background preloader

Baroque

Baroque

http://musique.baroque.free.fr/

Related:  BAROQUEMusique - Période baroque

La musique baroque, c’est quoi ? La période qui s'étend d'environ 1600 à 1750 constitue dans l'histoire de la musique une époque stylistique relativement cohérente qu'on appelle le baroque. Ce module s'adresse à ceux qui souhaitent faire connaissance avec l'univers baroque, univers du changement, de l'exubérance et de la représentation. Les origines de la musique baroque Le terme " baroque ", issu du barroco, perle irrégulière des pêcheurs portugais, a longtemps été contesté par la musicologie française, qui le réservait aux arts plastiques et lui donnait une connotation péjorative.

Baroque ancien Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Baroque ancien est la première partie de la période dite "Baroque". Caractéristiques principales[modifier | modifier le code] Principaux compositeurs[modifier | modifier le code] Ars-classical - Introduction à la musique baroque Introduction à l'histoire de la musique baroque Baroque. Ce simple vocale signifie « bizarre » et caractérise l’emphase et la surcharge du style ancien. Les changements stylistiques opérés vers 1600 furent fortement ressentis à l’époque et le passage de la musique de la Renaissance à la musique Baroque se distingue dans la mesure où le style musical de l’ancienne école tombe progressivement dans l’oubli, alors que le nouveau style prend la succession de l’ancien. Le terme baroque s’applique à un style particulier dans domine l’histoire de tous les arts entre 1600 et 1750. Le baroque musical est né avec la monodie accompagnée et l’invention de la basse continue, opposant le stile moderno au stile antico de la Renaissance.

Baroqueux Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On appelle baroqueux les artistes qui ont renouvelé l'interprétation de la musique baroque durant la deuxième moitié du XXe siècle, entre autres par le biais de l'utilisation d'instruments d'époque (period instruments en anglais) ou de copies d'instruments d'époque. Origine du terme « baroqueux »[modifier | modifier le code] Le terme « baroqueux » a été initialement utilisé de façon péjorative par certains critiques musicaux français détracteurs de ce courant d'interprétation de la musique baroque, avant d'être récupéré et adopté par les interprètes en question[réf. nécessaire]. Raison d'être du mouvement baroqueux[modifier | modifier le code] Les baroqueux ont voulu réagir aux interprétations du répertoire baroque telles qu'elles se présentaient durant les années 1900 à 1970.

Chapitre 5: Baroque en France François Couperin Né en 1668 à Paris, François Couperin, fils de Charles et neveu de Louis, tous deux musiciens, apprit la musique avec son père, mais l’ayant perdu prématurément, il se perfectionna auprès de Jacques Thomelin, l’un des titulaires de l’orgue de la Chapelle Royale. Il entra au service du roi Louis XIV qui appréciait beaucoup son talent de musicien. On connait peu de détails sur sa vie, sauf qu’un de ses fils disparut du domicile et qu’il eut deux filles musiciennes. Il mourut à Paris en 1733. Il est, avec Jean-Philippe Rameau, l’un des grands maitres de la musique baroque en France.

Musique baroque française Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le baroque, qui s'étend conventionnellement de 1600 à 1750 environ, correspond à une période de production musicale intense en France. La musique baroque française a participé au rayonnement culturel de la France, au même titre que d'autres disciplines artistiques. Largement oubliée après la Révolution, comme l'ensemble de la musique baroque, la musique baroque française a été progressivement redécouverte depuis la fin du XIXe siècle, et surtout après la Seconde Guerre mondiale. Le goût aristocratique et royal pour la danse à l'époque de Rameau Rameau est donc attaqué comme le dernier, et sans doute le plus brillant, représentant du spectacle lyrique « à la française » des XVIIe et XVIIIe siècles. Ce type de spectacle est issu de divertissements en vogue à la fin du XVIe siècle qu’on appelle « ballets de cour ». À l’époque, la danse fait pleinement partie de l’éducation aristocratique. Elle est un art du maintien et favorise le goût du paraître, composante majeure de la sensibilité baroque.

Musique baroque Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le mot « baroque » vient vraisemblablement du portugais barroco qui désigne des perles de forme irrégulière. Il fut choisi pour qualifier, au début de façon péjorative, l’architecture baroque venue d’Italie. Le mot n'a été utilisé pour parler de la musique de cette époque qu'à partir des années 1950 (en 1951, création de « L'Ensemble Baroque de Paris » par le claveciniste français Robert Veyron-Lacroix). Toute connotation péjorative a disparu depuis lors, et le terme tend davantage maintenant à désigner la période de composition que le caractère de l’œuvre. Temps et lieux

La musique de la période baroque La musique baroque désigne la musique de la période allant du début du XVII° siècle jusqu’au milieu du XVIII° siècle (1750, mort de Bach). Les deux principaux pays dans lesquels elle s’est développée sont l’Italie et la France, mais l’on considère souvent que la musique baroque a culminé en Allemagne avec Jean-Sébastien Bach. Cette musique, qui a laissé place à la musique de la période classique, a été délaissée de nombreuses années, avant d’être partiellement redécouverte au XIX° siècle (en gros, on s’est ré-intéressé à Bach), et complètement remise à la place qu’elle mérite au milieu du XX° siècle. En musique plus spécifiquement, le baroque se caractérise par l’utilisation du contrepoint (les mélodies s’enlacent, s’enchevêtrent) et de plus en plus de l’harmonie (à l’inverse, l’accent est mis sur les accords, d’où naissent les mélodies). Ecoutez les morceaux de la période baroque présentés sur lamusiqueclassique.com!

Nikolaus Harnoncourt (1929-2016) "O let me weep" Le « pittoresque » et l’« intéressant » ne sont pas ma préoccupation. Seule la nécessité de la musique doit compter. » : Harnoncourt incarnait l’exigence mais aussi la passion pour ceux qui l’on côtoyé. Pour lui c’est à 17 ans, qu’elle s’impose : après avoir entendu à la radio la Septième Symphonie de Beethoven dirigée par Furtwängler, Nikolaus Harnoncourt décide d'abandonner sa carrière de marionnettiste pour se consacrer à la musique (on est en 1947 il n’abandonnera pas les marionnettes pour autant, un de ses derniers dessins le montrait en marionnette). Harnoncourt jouait déjà du violoncelle depuis l’âge de 8 ans, il décide de devenir musicien d'orchestre. Le couple qu'il formera avec la violoniste Alice Hoffelner (Alice Harnoncourt) et le fameux Concentus Musicus Wien qu’il fondent ensemble en 1953 sera déterminant dans la lecture de la musique baroque et classique au XXème siècle.

période baroque Antonio Vivaldi est sans doute plus célèbres pour ses nombreux concertos que pour ses opéras, genre dans lequel il a pourtant été prolifique, en comptant près d’une cinquantaine à son actif. Nous vous proposons ce soir d’écouter Alma oppressa, un air tiré de La fida ninfa (La nymphe fidèle), interprété par la mezzo-soprano américaine Vivica Genaux, qui fait montre ici de toute sa virtuosité. Profitons de ce week-end de Pâques pour continuer à explorer l’oeuvre sacrée de Bach. Après l’extrait de la Passion selon Saint Matthieu qu’il seyait d’écouter vendredi, voici maintenant un morceau plus joyeux, tiré de l’oratorio de Pâques (BWV 249), en l’occurence la Sinfonia, qui ouvre l’oeuvre. L’oratorio reprend le passage de l’Evangile selon Saint Jean où les apôtres Pierre et Jean courent au tombeau de Jésus, après que Marie-Madeleine leur a annoncé que celui-ci était vide. Bon week-end à tous !

Musique baroque

Related: