background preloader

Transformation digitale de l'entreprise #e20

Facebook Twitter

3 interviews du Club « Digitalisation & Organisation » Comment évaluer la maturité digitale d’une entreprise ? - Matthias Moreau. De nombreuses entreprises ont des difficultés à fixer les objectifs de leur transformation numérique.

Comment évaluer la maturité digitale d’une entreprise ? - Matthias Moreau

Comme je l’exposais dans mon premier article, la transformation digitale doit être accompagnée. Mais avant de définir une vision il est indispensable de savoir d’où on part, connaître son niveau de maturité digitale. Qu’est-ce que la maturité digitale ? Et quels sont les moyens à mettre en oeuvre pour l’atteindre ? Les différents niveaux de perception de maturité digitale On peut distinguer 3 clés de lecture pour évaluer la maturité numérique d’une entreprise : La maturité digitale technologique : outils mis en place pour fluidifier les processus, ou technologies permettant de délivrer un meilleur service.La maturité digitale perçue par l’utilisateur : services, fonctionnalités ou contenus numériques délivrés à l’internaute.La maturité digitale organisationnelle : capacité à piloter les chantiers digitaux et culture digitale. 4 profils d’entreprises face au digital Des objectifs ambitieux.

Quand le réseau social d’entreprise devient un outil de management. Le réseau social d’entreprise (RSE) peut devenir un outil au service du management.

Quand le réseau social d’entreprise devient un outil de management

Le RSE traverse ainsi plusieurs phases de maturation, jusqu’à ce qu’il puisse être utilisé pour manager les équipes. A condition toutefois d’avoir anticipé cette possibilité. Un RSE ne se décrète pas spontanément. Une fois la plateforme technologique déployée, c’est bien-sûr le contenu qui viendra l’irriguer et susciter les échanges. Le RSE traverse ainsi trois phases dans sa maturation : Création La plateforme technologique vient d’être déployée, des efforts de communication sont faits pour la faire connaître.

Croissance Les utilisateurs commencent à prendre l’habitude de poster des contenus, ou de commenter les contenus postés par leurs collègues. Croisière. Les outils collaboratifs et les RH. Est-il besoin de le rappeler – Oui, soyons honnêtes, tous les DRH ne savent pas forcément ce que veut dire « outils collaboratifs »- ces outils sont généralement informatiques, et permettent aux salariés de travailler en collaboration.

Les outils collaboratifs et les RH

On les appelle aussi outils de TCAO (travail collaboratif assisté par ordinateur). Typologie des outils collaboratifs Il existe 3 grands types d’outils : – Les outils de communication de base : ils permettent la circulation d’information entre salariés au sein d’une même entreprise : mail, messagerie instantanée, tableau interactif, visio conférence, etc… – Les outils de Knowledge Management : utilisés pour partager un savoir, une expertise, ou des document crées ou identifiés par un des salariés : bibliothèques, portails, FAQ, annuaires, moteurs de recherches, outils de peer to peer.

De l'entreprise 2.0 à la « Digital Enterprise » Transformer l'entreprise, ou donner envie et moyens aux employés de reprendre leurs vies en main ? Les réseaux sociaux bousculent l’entreprise. Les réseaux sociaux bousculent l’organisation de l’entreprise et les relations entre personnes qui y travaillent.

Les réseaux sociaux bousculent l’entreprise

Dans un tout récent ouvrage « A quoi ressemblera le travail de demain ? » (Dunod, 2013, 192 pages, 16 €). Sandra Enlart et Olivier Charbonnier établissent le constat des changements qui, déjà, interpellent les directions d’entreprise. Les représentants du personnel et les syndicats peuvent, aux aussi, se sentir concernés. Les réseaux sociaux sont entrés dans l’entreprise à pas feutrés en 2006. Dans les grandes entreprises, deux catégories d’acteurs ont joué un rôle d’accélérateur : le marketing et le commercial d’un côté, les ressources humaines de l’autre. Les 7 grands défis pour l’entreprise 2.0 ou comment voir plus loin que le bout de son nez 2.0. En 2011, j’ai publié un article dans le journal Le Monde : Entreprise 2.0 : réalité ou pipeau ?.

Les 7 grands défis pour l’entreprise 2.0 ou comment voir plus loin que le bout de son nez 2.0

L’article traite du pipeau 2.0 qui trouve son origine dans l’omerta 2.0. En 2012, je vous propose un autre billet “poil à gratter” sur le thème du réseau social d’entreprise (RSE). A travers 7 défis, nous partons pour un grand voyage qui nous permettra de découvrir de nouveaux horizons, de voir plus loin que le bout de notre nez 2.0 et de bâtir une stratégie globale pour relever ces défis.

Pré-requis et cadre de référence La suite de ce billet suppose la lecture préalable de ce billet sur le management paradoxal. Social Business : L'Entreprise 2.0 selon Deloitte Digital. Les bénéfices d'une entreprise digitale En InterneRéduire le temps d’accès à la connaissanceRéduire les coûts de communicationOptimiser les canaux de communicationFaciliter l'accès aux experts Faciliter la collaborationClientAugmenter l’efficacité du marketingAccroître la satisfaction des clientsRéduire les coûts liés au marketingSe concentrer sur l'information pertinentePartenaires, fournisseurs....Accroître l’accès à la connaissance Réduire les coûts de communicationFaciliter l’accès aux expertsCuration de l'information.

Social Business : L'Entreprise 2.0 selon Deloitte Digital

La réussite de l'entreprise 2.0 nécessite une méthodologie adaptée par @arayrole #e20. 01net. le 12/03/13 à 11h00 Dans une semaine se succéderont deux événements à Paris : l'Enterprise 2.0 summit et le Salon Intranet & RSE.

La réussite de l'entreprise 2.0 nécessite une méthodologie adaptée par @arayrole #e20

Si le marché des réseaux sociaux d’entreprise est en forte croissance, il est également en plein remous. Vidéo TechDays 2013 - L'entreprise à l'heure des réseaux sociaux : quelle réinvention pour le management ? Les réseaux sociaux dévoilent aussi la structure organisationnelle d'une entreprise. Les réseaux sociaux tels Facebook et LinkedIn sont certes créateurs de connexions entre les individus, mais ils sont également les porteurs d'informations « confidentielles » livrées sans réserve par des employés peu discrets.

Les réseaux sociaux dévoilent aussi la structure organisationnelle d'une entreprise

Si les entreprises souhaitent garder confidentielle la structure organisationnelle qui les compose, les informations issues des réseaux sociaux pourraient cependant la dévoiler. Grâce à un logiciel capable d'extraire les informations publiques de certains réseaux sociaux, des chercheurs de l'université de Ben Gurion (Israël) sont en effet parvenus à regrouper des individus en fonction de l'entreprise pour laquelle ils travaillent. A partir de ces données, ils ont ensuite réussi à reconstituer la structure de réseaux informels qui tissent les relations entre ces personnes et donc à détecter les personnes capables d'occuper des postes hauts placés au sein de la société.

Des informations qui en disent long Des résultats utiles à plusieurs niveaux. RSE & modification de l’Environnement du collaborateur « ELaurentPollen.