background preloader

Introduction à la musique classique : compositeurs, instruments et histoire de la musique classique occidentale

Introduction à la musique classique : compositeurs, instruments et histoire de la musique classique occidentale

http://classic-intro.net/introductionalamusique.html

Related:  Tout sur la MusiqueMusiqueMUSIQUE CLASSIQUECONNAISSANCE DE LA MUSIQUEHistoire Musique

INTRODUCTION A LA MUSIQUE CLASSIQUE - Le moyen-âge : Ars Nova, Philippe de Vitry, Guillaume de Machaut Ars Nova (14ème siècle) Introduction Les innovations de l’Ars Nova concernent essentiellement la notation, et le développement de la polyphonie qui en découle par de nouvelles règles de composition et l’apparition du style harmonique (c’est à dire de successions d’accords). Les principales figures de l’Ars Nova sont Philippe de Vitry pour ses travaux de codification, et Guillaume de Machaut pour ses œuvres musicales dont la célèbre messe de Notre-Dame, qui est la première messe polyphonique complète que l’on connaisse, et dont on retrouvera la forme dans de nombreux chefs-d’œuvre tout au long des siècles suivants. Les compositeurs prennent plus de libertés par rapport aux contraintes liturgiques, de sorte que, dans une bulle datée de 1322, le pape Jean XXII d’Avignon condamne la pratique de l’ars nova à l’église : il lui reproche en particulier ses rythmes nouveaux et l’utilisation de la langue vulgaire associée au latin dans un même morceau.

INTRODUCTION A LA MUSIQUE CLASSIQUE la période classique (1) Introduction Le classicisme concerne une période d’environ 70 ans, de 1750 à 1820, qui suit la période baroque et précède le romantisme auquel il est souvent opposé. Cette période est dominée par ce que certains nomment «la sainte triade» du classicisme viennois : Haydn, Mozart et Beethoven. Remettant en cause la complexité de la musique baroque, par ses polyphonies et ses ornements, ils ont créé un style plus simple, associant clarté, mesure et équilibre. Concernant les formes musicales, la période classique voit le triomphe de la forme sonate que l’on retrouve dans la sonate proprement dite mais également dans les quatuors, les concertos et les symphonies.

Instruments de la Grèce antique askaros : sorte de cymbales antiques, claquettes ou castagnettes, que d'aucuns comparent ou identifient à un autre instrument de percussion appelé psithyra. askaules : cornemuse. Le terme apparaît à l'époque romaine chez Martial. INTRODUCTION A LA MUSIQUE CLASSIQUE : Les compositeurs romantiques Les compositeurs romantiques Sommaire de ce chapitre Introduction On peut considérer que le premier romantique est Beethoven.

La connaissance du manche Comme vous le savez, un musicien doit connaître son instrument, en particulier il doit savoir produire (ou reproduire) n'importe quelle note. Seulement voilà, le repérage des notes sur le manche d'une guitare va demander un réel apprentissage. Contrairement à un piano où le repérage est facilité par la couleur blanche ou noire des touches, le manche d'une guitare ne vous fournira aucune aide, ou presque, pour retrouver une note. C'est pourquoi beaucoup de guitaristes ne connaissent pas les notes qu'ils jouent. Handicap d'autant plus renforcé par une simplification de la notation musicale réservée aux instruments à cordes (bien pratique toutefois) qui n'indique pas le nom des notes : la tablature (voir la leçon suivante). Tôt ou tard, dans l'apprentissage de la guitare, il faudra connaître la position des notes sur le manche pour lire une portée (voir la prochaine leçon) par exemple, mais surtout pour improviser.

Brève histoire du Tango argentin - tango-argentin.com Brève histoire du Tango argentin Brève histoire du tango argentin — I : Les origines Par Noël Blandin, le dimanche 10 novembre 2002. Le tango naît sur les rives marécageuses du Rio de la Plata, dans les faubourgs de Buenos Aires (Argentine) et de Montevideo (Uruguay), pendant le dernier quart du XIXe siècle. Top 15 des morceaux de musique classique que l’on connait tous, mais dont on ignore souvent le nom La musique classique (baroque, romantique, impressionniste...) n'est plus franchement branchée de nos jours. Fait incontestable. Il existe toutefois une multitude de sons familiers à l'oreille dont on aimerait parfois connaître le nom et la provenance.

Wagner et Tolkien : qui est le véritable seigneur de l'anneau ? Qui de Wagner ou de Tolkien est le véritable seigneur de l’anneau ? Malgré les nombreux points communs entre Le Seigneur des Anneaux et la Tétralogie, le romancier nie avoir été influencé par les opéras de Richard Wagner. Pourquoi ce refus ? Un anneau qui rend tout-puissant, des nains, des hommes, un dragon… Les points communs entre les deux œuvres sont troublants. Mais le romancier refusait de reconnaître une quelconque inspiration du compositeur allemand Richard Wagner.

Related: