background preloader

Nucléaire en France

Facebook Twitter

Touche pas à mon lac.

Areva / Orano et ses mensonges ou omissions

EDF envisage de suspendre temporairement des réacteurs nucléaires en France. Nucléaire: pourquoi la France renonce au «recyclage infini» du combustible. Couvrez cet uranium, que je ne saurais voir cyberaction. #Tartufferie #nucléaireANALYSE.

Couvrez cet uranium, que je ne saurais voir cyberaction

Alors que l’uranium est la matière première source de 70 % de la production d’électricité en France, comment se fait-il que cet élément n’est pas cité dans le bilan énergétique officiel français ? Cette dissimulation étonnante permet de ne pas dire que l’uranium est totalement importé et d’affirmer que la production d’électricité d’origine nucléaire est « nationale », ce qui conforte l’idée d’un « taux d’indépendance énergétique » élevé, notion par ailleurs largement discutable. Énergie. Le nucléaire « nationalisé » pour mieux ouvrir les portes au privé. Question - L’énergie nucléaire est-elle une bonne solution pour lutter contre le réchauffement climatique ? Golfech: Un produit chimique mélangé à de l'eau rejeté dans la Garonne par la centrale nucléaire.

Stop à l'achat de terres par EDF pétition. Nucléaire: Entre 0 et 6 fermetures de réacteurs en France d'ici 2028 - 20minutes. Trois scénarios pour un arbitrage très attendu : l’exécutif va annoncer la semaine prochaine entre 0 et six nouvelles fermetures de réacteurs nucléaires d’ici 2028, sans compter les deux de Fessenheim qui seront les seuls à s’arrêter durant le quinquennat, selon un document obtenu par l’AFP mardi.

Nucléaire: Entre 0 et 6 fermetures de réacteurs en France d'ici 2028 - 20minutes

Ce document préparatoire rassemble les trois scénarios sur lesquels planche l’exécutif pour la future programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui doit être annoncée la semaine prochaine par Emmanuel Macron et Edouard Philippe. L’objectif de 50 % de nucléaire est atteint en 2035 dans les deux premiers, mais attend 2040 dans un troisième. Tous prévoient en revanche une part de 40 % d’électricité renouvelable, atteinte en 2030, 2032 ou 2034 suivant les trois cas. Il faut sauver les choux marins de Penly cyberaction. LE JOURNAL DU 4 MAI 2018 : METEO SOCIALE, CGT, NOUVELLE CALÉDONIE. Appel Arrêt des nucléaires civils et militaires avant quil ne soit trop tard ! pétition. Le moment est venu de faire converger ceux/celles qui luttent depuis des décennies contre les armes nucléaires et ceux/celles qui combattent avec la même ardeur les centrales nucléaires.

appel Arrêt des nucléaires civils et militaires avant quil ne soit trop tard ! pétition

Nous exigeons l’arrêt du nucléaire civil et du nucléaire militaire car ils constituent des dangers de même nature. [ 1 948 participations ] Pétition mise en ligne le 23 mars 2018 Proposée par Cyberacteurs Elle prendra fin le : 23 juin 2018. Tricastin : le vent arrache un morceau de bardage métallique sur le site Orano. Le vent souffle fort sur le Tricastin.

Tricastin : le vent arrache un morceau de bardage métallique sur le site Orano

Météo France a enregistré des rafales allant jusqu'à 107 km/h à Orange dans le Vaucluse voisin. Ces vitesses de vent ne sont pas inhabituelles en Vallée du Rhône. Vers 2 heures du matin ce mercredi, pourtant, un morceau du bardage de l'un des ateliers de la future usine Comurhex 2 s'est détaché. Environ 150 mètres de tôles métalliques. Personne n'a été blessé. L'omission est aussi une « fake news » Dimanche 18 mars 2018, la votation citoyenne concernant l’arrêt ou la poursuite du nucléaire civil et militaire était close à 18 heures.

L'omission est aussi une « fake news »

Dans la demi-heure qui suivit, les résultats ont été publiés : Plus de 93 % des 314 530 votants ont exprimé leur opposition à la poursuite des activités nucléaires de la France et 6,23 % l’ont approuvée. Rappelons, d’abord, qu’à la différence des instituts de « sondage », l’origine et le contrôle de l’identité des votants a été assurée tout au long de cette votation. Donc ici, pas de doubles votants, pas de sondés imaginaires, pas de correction des résultats, etc., toutes manipulations bien connues des officines officielles. Rappelons également que les citoyens français n’ont jamais été, jusqu’à ce jour, appelés à donner leur avis et manifester leur opinion sur cette question, alors que ces activités civiles et militaires datent de la IVe République. LE JOURNAL DU 28 FEVRIER 2018.

Fort de Vaujours - Contaminated site in France VOSTFR. Éric Guéret : « Le nucléaire n’a pas été conçu pour résister à des attentats » Ce n’est pas la première fois qu’Éric Guéret plonge dans la soupe nucléaire.

Éric Guéret : « Le nucléaire n’a pas été conçu pour résister à des attentats »

Le documentariste avait déjà fait ses armes en 2005 avec Opération plutonium et remis le couvert en 2009 pour Déchets, le cauchemar du nucléaire. Si, à l’époque, le réalisateur avait déjà en tête le problème de la sécurité nucléaire, le contexte terroriste international l’a convaincu de s’emparer du sujet une troisième fois pour lever le voile, avec Laure Noualhat, sur les fragilités des systèmes de défense du nucléaire civil français. Deux années d’enquête ont été nécessaires pour réaliser Sécurité nucléaire : le grand mensonge (diffusé ce mardi 5 décembre sur Arte) afin de savoir si, caché derrière le secret-défense, les États et l’industrie nucléaire peuvent garantir la sécurité des citoyens.

Pour répondre, le film conduit ses spectateurs au cœur des opérations d’occupation et de surveillance de Greenpeace France et à la rencontre des experts internationaux de la sécurité de l’atome. Le gouvernement recule sur la réduction de la part du nucléaire. En reportant l’échéance de 2025 pour réduire la part du nucléaire, Nicolas Hulot a abdiqué avant même d’avoir mené bataille.

Le gouvernement recule sur la réduction de la part du nucléaire

Sous couvert de protéger le climat, ce renoncement dangereux et irréaliste du gouvernement illustre l’absence de volonté de s’imposer face à EDF. Analyse des enjeux. Après des annonces ambitieuses, le gouvernement recule Le 7 novembre dernier, coup de tonnerre à la sortie du conseil des ministres : Nicolas Hulot annonce qu’il sera « difficile » de tenir l’objectif de réduction à 50% de la part de l’électricité d’origine nucléaire d’ici 2025 et que, par conséquent, le gouvernement y renonce.

Cette échéance, votée en 2015 dans la loi de transition énergétique, figurait pourtant dans le programme de campagne d’Emmanuel Macron. Motivé par un soit-disant « réalisme », ce renoncement s’appuie sur une lecture hâtive sur des éléments de scénarios énergétiques publiés par RTE, gestionnaire du réseau de transport d’électricité. Risques nucléaires : tous concernés ! L'interminable débâcle nucléaire. Chaque mois et même désormais chaque semaine se multiplient les mauvaises nouvelles liées à l'énergie nucléaire.

L'interminable débâcle nucléaire.

Jeudi 9 novembre, un nouvel « incident significatif de sûreté » a touché la centrale de Paluel en Normandie : des équipements de refroidissement étaient en panne en raison de la … rouille ! Le risque était bien connu depuis plusieurs mois car l'Autorité de Sûreté nucléaire a alerté sur la rouille qui endommage les tuyaux de refroidissement ou les groupes électrogènes de secours d'une vingtaine de centrales. Nicolas Hulot reporte l’objectif de baisse du nucléaire de 50 % prévu pour 2025. La loi de 2015 sur la transition énergétique prévoit de ramener de 75 % à 50 % d’ici à 2025 la part de l’atome dans la production d’électricité française.

Nicolas Hulot reporte l’objectif de baisse du nucléaire de 50 % prévu pour 2025

Un objectif « difficile » pour le ministre de la transition écologique. Hulot capitule : le gouvernement abandonne son objectif de réduction du nucléaire. En France, la part du nucléaire dans la production d’électricité ne sera pas ramenée à 50 % en 2025 – contre 75 % aujourd’hui – comme promis par le gouvernement Hollande.

Hulot capitule : le gouvernement abandonne son objectif de réduction du nucléaire

Et celui qui a annoncé la nouvelle, à l’issue du Conseil des ministres de mardi, c’est Nicolas Hulot. Ironique, quand on sait qu’avant d’être nommé ministre de la Transition écologique et solidaire, il déclarait que l’industrie du nucléaire appartenait au « monde d’hier ». Mais celui qui fait office de caution de gauche au sein du gouvernement Macron n’avait pas tardé à retourner sa veste. A peine ministre, Hulot déclarait déjà : « Le nucléaire, que l’on soit pour ou contre, de toute façon on ne peut pas s’en passer demain matin ».

Nucléaire et finance : le pouvoir des lobbies contre la démocratie. Mobilisons-nous contre l’industrie nucléaire, menace sanitaire, écologique et financière majeure Depuis les catastrophes de Three Mile Island en 1979, de Tchernobyl en 1986 et de Fukushima en 2011, les dangers extrêmes du nucléaire sont connus de tous. Aujourd’hui, l’industrie nucléaire est en déclin à l’échelle mondiale et l’industrie française en pleine crise industrielle et financière. Approuvez-vous le report à 2035 de la réduction à 50% du nucléaire dans la production d'électricité ? Avez-vous confiance dans la sécurité des centrales nucléaires françaises ? - Le Parisien. L'association Greenpeace a mandaté sept experts des questions nucléaire et du terrorisme pour juger de la sécurité des 19 centrales nucléaires françaises.

Leurs conclusions, particulièrement alarmantes, sont rendues publiques ce mardi dans une version expurgée des informations les plus sensibles. «Il s’agit d’alerter l’opinion et les pouvoirs publics, justifie Yannick Rousselet, chargé de campagne auprès à Greenpeace. Pas de donner des idées à des personnes mal intentionnées.» LIRE AUSSI >Les principales conclusions du rapport EDF répond que « tous les moyens sont mis en oeuvre, et de manière coordonnée, entre EDF et l’Etat, pour assurer la sécurité des centrales» et rappelle que 700 M€ vont être investis d'ici 2023 «aussi bien dans les effectifs que le matériel, comme l’éclairage, des clôtures, des caméras ou encore la pose de plots en bétons contre les véhicules béliers». EDF : c’est pas bientôt fini le nucléaire ? Avec ses 19 centrales et ses 58 réacteurs, la France est le pays le plus nucléarisé au monde. Exploitées par l’entreprise EDF, ces centrales sont vieillissantes, vérolées par des anomalies pour certaines et très mal protégées face aux risques d’attaques extérieures.

Elles représentent une menace pour les Français mais aussi pour leurs voisins européens. Les centrales très mal protégées face aux actes de malveillance - Greenpeace France. Que contient ce rapport ? Ce rapport, parce qu’il contient des informations sensibles relatives à la sécurité des installations nucléaires françaises et belges, ne sera pas rendu public. Il a été remis aujourd’hui par Greenpeace aux autorités compétentes en matière de sécurité nucléaire, pour les alerter sur le problème. Les experts indépendants qui ont contribué à la rédaction de ce rapport ont passé en revue les centrales nucléaires en France et en Belgique, en s’intéressant plus particulièrement à la capacité de résistance des piscines d’entreposage des combustibles nucléaires usés en cas d’acte de malveillance visant ces installations.

Ces piscines sont très nombreuses : avec 58 réacteurs en France, il y a donc 58 piscines d’entreposage des combustibles nucléaires usés. Les piscines, talon d’Achille des centrales nucléaires françaises Alors que le bâtiment réacteur est doté d’une enceinte de confinement renforcée, les piscines du combustible usé sont très mal protégées. Êtes-vous favorable à la fermeture d'un tiers des réacteurs nucléaires français d'ici 2025? Nicolas Hulot, sortir du nucléaire français ? Comme Ministre, Macron était "en première ligne pour sauver l'industrie nucléaire", se souvient l'administrateur général du CEA, Daniel Verwaerde. Les indicateurs sont au rouge pour limiter le réchauffement climatique à 2°C. La feuille de route française de la transition énergétique-elle suffisamment ambitieuse ? Le changement climatique doit se résoudre au niveau mondial.

Bien que je croie en la force de l’exemple, la France, qui représente 1% de la population mondiale, ne peut pas tout changer à elle seule. Et malgré toutes les bonnes volontés, une énergie propre qui coûterait300€/MWh en coût complet – production, stockage et réseau – aurait peu de chance de remplacer un charbon à 50€ - 70 €/MWh. Il faut donc absolument continuer à abaisser les coûts de ces technologies propres par la recherche et l’industrialisation. Par ailleurs, il est contreproductif d’opposer les énergies : nucléaire et renouvelables sont toutes les deux des énergies décarbonées ayant vocation à remplacer les énergies fossiles. Nucléaire: le scénario d’EDF pour 2050. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... bien ensoleillé. Non, ce n’est pas Nicolas Hulot qui fait peur à l’industrie nucléaire (...) - Observatoire du nucléaire. L’industrie nucléaire s’est mise elle-même dans une situation inextricable et compte sur M. #RDLS27 : LÉGISLATIVES, MARSEILLE, INDUSTRIE, GM&S, TECHNIP, ÉCOLOGIE, NUCLÉAIRE. Victoire ! Les fautes commises au sein de l’usine Areva NP de Romans-sur-Isère enfin condamnées en justice. Greenpeace porte plainte contre EDF auprès de la Commission européenne. Un travailleur contaminé à la centrale nucléaire du Blayais - Sud Ouest.fr. Un salarié d’une entreprise prestataire d’EDF a été contaminé lundi 10 avril par une poussière radioactive sur un chantier de la centrale nucléaire du Blayais. Les six crises du nucléaire français. Face à la vague de froid, le nucléaire se révèle inadapté.

Vous l’avez sans doute déjà senti lundi, mais c’est surtout à partir de ce mardi 17 janvier, et jusqu’à vendredi que la vague de grand froid s’installe sur la France. Météo France nous promet des « journées sans dégel », avec des températures négatives allant jusqu’à – 10 degrés, inférieures de quatre à huit degrés aux normales saisonnières. Consultation publique sur le projet de décret relatif à la protection contre les rayonnements cyberaction. Sécheresse et canicule : le nucléaire fait souffrir les cours d’eau. Cet été, de nombreux départements sont touchés par la sécheresse. Ces épisodes climatiques extrêmes, susceptibles de se multiplier dans les années à venir, aggravent les impacts des centrales nucléaires sur les cours d’eau.

EPR (de Flamanville et d'ailleurs)

50% de nucléaire en 2025: l'Etat parle de fermer vingt réacteurs - Page 1. Faut-il réduire la part de l'énergie nucléaire en France ? La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal présente mercredi 18 juin son projet de loi sur la transition énergétique, avec deux objectifs : baisser les émissions de gaz à effet de serre de 40% en 2030 et diminuer la consommation d'énergie de 50% d'ici à 2050. Du gaz radioactif détecté chez une famille qui gardait des enfants. WE Japon - Fukushima. Des réacteurs vieillissants.

Un décontaminateur révèle la présence de déchets radioactifs sous la Bastille de Grenoble. Préfectures du 93/77: Pour la vérité sur la radioactivité et les pollutions du Fort de Vaujours.

Résistance à cette énergie (France)

Le nucléaire français face à un scénario belge. Centrale nucléaire de Golfech : le nouveau réseau de distribution des pastilles d'iode. Nucléaire: EDF augmente ses tarifs malgré 3 milliards de bénéfices. Les Verts maintiennent la pression sur François Hollande après Tricastin. Nucléaire et politiques. Pacifique (Mururoa, Tahiti et +) Laura Hameaux : "Une sortie en urgence du nucléaire" Sortir du nucléaire, catastrophe industrielle ou remède au chômage ? Message d’une Française au Japon aux députés de France. Sûreté nucléaire : 50 M€ pour la « Recherche en sûreté nucléaire et en radioprotection » Mox et plutonium. Une centrale nucléaire sous-marine signée DCNS. RNM.

Rentabilité contre sécurité

ACRO association pour le contrôle radioactivité dans l'ouest. Elisabeth Ruffinengo: Energie nucléaire: une bombe à retardement? France: les importations d'électricité d'Allemagne au plus haut depuis 2 ans. L'Observatoire du nucléaire accuse le CNRS de tromperie. CNRS-propagande-pronucleaire.pdf (Objet application/pdf) Âge des réacteurs nucléaires : c’est maintenant que ça se passe (...) - Femmes pour l'Arrêt Immédiat du Recours à l'Énergie Atomique. La France face au vieillissement de son parc nucléaire - Bourse secteur International d’EasyBourse - 22 Novembre 2012. Qui veut la peau du médecin de la centrale nucléaire ? Essais nucléaires: les Hautes-Alpes l'ont échappé belle. 50% d'électricité nucléaire en 2025 implique la construction d'au moins 13 EPR - Infonucléaire. NUCLEAIRE: L’AUTORITE DE SÛRETE NUCLEAIRE RECOMMANDE A L’ETAT D’AMELIORER LA « REPONSE POST-ACCIDENTELLE » !…EN CLAIR: COMMENT CONFIRMER QUE TOUT EST NUL ! (Thierry LAMIREAU / Réalisateur du film « URANIUM EN LIMOUSIN »)

“Astrid 2020" : un projet démoniaque. Région Centre : Bienvenue dans la nucléaire-vallée. Installations nucléaires : sont-elles protégées face aux séismes ? - Tendance Ouest Cherbourg. Les centrales sont-elles bien gardées? SÉCURITÉ À NOGENT : LE GROS TROU ? ( Greenpeace tape un grand coup " ) La raffinerie d'uranium Comurhex de Malvési - un scandale à ciel ouvert. La raffinerie d'uranium Comurhex de Malvési. EDF ou comment entreposer tranquillement des déchets radioactifs. Fukushima et les doutes du nucléaire français, Analyses de la rédaction. Noël 2013: un Fukushima à Fessenheim (1) «Il existe une alternative crédible au nucléaire» Participation de la France à l'abolition des Armes nucléaires. Jaitapur: 27 French Organisations Condemn Police Repression, Ask Areva to Scrap the Project. Nucléaire : un horticulteur fait plier EDF. Le nucléaire embarrasse les tribunaux. LES ROIS DE L'URANIUM par la Parisienne Libérée - une vidéo Actu et Politique. Nucléaire: pourquoi un référendum?

Sociologie radioactive. Le nucléaire va-t-il éclipser les autres thématiques écolos? La justice est elle une arme de dissuasion massive ?

Audits et tests de stress

ITER. Fessenheim. La Hague / tritium.