background preloader

Transformation digitale

Facebook Twitter

[Expert] La transformation digitale, royaume des profils atypiques | FrenchWeb.frFrenchWeb.fr. Un projet de transformation digitale est avant tout un projet de transformation et à ce titre il obéit aux mêmes règles. Si les personnes en charge de le mener ne comprennent pas trop où on va et comment on compte y aller, si elles ne sont pas en mesure d’incarner la vision cible il y a peu de chances qu’elles arrivent à emmener les autres avec elles. En plus, s’agissant d’un projet digital, la moindre des politesses est de le mener “digitalement”.

Pas uniquement en utilisant le digital pour communiquer mais en en adoptant les codes et les postures : orientation client (ou employé), avancer en testant, échouant et corrigeant rapidement, savoir “pivoter” en cours de projet, mener par le leadership plutôt que par la contrainte etc.. Ce qui fait qu’on arrive souvent aux mêmes conclusions et questionnements : “on ne sait sur qui s’appuyer”, “on manque de vrais leaders”, “a qui confier la direction du projet ? “. Les leaders de demain ne rentrent pas dans le moule de ceux d’hier. Derek Sivers: How to start a movement. Transformation digitale : aux dirigeants de montrer la voie. Développement d’une expérience client plus personnalisée, mondialisation des processus internes, nouveaux modèles économiques. Le numérique ouvre de nombreuses pistes de réflexion aux dirigeants des grandes entreprises. Pour George Westerman, chercheur au MIT qui vient de publier une étude mondiale sur ce sujet en collaboration avec Capgemini Consulting, les grandes organisations peuvent se transformer suffisamment radicalement et rapidement pour tirer partie de ces tendances, comme en ont témoigné dans ces colonnes des dirigeants du PMU et de Citröen.

A condition d'être portées par la vision de leur management. Ce que nous appelons la transformation digitale - l'utilisation de la technologie pour améliorer radicalement la performance ou la portée d'une entreprise - est devenu un sujet majeur d'intérêt pour les organisations partout sur la planète. Un modèle pour la transformation digitale Les changements les plus puissants sont ceux qui traversent cependant ces différents domaines. Accompagner la transformation digitale de l'entreprise | Marketing Disruption : 5 Grandes tendances pour demain. 1. Du marketing traditionnel au marketing digital Au travers des ordinateurs, smartphone, tablettes et bientôt des TV, voitures et autres objets connectés, les consommateurs surfent en permanence sur des plateformes digitales au travail comme à la maison. Logiquement les changements profonds de comportement de ces consommateurs connectés se traduisent par une ré-allocation des dépenses marketing vers les canaux digitaux.

Il ne s’agit pas seulement d’investissement sur les médias digitaux mais aussi dans la technologie, les ressources humaines pour proposer des services digital-centric. Finalement le digital offre l’opportunité de tout repenser en matière de marketing Les plus grands défis qui attendent les marketeurs face à cette transformation digitale sont : L’explosion du nombre de devices connectés et de canaux de communications au travers de l’éclosion ininterrompue de nouveaux objects connectés L’évolution ultra-rapide des interactions digitales avec les consommateurs 2. 3. 4. 5. « Construire des logiciels qui s'adaptent aux besoins et aux capacités des utilisateurs » Mozilla a réalisé un sondage en ligne* auprès de 590 développeurs afin de les interroger sur leurs habitudes en termes de développement d'applications. Cette étude a essayé de déterminer si les développeurs ne créent une application que pour un seul navigateur par choix ou si c'est parce ce qu'ils utilisent des bibliothèques qui ne sont optimisées que pour une seule plate-forme.

Interview de Christian Heilmann, évangéliste chez Mozilla. L'Atelier : Votre étude évoque une « fracture du marché de l’internet ». Pouvez-vous nous expliquer ? Christian Heilmann : Au fil des années, les technologies web ont remplacé les applications encombrantes, difficiles à mettre à jour et à l’utilisation lourde. Y a-t-il une tendance qui se développe sur le marché mobile ? Christian Heilmann : Tout d’abord, nous avons remarqué que les applications se simplifient et sont plus ciblées qu’avant. Qu’est-ce que cela va changer pour les utilisateurs ? Christian Heilmann : C’est toujours bien d’avoir le choix. La Digitale s’habille en prada. The face of retail in 2013. With the UK being rocked by the closure of major retail chains such as video rental chain Blockbuster and music store, HMV, it's an important for us all around the globe to look at what the face of retail will be in 2013 and how shopping needs to continue to change with technology.

Some retailers like Nordstrom are already aware of the need to innovate. Major retailers can't sit back any longer and watch their competitors crumble without thinking they could be next. Just as we have been publishing every day in the month of January, here's another expert series but this time tackling retail. Do you think these trends will help rejuvenate our offline shopping experience or will online eventually triumph? Mark Fidelman, CEO of Evolve! Using data analytics, companies will tie people to their online surfing habits. Joshua March, CEO Conversocial The retail industry is the first to be fully pervaded by the social effect.

Adam Berke, Adroll Emily Wengert, VP of User Experience at Huge Sean W. [Décryptage] La gamification : au-delà du business, une vraie philosophie ? 89.02.LeadingTransformation. Santé : une industrie en transformation digitale, vulnérable au piratage informatique. La connectivité des différents appareils et la numérisation des données sont en train de révolutionner le secteur des soins de santé et du bien-être.

Mais l’industrie est encore à la traîne en matière de systèmes de sécurité, ce qui pourrait affecter les médecins et les patients. Au cours de la période récente, le secteur des soins de santé a connu une grande mutation grâce à la numérisation de nombreux services et outils, ce qui a amélioré son efficacité et sa précision. Mais lors de ce passage au numérique, il a sous-estimé les problèmes de sécurité qui accompagnent une telle mutation. Une étude s’étendant sur une année et réalisée par le Washington Post, a démontré que de nombreux services et équipements de santé étaient vulnérables au piratage informatique.

Cette vulnérabilité pourrait se traduire par des pertes d’informations, des vols de données et d’autres dommages. Les appareils médicaux connectés sont exposés à des risques. Nathalie Andrieux : « Accélérer la transformation numérique de La Poste » Crédits photo : Droits réservés Nathalie Andrieux, directrice générale adjointe en charge du numérique chez La Poste Depuis septembre, vous êtes directrice générale adjointe en charge du numérique. En quoi consiste votre nouvelle fonction ? Mon rôle est de proposer une stratégie globale afin d’accélérer la transformation numérique de La Poste en travaillant avec l’ensemble des directions métier du groupe. Comment comptez-vous initier ce changement profond ? Nous évoluons dans un environnement mouvant, avec des modèles incertains.

En un an, le Groupe La Poste a réalisé plusieurs acquisitions : la plateforme MixCommerce, Orium, un spécialiste d’e-logistique, la régie Adverline et la plateforme de marketing multicanal Cabestan. Pour apporter plus de visibilité à nos services, nous avons monté une offre globale destinée à tous les e-commerçants, aussi bien les grands comptes que les TPE ou PME, des personnes aguerries au e-commerce ou novices en la matière. Nathalie Andrieux, Directrice adjointe du groupe La Poste, en charge du numérique. 2013: the year of ‘smart data’ Yesterday, we looked at what some industry professionals think are the big trends in big data for the upcoming year. I had the chance to talk to Dr. Michael Wu, Chief Scientist at Lithium Technologies, about what he is looking at for his research in 2013.

For him, it's about smart data instead of the generics often spoken about around "big data. " "Although the adoption of Big Data technology and strategy is still slow, it definitely grabbed the attention of executives in many enterprises. However, what businesses really need is insight that helps them make better decisions. If that is the case, I believe one emerging trend of 2013 is going to be 'smart data.' Smart data will revolutionise the way we do marketing, make business decisions, and interact with customers. Smart data technology must be designed so that we can make our data both useful and digestible. Big data is not only big in volume; it’s also very diverse and complex. Capturing big data only gets us part way there. La transformation digitale prend son temps ! - Dossiers assurance.

Avec trois à sept contacts par an, dont un seul via Internet, les relations entre assurés et assureurs sont loin d'être aussi « digitales » qu'elles peuvent l'être avec les banquiers ou les acteurs de la téléphonie mobile et du Web. Néanmoins, la transformation digitale est bien là. Pour en mesurer l'état d'avancement, l'Argus de l'assurance a organisé une table ronde, en collaboration avec Exton Consulting.

Échanges fructueux et analyses poussées. Nos six invités ont livré leur vision de cette révolution et évoqué les freins rencontrés. La transformation digitale s'impose comme un concept englobant le Web, les médias sociaux, la téléphonie mobile, la localisation. . . . « La notion même de transformation digitale me gêne. . « Globalement, l'assurance est entrée en résistance, lance Bruno Leresche, président de Cardif Service. Cependant, tous préviennent qu'il ne faut pas envisager de conduire une stratégie digitale ambitieuse en espérant faire immédiatement des économies et des profits. Tollie-covea. Opposer banque en ligne et agences bancaires est dépassé - Transformation Digitale. Internet, les terminaux mobiles, les réseaux sociaux et les agences.

Le consommateur attend aujourd'hui de sa banque des possibilités d'interactions multiples. Et cohérentes. Présence sur l'iPad dès le lancement de la tablette en France, possibilité pour les clients de souscrire de nombreux produits en ligne et désormais sur terminal mobile, localisation des agences sur Foursquare, SAV sur Twitter, développement de l'activité sur Facebook : BNP Paribas s'est engagé depuis 2009 dans un ambitieux programme de développement dans le numérique. L'objectif étant pour nous de répondre aux attentes des clients, via cette activité de banque en ligne intégrée à la banque de détail et complémentaire du dispositif d'agences.

Opposer la banque de détail en agence à la banque en ligne est aujourd'hui dépassé. Ainsi, un client de La Net Agence (notre agence en ligne) peut, s'il le souhaite, récupérer ses moyens de paiement dans l'une des 2 250 agences de BNP Paribas. Décryptage : À société digitale, clients digitaux - Analyses comparatives assurances. Tous égaux, tous digitaux. Près de 80% des Français sont connectés au haut débit à Internet, 40% possèdent un smartphone... Voici venue l'ère digitale de notre société. Un phénomène de masse, sans retour en arrière, qui concerne l'assurance comme tous les autres secteurs d'activités.

La digitalisation en marche permet de faciliter la prise de contact par les clients : un clic, un tchat, un call, et les voilà en relation avec un conseiller. Cette évolution est génératrice d'opportunités pour les assureurs, qui, traditionnellement, n'ont que peu d'occasions d'échanger directement avec les clients. Les compagnies comme les mutuelles le constatent : le nombre d'appels ou de visites augmente sensiblement ces derniers temps. Vers un nouveau modèle relationnel client La relation client se fragmente de plus en plus : elle commence sur un canal et se finit sur un autre. Les assureurs ont encore du chemin à faire. Faire évoluer le modèle industriel Métamorphoser toute l'épine dorsale. CGI fier d'être partenaire de la transformation digitale du Centre Pompidou【Movook】 Fichier_3307_491. L’inévitable transformation digitale. Les entreprises peuvent-elles échapper à une transformation digitale ?

Clairement non ! Toutes les fonctions de l’entreprise sont touchées, que ce soit la RH pour recruter et fidéliser les talents, le marketing pour comprendre le marché, les ventes pour commercialiser les produits et services ou encore la relation client pour servir les clients post achat. Comment aborder cette transformation en profondeur ? Pour y répondre, Les Assises des Médias Sociaux proposaient lundi 14 janvier 2013 de prendre de la hauteur sur l’inévitable transformation digitale des entreprises, en donnant la parole à trois intervenants : Minter Dial (@mdial), Laurence Bret-Stern (@lbret) et Brian Solis (@briansolis).

Minter Dial a campé le décor en montrant le dilemme de leadership auquel sont confrontées les entreprises face au digital. Au passage, Laurence a invité l’assistance à tester InMaps, un outil de visualisation du réseau social d’un utilisateur de LinkedIn. Like this: J'aime chargement… 21/12/2012 : sauvons le monde, entrons dans le numérique ! Mettre le digital au cœur de tout projet, pour créer de nouveaux avantages Une étude Cap Gemini/ MIT (a) portant sur 400 entreprises mondiales démontre que les entreprises qui ont su trouver de nouveaux espaces d’affaires grâce à leur transformation digitale surperforment leurs concurrents : +26% de profit, +9% de revenus per capita, +12% de valorisation boursière. La transformation digitale des affaires n’est pas optionnelle, c’est une condition de survie ! Et elle touchera tous les secteurs.

Musique, tourisme, High tech, ont été les premiers révolutionnés. Banque, Assurance ou Commerce emboitent le pas. La transformation digitale de Nike L’exemple de Nike est intéressant, qui a dès 2000 investi massivement sur les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, avec trois priorités. 1) Des innovations-produits comme Nike+ pour les coureurs : une puce placée dans une chaussure permettant de stocker données et performances, de les partager, ou encore de recevoir un conseil personnalisé. Digital Banking | by Exton Consulting.

Digital Banking, livre d’Exton Consulting, est un ouvrage consacré aux enjeux de la transformation digitale pour les acteurs bancaires. Pourquoi le digital va-t-il, demain, modifier la nature et les enjeux de la relation client ? Comment les banques ont-elles déjà, et vont-elles réagir au phénomène du numérique ? Quels sont les acteurs innovants en la matière ? Digital Banking est une réflexion prospective sur l’évolution digitale de notre société et les transformations afférentes pour les banquiers, tant en termes d’expériences clients, qu’en termes de stratégies marketing et d’organisation des banques. Fruit de l’expertise, des recherches et benchmarks d’Exton Consulting sur le sujet, ce livre est étayé d’exemples, de cas concrets et d’entretiens qui nous ont paru intéressants et pertinents dans le cadre de l’étude de ce phénomène. Comment le digital, indépendamment du secteur des services financiers, a progressivement transformé notre quotidien et nos modes de consommation ?

Christophe Gazeau : « Les vendeurs en magasin sont au coeur des bouleversements du numérique » « La transformation digitale des entreprises ne touche pas tous les personnels de la même manière. Et s’il est une catégorie particulièrement touchée, lorsqu’elle est présente dans une entreprise, c’est bien celle des vendeurs en magasin ». Voici le point de vue détaillé » par Christophe Gazeau. Nous n’avons pu résister à la tentation de reprendre ici dans son intégralité l’excellent article publié par ce dernier. « Digital Retail, Social CRM, e-commerce, cross-canal, médias sociaux, mobile… il n’est pas une mutation clé du paysage digital actuel qui ne les touche plus ou moins directement. C’est donc une population sur laquelle il est important de porter son attention. Traditionnellement, les personnels de vente en magasin sont les parents pauvres de la politique digitale des entreprises. Parce qu’ils sont au coeur d’un turn-over important, on n’investit pas forcément beaucoup sur eux.

Appareils mobiles + pratiques sociales = digital shopping Un nécessaire accompagnement.