background preloader

Pistes version enseignant.doc - pistes_org_apprentissages

Pistes version enseignant.doc - pistes_org_apprentissages
Related:  Apprendre à apprendreintelligences multiples/profils d'apprentissage/PNL/apprendre

Cogni-Sciences L’activité du groupe Cognisciences porte sur l’étude des processus du développement, d’acquisition et d’apprentissage du nourrisson à l’enfant. Notre approche s’appuie sur les neurosciences et la clinique du normal au pathologique (langage oral, motricité fine et globale, langage écrit, attention, calcul) Les différents travaux menés portent sur : 1) Le développement cognitif de l’enfant de 6 mois à l’adolescence 2) Le langage oral : acquisition, retards et troubles spécifiques du développement du langage (dysphasies...). 3) Le langage écrit : la lecture, le décodage, la fluence et la compréhension, les difficultés, les troubles spécifiques (les types de dyslexies). 4) Les autres troubles d’apprentissage : les troubles d’acquisition de la coordination motrice (dyspraxies), les troubles du calcul (dyscalculies), les troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité : THADA... Trois axes directeurs orientent la majeur partie de nos activités :

Une idée pour la classe Connaître ses groupes d’élèves « J’ai fait passer le test des IM à mes différents groupes d’élèves, puis j’ai constitué un portrait de chaque groupe. Je me suis servi de l’affiche sur les IM pour illustrer le profil de chaque groupe. » Témoignages d’enseignants ayant recours aux IM Pour combattre l'ennui Proposer des activités variées et complexes afin de combattre l’ennui, ennemi de la curiosité intellectuelle. Les trois cerveaux de l’être humain (PDF) Respecter la bulle de chacun Attention à la bulle personnelle de chacun. Les trois cerveaux de l’être humain (PDF)Sentiment de sécurité Les règles de la classe doivent être claires et précises pour que les élèves se sentent en sécurité. Les trois cerveaux de l’être humain (PDF)La mémoire La mémoire est à son meilleur dans les situations contextuelles, épisodiques, liées aux événements. Principes clés d’un apprentissage basé sur le fonctionnement du cerveau (PDF)La couleur et le cerveau Le cerveau pense en couleurs. L’eau nourrit le cerveau

Formation en ligne pour les enseignants | Dyslexia International Cette formation en ligne gratuite, présentée lors du Forum Mondial sur la Dyslexie au siège de l’UNESCO à Paris en 2010, est destinée tant aux enseignants qu’aux futurs enseignants. Elle a été élaborée par des experts dans les domaines de la lecture et de ses troubles, afin d’être adoptée et utilisée systématiquement comme module obligatoire dans les programmes de formation des enseignants fournis par les autorités éducationnelles nationales et locales. La formation fournit à tous les enseignants des outils concrets leur permettant d’élargir leurs connaissances concernant l’adaptation de leurs enseignements aux besoins éducationnels de tous les apprenants dans leurs classes, d’augmenter le taux d’apprentissage et de maîtrise du langage écrit, et de réduire les moqueries et brimades ainsi que le décrochage scolaire. La formation est optimisée pour les ordinateurs, les portables et la majorité des tablettes en format paysage. Accéder directement à la formation

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre. Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones. Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? 1. 2.

8 intelligences D’après la théorie des intelligences multiples d’Howard Gardner (professeur à Harvard), nous n’avons pas qu’une forme d’intelligence, mais plutôt 8 ! Connaître vos intelligences principales peut vous permettre de connaître les canaux via lesquels vous apprenez le mieux et donc d’augmenter votre confort et la vitesse à laquelle vous apprenez. De plus, développer les autres types d’intelligences vous permettra de mieux comprendre certains concepts et de devenir beaucoup plus perspicace dans certains domaines. Les 8 formes d’intelligence 1. C’est l’intelligence des personnes qui sont douées en calcul, qui aiment résoudre des problèmes logiques et qui analysent en permanence les causes et les conséquences des phénomènes autour d’eux. Comment apprennent-ils le mieux ? 2. C’est l’intelligence des personnes qui sont douées dans l’utilisation du langage. Comment apprennent-ils le mieux ? 3. Comment apprennent-ils le mieux ? 4. Comment apprennent-ils le mieux ? 5. 6. 7. 8.

Animer un grand groupe : quels outils Les grands groupes nous contraignent-ils nécessairement à une approche "magistrale" et à une technique pédagogique basée sur les exposés et les diaporamas ? Cet article présente quelques techniques et des ressources qui montrent que des alternatives existent. Basées ou non sur des solutions numériques, elles créent d'autres formes d'interactions que celles qui prévalent dans les petits groupes et permettent un véritable apprentissage. Les classiques : les sous-groupes Le réflexe face à un grand groupe consiste à créer des groupes plus petits, et à leur confier soit la même tâche, soit des tâches différentes et complémentaires. Le succès réside dans la clarté des consignes, car si les groupes hésitent sur ce qui est attendu, le formateur ou professeur est condamné à passer de l'un à l'autre pour apporter des précisions... et la dynamique est rompue. Hotseat Déjà chroniquée sur Thot, Hotseat se propose de réunir quelques fonctions simples. Le Phillips 6/6 Le groupe peut créer un support.

Théories de l'apprentissage - Idées ASH Apprendre, c'est comprendre. C'est construire un savoir que l'on va pouvoir réinvestir. Pour que l'élève apprenne, il est essentiel: Qu'il soit conscient de ce que l'on essaie de lui faire comprendre et pourquoi.Qu'il soit conscient de " comment " il apprend.Qu'il ait envie d'apprendre. Enseigner, c'est aider l'enfant à apprendre, à construire un savoir. Ce qui est essentiel avant / pendant / après l'enseignement : Connaître la façon dont l'enfant apprend.Vérifier qu'il ne construise pas une " fausse compréhension ". LE TRIANGLE PEDAGOGIQUE de HOUSSAYE : Dans son modèle de compréhension pédagogique, Jean Houssaye, aujourd'hui professeur de Sciences de l'Education à l'université de Rouen, définit tout acte pédagogique comme l'espace entre trois sommets d'un triangle : l'enseignant, l'apprenant et le savoir. Selon Houssaye, toute pédagogie est articulée sur la relation privilégiée entre deux des trois éléments (les sujets actifs) et l'exclusion du troisième (qui fait le fou, ou le mort)

Intelligences multiples - Idées ASH Le contenu de ces pages est issu essentiellement de mes notes personnelles d'une intervention très enrichissante de Bruno HOURST, lors d'une conférence pédagogique. Professeur de mathématiques, Bruno Hourst a cherché une approche pédagogique qui permette aux élèves en difficulté scolaire - mais qui ont tous des richesses - de pouvoir apprendre en exploitant ces richesses. Cette approche pédagogique vient d’un mouvement anglo-saxon qui s’est posé la question de savoir pourquoi certains mémorisent très vite. « La suggestopédie » du bulgare Georgi Lozanov. Cela n’a pas pris en France. L’approche pédagogique du mieux-apprendre s’appuie sur quelques principes clés : L’importance de l’environnement d’apprentissage (environnement physique, mental, émotionnel, social). La notion de plaisir : L’effort imposé doit être évité. Les images mentales : Elles sont un outil très puissant que les enfants perdent de nos jours du fait qu’on leur apporte trop d’images. Les pauses : Attention ! Yoga d'école :

Apprentissage : à chacun son style La recherche sur les styles d’apprentissage, dont les origines remontent aux années 1930, connait depuis plusieurs années un renouveau sans doute lié à l’engouement pour la psychologie cognitive et les neurosciences. Ce qui émane de ces recherches, c’est une multitude de points de vue disparates et fragmentés qui contribue à accentuer le flou conceptuel. Marie Gaussel, de l’Institut français de l’éducation (IFE), nous éclaircit l’horizon. Qu’entendez-vous par « style d’apprentissage » ? Ce serait une démarche privilégiée par chaque individu pour appréhender l’acte d’apprendre. 1 - les modèles centrés sur des facteurs génétiques et les préférences innées de l’apprenant comme les sens et la perception, visuels, tactiles, auditifs et kinesthésiques, ou basés sur l’opposition cerveau droit-cerveau gauche. On attend de la recherche d’obtenir des données probantes et fiables, issues d’enquêtes longitudinales et empiriques. Et jusqu’à présent, est-ce cela que l’on a obtenu ?

Apprendre de façon visuelle/spatiale “Apprendre, pour ceux qui le font de façon visuelle-spatiale, est quelque chose de soudain et se fait à partir de regroupements de données saisis de manière intuitive plutôt que dans le regroupement progressif d’éléments isolés, de petites étapes ou d’habitudes acquises par la pratique. Par exemple, ils peuvent apprendre toutes les multiplications comme un ensemble sur une table de multiplications beaucoup plus facilement et rapidement que s’ils avaient mémorisé chaque donnée séparément. Organiser: La perspective visuelle/spatiale est le principe d’organisation.Le perfectionnisme pour ceux qui apprennent de façon visuelle/spatiale correspond à un espace bien ordonné et élaboré dans lequel chaque objet est à sa place et de façon harmonieuse.Ils ne sont pas à l’aise et peuvent même être agités lorsqu’ils sont face à des situations incomplètes ou instables. Observer/Expérimenter: Les stratégies pour apprendre Prendre des habitudes en étudiant Utilisez la technologie: Pendant les cours Voir aussi

Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie

Related: