background preloader

Les parents et les intelligences multiples

Les parents et les intelligences multiples
L'auteur Sébastien Bohler est rédacteur en chef adjoint du magazine Cerveau&Psycho Du même auteur Pour en savoir plus Croyez-vous à l’existence de plusieurs formes d’intelligence ? Lesquelles comptent le plus pour réussir dans la vie ? Voici donc les résultats d’un sondage Opinionway sur les intelligences multiples, réalisé par Cerveau & Psycho en partenariat avec La Croix et l’Association des parents d’élève de l’enseignement libre (APEL). Pourquoi ce sondage? D’abord parce que l’équipe de Cerveau & Psycho sentait un vif intérêt du public pour la notion des intelligences multiples. Ensuite, parce que les travaux d’Olivier Houdé, que nous avons publiés dans le même dossier, apportaient la preuve que notre cerveau possède au moins sept types de réseaux de traitement de l’information correspondant à ces différents types d’intelligence (l’intelligence naturaliste étant “orpheline”). Ce que nous dit ce sondage 1) Les intelligences verbale, intra-personnelle et interpersonnelle plébiscitées.

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-les-parents-et-les-intelligences-multiples-34137.php

Related:  pedagogieApprentissage et neuroscienceCOACHING SCOLAIRE

9 manières de réduire la charge cognitive de vos participants durant vos formations et présentations Comme je vous le disais dans l’article de lundi, la surcharge cognitive est un phénomène crucial qui peut menacer la digestion mentale de vos participants. Lorsque leur mémoire de travail est trop sollicitée – notamment en raison d’un contenu trop important ou trop complexe – le cerveau de vos participants peut rapidement devenir saturé en informations. Outre un tube d’aspirine, je vous invite à découvrir ci-dessous 9 manières de réduire la charge cognitive au moment de délivrer votre contenu, que ce soit dans le cadre de formations, conférences et présentations : Découvrez 9 manières de réduire la charge cognitive de vos participants lors de vos prochaines formations et présentations en public.

Prise de décision : gare aux biais cognitifs ! Les biais cognitifs sont des mécanismes de la pensée qui sont censés nous faire gagner un temps précieux dans nos prises de décision. Lorsqu’il s’agit de survivre dans un monde sauvage, cela s’entend. Mais dans le monde professionnel actuel, infiniment plus complexe, ces raccourcis inconscients peuvent nous amener à prendre de mauvaises décisions. Il en existe des dizaines. Les intelligences multiples d’Howard Gardner Personnels de l'Éducation nationale – Formation Accès directs Accueil > [Personnels] > Formation Intelligences multiples Les intelligences multiples d’Howard Gardner

Pourquoi vous devriez utiliser des jeux en formation et comment les intégrer de manière simple et efficace «Tous les jeux, y compris ceux qui paraissent les plus simples, recèlent d’antiques sagesses.»– Bernard Werber, «La Révolution des Fourmis» Si vous travaillez dans le secteur RH ou de la formation en entreprise, il y a 9 chances sur 10 que vous ayez déjà entendu la réflexion suivante : «Jouer en formation ça ne sert à rien, nos collaborateurs sont là pour apprendre, pas pour s’amuser !» Et vous, que diriez-vous si je vous disais que les meilleures formations sont celles qui font appel aux jeux ? Il s’agit d’une erreur communément partagée de penser que les jeux ne servent à rien en formation.

Hypnose : que se passe-t-il dans le cerveau ? - Sud Ouest.fr L’état d’hypnose est induit plus ou moins rapidement en fonction du contexte et du sujet. Cela peut prendre quelques secondes (par la méthode dite de « rupture de pattern »), quelques dizaines de secondes (lorsqu’on recourt à la confusion mentale), voire quelques minutes (en cas de suggestion). En pratique, nous sommes tous hypnotisables, et il est possible de nous faire faire absolument n’importe quoi. Bien évidemment, il y a des différences d’une personne à l’autre qui obligent l’hypnotiseur à adapter sa technique, mais ce n’est qu’une question de temps et de compétences.

« Pourquoi certains sont-ils plus capables de gérer la complexité que... Tomas Chamorro-Premuzic*, reconnu pour ses travaux liant profilage de personnalité et leadership, livrait en février 2017 The Talent Delusion , où il dénonce l’illusion du talent : ce sont les data, pas l’intuition, qui détiennent la clé du potentiel humain. Pas plus consensuel, il avance ici comment un certain quotient de curiosité serait un bien meilleur atout que le QI face à la complexité du monde. INfluencia : en 2014, dans une tribune publiée sur le site de harvard business review, vous clamiez que la curiosité est aussi importante que l’intelligence. Selon vous, trois quotients cérébraux déterminent la capacité de l’homme à gérer la complexité, dont celui de curiosité. De quoi s’agit-il ? Tomas Chamorro-Premuzic : le quotient de curiosité [QC] est équivalent à la soif de connaissance d’un esprit.

Comment retenir ? Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. J’en ai illustré 7 sur cette carte heuristique. Ils ne feront pas de vous des champions de la mémoire. Intelligences Multiples : présentation présentation Parmi les nombreuses grilles d'intelligences qui ont été élaborées, la théorie des Intelligences Multiples d'Howard Gardner a le mérite d'être particulièrement simple à comprendre (car parlant bien à l'intuition) et pratique à utiliser dans une quelconque situation d'apprentissage. Son succès dans le monde anglo-saxon depuis sa parution en 1983 a été considérable, en particulier dans les champs de l'éducation et de la formation permanente. Elle a fait l'objet de très nombreux livres d'application en langue anglaise.

Les enfants surdoués sont mal adaptés, trop intelligents pour une vie simple et épanouie. Beaucoup échouent à l’école, sombrent dans la dépression, ou développent une image d’eux-mêmes dévalorisante. Sensibles et pleins d’humour, passionnés et logiques, ils utilisent leur cerveau démesuré pour résoudre des problèmes insolubles au commun des mortels. Tout cela, parents et enseignants, ou simplement utilisateurs d’Internet et lecteurs des sites d’informations psychologiques, nous le « savons » bien, ce sont même des lieux communs… mais est-ce pour autant la vérité ? Le désir mimétique : notre atout ( Psychologies ) Le désir est notre bien le plus précieux. En psychologie, il équivaut à ce qu'est le mouvement pour le corps : sans désirs, nous sommes inanimés, mentalement inertes. D'un point de vue clinique, cette absence de désirs est l'un des symptômes de la dépression - mais aussi de bien d'autres pathologies lourdes qui font le quotidien du psychiatre. Nous n’avons « plus goût à la vie », comme on le dit. Et pour nous rendre ce « goût », nos proches vont spontanément nous proposer des objets à désirer : « Une sortie entre amis, un voyage, une séance de cinéma, tu n'en as pas envie?» Le mimétisme, lui, est un mouvement spontané qui 'établit entre deux êtres humains - et qui concerne aussi un certain nombre d'espèces animales.

Lecture : Le cerveau attentif de Jean-Philippe Lachaux « Ce livre est le fruit de dix ans de recherche ; il traite de ce que cela me fait de faire attention et ce qui se passe dans mon cerveau quand je fais attention. » Que notre attention soit l’effet de notre vigilance, qu’elle soit provoquée, captée voire abusée par notre environnement ou pilotée par notre volonté, c’est elle qui conditionne notre capacité à observer, comprendre et agir. L’attention est le produit de notre cerveau, elle mobilise nos sens, notre mémoire et notre système cognitif. C’est un phénomène bio physique. Aujourd’hui gràce à l’IRM, on peut voir les différentes zones du cerveau s’activer les unes après les autres, les unes avec les autres.

Groupe de formation à l'analyse des pratiques professionnelles : GFAPP L'actualité de la formation à l'A.P.P. Les textes officiels de l'Éducation nationale Ainsi en 1994, dans le premier degré, le "Référentiel des compétences professionnelles du Professeur des Écoles stagiaire en fin de formation initiale"(6) stipule, entre autres que "C'est un enjeu fondamental de la formation initiale que de s'attacher à développer chez tous les futurs enseignants les capacités à analyser et à évaluer sa pratique professionnelle.

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ? Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens.

Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ? Avant de vous parler plus longuement et dans d’autres articles de la mémoire, indissociable finalement de la lecture, j’aimerais vous parler de nos deux hémisphères… Etes-vous plutôt cerveau gauche ou cerveau droit ? Voilà un débat qui oppose régulièrement les psychothérapeutes aux spécialistes des neurosciences : y a-t-il vraiment une différence entre individus côté cerveau ? Chacun d’entre nous peut-il être mis dans des cases : « hum, toi t’es vraiment cerveau gauche !

Related: