils de pute ! Esclave ! Fils de vieille négresse !... Chiffres et rapports récents - Comité contre l'esclavage moderne La traite des êtres humains revêt différentes formes d’exploitation et présente des réalités très diverses. Il s’agit du troisième trafic mondial illicite, après les armes et la drogue, qui se chiffre à 150 milliards de dollars au niveau mondial. Selon l’étude réalisée par l’OIT (Organisation internationale du travail), l’OIM (Organisation internationale pour les migrations de l’ONU) et l’ONG Walk Free en septembre 2017, la traite des êtres humains touche 40 millions de personnes dans le monde : 25 millions seraient victimes de travail forcé, soit une augmentation de près de 25% en quatre ans. Globalement, hommes et femmes réunis, 16 millions d’êtres humains sont touchés par le travail forcé dans des activités qui relèvent du secteur privé : servitude domestique (24%), construction (18%), production (15%), pêcheries (11%), agriculture (11%) mines, etc. Retrouvez ci-dessous les principaux rapports et enquêtes publiés sur le sujet.

Visite guidée de la France coloniale Un noir en short rayé sert un café à un blanc en costume: cette céramique en plein cœur de Paris est l'une des rares traces architecturales laissées par la colonisation dans la capitale, qui a pourtant largement profité de la traite négrière. «A Paris, la traite a laissé moins de traces visibles dans l'architecture qu'à Nantes ou Bordeaux mais ça ne veut pas dire qu'il n'y en a pas», souligne l'historien Gilles Manceron, auteur de Marianne et les colonies. Pour «révéler ces traces auxquelles on ne fait pas attention», il a participé le 14 février 2013, à bord d'un bus à impériale, à une visite guidée de lieux liés à l'esclavage et à la colonisation organisée par le Conseil représentatif des associations noires (Cran).

Esclavage moderne en France : "L'indifférence des gens est absolument terrible" Pour cette 13e journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions, des commémorations sont organisées un peu partout en France. Un devoir de mémoire pour ne pas oublier cette page sombre de l’Histoire. En France, la traite négrière est abolie en 1831, l’esclavage le sera en 1848. Pourtant, l’esclavage existe toujours aujourd’hui dans notre pays. Des enfants, des femmes, des hommes, dont les droits en tant que personne, sont bafoués. Rejoignez le Défi 8.7 Le Défi 8.7, c’est quoi ? En 2015, les chefs d’État et de Gouvernement ont adopté à l’ONU les Objectifs de Développement Durable (ODD) pour guider le développement mondial à l’horizon 2030. La cible 8.7 est la suivante :

Cinq choses à savoir sur le Mémorial ACTe, en Guadeloupe Le 10 mai 2015, jour de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, François Hollande inaugurera le Mémorial ACTe, à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Trois chefs d’Etat africains seront présents : le Sénégalais Macky Sall ; le Malien Ibrahim Boubacar Keïta ; et le Béninois Thomas Boni Yayi. Le président d’Haïti, Michel Martelly, ainsi qu’une quinzaine de ministres caribéens seront à leurs côtés. Travail forcé, esclavage moderne et traite des êtres humains (Travail forcé, esclavage moderne et traite des êtres humains) A un moment donné en 2016, 40,3 millions de personnes étaient victimes de l’esclavage moderne, dont 24,9 du travail forcé et 15,4 millions du mariage forcé.Cela signifie qu’il y a 5,4 victimes d’esclavage moderne sur mille personnes dans le monde.1 victime sur 4 d’esclavage moderne est un enfant.Sur les 24,9 millions de personnes réduites au travail forcé, 16 millions sont exploitées dans le secteur privé, comme le travail domestique, la construction ou l’agriculture; 4,8 millions sont victimes d’exploitation sexuelle, et 4 millions sont astreintes à des travaux forcés imposés par les autorités publiques.Les femmes et les filles sont disproportionnellement touchées par le travail forcé; elles représentent 99% des victimes dans l’industrie du sexe, et 58% dans d’autres secteurs.Source: Les estimations mondiales de l’esclavage moderne: travail forcé et mariage forcé , Genève, septembre 2017.

Les Spartacus de Saint-Domingue, par Christophe Wargny (Le Monde diplomatique, juin 2015) Une vraie révolution dans la révolution haïtienne (1791-1804), ou du moins dans la connaissance que nous croyons en avoir : c’est l’apport du travail de l’historienne américaine Carolyn E. Fick (1). Elle fait descendre de leur piédestal les dirigeants qui gouvernèrent tour à tour, François-Dominique Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Alexandre Pétion ou Henri Christophe. A la manière d’Albert Soboul accompagnant les sans-culottes parisiens ou de Georges Lefebvre analysant les masses rurales de la Révolution française, elle suit pas à pas les esclaves dans leur lutte. Qui est d’abord un combat contre la maltraitance et l’horreur quotidienne, avant de se définir un avenir, dans l’âpreté de l’apprentissage révolutionnaire.

Related: