background preloader

L'esclavage - Mme PAZ

Facebook Twitter

L'esclavagisme dans les Antilles françaises. L’esclavage et l’économie de plantation dans les colonies européennes. A.

L’esclavage et l’économie de plantation dans les colonies européennes

Des colonies de plantations Des colons européens dirigent des plantations de tabac, d'indigo, de café, de cacao, de coton en Amérique, aux Antilles et dans l'océan Indien (doc. 3). Au xviiie siècle, les plus grandes plantations sont destinées à la culture de la canne à sucre.À partir du xviie siècle, l'administration royale définit le cadre légal de l'esclavage pour les colonies françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Domingue, Guyane, Louisiane, La Réunion et Maurice) dans une série de textes officiels désignés sous le nom de Code noir (doc. 4).

Les colonies sont soumises aux principes de l'Exclusif : elles ne doivent commercer qu'avec leur métropole. B. Extraits du Code noir — Histoire du Droit des colonies à Montpellier. Le Code noir ou recueil d’édits, déclarations et arrêts concernant les esclaves nègres de l’Amérique a été rédigé en 1685 à la demande de Louis XIV.

Extraits du Code noir — Histoire du Droit des colonies à Montpellier

Première réglementation de l’esclavage, il sera peu modifié et restera en vigueur jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1848. On y trouve des articles parlant de punitions physiques et déclarant que l’esclave est un meuble qui font contraste avec un article parlant du bonheur lorsqu’il est question des affranchis, ce qui est assez inédit dans un texte de loi. EPI sujets. Documentaires. Romans et BD. Glossaire : les mots de l'esclavage. Publié le 29-03-2013 - Mis à jour le 17-09-2015 Code noir C'est un recueil d'une soixantaine d'articles promulgués en 1685 sous le règne de Louis XIV.

Glossaire : les mots de l'esclavage

Il rassemble toutes les dispositions réglant la vie des esclaves noirs dans les colonies françaises des Antilles et de Guyane. Il a servi de modèle à d'autres règlements utilisés dans d'autres colonies européennes. Comité Pour la Mémoire de l'Esclavage (CPME) Institué le 5 janvier 2004, le CPME a eu pour mission de proposer la date de la commémoration annuelle en France métropolitaine (le 10 mai) puis d'établir l'identification des lieux de célébration et de mémoire sur l'ensemble du territoire national. Congrès de Vienne Le Congrès de Vienne s'est tenu du 1er octobre 1814 au 9 juin 1815.

Départementalisation Est appelée départementalisation la transformation d'un territoire en département. Loi Taubira. Victor Schoelcher : l'abolition de l'esclavage. Victor Schoelcher : portrait d’un abolitionniste. L'esclave une non-personne. Lieux et conditions de vie. Lieux et conditions de vie Les esclaves parvenus en vie jusqu’aux plantations coloniales n’ont pas toujours résisté au climat tropical et à la dureté des tâches qui leur incombaient.

Lieux et conditions de vie

De plus, insuffisamment nourris, ils étaient obligés, pour la plupart, de consacrer les quelques heures de repos dont ils disposaient à cultiver une petite parcelle de terre non loin de leur case. Celle-ci, étroite et vétuste, contenait une table, un banc et, généralement, une paillasse qui faisait office de lit. La tenue vestimentaire était aussi réduite au minimum et quasiment jamais renouvelée. Comme l’a écrit Frédérick Douglass dans son autobiographie : « le gel a tellement craquelé mes pieds que la plume avec laquelle j’écris pourrait tenir dans leurs crevasses ».

La voie de l'abolition. La voie de l'abolition Le 21 janvier 1790, la Société des amis des Noirs réclamait la suppression de la traite.

La voie de l'abolition

Les partisans de l’abolition étaient nombreux à se regrouper en associations, en cette fin de XVIIIe siècle marquée par les écrivains et penseurs des Lumières, pour se faire entendre du gouvernement en usant aussi bien d’arguments politiques, économiques que philosophiques. L’insurrection des esclaves de Saint-Domingue, en 1791, suivie de la naissance de la République d’Haïti, fut comme une première réponse au désir impérieux d’indépendance des peuples asservis. Cet évènement ne sera pas étranger à la proclamation de l’abolition en France, approuvée par la convention nationale le 4 février 1794, décision à laquelle Bonaparte mettra pourtant un terme en 1802. La traite des esclaves. La traite des esclaves Si la traite a vu le jour en France en 1673, elle s’est surtout développée au début du XVIIIe siècle.

La traite des esclaves

Résistances et abolitions. La vie dans les colonies. Extraits du Code noir — Histoire du Droit des colonies à Montpellier. L'esclavage et la période coloniale. Publié le 26-03-2013 - Mis à jour le 02-03-2015 De 1450 à 1869, ce sont plus de 11 millions d’africains qui sont déportés en Amérique.

L'esclavage et la période coloniale

En France, les navires négriers partent de quatre ports : Le Havre, La Rochelle, Bordeaux et Nantes. Entre le milieu du XVIIe siècle et le milieu du XIXe siècle ce sont 550 000 esclaves qui sont déportés par les navires nantais. 22 août 1791 - Révolte des esclaves à Saint-Domingue. Dans la nuit du 22 au 23 août 1791 éclate une violente insurrection à Saint-Domingue, colonie française des Antilles.

22 août 1791 - Révolte des esclaves à Saint-Domingue

Esclaves noirs et affranchis revendiquent la liberté et l'égalité des droits avec les citoyens blancs. C'est le début d'une longue et meurtrière guerre qui mènera à l'indépendance de l'île ; la plus grande révolte servile de l'Histoire... et la seule qui ait réussi. Une prospérité compromise.

Révoltes armées d'esclaves en Guyane. Contexte historique La région des Guyanes, et particulièrement la colonie hollandaise qui rassemble près de 50 000 esclaves, se caractérise par des révoltes incessantes et de grande ampleur.

Révoltes armées d'esclaves en Guyane

Mis en échec, le Gouvernement de Surinam a pour seule solution de conclure des traités reconnaissant comme peuples libres deux groupes d’esclaves rebelles, les Njuka (1760) et Saramaka (1762) qui s’établissent au-delà de la zone de colonisation. Sur le territoire français voisin, où ces événements ne sont pas sans répercussion, les esclaves bien moins nombreux se constituent aussi en bande pour fuir les plantations, créer de petites sociétés indépendantes et lutter contre la répression qui s’abat sur eux.

Le phénomène du « grand marronnage » représente la remise en cause la plus radicale que les esclaves opposent au système esclavagiste qui fonde l’existence même de ces colonies. Analyse des images. Le marronnage. Contexte historique Le marronnage, résistance à l’esclavage La fuite hors des espaces contrôlés par les maîtres est facilitée en Guyane par la géographie qui fait voisiner les habitations, vastes exploitations agricoles où est concentrée la main d’œuvre servile, avec l’univers, alors infini, de la forêt amazonienne.

Le marronnage

Les esclaves, soumis à une contrainte permanente dans les habitations, sont partagés entre le grand atelier qui regroupe les hommes et les femmes employés aux travaux les plus rudes (défrichage, terrassement, plantation) et le petit atelier où sont rassemblés, pour les tâches plus légères, les femmes enceintes, les plus âgés et les enfants. L'abolition de l'esclavage et sa mise en oeuvre. Publié le 26-03-2013 - Mis à jour le 02-03-2015 Le Danemark est le premier pays européen à abolir la traite des Noirs en 1792, suivi de près par l'Angleterre (1807) et les Etats-Unis (1808). Au congrès de Vienne en 1814, la Grande-Bretagne use de son influence pour inciter d'autres puissances étrangères à imiter cette politique. Cependant, l´abolition de l’esclavage dictée par l´Angleterre n´est en rien philosophique.

Il est pragmatique : la Révolution industrielle est passée par là. L'esclavage n´est plus économiquement rentable. En France, après le 1er décret d´abolition du 4 février 1794, Napoléon Bonaparte abroge cette mesure, sitôt acquise la paix avec l'Angleterre. L'abolition de l'esclavage est une longue lutte qui se termine théoriquement en 1980, quand le dernier pays esclavagiste (la Mauritanie) met officiellement fin à ce fléau.

L'esclavagisme dans les Antilles françaises.