background preloader

Bernard Laponche : “Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en Europe”

Bernard Laponche : “Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en Europe”
Physicien nucléaire, polytechnicien, Bernard Laponche est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Alors que d'autres solutions existent, grâce auxquelles les Allemands ont déjà commencé leur transition énergétique. Il est des leurs. Enfin, il était des leurs. Polytechnicien, physicien nucléaire, Bernard Laponche a participé, dans les années 1960, au sein du Commissariat à l'énergie atomique, à l'élaboration des premières centrales françaises. On présente toujours l'énergie nucléaire comme une technologie très sophistiquée. Pourquoi cette image s'est-elle imposée ? Parlons donc du combustible...Ce sont des crayons d'uranium, de l'uranium légèrement enrichi en isotope 235, pour les réacteurs français. Cette réaction en chaîne, on peut tout de même l'arrêter à chaque instant, non ? Y a-t-il eu des innovations en matière nucléaire ? Pourquoi ? Cela fait trente ans...

http://www.telerama.fr/monde/bernard-laponche-il-y-a-une-forte-probabilite-d-un-accident-nucleaire-majeur-en-europe,70165.php

Related:  didnews51llodocumentaire nucléaire !écologieEnergie

Boycott Israël : un consommateur écrit à Carrefour, Danone, Nestlé, Coca-Cola Mehdi, lecteur d’Al-Kanz, a décidé d’écrire à quatre entreprises qui entretiennent des relations commerciales avec Israël. Espagne : Le boycott de Coca-Cola a fonctionné Mehdi, lecteur d’Al-Kanz, nous envoie quatre lettres adressées aux services consommateurs de quatre grandes marques : les français Danone et Carrefour, le suisse Nestlé et l’américain Coca-Cola. Le patron, c’est le consommateur, pas la marque Mehdi a compris que le patron, c’est lui le consommateur, le client. Une entreprise, aussi puissante soit-elle, n’est rien sans ses clients.

[Invité] Histoire et pseudo-histoire : petit précis d’analyse théorique et contextuelle. - Une heure de peine... Une première sur ce blog : j'ai un invité. , étudiant en archéologie et en histoire, pestait fort à propos sur Twitter contre la "pseudo-histoire", allant jusqu'à lister les signes pour la reconnaître et la débusquer. Ni une, ni deux, armé de mes années d'expériences et de ma légendaire habilité argumentatives, je lui dit : "fais un blog". Il n'a pas de blog, mais cela ne put me démonter : "je te prête le mien". "Why not ?"

Belgique : quel sera le prix de la sortie du nucléaire ? Après l’Allemagne, c’est la Belgique qui devrait se passer du nucléaire dans un avenir proche. Dimanche 31 octobre, les six partis politiques associés à la formation d’un nouveau gouvernement fédéral – la Belgique n’a toujours pas d’exécutif – se sont mis d’accord sur une sortie de l’atome. L’annonce n’est, en fait, pas inédite. Une loi de 2003 prévoyait déjà la fermeture des trois plus vieux réacteurs en 2015 et des quatre autres à l’horizon 2025. La cible est simplement confirmée. Reste à trouver le moyen d’y parvenir.

ÉNERGIE NUCLÉAIRE - DOSSIER ET DOCUMENTAIRES Dans ce dossier : Le dossier du Canard enchaîné constitue une somme d'articles couvrant l'ensemble des questions (économiques, politiques, scientifiques) relatives au nucléaire, principalement français. Déchets, le cauchemar du nucléaire est un documentaire qui expose un des plus grand problèmes que pose l'énergie nucléaire, à savoir les déchets radioactifs. Nucléaire : Jusqu'ici, tout va bien est réalisé par le Collectif sortir du nucléaire.

Quand les entreprises françaises financent les climato-sceptiques et les lobbies néolibéraux aux États-Unis (version longue) Ce que l’on sait moins, c’est que les grands groupes français jouent eux aussi leur petite partition (quoique plutôt dans des rôles secondaires) dans le grand carnaval électoral américain. On retrouve régulièrement les noms d’entreprises françaises dans les données publiées par la Commission électorale américaine sur le financement des candidats via les PACs (political action committees) d’entreprise. Elles sont également présentes dans les associations professionnelles, qui jouent un rôle aussi important que contesté dans la campagne électorale et dans le débat politique en général, particulièrement depuis l’élection d’Obama il y a quatre ans. C’est ainsi que l’on voit Sanofi et Louis-Dreyfus jouer un rôle actif dans l’American Legislative Exchange Council (ALEC), une organisation élaborant et promouvant des « législations modèles » visant à empêcher les noirs de voter ou à consacrer la légitime défense préventive, et occupée à nier la réalité du changement climatique.

Et soudain, chez Ardisson, le discours du FN sur l’immigration s’écroule Ce samedi, dans l’émission « Salut les terriens » de Canal+, Thierry Ardisson a invité Florian Philippot, vice-président du Front national. L’énarque est un habitué des plateaux télé (notamment les chaînes d’info en continu), où il est rarement mis en difficulté par manque de temps ou de travail. Cette fois, le conseiller de Marine Le Pen a passé un moment très désagréable : son discours sur l’immigration, l’histoire qu’il se raconte, a été pulvérisé. Face au cadre du Front national, il y avait Edwy Plenel de Mediapart (pas mauvais) et surtout François Gemenne, spécialiste des flux migratoires, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) et à l’université de Liège (FNRS/Cedem), professeur à Sciences-Po Grenoble et Bruxelles.

Les valeurs vertes a la bourse de Paris Les valeurs vertes vivent un réel engouement depuis l'année 2006. On ne parle pas encore de bulle verte mais les mesures gouvernementales pour favoriser le développement de l'éolien en Europe ont braqué les projecteurs sur les nouvelles valeurs environnementales. Voici une liste de sociétés (producteurs, concepteurs, installateurs) sur le créneau des énergies renouvelables et cotées à la bourse de Paris. 1 - Fabricants de produits écologiques : Novamex fabrique les produits (nettoyant ménager) l'Arbe vert, certifiés par un label européen. François Roddier par-delà l’effet de la Reine Rouge Un astrophysicien français réinterprète l'évolution de l'univers, de la vie et des sociétés humaines à partir de la thermodynamique, et découvre le monstrueux piège à nous tendu. Révolutionnaire ? "Ici, voyez-vous, il faut courir le plus vite possible pour rester sur place", dit la Reine Rouge dans De l'autre côté du miroir, le second tome des aventures d'Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Pour faire face à l'épuisement des champs pétroliers entrés en déclin, l'industrie de l'or noir doit sans cesse mettre en production des ressources nouvelles intactes : l'équivalent de quatre Arabies Saoudites supplémentaires à dénicher en seulement dix ans d'après la compagnie Shell, soit rien de moins que la moitié de la production mondiale actuelle. Défi vertigineux, peut-être impossible, au centre des questions discutées sur ce blog. J'ai pris l'habitude de comparer cette nécessité implacable à une course sur un tapis roulant.

Related: