background preloader

10 problèmes de management qui font que vos meilleurs employés démissionnent.

10 problèmes de management qui font que vos meilleurs employés démissionnent.
N’avez-vous pas rencontré des entrepreneurs qui se vantent de leurs meilleurs employés, ces mêmes salariés qui démissionnent finalement ? Le départ d’un employé capital peut être fatal pour une entreprise. Les coûts baissent certes mais vous ne trouverez plus la même personne et si vous êtes dans une situation difficile alors vous êtes dans le pétrin. Il est toujours intéressant de voir des employeurs aux grandes études qui appliquent des techniques de management pauvres et inadaptées et font fuir les meilleurs employés. Si vous demandez aux grandes groupes, s’ils ont une stratégie pour recruter et surtout garder leurs meilleurs employés, ils vous répondront « oui ». Vous aurez beau jouer la victime, nier et vous débattre mais ce sont les employés qui vous font vivre et pas l’inverse et beaucoup l’oublie. Il existe un adage qui dit « les employés ne partent pas à cause de l’entreprise mais à cause leur patron ». 1 vous ne savez pas libérer leurs passions 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

« La Fin du Management. Inventer les règles de demain » de Gary Hamel : morceaux choisis | Les Brèves du Management Le 20 janvier 2011 Amis lecteurs de polars, laissez votre marque page où il est et continuez votre lecture ! Voici pour vous « la substantifique moëlle » de cet ouvrage de Gary Hamel, enseignant à Harvard et la London Business School, fondateur de Strategos, cabinet de conseil en stratégie. Cet ouvrage met en appétit en se proposant de traiter d’innovation managériale. L’auteur cite Frederick Taylor et « son zèle missionnaire à accroître la valeur de l’effort humain » pour nous motiver à trouver notre propre programme d’innovation managériale. « Nous voyons et ressentons le gaspillage d’objets matériels. Il nous invite à suivre l’exemple de Taylor : « pour maximiser vos chances de trouver l’innovation managériale révolutionnaire, consacrez vos efforts à un problème (de votre entreprise) à la fois complexe, fondamental et gratifiant. » Whole Food : distribution alimentaire, pionnier du bio aux Etats-Unis, CA 10: $ 9 Mds, effectif : 58 000. Innovations managériales : W.L. Like this:

TIPS | The Dullest, Most Vital Skill You Need to Become a Successful Manager Union bancaire : un compromis trouvé, mais est-ce le bon ? « The deal is done », l'affaire est dans le sac. Après une nuit de négociations, les représentants du parlement européen et du conseil européen sont parvenus à un compromis sur le mécanisme de résolution des crises bancaires (SRM), dernier pilier de l'union bancaire. Ce jeudi 20 mars, les délégués du parlement n'avaient pas de mots assez forts pour tresser les louanges de leur propre travail. Satisfécits au parlement européen Lors de la conférence de presse au parlement, les élus ont surtout insisté sur leur capacité d'action. « Le parlement n'est pas impuissant », a indiqué le député vert Sven Giegold. « Le parlement a été un négociateur fort », a insisté la députée portugaise socialiste Elisa Fereira. « Un succès énorme » pour le président du parlement Martin Schulz, candidat à la Commission. Un Fonds constitué plus rapidement Qu'en est-il exactement ? Montant insuffisant Certes, l'attente de 10 ans était clairement une erreur. Pas de MES Défaite du parlement sur la mutualisation

Une rupture conventionnelle sur deux résulte d'un conflit avec la hiérarchie Les salariés qui rompent à l'amiable avec leur employeur via le dispositif de la rupture conventionnelle le font avant tout en raison de conflits avec la hiérarchie, indique une étude du ministère du Travail (Dares) rendue publique mercredi. Entrée envigueur en août 2008, la rupture conventionnelle est un mode de rupture à l'amabiable du CDI sur lequel s'accordent l'employeur et le salarié, qui donnent droit à des indemnités de licenciement et à l'assurance chômage. Après une période de montée en charge du dispositif jusqu'à la fin 2009, le nombre de ruptures conventionnelles a progressé à un rythme qui s'est ralenti: il s'est élevé à 320.000 en 2012 (+11 %par rapport à 2011). Selon les dernières données disponibles, depuis la création du dispositif et jusqu'en mai 2013, 1,2 million de ruptures avaient été enregistrées. En 2012, les ruptures conventionnelles ont représenté 16% des fins de contrat à durée indéterminée.

EFFICIENCE | Stop Wasting Everyone’s Time At the end of the day, many people wonder where all their time went. New data-mining tools are helping employers answer that question. The causes of overload have long been suspected—email and meetings—but new techniques that analyze employees’ email headers and online calendars are helping employers pinpoint exactly which work groups impose the most on employees’ time. The result: some surprises for managers, says Joan Motsinger, vice president, global operations strategy, for Seagate Technology , a Cupertino, Calif., company that studied how its employee teams use time and work together. At Seagate, some work groups discovered they were devoting more than 20 hours a week to meetings, according to an analysis of 7,600 Seagate employees’ interaction and activities in 2013 by VoloMetrix in Seattle. Seagate has since reduced meetings and cut back on its dealings with the time-draining consulting firm. Indeed, the overload lands squarely on subordinates’ calendars. Mr. Mr.

Les “fuites” de capitaux en Russie au-delà des conventions comptables Le texte qui suit porte sur une question particulièrement importante: l’évaluation des “sorties” et des “fuites” de capitaux hors de Russie. On sait que cette question a donné lieu à des débats acharnés ces dernières années. Très souvent, l’estimation des “fuites” sert d’indicateur approché de la bonne, ou mauvaise, santé de l’économie russe. Ces derniers mois, les «fuites de capitaux» en Russie ont donné lieu à des évaluations qui pourraient être qualifiées « d’émotionnelles » pour user d’un « russisme ». La fuite des capitaux (FDC) en Russie est un thème qui soulève facilement l’émotion. Les enjeux de la construction d’une image économique de la Russie. On peut penser que les européens, qui font face à une longue crise économique, doivent pouvoir se persuader qu’ailleurs, en particulier en Russie, la situation est toujours pire et en tout point conforme aux clichés qui peuvent être ravivés fort à propos. « Fuite » et sorties des capitaux : éléments de langage. Tableau 1 : Graphique 1

Innovation managériale : de quoi parle-t-on ? Tous les dirigeants s'accordent à dire que la pérennité d'une entreprise repose à présent principalement sur sa capacité d'innovation. Mais à quel type d'innovation font-ils référence ? Selon un sondage mené pour IBM en 2010, 79% des dirigeants mondiaux prévoyaient une très forte augmentation de la complexité du contexte économique dans les 5 années à venir et environ 50% de ces patrons avouaient que leurs organisations n'y étaient pas préparées. Les 5 niveaux d'innovation en entreprise S'il est aisé d'adopter un business model de type "freemium" dans presque n'importe quel secteur d'activité, d'installer des salles de sport dans les locaux pour améliorer le bien-être des salariés (mais est-ce suffisant ?), il devient plus délicat de laisser chaque collaborateur expérimenter librement une nouvelle idée sans l'accord de la hiérarchie comme chez Poult (et s'ils font n'importe quoi ?) Pourquoi parler d'innovation managériale ? Qui dit innovation dit invention, nouveauté, création.

EXEMPLE | Poult : le management démocratique Le groupe toulousain Poult est aujourd’hui le deuxième vendeur de biscuits en France, derrière LU. Si la marque ne vous est pas aussi familière, c’est que Poult fabrique des produits affichant la griffe du distributeur. En fait, ses cinq usines et ses huit cents employés fournissent quasiment toutes les chaînes de supermarchés et d’hypermarchés de l’Hexagone. Jérôme Introvigne (@oimoci), ancien directeur de l’innovation, a remplacé au pied levé Carlos Verkaeren, PDG de la société, sur la scène de Lift France. Il n’aurait logiquement pas dû être à Lift pour nous présenter cette dernière, puisqu’il l’a quittée la semaine précédente pour monter sa start-up, Skiller, une plateforme collaborative de partage de compétence professionnelle ! Poult a connu une révolution dans le management dès 2006 en permettant à des collectifs d’employés de décider des salaires et des investissements, rappelle Introvigne dans sa présentation. Image : Jérôme Introvigne sur la scène de Lift France. Rémi Sussan

CÔTE D'IVOIRE: La fixation du prix du cacao bien accueillie par les planteurs | Côte d'Ivoire | Economie | Environnement | Sécurité alimentaire | Démocratie et gouvernance Les producteurs de cacao se préparent à sécher leurs fèves de cacao près d’Akoupé, dans l’est du pays ABIDJAN/ABENGOUROU, 8 novembre 2012 (IRIN) - La campagne cacaoyère 2012-2013 vient de démarrer en Côte d’Ivoire, premier pays producteur au monde, et un prix minimum garanti a été accordé aux planteurs par l’État. Cette mesure, mise en œuvre dans le cadre des réformes sectorielles menées par le gouvernement, devrait permettre d’endiguer la corruption, de protéger les planteurs contre la fluctuation des cours mondiaux et de leur assurer les conditions d’une meilleure stabilité financière afin qu’ils investissent dans les plantations de cacao. Environ 35 pour cent du cacao mondial est produit en Côte d’Ivoire : quelque 900 000 producteurs le cultivent, et sur les 22 millions d’habitants que compte le pays, 3,5 millions dépendent du cacao pour vivre. L’annonce du gouvernement a été généralement bien accueillie par les planteurs. Extorsions et racket limitent les profits om/aj/cb-mg/amz

Le bien-être au service de la performance et pas l'inverse La Fabrique de Spinoza, « un think-tank politique et économique dont le but est d’organiser et de promouvoir une recherche et une réflexion démocratiques sur le bien-être citoyen, puis de formuler des propositions citoyennes le favorisant. », a sorti il y a quelques mois un rapport fort intéressant sur le bien-être au travail et son lien avec la performance socio-économique des organisations. Le rapport fait une soixantaine de pages, annexes non comprises, et aborde la question du bien-être sous différents angles : contexte actuel et grandes tendances (crise économique et financière, nouvelles exigences des salariés, modes de fonctionnement anciens, etc.), réponses actuelles à la sous-performance sociale et économique (3 approches sont présentées : l’approche curative, l’approche prescriptive et l’approche positive), état des lieux concernant le lien entre bien-être et performance et stress et performance, etc. Pour télécharger le rapport :

Related: