background preloader

FI Âge classique XVII - XVIII

Facebook Twitter

Manon Lescaut. Madame de Merteuil ou la liberté guidant l'échec. Madame de Merteuil initie une machination maléfique avec son amant, le vicomte de Valmont. Laclos raconte une histoire de jouissance et de malheur où le malheur vient de la jouissance, manière de nous rappeler qu'hélas, nos sens dictent notre raison. D'où la terrible phrase de conclusion : "notre raison, déjà si insuffisante pour prévenir nos malheurs, l'est encore davantage pour nous en consoler.

" L'argument des Liaisons dangereuses c'est la perte d'un couple, celui formé par Merteuil et Valmont, lesquels vont d'eros à thanatos, comme si leur célébration des sens les menait vers l’extinction de leurs sens. Si ce livre a fasciné, c'est par le personnage de la Merteuil, femme bien différente de ces banales voluptueuses qui peuplent la littérature libertine du XVIIIe siècle. La marquise de Merteuil, c'est avant tout le nom d'un pouvoir : comprendre les désirs des hommes pour les gouverner.

Et maintenant bonne journée puisque vous n'êtes ni Merteuil, ni Valmont. Dulcinée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dulcinée (en espagnol : Dulcinea del Toboso) est un personnage fictif du roman de Miguel de Cervantes, Don Quichotte. Elle y est mentionnée mais n'y apparaît pas. Dans l'esprit de Don Quichotte Dulcinée est Aldonza Lorenzo (Aldonza de Toboso), une vigoureuse paysanne dont le lecteur a bien du mal à dire si elle inspire le Chevalier de la Triste figure ou si elle ne fait qu'un avec elle. Obsédé par la tradition des romans de chevalerie, Don Quichotte, cherchant une femme à qui il pourra dédier ses exploits futurs, jette son dévolu sur cette simple paysanne habitant le village du Toboso, Aldonza Lorenzo, dont il avait été amoureux dans sa jeunesse sans avoir jamais osé avouer sa flamme.

Elle devient dans son imagination la plus belle des femmes, dont il se plaît parfois à décrire soigneusement les qualités. « Oh ! Sources[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] ↑ Miguel de Cervantes, Don Quichotte, t. Desdémone (Shakespeare) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Desdémone (Desdemona dans l'original) est un personnage de la pièce Othello ou le Maure de Venise de William Shakespeare.

Le rôle de Desdémone a notamment été interprété au cinéma par : Sur les autres projets Wikimedia : Desdémone, sur Wikimedia Commons Portail du théâtre. PREVOST : MANON LESCAUT. La Belle au bois dormant. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Belle au bois dormant[1] est un conte populaire. Parmi les versions les plus célèbres figurent celle de Charles Perrault, publiée en 1697 dans Les Contes de ma mère l'Oye, et celle des frères Grimm (Dornröschen) publiée en 1812. Analyse[modifier | modifier le code] Note : L'analyse présentée ici est fondée sur les versions de Perrault et des frères Grimm qui diffèrent par plusieurs points. Résumé[modifier | modifier le code] Pour protéger sa fille, le roi fait immédiatement interdire de filer au fuseau ou d'avoir un fuseau sous peine de mort.

Les marraines[modifier | modifier le code] « Cette bonne femme n'avait point ouï parler des défenses que le roi avait faites de filer le fuseau » . « … il entre dans la salle des Gardes, qui étaient rangés en haie, la carabine sur l'épaule, et ronflant de leur mieux ». Sept fées de Perrault : l'auteur ne leur donne pas de nom distinctif. . — Charles Perrault. « (Le roi) organisa une grande fête. Cinéma Ballet. Cendrillon. Cendrillon est un conte ancien et le nom du personnage central. L'Occident connaît surtout cette histoire à travers les versions fixées par Giambattista Basile dans La gatta Cenerentola, Charles Perrault dans Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre et par les frères Grimm dans Aschenputtel.

Il existe cependant une multitude de versions de par le monde, dont certaines peuvent être très différentes de celles connues en Occident. Un conte-type omniprésent[modifier | modifier le code] Comme pour beaucoup d'histoires appartenant avant tout au patrimoine oral, on retrouve ce conte-type de l'enfant passant des cendres au trône un peu partout à travers les époques et les cultures[1].

Dans l'Antiquité[modifier | modifier le code] Mais vraisemblablement Élien ne faisait que reprendre une légende déjà contée par Strabon au sujet de la pyramide de Mykérinos dont il rappelle que certains auteurs disaient que c'était le tombeau d'une courtisane nommée Rhodopis (Yeux de rose) : La Princesse de Clèves. Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Hill. Rédigé en 1749 à Londres alors que Cleland était en prison pour dettes, ce livre est considéré comme le premier roman érotique et sa publication causa scandale. Dès sa parution, l’Église d'Angleterre demanda aux autorités d’interdire « ce livre ignoble qui est une véritable insulte à la religion et aux bonnes mœurs ». De ce fait, Cleland fut arrêté et inculpé d’avoir « incité à la débauche les sujets du roi ». Cependant des exemplaires du livre se vendirent sous le manteau et celui-ci finit par se répandre aux États-Unis, où il fut interdit en 1821 pour obscénité. En 1963, G.

Adaptations à l'écran[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] Traduction française sur Gallica (pages 135 et suivantes) Cécile de Volanges. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cécile de Volanges est un personnage du roman Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos. Histoire du personnage[modifier | modifier le code] Fille de Madame de Volanges, elle a grandi au couvent dans l'innocence et l'ignorance. Sa mère compte la marier au comte de Gercourt. Madame de Merteuil, désireuse de se venger de Gercourt et amie de Madame de Volanges, imagine un stratagème pour atteindre le comte : déshonorer sa fiancée en secret, pour lui livrer une jeune femme qui n'est plus vierge. Par la marquise de Merteuil, Cécile fait la connaissance du jeune Danceny qui lui donne des cours de musique.

Pour accélérer les choses, Merteuil demande à Valmont de séduire Cécile. Elle se retrouve enceinte et fait une fausse couche. Ce personnage de jeune fille innocente jusqu'à la bêtise, « oie blanche » qui devient experte en jeu sexuel, est devenu une figure de la femme victime de dépendance sexuelle. Références[modifier | modifier le code] Julie ou la Nouvelle Héloïse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Héloïse. Intitulé à l’origine Lettres de deux amans, Habitans d'une petite ville au pied des Alpes, La Nouvelle Héloïse s’inspire de l’histoire d’Héloïse et de Pierre Abélard, de plus de vingt ans son aîné, où la passion amoureuse est dépassée pour céder la place à la renonciation sublimée. Intrigue[modifier | modifier le code] La Nouvelle Héloïse relate la passion amoureuse entre Julie d’Étange, une jeune noble, et son précepteur, Saint-Preux, un homme d’origine humble.

Après avoir tenté de s’en défendre, ce dernier va tomber sous le charme de sa jeune élève. Saint-Preux et Julie vont alors s’aimer dans le décor du lac Léman, mais leur différence de classe sociale les force à garder leur relation secrète. Analyse[modifier | modifier le code] Emblème du roman sensible, la Nouvelle Héloïse constitue un prototype du mouvement littéraire préromantique dont on retrouve les caractéristiques :