background preloader

Comment fonctionne le cerveau humain (et comment en tirer parti)

Comment fonctionne le cerveau humain (et comment en tirer parti)
Voici un livre dont j’attends la sortie française avec impatience. Brain Rules: 12 Principles for Surviving and Thriving at Work, Home, and School du docteur John Medina est un livre qui vulgarise le fonctionnement du cerveau humain et explique comment en tirer profit que ce soit dans notre vie professionnelle, privé ou bien à l’école. [Edit : la version Française du livre est sortie le 17 Novembre 2010 sous le titre Les 12 Lois du cerveau ].Le livre s’organise autour de 12 chapitres qui illustrent 12 principes liés à l’organisation et à l’activité du cerveau. Règle 1 : Faire de l’exerciceFaire de l’exercice booste la puissance de votre cerveauPour améliorer votre capacité de raisonnement, bougez ! Règle 2 : SurvivreL’homme a évolué, le cerveau aussiNous n’avons pas qu’un seul cerveau dans notre tête, nous en avons trois. C’est grâce à son cerveau que l’homme a su s’adapter aux différents grands bouleversements comme le changement climatique. Related:  nadeifb

DE "L'APPRENDRE" A "L'APPRENDRE A APPRENDRE" : existe-t-il des lois d'apprentissage ? 22 Mars 2012 Rédigé par PedagoForm et publié depuis Overblog « Comment m’y prendre pour qu’ils s’approprient cette nouvelle notion, ce nouveau geste professionnel, de la manière la plus efficiente possible ?»... questionnement incessant du formateur, de l'intervenant, dans la préparation de sa formation. Comment apprendre à apprendre ? en déstructurant-restructurant ses connaissances en agissant en résolvant des problèmes en petits groupes en échangeant au sein d’un groupe en ayant un projet d’apprentissage en prenant du plaisir dans un climat de confiance en maîtrisant ses propres stratégies d’apprentissage Source : DISCAS - Nicolas Martello Partager cet article

Le cerveau comme vous ne l'avez jamais vu ! De tous les organes humains, le cerveau est probablement le plus complexe, le plus mystérieux, mais aussi le plus fantastique. Les scientifiques de partout dans le monde tentent de déchiffrer cette énigme comprenant pas moins de 100 milliards de neurones... Si les avancées en ce sens sont énormes, il reste encore tant à découvrir. Comprendre les méandres du cerveau : des expositions virtuellesLa biologie du cerveau : dossiers sur le cerveauLe cerveau à toutes les sauces : des découvertes inusitéesStimulez votre cerveau : exercices et jeux en ligne pour vos neuronesDes animations et des vidéos sur le cerveau Note : les sites qui suivi de ce pictogramme sont commentés dans la banque de sites de Carrefour éducation. Si vous craignez que votre cerveau surchauffe en explorant tous les sites contenus dans ce guide, vous pouvez vous limiter à ceux qui sont accompagnés du petit pictogramme de cerveau ci-dessous. Source : Picto.qc.ca La biologie du cerveau : dossiers sur le cerveau Qu’en penser ?

Echec scolaire : quel mécanisme cérébral ? (Voir la 2ème partie du dossier pratique) Prenons l’exemple d’un élève qui, depuis longtemps, est en échec scolaire. Il a le sentiment qu’il ne sait rien et qu’il n’a aucune qualité. ;;;;;• Le cerveau reptilien prend le pouvoir sur l’enfant L’enfant agit par rapport aux trois comportements instinctifs dictés par le cerveau reptilien. - Le comportement instinctif de lutte induit chez cet enfant des réactions de colères et de révolte contre la difficulté du sujet d’examen. - Le comportement instinctif de fuite incite l’enfant à ne plus travailler et à quitter la salle d’examen ; - Le comportement instinctif d’inhibition empêche l’enfant de réfléchir. Tant que les lobes frontaux ne reprendront pas le contrôle de la situation pour calmer les émotions négatives du cerveau reptilien, l’enfant sera en situation d’échec scolaire. L'échec scolaire : le cerveau reptilien dicte ses réactions de survie, l'enfant ne peut plus réflféchir ;;;;;• Comment savoir si son enfant est stressé ?

Travailler debout - Les bienfaits pour votre santé, productivité et les solutions pour configurer votre bureau L’homme moderne reste assis 9,3H/jour Rester assis vous tue. Vous restez assis en moyenne 9,3H dans une journée… Nous vivons un moment grave dans l’histoire de l’humanité. Nous vivons de moins en moins longtemps en bonne santé ! C’est un indicateur dont les médias ne parlent que très peu : « l’espérance de vie en bonne santé » (ou espérance de vie sans incapacité). Et il baisse depuis 2006. Et la tendance n’est pas près de s’inverser. Rester assis 9,3h/jour est un phénomène très récent pour l’homo sapiens : 50 ans assis contre 250 000 debout. Marche arrière. Voici votre journée type en 24h : à courir / sport : 0,7 Hà rester debout / marcher : 6,5Hallongé (sommeil) : 7,5Hassis : 9,3H Quand on regarde les chiffres… Ca fait froid dans le dos. Le problème c’est le corps humain n’est pas conçu pour rester assis pendant des heures. Entre 1980 et 2000 : Le temps d’exercice physique moyen est resté le mêmeLe temps assis a augmenté de 8%L’obésité a doublé Lorsque vous restez assis : Le bon coin 1. 2.

Votre style d’apprentissage est-il plutôt orienté cerveau droit ou cerveau gauche ? - FormaVox Depuis sa parution en 2005, l’ouvrage de Daniel Pink «L’homme aux deux cerveaux» a plutôt fait parler de lui. Capitalisant sur les recherches menées en neurosciences, l’auteur propose une vision vulgarisée sur les différences entre les 2 hémisphères cérébraux, et pourquoi, selon lui, il devient indispensable que nous élargissions notre manière de penser vers davantage de créativité (et donc à mieux faire fonctionner notre «cerveau droit»). C’est au hasard de mes promenades sur le web que j’ai découvert une infographie assez sympa, qui résume très bien les différences entre «cerveau gauche» et «cerveau droit». Je vous propose de découvrir l’infographie ci-dessous, et les éléments-clés qu’elle avance en termes de styles d’apprentissage.

Neuroscience : les trois cerveaux Quoi de neuf depuis Mc Lean et Laborit ? Rien de significatif, semble-t-il, mais il est bon de se faire une piqüre de rappel et de se demander pourquoi une meilleure connaissance de la structure mentale de l’humain, mise en évidence par ces deux neurobiologistes, ne pourrait déboucher sur une nouvelle façon de gérer la société ? Autrement dit, anticiper pour éviter le pire. Le Professeur Henri Laborit ( 1914 - 1995 ), inventeur des premiers neuroleptiques, a développé la théorie des trois cerveaux, initiée par son contemporain américain Paul D MacLean. Revisitons ensemble cette théorie bien connue des spécialistes et peu contestée. La seule raison d’être d’un être, c’est d’être, c’est à dire de maintenir sa structure, de se maintenir en vie. Ce système nerveux, commandé par le cerveau, va agir sur l’environnement avec pour but principal la survie. On trouve un premier cerveau que Mc Lean a appelé le cerveau reptilien. Un 3ème cerveau est attribué ( provisoirement ?

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail. 1. Le chercheur Robert Nideffer, féru de psychologie du sport, a observé que l'attention de l'athlète se caractérise par deux dimensions : l'étendue, large ou étroite selon qu'elle est focalisée sur une seule ou plusieurs informations ; la direction, interne ou externe selon qu'elle est centrée sur les pensées et sensations ou sur un événement ou un objet extérieur. 2. 3. 4. Comme précédemment, regardez un seul objet mais sans vous y attarder. 5. Pour les auditifs, c'est une aide intéressante. 6. 7. 8. 9.

Apprendre... une question de stratégies Présentation Cet ouvrage traite des habiletés liées à six fonctions exécutives du cerveau : l’activation, l’inhibition de l’impulsivité, la flexibilité, la planification, la mémoire de travail et la régulation des émotions. L’ouvrage propose aux intervenants des milieux scolaires et de réadaptation une définition de ces fonctions exécutives de même qu’un répertoire d’activités qui visent à faire prendre conscience aux élèves des habiletés associées à ces fonctions. Chaque chapitre porte sur l’une de six fonctions exécutives et comporte deux sections. Ces exercices sont accompagnés de matériel reproductible offert sur un cédérom. L’originalité de cet ouvrage réside notamment dans l’aide à l’accompagnement des élèves proposée sous forme de médiation dirigée dans le but de les amener à mieux gérer leurs apprentissages. À qui s’adresse cet ouvrage ? Auteurs Pierre Paul Gagné Pierre Paul Gagné a obtenu une maîtrise en psychologie de l’Université du Québec à Montréal. Table des matières 1. 2. 3.

S’obstiner ou Lâcher prise ? » | Lorsque nous somme lancés sur un projet qui nous tient vraiment à coeur, nous sommes motivés et faisons preuve de détermination et de persévérance. Nous lançons toutes nos forces dans la réalisation de notre objectif. Si des obstacles se mettent en travers de notre route, nous trouvons les moyens de les contourner ou de les renverser rien ne semble pouvoir nous arrêter. C’est une question que je me suis posée des dizaines de fois car je suis une lutteuse -née et on nous rebat tellement les oreilles qu’il FAUT, que l’on DOIT tout faire pour réaliser nos objectifs que l’on confond vite PERSÉVÉRANCE et OBSTINATION. Ce que j’ai appris au fils des années (et croyez-moi cela n’a pas été facile) c’est qu’effectivement s’il est nécessaire d’avoir des buts dans la vie et de tout faire pour les concrétiser il est tout aussi important de savoir quand s’arrêter. Voyons trois exemples concrets et personnels. Patatras ! Et puis en début d’après-midi coup de théâtre et coup de téléphone inattendus.

Quand les neurosciences rejoignent les sciences de l'éducation S’il fallait ne retenir qu’une seule découverte majeure pour ces dix dernières années en sciences cognitives, explique le professeur Dehaene, c’est que le cerveau est très organisé dès la naissance. L’exemple de la lecture L’apprentissage de la lecture active une région spécifique du cerveau. Cette « zone de la lecture » recycle un algorithme préexistant, celui de la reconnaissance des visages. Le professeur Dehaene présente les quatre facteurs principaux de réussite d’un apprentissage tels qu’identifiés par les sciences cognitives: l’attention, l’engagement actif, le retour d’information, et la consolidation. 1. Dans l’article, le lecteur est amené à visionner une capsule lui permettant de se rendre compte à quel point son attention est sélective. 2. Dehaene explique que de rendre les conditions d’apprentissage raisonnablement plus difficiles va paradoxalement aboutir à un surcroît d’engagement et un effort cognitif, synonymes de meilleure attention. 3. 4. [Consulter l'article] Well

Sitographie Toutes les pages Web citées dans le site "Apprendre à apprendre" sont regroupées et détaillées ici de manière thématique, selon onze entrées. Ces adresses ont été vérifiées en février 2007. Dans le corps de notre texte, la présence de liens hypertextes se manifeste par la petite main qui apparaît en survol de la souris, et par la couleur du texte. Le rouge clair permet de distinguer les liens dirigeant sur d'autres parties du site "Apprendre à apprendre" , tandis que le rouge foncé indique les liens dirigeant sur d'autres sites. Pour faciliter votre lecture, éviter des recherches fastidieuses, ou de se perdre dans des sites souvent très riches et complexes, ces liens sont aussi souvent que possible des liens profonds, qui permettent d'accéder directement à l'information voulue. Apprendre ? L'approche cognitive de l'apprentissage, les principes fondamentaux, par Jacques Tardif. Auteur : Jacques Tardif, 1992.

Jeux de concentration | Entraînement cérébral HAPPYneuron Jeux de mémoire Il existe plusieurs sortes de mémoire : la "mémoire de travail" gère les informations pendant environ 15 secondes, la "mémoire à court-terme" retient les informations jusqu'à 60 secondes et la "mémoire à long terme" peut stocker l'information indéfiniment. Une pratique régulière de jeux de mémoire peut vous aider à renforcer toutes vos fonctions de mémoire. Jeux de concentration L'attention et la concentration sont des capacités de la plus haute importance, qui nous permettent d'absorber, de traiter et de mémoriser les informations. Jeux de langage La capacité à bien utiliser le langage est une part importante de la cognition humaine, et, dans nos sociétés actuelles, les capacités verbales sont primordiales. Jeux de logique Les jeux qui font appel à nos fonctions exécutives nous permettent de nous entrainer et d'affuter ces processus complexes que sont la logique, la stratégie, la planification, la résolution de problèmes et le raisonnement hypothético-déductif.

Related: