background preloader

Les règles du théâtre classique du XVIIe siècle

Les règles du théâtre classique du XVIIe siècle
Repères - collège Contexte historique : le Cardinal de Richelieu est le principal ministre de Louis XIII dès 1624 et le reste jusqu'à sa mort (en 1642). Le Cardinal Mazarin lui succède alors, pendant la jeunesse de Louis XIV. En 1661, âgé de 23 ans, Louis XIV règne enfin (jusqu'à sa mort, en 1715). La création des règles : A partir de 1630 environ, le pouvoir (exercé par Richelieu puis Mazarin et Louis XIV) cherche à éviter toute instabilité politique et souhaite s'affirmer, même au niveau culturel. Les règles du théâtre classique (et en particulier de la tragédie) : La règle des trois unités : temps, lieu, action Toute pièce de théâtre doit présenter une histoire qui se déroule en une seule journée (24 h) : c'est la règle de l'unité de temps. "Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli." La règle de la vraisemblance L'intrigue et la situation d'énonciation doivent être possibles. Les dramaturges du XVIIe siècle Style d'écriture Related:  Théâtre du XVIIème (Théâtre classique)Le théâtre classique : les tragédies de Corneille et RacineThéâtre

Le théâtre au 17e siècle Image Le théâtre avant CorneilleCORNEILLEMOLIÈRERACINE Le XVIIème siècle français est le siècle du théâtre ce qui est illustré par trois noms célèbres : Corneille et Racine qui se sont consacrés à la tragédie, et Molière qui s’est voué à la comédie. La tragédie La tragédie est soumise à des règles assez strictes. Les trois unités : – unité d’action : l’intérêt doit être concentré sur un seul fait ou sur une seule crise morale. – unité de lieu : un seul lieu donc un seul décor, neutre. A cause de ces trois unités, la tragédie est chargée de récits : les actions se passent ailleurs, à l’entracte ou dans les coulisses. La tragédie doit aussi respecter la bienséance; le langage sera noble, le style soutenu. Le sujet doit être emprunté à la légende, l’histoire ou la Bible. Les héros doivent être des personnages d’un rang élevé. La tragédie doit se présenter en cinq actes et en vers. La comédie Histoire du théâtre au 17e siècle À la française ...ThéâtreFollow On À la française ...17e siècleFollow On

Histoire et règles de la tragédie Genres littéraires ► Le théâtre ► vous êtes ici Genres littéraires : Le théâtre La tragédie antique Le philosophe allemand Nietzsche, dans son livre La Naissance de la tragédie, a tenté d’expliquer historiquement l’apparition de ce genre majeur du théâtre dans la république athénienne du Ve siècle av. Trois noms prestigieux résument l’épanouissement de la tragédie : Eschyle, Sophocle et Euripide. Après Euripide, le déclin des cités grecques entraîne le déclin de la tragédie elle-même, trop liée à la vie collective de la cité-État. → À lire : Sophocle : Œdipe roi. Aristote et la tragédie L’ouvrage d’Aristote exerce toujours une influence immense plus de dix-huit siècles après la mort de son auteur. Qu’est-ce qu’une tragédie ? La fable La fable, ou intrigue, est la combinaison logique des péripéties de l’histoire représentée dans la pièce. Enfin, selon le philosophe, la fable doit être assez élaborée. Les personnages Les règles de la tragédie classique en France Les trois unités Les bienséances

Théâtre grec Figure en mosaïque d'un masque de tragédie et d'un masque de comédie antiques Le théâtre grec antique est un genre littéraire, à l'origine du théâtre occidental, comprenant la tragédie et la comédie. Il atteint son apogée à Athènes au Ve siècle av. J. Le théâtre grec est associé au culte de Dionysos, dieu du vin et des arts. Parallèlement, à partir du VIe siècle, sont aménagés des lieux de spectacles disposés en hémicycle autour d'une scène, pour le jeu des acteurs, et d'une orchestra circulaire ou en demi-cercle, destinée aux évolutions (chants et danses) du chœur, avec des musiciens qui prenaient place sur les côtés. Littérature théâtrale[modifier] Toutes les pièces de théâtre de la littérature grecque sont en vers. Tragédie[modifier] La tragédie grecque nous est connue à travers trente-deux tragédies qui sont parvenues jusqu'à nous, dues à trois grands auteurs athéniens : Eschyle, né en -525, mort en -456. Comédie[modifier] De la comédie grecque, nous avons : Pour en savoir plus[modifier]

Histoire de la littérature française des origines à nos jours Au début du siècle, le théâtre n'est pas un genre fort noble : il est joué par des comédiens nomades, devant un public plutôt grossier. Le répertoire est alors assez pauvre, constitué surtout de pastorales. À la fin du siècle, c'est un tout autre tableau. Parmi les troupes de campagne, celles de Molière, de Filandre et de Floridor sont les plus connues. Au début du XVIIe siècle, Paris ne possède qu'une seule salle de théâtre : l'Hôtel de Bourgogne, alors occupée par la Troupe Royale. La Troupe Royale fait d'abord dans la farce, où triomphent le Gros-Guillaume, Gautier-Garguille et Turlupin, avant de se spécialiser dans la tragédie, qui rendra célèbres Bellerose, Floridor, Montfleury et la Champmeslé.

Racine Intro Biographie Œuvres Liens Racine est sans conteste l'un des auteurs les plus étudiés et les plus joués du répertoire classique. Son caractère incontournable et les louanges unanimes auxquelles tout un chacun se croit obligé de se livrer à son sujet semblent pourtant lui nuire auprès du jeune public : les élèves sont souvent effrayés et rebutés par cette statue imposante et poussiéreuse, ce monstre sacré si lointain qu'il en devient incompréhensible. Parmi ces oeuvres terrifiantes, Phèdre tient une place de choix dans le hit parade des tortures lycéennes. Une admiration bruyante et autoritaire provoque souvent des réactions de rejet. Pourtant, il faut se dire que si Phèdre est un "classique", ce ne peut être à cause d'un consensus arbitraire, qui tend à fossiliser les oeuvres en voulant leur faire traverser le temps. Nathalie Cros Bérénice de Racine

Le théâtre médiéval Ce texte est extrait du site www.theatrons.com Le drame religieux Une messe spectaculaire Alors que l’Église chrétienne a vivement combattu le théâtre au début du moyen-age, c'est elle, paradoxalement, qui le réanime en Europe sous la forme du "drame liturgique". Afin d'étendre son influence, elle réhabilite des fêtes d’origine païenne et folklorique, dont beaucoup s’apparentent au théâtre. La procession du dimanche des Rameaux est désormais célébrée par des manifestations théâtrales. En 970, ce type de représentation comporte une gestuelle et des costumes, qui apparaissent comme une première ébauche de mise en scène. Le drame liturgique Les premières pièces connues sont la "Visite au sépulcre" (Visitatio Sepulcri) datant de 915 et attribuée au moine Tutilon et les œuvres hagiographiques de Hrotsvitha von Gandersheim. Initialement, les églises et les habits sacerdotaux tiennent lieu de décors et de costumes. L'abandon progressif du latin Les premiers "mystères" et "miracles" La Fête-Dieu

Le Théâtre du XVIIe siècle - Au 17ème Siècle Farceurs Français et Italiens (1670) De gauche à droite : Molière dans le costume d'Arnolphe, Jodelet, Poisson, Turlupin, Le Capitan Matamore, Arlequin, Guillot Gorju, Gros Guillaume, Le Dottor Grazian Balourd, Gaultier Garguille, Polichinelle, Pantalon, Philippin, Scaramouche, Briguelle et Trivelin (de Cl. Giraudon - Comédie-Française) Le théâtre obtint ses lettres de noblesse au XVIIe siècle qui devint ainsi le Siècle du Théâtre. Les succès littéraires grandissant, quel plus beau moyen que le théâtre pour mettre en valeur ces si beaux textes ! Les poètes trouvèrent ainsi leur moyen de communication directe avec leur auditoire. Les Troupes Ambulantes Au tout début du XVIIe, Tabarin qui se nommait Antoine Girard, un bateleur, commença à faire parler de lui sur Paris et sa région. En province, en ce même tout début de siècle, les comédiens allaient de ville en ville jouer sur des scènes improvisées ou dans certains Jeux de Paumes. L'Hôtel de Bourgogne L'Opéra

Jean Racine Auteurs français ► XVIIe siècle ► vous êtes ici Auteurs français Vie de Racine Une éducation janéniste Portrait de Racine, par François de Troy. Né le 21 ou le 22 décembre 1639, Jean Racine était le fils d’un greffier de la Ferté-Millon. Les débuts littéraires Le jeune étudiant fit ses débuts littéraires en composant des poèmes classiques d’inspiration profane (Ode à la nymphe de la Seine, 1660), qui furent remarqués par Chapelain, grand maître d’œuvre de la politique de Louis XIV en matière de littérature, et obtinrent un certain succès. La querelle avec les jansénistes En 1666, Pierre Nicole, qui avait été un des maîtres de Racine à Port-Royal, condamna avec vigueur le théâtre et les auteurs dramatiques dans un pamphlet intitulé les Hérésies imaginaires. Les grandes tragédies Andromaque, en 1667, remporta un succès public qui égala celui qu’avait eu Corneille, trente ans plus tôt, avec le Cid. Les dernières années Œuvres de Racine Les règles de la tragédie classique Tragédies raciniennes

Related: