background preloader

LE CYBER-HARCÈLEMENT

LE CYBER-HARCÈLEMENT

Dangers de Facebook et risques des réseaux sociaux Voici des règles de sécurité et de prévention pour les réseaux sociaux qui aideront parents et enfants 1- Apprenez à mieux connaitre les réseaux sociaux Facebook Création : 2004 Le réseau social le plus connu. Facebook en quelques chiffres: 48% des enfants entre 8 et 17 ans sont connectés sur Facebook. Lien : Lien : Controle parental pour Facebook Twitter Création : 2006 Plateforme de microblogging. Twitter en quelques chiffres : Nombre d’utilisateurs actifs mensuels : 304 millions Nombre d’utilisateurs actifs mensuels qui publient des tweets : 117 millions Nombre d’utilisateurs actifs mensuels sur mobile : environ 80% Nombre d’utilisateurs actifs quotidiens : environ 100 millions 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour 300 milliards de tweets ont été envoyés depuis le 21 mars 2006 Lien : Lien : Nouveau centre de sécurité Twitter YouTube Création : 2005 Plateforme de partage de vidéos appartenant à Google. 2- Imposez une limite d’âge

Cyber-harcèlement scolaire: "Les réseaux sociaux désinhibent les utilisateurs" Cela n'arrive pas qu'aux autres. 40% des élèves de collèges et lycées déclarent avoir déjà été victimes d'une agression sur internet, 6% de manière régulière, selon l'essai de Catherine Blaya, Les ados dans le cyberespace, paru en mai 2013. Afin de lutter contre l'effet "caisse de résonance" des réseaux sociaux, une campagne est lancée lundi contre le cyber-harcèlement. Elle est pilotée par l'ONG BICE (Bureau international catholique de l'enfance), l'association française e-Enfance, l'Union nationale lycéenne et le Syndicat général lycéen. Le lancement de cette campagne intervient la veille du Safer internet day ("Jour de l'internet plus sûr"), auquel participent mardi 30 pays européens. Selon Justine Atlan, présidente de e-Enfance, contactée par L'Express, "80% des élèves affirment avoir été témoins de cyber-harcèlement". "Cela touche majoritairement les collégiens, avec un pic à 12-13 ans", décrit-elle. 3 à 4 suicides par an dûs au cyber-harcèlement

Internet sans crainte Les cas les plus fréquents de sexting parmi les adolescents sont les cas où un jeune échange des images ou vidéos dévoilant son intimité avec son petit copain, sa petite copine comme preuve de son amour, ou suite à une demande qu'il ne sait refuser (si tu m'aimes, montre-moi...). Parmi les autres pratiques communes, on citera le phénomène des dedipix (voir article), l'envoie de textos assez crus, et la mise en ligne d'images explicitement sexuelles sur les réseaux sociaux. L'exposition de son corps à l'adolescente ne date pas d'hier et n'est pas forcément un problème en soi. Dans la plupart des cas, il s'agit pour les adolescents de s'assurer de l'approbation, l'admiration de l'autre (phénomènes de reconnaissance et réassurance) et en rapport à un corps qui se dessine, se transforme et pose souvent question. Malheureusement, le sexting, avec les commentaires graveleux ou négatifs qu'il peut susciter, aboutit exactement à l'effet inverse. 4) chantage, engrenage C'est l'actu fr.

5 règles de bonne conduite sur les réseaux sociaux : "Réfléchis avant de poster" Source : Une infographie réalisée par Witigo Netecoute Le cyberharcèlement, c'est quoi ? Ce type de harcèlement qui utilise les technologies comme le mobile ou l'Internet, peut blesser une personne non seulement à l'école mais aussi jusque dans sa maison. Comme ça se passe dans le monde virtuel, c'est du 24h/24, 7j/7 et ça peut rendre fou ou effrayer quelqu'un sans qu'il ne sache quoi faire pour s'en sortir. Ce harcèlement en ligne peut prendre différentes formes comme la création d'un faux profil à ton nom, l'envoi de messages d'insultes ou la diffusion de fausses rumeurs. La seule chose positive c'est que ce type de harcèlement laisse des traces. Que faire si quelqu'un d'autre est harcelé ? Si tu connais quelqu'un qui est harcelé en ligne ou si tu as vu des profils ou des commentaires méprisants, c'est ton devoir de le signaler. Ne fais pas suivre de photos, de vidéos ou de messages insultants ou dégradants pour une personne.

Présentation - Respect Zone Apposer le logo Respect Zone sur son site, c’est afficher publiquement son engagement citoyen contre la cyberviolence. Concrètement, cela signifie aussi l’adhésion à notre charte stipulant les 5 règles d’usage du label : Je publie des contenus (textes, hashtags, visuels, sons, vidéos...) qui ne dénient pas les droits et libertés fondamentales des autres individus, à la fois dans l’espace numérique (en ligne) et dans l’espace public (hors ligne). Je veille à ne pas publier ni soutenir des contenus constitutifs de cyber-violence (y compris des contenus harcelants, racistes, antisémites, homophobes, sexistes, discriminants ou stigmatisant en raison de l’origine, de la croyance, de la religion ou d’ un handicap ou incitants à la haine, à la violence ou au terrorisme). Afin d’être autorisé à me labelliser moi-même et à faire usage du label déposé RespectZone, je dois respecter cette Charte RespectZone. Tout contrevenant à ces règles s’expose à se voir retirer l’usage du label.

Comment paramétrer son compte Facebook? Difficile de se tenir à jour sur cette question, tant les usages se modifient rapidement en fonction des modes, et des lancement de plateformes et services... De fait, ce qui est sans doute le plus révélateur des usages des jeunes en matière de réseaux sociaux est leur versatilité. Versatilité dont il découle que l'essentiel en matière d'éducation n'est pas tant de leur apprendre à bien utiliser un service à un temps "T" que de leur enseigner les fondamentaux des relations sociales en ligne d'une part, et du fonctionnement des plateformes (modèles informatiques, économiques, légaux, etc...). Ceci, afin qu'ils soient parés à maîtriser le prochain réseau à la mode qui ne manquera de surgir. DECEMBRE 2013 (Mediamétrie) L'étude médiamétrie annonce les chiffres suivants pour les sites les plus visités par les 15-25, hors Facebook et Twitter : A noter aussi : la montée en puissance des sites de rencontre pour adolescents. "77% des internautes français sont quotidiennement sur un réseau social"

L'application Gossip suspendue pour cyberharcèlement Gossip est la nouvelle application qui fait fureur notamment auprès des jeunes, et plus encore dans les cours de récréation. Gossip vient du mot « ragot » en anglais et se base sur la série à succès des années 2010 Gossip Girl, arrêté depuis, elle permet de poster anonymement des informations sur ses amis, mais surtout de lancer des rumeurs. Elle a été fermée le 29 avril 2015 parce que son créateur, David Byttow, était en désaccord avec l’utilisation malicieuse qu’en faisaient les gens. Gossip, l’appli de ragots qui encourage le cyberharcèlement à l’école L’application de la jeune française, Cindy Mouly, reprend le même concept de la série télévisée et permet aux jeunes détenteurs de l’application de lancer gratuitement et anonymement un message auprès des contacts de son répertoire. La rediffusion de ces messages est intraçables et les problèmes sont nombreux depuis plusieurs semaines dans les cours de récréation. Deux syndicats de lycéens ont réclamé l’interdiction de Gossip

Cyberviolence : "la majorité des jeunes est concernée" Un collégien sur cinq est touché par la cyber-violence révèle une enquête du ministère de l’Education. Décryptage avec Catherine Blaya, présidente de l’Observatoire international de la violence à l’école, et professeure en sciences de l’éducation à l’ESPE de Nice. Cyberharcèlement © Dan Race – Fotolia.com Selon l’enquête de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), 18% des collégiens déclarent avoir été victimes de la cyber-violence en 2013 : faut-il s’en inquiéter et pourquoi ? C’est un impératif ! La cyber-violence concerne plus de jeunes qu’on ne le croit. Comment expliquer que la cyber-violence touche plus les filles (21%) que les garçons (15%) ? Il s’agit d’une violence psychologique, le plus souvent à caractère sexiste, qui cible l’apparence. La violence progresse-t-elle dans les établissements scolaires ou est-ce qu’elle s’est déplacée sur Internet ? L’augmentation de la cyberviolence est à nuancer. Charles Centofanti

Cyber-harcèlement : Définition et recours | Stop harcèlement Cyber-harcèlement : Définition et recours Ce nouveau mode de harcèlement né des nouvelles technologies devient omniprésent, et les jeunes sont les plus touchés. Le cyber-harcèlement est bien réel, et non virtuel. Chaque jour des dizaines de personnes en sont victimes. Qu’est ce que c’est ? Quels sont les recours ? Le cyber-harcèlement, c’est quoi ? Ce phénomène, qui n’est autre qu’une forme d’agression se concrétise par la réception répétée de messages par SMS ou sur le Net (MSN, e-mail, réseaux sociaux.) Dans les cas de harcèlement en ligne, un enfant reçoit ainsi un cumul de messages anonymes provenant de différentes sources, sur ses différents médias, sur son téléphone mobile, sa messagerie internet, son blog… Ou tout autres moyen de communication issu des nouvelles technologies. Ces messages tournent généralement autour de la menace, de l’intimidation, des insultes ou du chantage. Le cyber-harcèlement n’a rien de différent par rapport au harcèlement traditionnel. Quelques conseils

Related: