background preloader

Mondialisation : le tour du monde d'un jeans

Mondialisation : le tour du monde d'un jeans

http://www.youtube.com/watch?v=3uP2zYwMM48

Related:  Le jean, produit mondialiséIndustrialisationChapitre 8 Quels sont les fondements du commerce international et de l'internationalisation de la production ?Territoires marinsLes fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production

Levi Strauss : une entreprise qui innove Force Il en va de même pour notre logo emblématique « Two Horses » (représentant deux chevaux) qui fait encore écho à notre histoire aujourd'hui, plus d'un siècle après avoir été estampé pour la première fois sur l'étiquette en cuir d'un jean 501®, en 1886. Lorsque Lévi Strauss a co-inventé le blue-jean en 1873, il ne savait pas qu'il allait créer une marque mondiale dont la renommée reposerait sur sa propre personnalité et sur le look américain traditionnel et décontracté. C'est ce qui fait la beauté de l'histoire de Levi's®. Fabrication artisanale

Fair Trade Certified™ Depuis mai 2016, les ouvriers ont perçu 430 000 dollars supplémentaires grâce à notre participation au programme Fair Trade De l’automne 2014 à mai 2016, les ouvriers textiles qui confectionnent les vêtements Patagonia ont touché 430 000 dollars supplémentaires grâce à notre participation à l’initiative Fair Trade. Les employés de Nature USA à Los Angeles ont voté pour recevoir leur part de cette prime, soit l’équivalent de six jours de salaire, sous forme de bonus en espèces, pour couvrir leurs dépenses de santé ou les frais d’inscription de leurs enfants à l’université. Au Sri Lanka, à Hirdaramani, les ouvriers ont choisi d’utiliser leur prime afin d’ouvrir une garderie gratuite pour les ouvriers de l’usine.

Guerre commerciale : l’Europe s’arme enfin « Le jour d’après ne ressemblera pas au jour d’avant », promet-il, la main sur le cœur. Ce jour-là, le 31 mars, Emmanuel Macron rend visite aux salariés de l’usine Kolmi-Hopen, produisant des masques à Saint-Barthélemy-d’Anjou (Maine-et-Loire), près d’Angers. Alors que la première vague de la pandémie de Covid-19 frappe l’Europe, certains pays membres se découvrent, avec stupeur, à court de masques, de médicaments et de matériel médical, en grande partie fabriqués en Asie. Pour répondre à l’inquiétude des Français, le chef de l’Etat s’engage alors : le combat contre le virus sera aussi celui des relocalisations. « Notre priorité est de produire plus sur le sol national pour réduire notre dépendance, martèle-t-il. Nous devons rebâtir notre souveraineté nationale et européenne. »

theconversation Ce texte est publié dans le cadre du partenariat de The Conversation France avec le Séminaire PSL Écosystèmes de médias. Le séminaire consacré au football s’est tenu le 9 avril à l’école des mines. Il a été animé par Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) et Emmanuel Alix, directeur du pôle numérique de L’Equipe. Le théâtre du football Le football est un sport. C’est aussi une industrie avec des firmes, des financiers, des talents, des agents, des familles, des contrats, des marques, des infrastructures, des sponsors… « Allo la Terre ? » Visualiser la circulation des ressources naturelles dans le monde avec resourcetrade.earth – M@ppemonde L’extraction et la circulation des ressources naturelles ont connu une augmentation sans précédent au cours des dernières décennies. L’Amérique du Nord et l’Europe restent encore les espaces consommant le plus de ressources. Pour protéger les écosystèmes et la biodiversité, deux tendances récentes peuvent être signalées : d’une part, celle qui vise à remplacer les énergies fossiles par les énergies renouvelables et, d’autre part, la tendance visant à utiliser plus efficacement les matières premières en minimisant les pertes et en les recyclant. La décision, le 1er juin 2017, du président Donald Trump de retirer les États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat témoigne de la fragilité du consensus international sur ces questions. Il s’agit pour Trump, à rebours de la tendance générale, de protéger l’industrie des énergies fossiles et de durcir les conditions d’échanges des ressources sur le marché international.

CHINE. Voyage au cœur de la capitale du jean Au bout de quarante minutes de voyage en car, à 30 kilomètres à l’est de Canton, on arrive à Xintang, la ville numéro un du jean en Chine. Un jean sur trois vendus dans le monde provient d’ici. On y trouve un immense centre commercial qui accueille près de 1 000 stands de vendeurs. Sur l’un d’entre eux, le pantalon le moins cher est à 30 yuans [3,30 euros]. Vivre dans la ville la plus polluée du monde Du ciel au sous-sol, Delhi est pollué. Ce territoire indien, qui comprend New Delhi, sa capitale, représente la moitié de la superficie de l’état américain du Rhode Island, et compte deux fois plus d’habitants que New York. Pékin fait souvent la une en raison de son air pollué, or, selon une étude internationale sur la pollution de l’air menée en 2014 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’air de Delhi contient plusieurs fois plus de pollution aux particules fines que la capitale chinoise. Si l’on en croit une majorité d’études, c’est la région la plus polluée du monde. Pour avoir un aperçu de ces conditions de vie, le photographe Matthieu Paley a exploré Delhi à pied pendant cinq jours. À travers ses clichés, on constate l’impact réel de l’urbanisation intense, de la densité automobile et de l’incinération des déchets.

Une histoire de la guerre économique En lançant en 1889 sa flotte contre les jonques chinoises, l’Empire britannique déclare une des premières guerres motivées par les seuls intérêts économiques. Déplorant une balance commerciale largement déficitaire avec la Chine, le Royaume-Uni veut lui vendre ses stocks d’opium par la force. Face à la résistance de l'Empire des Qing, les Britanniques passent à l’offensive au nom du libre-échange, dont ils sont convaincus des vertus pacificatrices.

Related: