background preloader

Filles-Garçons : un parcours scolaire différent (Infographie)

Filles-Garçons : un parcours scolaire différent (Infographie)
Une infographie parle parfois plus qu'un discours : découvrez, de façon interactive, la division sexuée de l'orientation, une réalité encore forte à l'école. Retrouvez dans cette infographie, les chiffres des deux études ( Pisa 2012 / MENESR-DEPP) que nous vous avons présentées dans notre dernier article du 12 mars sur l’égalité garçons-filles à l’école ! Fabien Soyez

http://www.vousnousils.fr/2015/03/13/filles-garcons-un-parcours-scolaire-different-infographie-565043

Related:  Égalité filles/garçons - HarcèlementDroits des femmesEMC 6°Revue de presseorientation

Problèmes scolaires: Pourquoi les filles et les garçons ne réussissent pas de la même façon à l'école EDUCATION - Des progrès ont été faits, c'est évident. Formation, rémunération, participation au marché du travail, l'écart entre les hommes et les femmes se réduit de plus en plus. "Preuve que les aptitudes n'ont pas de sexe", rappelle l'OCDE ce jeudi 5 mars en dévoilant les résultats de son étude sur les inégalités entre filles et garçons à l'école. Mais, sur les bancs de l'école, force est de constater que filles et garçons ne réussissent pas de la même façon. Compétences en compréhension écrite, mathématiques, sciences, loisirs, temps passé sur les devoirs, comportements des parents et des enseignants, l'OCDE a mené l'enquête pour mieux comprendre les racines de ces inégalités.

Féministe. Le prix à payer. : A contrario Imaginez un groupe de gens : vous pouvez choisir n’importe quel contexte socio-culturel, professionnel ou personnel, ça marche à tous les coups. Imaginez donc, à votre guise, une manif, un milieu engagé, un collectif, une famille, un groupe de collègues, de potes, des couples, des forums, des sites, une association, des blogs, une émission de télé, de radio, un repas entre amis, bref des assemblées diverses, officielles ou non, IRL ou virtuelles. Visualisez une femme ou plusieurs dans ce groupe donné.

Authentication CAS nécessaire ! Films d’animation et documents pour aborder l’égalité entre les filles et les garçons dans le premier degré. Films d’animation pour débattre des stéréotypes Vinz et Lou et les filles et les garçons : « Sous la loupe » Vinz et Lou et les filles et les garçons : « Sous la loupe » Vinz comprend qu’il n’y a pas de comportement spécifiquement féminin ou masculin. Vinz et Lou et les filles et les garçons : « Astro Loup »

Douze Françaises qui brillent dans le digital Stéphanie Pelaprat 31 ans, fondatrice de Restopolitan Digital pari Punchy, pugnace et déterminée, elle a tapé dans l’œil des géants du Net. En 2010, Xavier Niel, Marc Simoncini et Jacques-Antoine Granjon ont investi dans sa start-up. Avec succès : cette petite-fille de restaurateurs aveyronnais dirige aujourd’hui une entreprise florissante de 40 salariés et part à la conquête du marché espagnol. Le concept ?

Les nouveaux explorateurs marins Au milieu des bouleversements climatiques qui nous concernent tous, émergent des projets et des chantiers innovants tournés vers les océans : il s’agit de faire « face aux enjeux de la transition énergétique et de la préservation de l’environnement ». EnergyObserver, observer, analyser, expérimenter, partager C’est le défi que lance l’équipe d’EnergyObserver en embarquant sur le premier catamaran expérimental multiénergies à moteur électrique. Il est question de parcourir les mers pendant 5 ans grâce aux « énergies propres et renouvelables en éprouvant les technologies les plus innovantes (…) sans aucun rejet CO2 », à la rencontre de tous ceux et celles qui agissent au quotidien et proposent « les solutions concrètes d’une évolution soutenable pour nous-mêmes et les générations à venir. »

Égalité filles-garçons : le poids des stéréotypes de sexe A l'école, les attentes des parents et des enseignants ne sont pas les mêmes pour un garçon ou pour une fille. Fortement ancrés, les stéréotypes de sexe pèsent sur l'évaluation, le comportement des professeurs et l'orientation. Teamwork © pressmaster – Fotolia Dans les universités françaises, 53% des chercheurs en littérature sont des femmes, contre à peine 15% en mathématiques. Dans les écoles d’ingénieurs, les élèves sont à 73% des garçons. Pour Françoise Vouillot, enseignante chercheuse à l’Institut national d’étude du travail et d’orientation professionnelle (Inetop) du CNAM, cette situation n’est pas le fruit d’une “loi naturelle”, mais le résultat de la “division sexuée de l’orientation”, qui implique, dès l’école, “des traitements différenciés” et des “discriminations systémiques” s’opérant au quotidien, “de manière inconsciente”.

Journal solidaritéS Pour autant, bien entendu, cette égalité est loin d’être gagnée. Les inégalités hommes-femmes sont bien présentes, et elles sont même en augmentation, aggravées par la crise et les politiques d’austérité qui touchent plus durement les populations qui sont déjà en situation inégalitaire. S’il a pris un nouveau visage, le système patriarcal reste donc l’un des fondements qui structurent notre société. Par patriarcat, on désigne le système social de domination des femmes par les hommes. La proportion de femmes siégeant dans les conseils d’administration vous fait toujours monter la moutarde au nez ? Hélas, les choses ne risquent pas de s’améliorer dans les prochaines décades. La faute à l’école ? Peut-être, et sans doute aussi à cause des parents eux-mêmes… Selon un sondage de L’Institut des Mamans pour le site maman.fr, les filles sont toujours beaucoup plus sollicitées par leurs parents pour effectuer les tâches ménagères, et les corvées confiées aux ados varient significativement en fonction de leur sexe. Cuisine et baby-sitting, toujours des affaires de fille

Les femmes, toujours en minorité dans les médias Vous êtes une femme, et vous n'êtes ni Angela Merkel ni Marine Le Pen : il y a peu de chances que l'on parle de vous à la une d'un grand quotidien. C'est ce que révèle l'analyse de 1 064 articles de quatre des principaux titres de presse français sur cinq jours. Du 2 au 6 février 2015, Le Parisien, Le Figaro, Libération et Le Monde ont été passés au crible pour examiner la place qu'y occupent les femmes.

Financer ses études comme un pro Entre leurs ambitions et leurs moyens financiers bien des étudiants pensent à un gouffre infranchissable. Pourtant, nombre d’institutions et d’organismes sont prêts à aider tout étudiant qui leur démontrera des qualités convoitées ou recherchées dans le domaine visé. Des bourses, mais pas seulement Bien sur, si on veut financer des études, être un bon étudiant et pouvoir le démontrer se situe à la base. Les notes peuvent servir, mais si on vient d’une école sans crédibilité, parfois d’autres critères peuvent l’emporter, comme un talent avéré, des compétences et de l’expérience dans un domaine précis, ou des références connues de ceux à qui on adresse sa demande.

Les filles peuvent réussir aussi bien que les garçons, mais... Papa scientifique, maman littéraire ? Dans une étude publiée le 5 mars, l'OCDE dévoile les écarts de performance entre filles et garçons et tente d'en comprendre les mécanismes. Car les filles peuvent être aussi bonnes en sciences que les garçons. Les garçons apprennent à devenir aussi bons en compréhension de l'écrit que les filles. Pourtant le destin des unes et des autres est tracé par le poids des stéréotypes qui, au final, piègent les filles.

Related:  Egalité filles/garçons