background preloader

Mademoiselle Maurice

Mademoiselle Maurice

http://www.mademoisellemaurice.com/en/

Related:  art urbainCulture, médias, artsgraphismStreet art

georges Rousse - informations - biographie I Habiter le monde avec son appareil photographique Depuis le Noël de ses 9 ans où il reçut en cadeau le mythique Brownie Flash de Kodak, l'appareil photo n'a plus quitté Georges Rousse. Alors qu'il est étudiant en médecine à Nice, il décide d'apprendre chez un professionnel les techniques de prise de vue et de tirage puis de créer son propre studio de photographie d'architecture. Mais bientôt sa passion le pousse à se consacrer entièrement à une pratique artistique de ce médium sur la trace des grands maîtres américains, Steichen, Stieglitz ou Ansel Adams. C'est avec la découverte du Land Art et du Carré noir sur fond blanc de Malevitch que Georges Rousse choisit d'intervenir dans le champ photographique établissant une relation inédite de la peinture à l'Espace. Il investit alors des lieux abandonnés qu'il affectionne depuis toujours pour les transformer en espace pictural et y construire une œuvre éphémère, unique, que seule la photographie restitue.

De « Andy raconte » à « Yoga with Adriene », le guide des youtubeurs à connaître Zoella 11,6 millions 27 ans Anglais Marque de fabrique : Son premier livre s'est vendu à plus de 80 000 exemplaires la semaine de sa sortie En 2009, Zoe n’était qu’une adolescente des plus banales, filmant ses nounours, ses céréales et ses crèmes à cuticules préférées dans sa chambre. Vendredi c’est Graphism Début de la saison 3 de "Vendredi c'est Graphism". Dans ce premier épisode, on retrouve le logo d'Apple, une vidéo typographique, du street-art, une infographie et un bon petit WTF gothique ! Aujourd’hui est un jour très spécial : c’est le premier “Vendredi c’est Graphism” de l’année 2012 et que, par conséquent nous sommes à la 3e saison.

Wall Story – Quand le street artist Mobstr s’amuse avec les autorités… Le facétieux street artist anglais MOBSTR, dont nous avons déjà souvent parlé, s’amuse une nouvelle fois avec les autorités en imaginant un conte de fées moderne directement sur un mur, grâce à la participation involontaire des service de la ville qui effacent ses phrases les unes après les autres… J’adore ! Images © MOBSTR

Tendance : quand la photo fait rétrécir Des sportifs transformés en figurines Subbuteo, des Formules 1 métamorphosées en petites voitures… Quand la photo rencontre le modélisme, cela donne le tilt-shift. Derrière cet obscur mot anglais (un de plus !) se cache l'un des effets les plus ludiques de la photographie, mais aussi de la vidéo. Le réalisateur David Fincher l’a employé récemment dans toute une séquence de The Social Network, son film sur Facebook. Justement, la fièvre du tilt-shift a envahi le web. Découvrez « l’Autorité de l’Etiquette Métropolitaine » Hello et bon début de semaine à toutes et à tous Ce matin, plutôt que de simplement se plaindre des vilaines choses de la ville, le designer graphique Shells Jay a décidé de prendre une approche « proactive » (avec un peu d’humour) pour sensibiliser les citoyens des rues de Manhattan ! Il a ainsi créé des nouveaux signes de rue placés sous le couvert de l ‘«Autorité de l’étiquette métropolitaine» (« Metropolitain Etiquette Authority« ). Chose importante, de mon point de vue, les questions qui sont abordées sont des observations sociales directement liées aux personnes et à leurs actions comme ceux qui marchent distraits par leur téléphone mobile.

La France vue d'ici - Collectif Porté par le journal en ligne Mediapart et le festival photographique ImageSingulières, La France vue d'ici est un formidable projet participatif autour duquel se réunissent des photographes, des journalistes et des internautes. Il s'adresse à chaque citoyen et a pour ambition de créer, de diffuser et de pérenniser un corpus photographique sur la France, les femmes et les hommes qui l'habitent entre 2014 et 2017. Vingt-cinq jeunes photographes (Mathieu Farcy, Frédéric Stucin, Stéphane Lavoué, Vladimir Vasilev, Anne Rearick…) ont été sélectionnés par un comité de spécialistes, et trois campagnes de crowdfunding ont permis la réalisation d'une cinquantaine de reportages (Alzheimer, les bains-douches, les vacances, le travail à la chaîne, les pêcheurs bretons, Marseille, la jeunesse en banlieue et le décrochage scolaire…). Entretien avec Sophie Dufau, rédactrice en chef adjointe de Médiapart

Les leaders politiques imaginés en hipsters par Amit Shimori Imaginer une personnalité connue du grand public et la détourner pour en faire un hipster digne de ce nom, nous l’avions déjà vu avec ces photos de célébrités. Dans cette autre série très bien réalisée, le designer Amit Shimori s’est amusé à imaginer certains des plus grands leaders politiques de notre histoire moderne habillés en hipster. Che Guevara porte un bonnet Adidas et fume des roulées, Gandhi troque l’habit traditionnel pour un T-Shirt coloré, et Lenin est un adepte du tatouage. Découvrez si vous aussi vous êtes un hipster. Mao Zedong

Street Art – Quand un artiste colle de faux messages dans le métro parisien… Depuis quelques temps, le street artist bordelais ARDPG, basé à Paris, s’amuse à coller de faux panneaux et messages dans le métro parisien, parodiant les consignes de sécurité et de savoir vivre avec beaucoup d’humour ! J’adore… Un excellent concept qui avait déjà été réalisé dans le métro de Londres : Un street artist détourne avec humour les signalétiques du métro de Londres. Images © ARDPG (Instagram) dadaisme Mouvement DADA : Héritier spirituel de Otto Gross ? En 1917, c’est la guerre, les Etats-Unis eux aussi sont entrés dans le conflit, la Russie est bouleversée par une révolution, l’Allemagne s’achemine vers la défaite, les valeurs traditionnelles sont battues en brèche. Les contestataires sont nombreux et quelques uns d’entre eux créent des groupes plus ou moins organisés pour propager leurs idées.

Xavier Jallais Xavier Jallais, artiste peintre né en 1971, vit et travaille aujourd’hui à Chauvigny dans la Vienne. Exerçant la profession de conservateur-restaurateur de peintures, l’artiste travaille régulièrement sur d’antiques chef-d’œuvres et semble y puiser l’inspiration nécessaire à la création de ses travaux où évoluent « Automorphies », « Zoomorphies » et « Anges déchus». Ses œuvres déploient des figures narratives aussi surprenantes que belles que le spectateur des toiles peut relier et manier à sa guise. Le gris est à l’honneur, l’homme devient anonyme – la toile se fait véritable cabinet de curiosité où s’agitent spontanéité, émotions et interrogations sur notre société contemporaine. L’artiste a conçu sa série « Automorphies », représentations en buste de son propre corps, comme un contre autoportrait, camouflant son visage d’objets contemporains d’une grande disparité. Xavier Jallais, les zoomorphies, sable, cendre, charbon, acrylique et huile sur toile, 81 x 65 cm, 2011 ©

France posts - Infomigrants.net : Un site d'information pour les migrants Punaises de lit, souris, branchements approximatifs, douches sales dans les hôtels des mineurs isolés étrangers à Paris Punaises de lit, portes sans verrou, saleté omniprésente : dans l’attente de l’examen de leur demande de protection, à Paris, les mineurs isolés étrangers sont parfois logés dans des hôtels sociaux déplorables. Photos à l’appui, notre Observatrice dénonce les manquements des autorités censées assurer la “mise à l’abri” de ces migrants de moins de 18 ans. Lire la suite France humanitaire insalubrité migrants paris

Related:  Street artartsgraphisme / dessin / pubcontacts potentielsInspirationOrigami