background preloader

Tableau périodique des éléments

Tableau périodique des éléments
Related:  Les ElémentsMédecine nucléaire

Tableau périodique des Eléments Tableau périodique des Eléments Colonne I A : Hydrogène et métaux alcalins Colonne II A : Métaux Alcalino-terreux Colonnes III A à II B : Métaux divers Colonnes III B à VI B : Commencent par un ou plusieurs Métalloïdes, puis le caractère métallique se dessine et s’accentue en descendant la colonne. Colonne VII B : Métalloïdes (Halogènes) Dernière colonne (0 ou VIII B selon auteurs) : Gaz rares (Gaz nobles) La ligne des Lanthanides regroupe les métaux dits : Terres rares. Les éléments dont les symboles (et les noms dans les tableaux complémentaires) sont écrits en italiques sont des éléments artificiels, n’existant pas dans la nature, produits par réactions nucléaires dans les piles atomiques, les réacteurs des centrales nucléaires et les accélérateurs d’ions lourds. Les numéros suivant parfois le nom renvoient à des notes après les tableaux. Notes 1) Hydrogène. Elément primitif et primordial de l’Univers. 2) Hélium. 3) Lithium 4) Béryllium Chef de file des métaux alcalino-terreux. 5) Carbone 6) Fluor

Définition Tableau de Mendeleïev Le tableau périodique des éléments, ou tableau de Mendeleïev, a été créé en 1869 par le Russe Dmitri Mendeleïev. Ce tableau regroupe tous les éléments chimiques connus, classés en fonction de leur nombre de protons, ou numéro atomique. Le tableau est nommé tableau périodique (qui revient régulièrement) car on retrouve les éléments avec même propriétés à des intervalles réguliers (donc en colonne). Les éléments présents dans une même colonne ont des propriétés chimiques semblables. On distinguer également plusieurs familles : Les métaux vrais regroupant les métaux alcalins et les métaux alcalino-terreux ;Les métaux de transition ;Les métalloïdes ;Les non-métaux ;Les halogènes ;Les gaz nobles ;Les lanthanides ;Les actinides ;Les transuraniens. L’écriture de la première version du tableau périodique, celle qui est publiée en 1969, s’est déroulée en une seule journée. Tableau périodique de Mendeleïev. © DR

Cancer: la chimiothérapie pourrait être contre-productive La chimiothérapie anti-cancer peut endommager des cellules saines et les pousser à produire une protéine qui alimente la tumeur et entraîne une résistance au traitement, selon une étude qui vient d'être publiée. Il s'agit d'un nouveau mécanisme découvert "de manière complètement inattendue" par des chercheurs américains, travaillant sur la résistance à la chimiothérapie observée dans des cancers métastasés du sein, de la prostate, du poumon et du colon. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence le rôle important des fibroblastes, des cellules non cancéreuses, dans la cicatrisation des plaies et la production de collagène. Mais situées à proximité d'un cancer et exposées à la chimiothérapie, ces cellules subissent des altérations de leur ADN et produisent une protéine dénommée WNT16B qui permet aux cellules cancéreuses de se développer et envahir les tissus environnants en résistant aux traitements. Avec

Le monde des matériaux - L'Esprit Sorcier Retrouvez toutes nos vidéos sur la chaîne Youtube de l’Esprit Sorcier Suivez-nous sur Facebook et Twitter Soutenez-nous sur Tipeee ! Un dossier préparé parJean Fauquet, Barbara Gineau-Delyon et Estelle VilleminAvec l’aide de Josselin Aubrée Rédaction en chefFrédéric Courant Direction artistique et techniquePascal Léonard Direction de productionJoël Guillemet Assistante de réalisationAnaïs Van Ditzhuyzen Assistant de productionPatrick Berger Documentaliste Laurence Lebon Prise de vueTimothée CoignusPascal Léonard MontageTimothée Coignus VoixFrançoise CarrièreJean-Baptiste Puech MixagePascal Stevens Relation presse et partenariatNathalie BôJosselin Aubrée Graphisme et animationsChristophe Pernoud – BROTHERMAN Productions Web designOlivier Hamon – VO ProductionsAntoine Chérel – ATALANTA Gestion réseaux sociaux et intégrationFlorent Chevallier Remerciements Stéphane Sarrade – Directeur de recherche en chimie verte au CEA Philippe Belleville – Directeur de recherche en chimie des matériaux au CEA Crédits images

éléments chimiques - table et références ou CORPS SIMPLES Sur la centaine d'éléments chimique naturels seuls 27 se trouvent dans la matière vivante et 4 d'entre eux (carbone, hydrogène, oxygène et azote) suffisent pour en composer 99%. Les éléments sont des corps chimiques de base de l'Univers. 118 ont été observés et reconnus à ce jour (2017): 94 d'entre eux identifiés naturellement sur Terre; 80 ont des isotopes stables; Les 24 autres sont artificiels: obtenus par bombardement de noyaux atomiques Les records Le plus léger: l'hydrogène >>> Le plus lourd dans la nature: l'osmium et iridium >>> Le plus gros créé: l'oganesson >>> Naturel de numéro atomique le plus élevé l'Uranium >>>

Technétium-99 de ses trois isotopes instables s'échelonnent entre 215000 et 2.6 millions d'années. Ces durées paraissent bien longues par rapport aux échelles de temps humaines, mais elles sont très courtes en regard des 4,5 milliards d'années de la Terre. Le technétium a eu largement le temps de disparaître de l'environnement terrestre. ultime à très long terme des déchets nucléaires. C'est un des noyaux dont on cherche à se débarrasser (par transmutation) avec l'iode-129 et le cesium-135, afin de réduire la toxicité des déchets radioactifs au delà d'un millier d'années. L'isotope appelé technétium-99m est un noyau encore plus curieux, car il s'agit d'un isomère à vie longue du technétium-99. Cet état excité porte un nom, le technétium-99m qui le distingue du technétium-99 ordinaire. pour se désexciter, sans rayonnement bêta associé. Sujets voisins : Uranium 238 et 235, Plutonium-239, Carbone-14, Radium, Tritium, Potassium-40, Iode-131, Césium 137, Strontium 90

Bruxelles autorise le traitement de viande bovine à l'acide lactique La Commission européenne a autorisé lundi l'utilisation d'acide lactique pour réduire la contamination microbiologique des carcasses de bovins, une décision qui met fin à un contentieux avec les Etats-Unis sur l'importation dans l'Union européenne de viande traitée de cette façon. La mesure entrera en vigueur le 25 février et "s'appliquera tant au sein de l'Union européenne qu'à la viande de boeuf importée", a indiqué une source communautaire. La question du traitement des carcasses bovines à l'acide lactique était un sujet de contentieux entre les Etats-Unis et l'UE, qui interdisait l'importation de la viande traitée de cette façon. Cette pratique "contribuera à réduire la contamination par les plus importants pathogènes qui sont fréquemment à l'origine des intoxications alimentaires comme l'E.coli (VTEC) et la salmonelle", a indiqué la Commission dans un communiqué.

Science Actualités - Ressources Nos serveurs sont en maintenance : les sites internet d'Universcience, du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l'industrie sont indisponibles. Nous nous efforçons de rétablir le service au plus vite. En attendant, retrouvez-nous : sur nos comptes Twitter de la Cité et du Palais sur nos compte facebook de la Cité et du Palais Réservez vos billets : billetterie de la Cité des sciences et de l'industrie billetterie du Palais de la découverte Nous contacter par courriel Nous contacter par téléphone :

Tableau périodique des éléments Tableau périodique des éléments (Link to English version) avec capacité de combinaison (Défiler vers le bas pour version imprimable) Légende des couleurs: Solides Liquides Gaz Synthétiques périodique des éléments - Conseil national de recherches Canada électroniques et tableau périodique (capacité).Faculté Saint-Jean, University of Alberta. Couleur: Noir et blanc: Adobe Reader est nécessaire pour accéder à ces documents. Note: set your printer to landscape and size legal (8.5 x 14 in.). To contact the webmaster For printable black and white (or colour) MS Word version (size legal 8.5 x 14 in.) available with or without 'capacité', E-mail: cpf99@shaw.ca Capacité de combinaison d'atomes Le nombre d'électrons qu'un atome gagne, perd, ou partage quand il forme les liaisons chimiques s'appelle le nombred'oxydation. TO CPF FRENCH WEB RESOURCES SECTION 0037-2.

Production radioisotopes Les radioéléments sont produits sur des sites industriels, à coût élevé avec des cyclotrons (production par bombardement d'une cible par des particules chargées) ou à coût faible et en grande quantité par des réacteurs nucléaires (production par bombardement d'une cible par des neutrons). et les éléments à vie courte (thallium-201 par exemple) sont fabriqués dans des cyclotrons et représentent environ 25 % des radioisotopes utilisés en diagnostic.Les réacteurs nucléaires assurent la production de nombreux émetteurs gamma et de tous les radioéléments utilisés en thérapie. Dans le cas du technétium-99, le radioisotope le plus utilisé, son précurseur (le molybdène-99) est fabriqué grâce à l'irradiation d'uranium enrichi à près de 20%. Ce dernier est surtout produit aux Etats-Unis. Or Washington, pour des considérations de non-prolifération nucléaire veut faire cesser ces exportations de cet uranium hautement enrichi. La synthèse des radiopharmaceutiques est également réalisée sur site.

Related: